Normandie: Un lieu préservé au coeur du bocage coutançais - Ermitage Saint-Gerbold - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

Normandie: Un lieu préservé au coeur du bocage coutançais - Ermitage Saint-Gerbold

Normandie: Un lieu préservé au coeur du bocage coutançais - Ermitage Saint-Gerbold

Un lieu préservé au coeur du bocage coutançais

Construit en plusieurs étapes du XVe au XVIIe siècle sur ordre des seigneurs de Gratot, les d’Argouges, la chapelle primitive devient un ermitage en 1620 et conserve cette fonction jusqu’au dernier occupant en 1830. Classé monument historique en 1995, restauré dans les années 2000, ce lieu exceptionnel représente l’un des rares exemples d’ermitages encore existant en France.

Des tables d’interprétation extérieures, accessibles en permanence, vous permettent de comprendre l’histoire, l’architecture de l’ermitage, de découvrir la légende du saint et la vie des ermites.

Un des derniers ermitages bâtis encore existant en France


Entre 1403 et 1418, Philippe d’Argouges, seigneur de Gratot, fait construire une chapelle dédiée à Saint-Gerbold. Ce saint fut en effet, au VIIème siècle, évêque de Bayeux, la ville d’origine des d’Argouges. Toujours propriété de cette famille au XVIIème siècle, la chapelle est transformée en ermitage entre 1619 et 1623. Un lopin de terre est même offert par un paroissien afin que l’ermite puisse cultiver son « jardin à herbes » (son potager).


Confisqué et vendu comme bien national à la Révolution, l’édifice retourne à la famille d’Argouges au début du XIXème siècle et redevient ermitage jusqu’au décès de son dernier occupant en 1830. Vendu à nouveau, ses propriétaires successifs s’en désintéressent peu à peu, ou ne trouvent pas les moyens nécessaires à sa reconstruction.


Déjà à l'abandon en 1878, l’édifice tombe en ruine. Il semble avoir, depuis sa désaffectation, servi de dépendance agricole. Peu à peu délaissé, il s’effondre progressivement, surtout sous le coup des intempéries. Plusieurs tentatives de restauration effectuées après la dernière guerre échouent. La voûte s’écroule vers 1947.



Sous l’impulsion de son ultime propriétaire et d’associations de passionnés, l’édifice est classé monument historique en 1995. Il est acheté en 2000 par le Conseil Général de la Manche, qui le fait restaurer et l’ouvre au public en 2006.


Fêté le 4 décembre et prié pour la guérison des troubles digestifs, Saint Gerbold vécut à la fin du VIIème siècle.


Venez découv
rir sur le site la légende du saint guérisseur...

Ermitage Saint-Gerbold
Gratot

museesetsites50@manche.fr

Tél : 02 33 05 94 17

Fax : 02 33 05 98 87

Ce site, ouvert toute l’année, est sous votre protection. Respectez-le !
Visite libre et gratuite des extérieurs.
L’ermitage Saint-Gerbold se trouve à Gratot, direction La Vendelée en venant de la route de Coutances.

Un parking à proximité est à votre disposition

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

 

> Réseaux

---------------