Manche/Cotentin: Pour une pêche à pied responsable ! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

Manche/Cotentin: Pour une pêche à pied responsable !

Manche/Cotentin: Pour une pêche à pied responsable !

Avec 350 km de côtes, sur trois façades maritimes, le département de la Manche bénéficie d’un littoral très diversifié qui, lors des grandes marées, attire un nombre considérable d’amateurs de pêche à pied. Un loisir accessible à tous, dans un milieu sensible qu’il faut s’attacher à respecter.

Les jours de grande marée, phénomène exceptionnel sur la côte manchoise, la mer découvre en se retirant un estran remarquable de plusieurs kilomètres de large. Sur cet espace naturel, particulièrement fragile, vous êtes de plus en plus nombreux à venir vous adonner aux plaisirs de la pêche à pied. Pour le protéger tout en veillant à votre sécurité, quelques gestes simples sont indispensables.

Expliquer les règles de base afin de pratiquer cette activité récréative dans des conditions optimales et respectueuses, c’est justement l’une des missions du Comité 50 de la Pêche Maritime de Loisir (CPML). Avec près de 20 000 adeptes de la pêche à pied dans le département, sans compter les touristes, nombreux en été, « il est nécessaire d’informer et de sensibiliser chacun sur les bonnes pratiques en termes de comportement, de sécurité et de respect de l’environnement », souligne Jean Lepigouchet, président du CPML. Tout ceci dans l’esprit de la pêche à pied : un moment de détente et de contact avec l’élément marin !


Pour assurer la survie de l’estran et contribuer à la préservation des nombreuses espèces qui le composent, l’amateur doit pratiquer son activité dans le plus grand respect de ce patrimoine naturel. Parmi les règles incontournables, il convient bien sûr de prendre connaissance des réglementations en vigueur sur les tailles minimales, les engins de pêche autorisés, les périodes de fermeture de certaines espèces, mais aussi les zones et dates de
pêche. Veillez également à reposer au même endroit les pierres soulevées (une pierre non remise à sa place met quatre ans à se repeupler), respectez les autres usagers de la mer ainsi que les installations professionnelles (parcs à huîtres, casiers…) et ne prélevez que des quantités raisonnables, pour votre consommation familiale. Il faut plusieurs années pour qu’un crustacé atteigne sa taille adulte, laissez donc les espèces grandir et se reproduire avant de les pêcher
!


Notre littoral est riche d’une grande variété d’espèces marines, de coquillages et de crustacés : même si la praire reste l'une des pêches favorites et fructueuses, palourdes, coques, bouquets ou étrilles… « on trouve de tout dans la Manche ! ». Et parmi les lieux qui ont la cote, les Îles Chausey sont très prisées. Avec un marnage de 14 m, un estran immense et une faune exceptionnelle, « c’est un des meilleurs sites mondiaux ». Quant aux plages de Saint Martin-de-Bréhal et d’Agon-Coutainville, sur la côte ouest, elles sont également très fréquentées car riches en praires et palourdes, des espèces recherchées et faciles à pêcher.


Créée en 2008 à Agon-Coutainville, l’APP2R milite pour une pratique de la pêche de loisir raisonnable et raisonnée. Selon elle, l’utilisation abusive de la fourche à cailloux et autres grands outils pour pêcher les praires, de même que les tracteurs équipés de remorques ou de grands débardeurs, peuvent participer à la
perturbation de l’estran et à son appauvrissement biologique. Elle prône donc des méthodes plus douces et contribue notamment, à travers des séances d’initiation, à former les amateurs aux techniques de pêche douce et à l’emploi d’outils appropriés pour une pêche durable. (PLUS D’INFOS :app2r.or
g)

Prochaines grandes marées du mercredi 6 au dimanche 10 octobre (coefficients de 97 à 112).

Comité 50 de la Pêche Maritime de Loisir : cpml50.fr

Source : Manche mag' 16 - septembre 2010

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

 

> Réseaux

---------------