Jeux video: Test de Naruto : Ultimate Ninja Storm Revolution sur #xbox360 11/20 - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

Jeux video: Test de Naruto : Ultimate Ninja Storm Revolution sur #xbox360 11/20

Jeux video: Test de Naruto : Ultimate Ninja Storm Revolution sur #xbox360 11/20

Chaque année voit son lot de nouvelles adaptations de l'habituelle trilogie Shonen : DBZ, One Piece et Naruto. Attardons nous cette fois sur les nouvelles aventures du ninja-renard.


Un jour, dans les bureaux des dirigeants de Bandai Namco, Monsieur A s'attristait de voir que Masashi Kishimoto n'avait toujours pas posé le chapitre final de la série Naruto (qui aurait dû s'achever depuis longtemps vu la direction prise), empêchant CC2 de faire un Storm 4. Monsieur B ne s'en inquiéta point, déjà parce qu'il y avait toujours la possibilité de reprendre le manga à zéro sur la nouvelle génération comme ils le faisaient à chaque fois avec DBZ, mais aussi parce que Naruto Generations, l'épisode bouche-trou par excellence, avait réussi à faire plus d'un million de ventes. Dès lors, quoi que nous réserve le futur, le projet de Monsieur B était entendu : il fallait caser un autre spin-off pour rincer chaque goutte du citron. Naruto Revolution est né, et on ne surprendra personne en déclarant que c'est tout sauf révolutionnaire.


Souvent, pour tenter d'exploiter une série à fond quand on n'a plus d'idées, l'une des solutions restent le scénario inédit, souvent moyen et qui en gros se contente de refourguer l'histoire principale via un prétexte totalement bidon (mondes parallèles, voyages dans le temps, flashback...). Il y a aussi la voie « DBZienne » qui consiste à reprendre tout le casting, mélanger l'ensemble, et tenter de voir ce qui en ressortira, quitte à tomber sur des combats où Freezer affronte Freezer. Logique. Naruto Revolution n'a même pas cela, puisqu'il utilise la recette favorite du mangaka en panne d'inspiration : un tournoi. Un tournoi sans justification, où vous allez devoir affronter des ennemis de groupe D, puis du groupe C, puis du groupe B, puis du groupe A, puis du groupe S et enfin du groupe S+. Parallèlement, vous aurez également des défis D, C, B, A, S & S+ qui consisteront... à faire des combats. On rajoutera à cela quelques quêtes annexes qui sont soient inutiles, soit demandant de faire des combats. Et enfin, on notera dans le menu un mode secondaire qui consistera à revivre trois chapitres importants de l'histoire avec dans l'ordre : du combat, du combat, et une sim
ple cinématique.

Centrer un jeu sur ses combats n'est pas forcément un défaut. La baston, c'est un genre. Mais l'ennui, c'est que les Naruto comme beaucoup d'adaptations de ce genre sont loin d'être de grands représentants, à cause d'un nombre de combos limité et d'un sérieux problème d'équilibrage. Et ce nouvel épisode ne change d'ailleurs pas la donne, malgré quelques tentatives qui tombent à l'eau. En effet, on a cette fois droit à des combats en arènes impliquant quatre personnages en simultané. Et c'est tout simplement le bordel à l'écran car comme le précédent DBZ, on sent que le gameplay n'a pas été conçu pour. Ça manque de lisibilité, on a du mal à locker ce que l'on veut, et au final, on termine le jeu sans mal en bourrinant, en dépensant tout notre pognon dans de bons objets et en enchaînant les attaques spéciales. Joli programme.


Un peu dommage tout de même car CC2 a pourtant tenté d'apporter de la variété en plaçant des événements aléatoires sur le ring, comme des orbes pour déclencher l'éveil, des tuyaux pour grinder avant le déclenchement d'une grosse attaque, des pièges, et même des ennemis qui vont foutre encore plus le bordel. Et c'est justement ce que l'on ressent en combat, sans qu'on y trouve de plaisir passé la première heure de jeu. Les plus gros fans trouveront peut-être un peu de fun en s'attardant sur les combats « normaux » (du 1VS1 avec deux soutiens), un chouïa plus tactique et surtout plus agréable, tout en profitant d'un casting plus complet que jamais. Maigre consolation et on souhaite désormais que le développeur se rattrape avec le « vrai » prochain épisode. Si tant est qu'il ne s'agisse pas d'un énièm
e reboot.

Conclusion : Cette fois, on peut le dire, Naruto Revolution est bien l'épisode de trop. Après un spin-off Generations sans âme et un Storm 3 qui offrait une belle baisse de régime, l'œuvre de CC2 n'est plus que l'ombre d'elle-même, se contentant de reposer sur des acquis déjà pas bien fameux (scénario, QTE, mode aventure et mise en scène étant aux abonnés absents) en rajoutant quelques nouveautés qui rendent la formule encore plus indigeste. A moins d'être un sérieux fan, du genre à défendre le dernier arc du manga, mieux vaut dépenser votre argent de fin d'année pour plus intéressants. Et il y aura plus intéressant.

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

-----------------------

Sarah Brightman

-----------------------

Promo Gaming 

LG OLED HDMI 2.1

Compatible PS5 et Xbox Series X

LG OLED 55B9 au meilleur prix ! Compatible HDMI 2.1 Xbox Series X et PS5

 

> Réseaux

--------------