Jeux video: Test : Warriors Orochi 3 Ultimate sur #xbox one 15/20 - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

Jeux video: Test : Warriors Orochi 3 Ultimate sur #xbox one 15/20

Jeux video: Test : Warriors Orochi 3 Ultimate sur #xbox one 15/20

Cette année, ce n'est pas moins de trois Musô qui sortent dans les bacs et après Dynasty Warriors 8 et en attendant Hyrule Warriors, voici notre avis sur Warriors Orochi 3 Ultimate.


Comme souvent dans les cross-over, le scénario reste un prétexte même s'il se laissera suivre par les amateurs de la série puisque poursuivant l'histoire mise en place avec les deux premiers épisodes, avec le rassemblement des guerriers dans la lutte contre le gros vilain Hydra. Pour se faire, à défaut de parvenir à le vaincre définitivement dans le présent, les survivants d'une véritable boucherie vont donc devoir se rendre dans le passé, faire copain-copain avec de grandes légendes dans l'espoir de revenir un jour dans le présent et botter le fondement de votre Nemesis. Du classique, mis en scène comme à l'accoutumée, et l'occasion une fois encore d'avoir droit à un casting de folie regroupant les personnages de Dynasty Warriors et Samurai Warriors, avec quelques guests venus de Dead or Alive (Ryu Hayabusa, Kasumi, Ayane...), SoulCalibur (Sophitia...) ou encore du BladeStorm, Legends of Troy, Trinity : Souls of Zill O'll... et même Sterkenburg Cranac d'Atelier Meruru. On ratisse large donc, histoire de monter au-delà des 120 personnages jouables dont 9 inédits dans cette
édition.

Ensuite... disons qu'on reste dans la même veine que d'habitude. De gros champs de bataille où l'on déboîtera tout ce qui bouge à coup de combos et furies pour dépasser aisément les 1000 kills à chaque fois, des lieutenants un peu plus retorses, des boss qui le sont encore plus, divers objectifs lambdas qui influeront sur le comportement de nos alliés et ennemis, quelques coffres pour grappiller des armes et surtout des personnages à débloquer pour dresser sa dream team sur le terrain (une équipe de trois en mode campagne pour chaque mission) même si elle ne sera jamais aussi « dream » que prévu avec une IA complètement à l'ouest, du coté des acolytes comme des ennemis. Routine. C'est indéniablement défoulant comme d'habitude, à défaut d'être révolutionnaire et encore moins travaillé techniquement. Évidemment plus agréable que sur old-gen grâce à une résolution et un frame-rate poussés, couplés à quelques rehausses par-ci par-là (textures au sol, modélisation des personnages, effets de lumière...), la série continue de faire dans la facilité graphique, surtout quand on connaît la puissance des machines et qu'on a jeté un œil au futur Kingdom Under Fire II.

Les fans pourront au moins se dire qu'ils tiennent là le meilleur Musô jamais fait jusqu'à présent (à condition d'aimer l'univers), et il s'agit donc de l'épisode rêvé pour débuter, capable rien que par sa campagne à vous tenir jusqu'au prochain épisode sachant que vous pourrez également y jouer en coopération, en ligne comme en local (nivellement technique vers le bas dans ce second cas), que vous aurez accès à un mode éditeur pour créer et échanger vos propres missions (même au niveau des dialogues !) et que quelques modes supplémentaires sont au rendez-vous : un mode libre dont le nom suffit à comprendre de quoi il s'agit, un mode Versus tiré de la version Wii U et permettant des batailles à 3VS3 et enfin, grosse nouveauté de cette édition, le mode Gauntlet qui nous offre cette fois la possibilité de faire une Team de 5 personnages pour tenter de survivre dans un donjon à la difficulté tout simplement hallucinante. Bonne nouvelle : le gain d'xp se fera dans la totalité des modes et il sera donc tout à fait possible de faire une pause d'un coté pour aller un peu grinder dans l'a
utre.

Conclusion : Aucune surprise avec Warriors Orochi 3 Ultimate qui continue de pousser la formule dans ses retranchements en y apportant toujours plus de contenu sans pour autant modifier la formule qui stagne sérieusement depuis des années. Si vous avez déjà fait l'original, il sera plutôt conseillé d'attendre le suivant mais si vous êtes en manque et que vous souhaitez tout simplement découvrir le genre sans passer par l'exploitation d'une licence manga (ou de Zelda), sachez qu'il s'agit ni plus ni moins de la meilleure représentation du genre à ce jour.

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

-----------------------

Sarah Brightman

-----------------------

Promo Gaming 

LG OLED HDMI 2.1

Compatible PS5 et Xbox Series X

LG OLED 55B9 au meilleur prix ! Compatible HDMI 2.1 Xbox Series X et PS5

 

> Réseaux

--------------