Jeux video: Test de Hotline Miami 2 sur #PS4 ! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

Jeux video: Test de Hotline Miami 2 sur #PS4 !

Test de Hotline Miami 2 sur #PS4 !
Test de Hotline Miami 2 sur #PS4 !

Succès surprise autant par la critique que chez les joueurs, Hotline Miami revient avec une suite sans surprise mais toujours aussi trippante.


Si vous n'avez jamais prêté attention au titre de Dennaton Games, sachez que Hotline Miami est une sorte de jeu d'action à l'ancienne mais totalement différent dans son feeling. Une vue du dessus façon premiers GTA mais avec infiniment plus de couleurs, une véritable patte esthétique derrière cet amas de pixels (malgré des visages dégueulasses), un style 80s accompagné d'une incroyable BO et surtout un gameplay pas comme les autres. Dans à peu près 99 % des jeux d'action de l'ère 2D, vous incarniez un véritable « Rambo » capable de tuer tout ce qui bougeait, par les armes mises à votre disposition ou la simple force de vos poings. Dans notre intéressé, c'est la même chose, à ceci près que vous avez autant de force vitale que vos opposants, qu'ils sont aussi rapides que vous et qu'à la moindre erreur, c'est le retour direct au che
ckpoint.

Chaque étage (un niveau peut en contenir évidemment plusieurs) se présente en somme comme une espèce de puzzle où il faudra impérativement buter tout ce qui bouge avant de passer à l'étape suivante. Et le problème, c'est qu'il y a du monde à chaque fois, et que chacun vous tuera sans sourcilier dès qu'ils vous auront en vue. N'espérez aucunement débarquer comme un bourrin et exploser tout sur votre passage : ça ne fonctionne pas. Ça ne fonctionnera jamais d'ailleurs. Et pour cause : n'importe quel coup et c'est l'échec. Impossible donc de débouler dans une salle avec trois ennemis lourdement armé car à peine la porte poussée, vous aurez à la rigueur le temps d'en shooter un que les deux autres vous auront nourri au plomb. Il faut donc revoir sa manière de faire les choses sans pour autant tomber dans un gameplay infiltration. Ainsi, il est davantage conseillé de tenter de mettre une balle au premier gars d'un groupe puis de fuir en trombe jusqu'au détour d'un couloir pour filer deux coups de gnons rapides à ceux qui débouleront avant de leur exploser la tête à coup de talon. Préférable également de prendre garde à chaque vitre (on vous voit forcément à travers), d'éviter de tirer près de pièces où sont juchés un paquet d'ennemis, d'assommer quelqu'un en poussant violemment la porte qui vous sépare de lui, de privilégier parfois les armes blanches si vous êtes bien placés, de ne pas hésiter à lancer votre fusil à la tronche d'un opposant pour lui éclater le crane en un coup… Et si vous faîtes tout cela… hé bien vous allez quand même mourir.


Car voilà, comme pour le premier épisode, Hotline Miami 2 propose une difficulté qui va bien au-delà du die&retry. Dans ce cernier cas, il suffit de connaître les pièges pour progresser à la coule mais ici, la seule chose qui prévaudra seront vos réflexes et votre capacité à analyser une situation très rapidement. Et vraiment très rapidement vu la vitesse du jeu. Il faut bien comprendre qu'une seule erreur d'une demi-seconde peut valoir l'échec, comme attendre qu'un ennemi se pointe au détour d'une porte, le tuer sauvagement, attirer un deuxième et oublier malencontreusement que vous n'aviez plus de munitions. Pas le temps de réagir que c'est le retour au checkpoint direct et ne vous dites pas que ce genre de situation est peu commune : cela arrive tout le temps. Certains étages vous demanderont 10, 20, 30 essais, voir beaucoup plus. A hurler devant votre console mais à recommencer directement (0 temps de chargement heureusement) car à chaque fois, on SAIT qu'on peut y arriver et que l'échec ne vient que de nous si l'on excepte certaines balles venues d'en dehors du champ de caméra du fait de niveaux plus vastes que dans le premier épisode, demandant parfois de modifier la vue pour d'abord repérer les menaces avant de pro
gresser.

C'est tout le vice de Hotline Miami. On peut réussir au bout de cinquantième essai et pas parce qu'on a soudainement changé de méthode, mais juste parce qu'on a gagné en dextérité et qu'on a su tirer, frapper ou fuir au bon moment. Véritablement chronophage dans sa forme et donc atteint du syndrome « Allez, encore un dernier essai merde !», le titre propose tout de même une certaine courbe de progression pour au final parvenir à faire grimper le multiplicateur de kills et le score qui va avec pour pouvoir briller en ligne. Malheureusement, il arrive aussi qu'il y ait quelques fails dû à une jouabilité un poil moins adaptée sur les consoles Sony que sur PC (où le combo clavier/souris fait des merveilles). Sur console(s), il est bien plus chaud de viser avec le stick droit et dans un jeu où la moindre hésitation signifie la mort, il faudra rajouter ce temps d'adaptation avant d'arriver à devenir un dieu du crime. Notons que cette suite introduit tout de même un système de lock qui fonctionne plus ou moins bien en fonction de la situation. Parfois, on arrive à enchaîner les meurtres sans problème et parfois, il arrive que le lock pointe celui qu'il ne fallait pas.


En ce qui concerne le renouvellement, on ne cachera pas que Hotline Miami 2 est plus proche de l'extension au prix fort que de la vraie suite, ce qui n'est dans le monde des indépendants est bien moins grave (15€). Au final, outre les zones plus grandes qui demanderont de redoubler de vigilance, les principales nouveautés se traduisent par quelques nouveaux types d'armes et ennemis ainsi qu'un moteur un peu plus carré pour gagner en fluidité dans les affrontements et les déplacements (se traduisant surtout par « moins de bugs »). On pourrait également citer qu'il y a cette fois un vrai scénario même s'il reste totalement anecdotique et plus proche du grand n'importe quoi que d'une véritable histoire, ce qui mine de rien va à ravir avec l'ambiance de cette licence. Un scénario qui permet en tout cas d'introduire plusieurs personnages qui possèdent cette fois chacun leur propre masque offrant une compétence particulière (double-mitrailleuse, roulade…) au lieu d'un choix total à chaque mission. Notons enfin coté durée de vie que si le titre se termine en une douzaine d'heures (très variable selon vos capacités et votre envie du scoring), vous débloquerez ensuite un mode de difficulté qui dépasse tout entendement : pas de lock, davantage d'ennemis plus balaises que la normale et IA qui réagit beaucoup plus rapidement. Bonne chance, et n'oublions pas l'arrivée prochaine d'un éditeur de map pour continuer à nous rendre fou pendant
des mois.

Test de Hotline Miami 2 sur #PS4 !

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

----------------------

Xbox Séries S

a - de 300 euros

 

> Réseaux

--------------