#cinema: La Colombie présente au Festival de Cannes 2015‏ ! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#cinema: La Colombie présente au Festival de Cannes 2015‏ !

La Colombie présente au Festival de Cannes 2015‏ !
La Colombie présente au Festival de Cannes 2015‏ !

Participation record de la Colombie


au Festival de Cannes 2015





Après le succès de Leidi, de Simón Mesa, qui a remporté la Palme d'Or du court-métrage l'an dernier, la Colombie revient à Cannes avec


trois longs-métrages en compétition et un projet en développement





Le gouvernement colombien, à travers PROIMAGENES COLOMBIA et avec le soutien de PROCOLOMBIA, accompagnera la délégation colombienne à l'occasion de la 68ème édition du Festival International de Cinéma de Cannes. Quatre productions y représenteront la Colombie : Alias Maria de José Luis Rúgeles pour Un Certain Regard ; le long-métrage El Abrazo de la Serpiente de Ciro Guerra sera présenté à La Quinzaine des Réalisateurs ; le long-métrage La Tierra y la Sombra du directeur César Acevedo participera à la Semaine de la Critique et le projet El Concursante de Carlos Osuna sera présenté à L'Atelier. Cette année, ce sont plus de 60 colombiens qui seront présents sur les différentes activités du Festival.





TROIS LONGS-METRAGES EN COMPETITION ET UN PROJET





ALIAS MARIA (Colombie-Argentine-France) : Alías María a été tourné en un mois dans la jungle du Magdalena Medio, qui offre un cadre extraordinairement réaliste à l'œuvre écrite par Diego Vivanco. Ce projet transmédia s'accompagne de produits et activités liés à une thématique historique, visant à la prévention de l'enrôlement forcé des mineurs en temps de guerre. Alias María invite le spectateur dans un conflit à la fois personnel et social à t
ravers l'expérience de María, jeune guerillera de 13 ans, qui observe la naissance secrète du fils du commandant, pendant qu'elle tente de décider ce qu'elle fera du bébé qu'elle attend...

EL ABRAZO DE LA SERPIENTE (L'ACCOLADE DU SERPENT), (Colombie-Venezuela-Argentine) : Dirigé par Ciro Guerra et produit par Cristina Gallego, El Abrazo del Serpiente raconte l'histoire épique du premier contact, rencontre et rapprochement, trahison et possible amitié de toute une vie entre Karamakate, un chamane d'Amazonie, dernier survivant de sa tribu, et deux scientifiques, qui, à quarante années d'écart, parcourent le fleuve Amazone en quête d'une plante sacrée capable de soigner leurs maux. Inspiré des carnets de bords des premiers explorateurs à avoir parcouru l'Amazonie colombienne, Theodor Koch-Grunberg et Richard Evan Schultes.

LA TIERRA Y LA SOMBRA (LA TERRE ET L'OMBRE), (Colombie) : C'est l'œuvre majeure du directeur colombien, César Acevedo, qui conte le portrait intime de la rupture d'un noyau familial. Une femme qui refuse de renoncer à la terre pour laquelle elle a lutté toute sa vie, un enfant qui ne peut pas abandonner sa mère au point de mettre en péril sa propre existence, un père qui doit affronter les erreurs de son passé pour récupérer les êtres qu'il a abandonnés, une épouse courageuse qui lutte pour sauver les siens, un enfant qui grandit au milieu de la dévastation. Ce film nous montre les derniers jours de ces personnages qui tentent de réparer les liens fragiles qui les unissent avant une imminente disparition provoquée par le pouvoir dévastateur du progrès. Une histoire cruelle mais densément peuplée de métaphores et d'allégories sur la culture, la fatalité du déracinement et de l'oubli, la fragilité de la mémoire, l'inévitable rupture familiale et la solitude qu'elle provoque ».

EL CONCURSANTE (LE COMPETITEUR), (Colombie, Mexique, Chili) : Ce film s'adresse à tous ceux qui ont dû vivre dans une société régie par la loi du hasard où le travail, l'effort et la passion importent peu. Une société où nous sommes sur la liste de personnes qui ne nous choisissent jamais. Une société de perdants habitués à l'être et résignés. Une société de compétiteurs qui ne gagneront jamais.

TREIZE SOCIETES DE PRODUCTION COLOMBIENNES AU PRODUCERS NETWORK


Ce projet initié en 2004 permet aux producteurs d'élargir leur réseau grâce à une série de rencontres visant à promouvoir les coproductions internationales. La délégation colombienne sera composée de 13 sociétés de production : 64-A Films, La Banda del Carro Rojo, Burning Blue, Ciudad Lunar, Dia Fragma, Dynamo Producciones, MadLove Film Factory, Malta Cine, Pinhole Films, Polo a Tierra, Proyección Films, Rhayuela Cine et Séptima Films.





DIX-SEPT PROJETS AU SHORT FILM CORNER


Depuis 2004, le Festival offre un espace permettant aux jeunes talents de présenter leurs courts-métrages et de profiter de toutes les opportunités qu'offre le Marché du Film. Cette année, 17 jeunes talents colombiens représenteront la Colombie : Iván Gaona avec Completo, Mauricio Caro Valderrama avec Los Olvidados, John Chaparro avec Cien Años Más Viejo, Sandra Reyes avec Sinfonía del Viaje a la Luna, Oscar Orjuela avec Gula, Andrés Borda González avec Los Niños, Andrés Molano Moncada avec Desayuno con Tiffany, Lucie Tripon avec Pink Dolphin, Jerónimo Atehourtúa avec Becerra, Mauro Mueller avec Los Kaotikos, Marina Shron avec Sea Child, Nicolás Ortega Baquero avec Lunesta, Pío Pedro avec La Niña de la Buseta, Catalina Andrea Vásquez avec Islas, Fabián Hernandez avec Mala Maña, Nicolas Filippis avec Somnium, Ana Soler avec El Ascenso.





CINQ PRODUCTEURS SUR LE PRODUCERS WORKSHOP PREMIUM


Pour la première fois, se déroulera, en association avec le Marché du Film, un programme conçu spécifiquement pour les producteurs se lançant sur la scène internationale. Ce Producers Workshop Premium s'adresse à ces talents qui ont peu ou pas d'expérience du Marché du Film ou du Festival de Cannes. Les producteurs colombiens sélectionnés sont les suivants : Andrea Vargas (Metro Studio), Iván Sierra (Big Sur Películas), Juan Diego Villegas (Dramax), Lina Marcela Rizo (Industria Paraíso), Tayo Cortes (Devenir Films).





UN STAND DES EVENEMENTS COLOMBIENS


Depuis 2008, PROIMAGENES COLOMBIA est présente sur le Festival de Cannes avec un stand sur le Village International (N°101), espace au travers duquel sont promus les entreprises, productions, professionnels, lieux de tournage et talents colombiens. C'est également le point de rencontre des professi
onnels colombiens et une vitrine du cinéma national.


Un événement sera organisé avec l'appui du Gouvernement de Colombie, Caracol et Cine Colombia le 15 mai au Royal Vip Club de Plage Le Goéland.

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

-------------------

> Réseaux

--------------