Jeux video: Test de Project Cars #XboxOne #PS4 - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

Jeux video: Test de Project Cars #XboxOne #PS4

 Test de Project Cars #XboxOne #PS4 Test de Project Cars #XboxOne #PS4 Test de Project Cars #XboxOne #PS4

Test de Project Cars #XboxOne #PS4

 Test de Project Cars #XboxOne #PS4 Test de Project Cars #XboxOne #PS4 Test de Project Cars #XboxOne #PS4

Test de Project Cars #XboxOne #PS4

 Test de Project Cars #XboxOne #PS4
Test de Project Cars #XboxOne #PS4

Reporté à maintes reprises, Project CARS est à présent disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One pour ravir les fans de simulation.


Si les simulations brutes ne manquent pas sur PC, certaines plus récentes que d'autres, Project CARS débarque en revanche en terrain beaucoup plus neutre dès lors que l'on parle des consoles de salon. Entre Forza qui n'a jamais caché une orientation un peu mixée même si tendant tout de même moins vers l'arcade que sa version open-world Horizon, et Gran Turismo qui reste une référence même si actuellement aux abonnés absents, le titre de Slighy Mad (financé à plus de 5 millions de dollars sur Kickstarter) peut ainsi tenter dans le calme de s'imposer auprès du peuple.


Il y a beaucoup de choses à dire sur Project CARS mais abordons de suite l'un des points qui risquent de coincer chez certains joueurs consoleux : le titre sent le PC. Alors attention, ne sortez pas vos fourches dédicacées par Gabe Newell ! Juste que l'on a remarqué avec le temps que certaines approches de ce secteur ne pouvait pas toujours titiller le public console et à ce sujet, on sent du coup que notre intéressé n'a aucunement été développé pour caresser n'importe quel public dans le bon sens du poil. Car on ne peut passer outre l'austérité qui se dégage du titre. Les menus à commencer sont d'une réelle froideur (mais restent suffisamment clairs au moins), ne laissent pas de place aux paillettes, et cela se ressent notamment dans le mode carrière. Oubliez le coup des permis, l'argent virtuel (ou réel malgré la polémique) et le besoin d'avancer pour débloquer les choses au fur et à mesure. Dans Project CARS, absolument tout est acquis d'entrée, que ce soit les voitures, les événemen
ts, les circuits, les tournois…

On comprend alors que le jeu n'est donc pas taillé pour avoir un quelconque sentiment de progression mais pour ceux qui souhaitent uniquement s'attarder sur le gameplay, la victoire et les classements en ligne. Alors bien sûr, nous ne sommes pas non plus dans un mode course unique (qui est bien présent d'ailleurs) puisque malgré un contenu intégralement offert de base, on peut tout de même « simuler » un carrière, et ce de trois manières différentes en fonction de votre choix de départ. Le premier permet en quelque sorte la totale et vous demandera de démarrer en classe 8 (le karting) pour grimper peu à peu tous les échelons, tandis que les deux autres vous proposeront soit de remporter trois championnats dans autant de disciplines différentes (à partir de la classe 3) ou tout simplement de défendre votre première place en championnat à trois reprises (à partir de la classe 2). Bien entendu, vous êtes tout à fait libre de faire fi de tout cela pour vous consacrer à une classe en particulier, incluant les prototypes.


Car ironiquement, si le mode carrière se montre très simplet dans son approche avec comme seule originalité les faux tweets de pseudos fans en rut, le titre est quasiment intouchable en terme de contenu. Le jeu propose ainsi une trentaine de circuits pour un total de 200 courses et 75 événements différents sachant que l'on a également droit à des épreuves communautaires basées sur les classements et qui sont mis en ligne au fur et à mesure. Oui, les amateurs auront largement de quoi s'éclater avec bien entendu la possibilité de se lancer dans des courses uniques en paramétrant tout ce qu'ils souhaitent, du nombre d'adversaire à leur IA (qu'il faut clairement pousser pour qu'elle lâche un peu l'effet wagon) jusqu'à l'heure et la météo, dont on choisira la vitesse d'évolution. Seul le nombre de véhicules en fera rechigner certains avec seulement 65 bolides sachant que d'autres seront tout de même offerts gratuitement
tous les mois.

Mais voilà, si cela peut paraître peu, Project CARS a au moins l'honneur de ne pas faire dans le doublon et tous les véhicules sont vraiment différents, quelle que soit la classe adoptée. Car, encore une fois, si le titre est susceptible de ne pas taper dans l'œil d'un public plus habitué à être tenu par la main, le constat est là : il s'agit pour l'heure de la meilleure simulation sur consoles (la concurrence est plus rude sur PC). Même si les aides au pilotage sont toujours là pour permettre à chacun de pouvoir appréhender la chose, le feeling est clairement au rendez-vous avec des sensations totalement différentes en fonction du bolide sélectionné obligeant à renouveler son approche à chaque fois, sans oublier un travail sur tous les aspects dont la physique, surtout quand la météo vient y mettre du sien. Bien sûr, selon vos habitudes, à vous de démarrer tranquillement avant d'enlever peu à peu toutes les assistances dont la direction assistée puis de rajouter les dégâts moteurs, l'usure des pneus qui vous obligera à passer aux stands pour éviter un couac, même chose pour le carburant, jusqu'à opter pour les pénalités afin que les petits raccourcis vicieux mènent à autre chose qu'un simple revers pour les classements. Une réussite indéniable, ce qui est un peu l'essentiel ici vu que c'était avant tout sur ce point que toutes les promesses ont été faites, et cela permet également d'offrir de bons moments en ligne avec possibilité justement de créer ses propres sessions avec là encore un paramétrage total autant dans la structure que les conditions de pilotage.


Enfin, abordons tout de même le cas des graphismes. Sur PlayStation 4 et Xbox One, ça fait le boulot mais ça ne claque pas. La principale raison, pour revenir à nouveau là-dessus, c'est que le titre ne cherche pas à impressionner dans un jeu de couleur et d'effets, chose qui a l'avantage de pousser la beauté au détriment du réalisme coté rendu. Car là encore, justement, c'est réaliste et donc généralement froid, moins chatoyant par exemple qu'un Forza et même moins travaillé qu'un DriveClub, particulièrement dans la gestion visuelle de la pluie ou encore le clipping auquel on ne prête pas forcément attention en course mais qui se remarque davantage dans le mode photo au moindre zoom. En revanche, là où le jeu se rattrape, c'est dans les détails. Les véhicules sont magnifiques, à l'extérieur comme dans les intérieurs, et les sessions proposent moult petites choses au niveau du démarrage ou des stands pour accentuer l'immersion. Touj
ours ça de pris.

Conclusion : Malgré quelques appréhensions dû à de nombreux retards, Project CARS parvient à accomplir son objectif premier, à savoir proposer la meilleure simulation consoles à ce jour, du moins au niveau des sensations et du travail sur le gameplay. Car si le fond est indéniablement réussi pour les véritables amateurs, la forme elle pêche clairement entre le manque total d'ambiance, la froideur des menus ou encore un mode carrière qui n'en est pas vraiment un. De quoi freiner quelques ardeurs et faire de ce nouveau concurrent un titre uniquement destiné aux puristes, tandis que les autres pourraient bien repartir attendre les prochaines itérations de leurs sagas favorites.

source: Gamekyo

 Test de Project Cars #XboxOne #PS4 Test de Project Cars #XboxOne #PS4 Test de Project Cars #XboxOne #PS4

Test de Project Cars #XboxOne #PS4

 Test de Project Cars #XboxOne #PS4 Test de Project Cars #XboxOne #PS4 Test de Project Cars #XboxOne #PS4

Test de Project Cars #XboxOne #PS4

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

-------------------

> Réseaux

--------------