#Musique: #Calogero condamné pour plagiat ! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#Musique: #Calogero condamné pour plagiat !

calogero Si seule­ment je pouvais lui manquer
calogero Si seule­ment je pouvais lui manquer

La sanc­tion est tombée pour Calo­gero. Le chan­teur a été condamné pour plagiat. La chan­son incri­mi­née ? Si seule­ment je pouvais lui manquer.

Calo­gero est désor­mais fixé sur son sort. La cour d'appel de Paris a confirmé la condam­na­tion pour plagiat du chan­teur pour l'un de ses plus grand tubes Si seule­ment je pouvais lui manquer, égale­ment composé par son frère et sorti en 2004. Cette déci­sion vient confir­mer un juge­ment en première instance datant du 16 mai 2014 et qui condamne ces derniers à verser 80 000 euros de dommages et inté­rêts à un certain Laurent Feriol. Après avoir fait appel à un expert, l'artiste avait engagé une action en justice affir­mant que la chan­son de Calo­gero avait été beau­coup trop inspi­rée par son œuvre inti­tu­lée Les Chan­son d'artistes, datée de 2001 et dépo­sée à la Sacem (Société des auteurs, compo­si­teurs et éditeurs de musique).

A l'époque, le tribu­nal avait jugé que les refrains des deux morceaux compor­taient « d'impor­tantes simi­li­tudes, de l'ordre de 63% de notes communes ». Il n'avait cepen­dant pas retenu de contre­façon pour les couplets, diffé­rents, et avait estimé que le tube repre­nait « 15% de la compo­si­tion du titre » du plai­gnant, rete­nant l'anté­rio­rité de l'oeuvre de Laurent Feriol. L'avocat de Calo­gero, lui, a affirmé que le chan­teur n'avait pas pu « connaître la chan­son avant de compo­ser la sienne », souli­gnant la diffu­sion très « confi­den­tielle » du morceau origi­nal.

calogero Si seule­ment je pouvais lui manquer

calogero Si seule­ment je pouvais lui manquer

calogero Si seule­ment je pouvais lui manquer

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

----------------------

Xbox Séries S

a - de 300 euros

 

> Réseaux

--------------