Evenement: Peuples et Musiques au Cinéma un festival unique en France! #Toulouse - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PS5 - XBOX Series X/S - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

Evenement: Peuples et Musiques au Cinéma un festival unique en France! #Toulouse

Le Festival Peuples & Musiques au Cinéma ouvrira sa 16ème édition le 30 octobre prochain à la Cinémathèque de Toulouse (30, 31 octobre et 1er novembre).


Peuples et Musiques au Cinéma (PMC) est l’unique festival national faisant autant le lien entre les peuples et leurs musiques.
L’unique festival mettant autant en lumière et en perspective, le travail d’ethnomusicologie et ceci par le prisme de la pellicule.


Qu’il soit documentaire, fiction courte ou longue, le film est avant tout témoignage, de façon de vivre, de façon d’exister, de façon de créer la musique et le lien social, de transmettre, d’éduquer aux traditions musicales et sociétales.


Projections de documentaires et de fictions, concerts, conférences, ateliers d’ethnomusicologie, animations... le programme 2015 se décline sur 3 jours autour d’artistes, invités
et intervenants prestigieux.

Les musiques des peuples du monde nous donnent à voir le mouvement du monde comme aucune science, aucun autre art ne peut le montrer. Parce qu’elles le montrent à leur façon spécifique, irréductiblement. Ces musiques, comme les autres, réagissent à tout : bouleversements (économiques, politiques, technologiques, climatiques…) les plus forts, mais aussi aux changements sociaux ou culturels les plus minimes. Cependant, dans la mesure où ce sont des peuples qui réagissent et non des individus - comme dans les musiques du monde, le rock, le jazz, le rap, la chanson, etc - ces réactions, qui se font dans la profondeur et dans un temps long, sont toujours hautement signifiantes. D’un point de vue anthropologique. Et ethnologique. Et poétique (au sens Meschonnic). Là où la psychologie, la sociologie ou l’esthétique n’ont rien à dire.

Parfois ces musiques anticipent sur les transformations qui auront lieu : il est plus facile d’inscrire les visions d’avenir dans une chanson ou une forme musicale que dans l’ordre économique ou politique. Musiques qui, adaptées par des créateurs, surprennent par leur fraîcheur, leur étrangeté et leur force dans les festivals de musiques du monde. Et peuples qui surgissent régulièrement dans l’actualité, à la surprise de tous les mépriseurs du peuple et des peuples, qui ont prévu l’avenir sans eux.

Le mouvement, ce peut être aussi le sur-place, le ne-pas-bouger face aux changements. Ce peut être aussi le retour à des traditions anciennes, dans une recherche d’identité, de stabilité, d’éternité peut-être.

La musique du mélanésien assis en tailleur qui, avec les mains et les pieds, frappe ses tuyaux de bambou sur des pierres, que nous avons montré il y a quinze ans et encore récemment (film d’Hugo Zemp), est d’une modernité absolue. Rien à y enlever, rien à y ajouter. Elle est, simplement, directement, totalement, universelle (je n’ai jamais assisté à un échange musical plus ludique que quand cet homme se met à jouer avec sa famille). Idem pour les femmes de ce peuple quand elles jouent à frapper dans l’eau. Idem pour les chanteurs diphoniques mongols (que nous présentons cette année) et pour de nombreuses autres pratiques que nous présentons à Peuples et Musiques au Cinéma (PMC). La modernité comme l’éternel tiré du transitoire, ainsi que le formulait Baudelaire. À l’opposé de l’actuel, du contemporain.

Modernité que cherchent tous les artistes, dans nos sociétés complexes où les contraintes sont moins prégnantes, où ils doivent se les inventer. Modernité qu’ils trouvent parfois lorsque, au lieu de rechercher la différence ou l’originalité du moi subjectif, ils deviennent ce chaque homme qui porte en lui la forme entière de l’humaine condition dont parle Montaigne.

L’authenticité des musiques forgées dans les sociétés « traditionnelles » ou « traditionalistes », dont nous montrons beaucoup d’exemples dans nos rencontres, est moins facile à entendre : nous avons besoin de l’ethnomusicologue. Et de tous ceux qui ont réfléchi ou travaillé sur ces questions.

C’est pourquoi toutes nos séances sont suivies de conversations avec les réalisateurs, auteurs, musiciens des films présentés, avec des ethnomusicologues, des ethnologues, anthropologues, historiens, acousticiens spécialisés dans les thèmes abordés, avec des membres des communautés concernées.

Tous ces spécialistes se croisent, se recroisent, dans la cour de la Cinémathèque, et se retrouvent à la Cave Poésie en fin de soirée, toujours disponibles pour échanger avec le public : cela génère une ambiance à la fois studieuse et détendue où les réflexions les plus hautes participent du quotidien le plus prosaïque, partagé avec tous. Ce qui élève toujours l’esprit.

Claude Sicre, direction artistique et programmation

Evenement: Peuples et Musiques au Cinéma un festival unique en France! #Toulouse

Peuples et Musiques au Cinéma (PMC) est l’unique festival national faisant autant le lien entre les peuples et leurs musiques.


L’unique festival mettant autant en lumière et en perspective, le travail d’ethnomusicologie et ceci par le prisme de la pellicule.


Qu’il soit documentaire, fiction courte ou longue, le film est avant tout témoignage, de façon de vivre, de façon d’exister, de façon de créer la musique et le lien social, de transmettre, d’éduquer aux traditions musicales et sociétales Rapide présentation de PMC, un festival qui ne ressemble à nul autre...


PMC, c’est quoi ?


Comme son nom l’indique clairement, le festival Peuples et Musiques au Cinéma met à l’honneur chaque année, plusieurs peuples et leur musique à travers le cinéma qu’il soit fiction ou documentaire.


Des films grand public, récents ou anciens, dans lesquels les musiques communautaires des peuples ont un rôle important sont projetés à la Cinémathèque de Toulouse. Pour inviter le public qui a goûté ces fictions, à poursuivre l’exploration de ces musiques, le festival projette également des documentaires sur le même sujet.


A l’issue de chaque projection, une rencontre-débat est organisée avec des invités spécialisés : ethnomusicologues, réalisateurs, ethnologues, anthropologues, acteurs des films, journalistes, musiciens et représentants des peuples concernés.


Deux autres lieux sont associés aux salles de projection de la Cinémathèque de Toulouse. La Cour qui accueille sous ses tentes des animations musicales et de danses en rapport avec les musiques et peuples présentés dans les films, des émissions de radios toulousaines, des temps de rencontres. La Cave Poésie clôture chaque soir du festival avec un concert.


C’est quand ?


Le vendredi 30, le samedi 31 octobre et le dimanche 1er novembre.


C’est qui ?


PMC a été créé il y a 16 ans par Escambiar.


Cette association toulousaine existe depuis 1981. Au-delà de ce festival, elle s’occupe du management et de la direction artistique des Fabulous Trobadors, Bombes 2 Bal, 2Zélectriques, Nouveaux Cantadors et de la Chorale Civique d’Arnaud-Bernard ; Elle organise des ateliers de chant, de danse, et des échanges avec des musiciens d’autres pays ; réalise des créations pour le jeune public ; L’association propose des interventions pédagogiques et chansons en milieu scolaire et autres.


C’est où ?


En plein cœur de Toulouse, rue du Taur, à la Cinémathèque de Toulouse et à la Cave Poésie.


PMC n’a pas pour ambition de devenir un méga-festival qui concentrerait les rendez-vous à Toulouse. La Ville Rose reste le berceau et le cœur battant du festival mais le souhait est de faire éclore des manifestations de ce type en pays toulousain, en Haute-Garonne, en Midi-Pyrénées et ail
leurs : des ambassadeurs et partenaires permettent de faire rayonner PMC, en amont et en aval de ses dates toulousaines.

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

-----------------

Cliquez sur le logo pour écouter les programme de RNC Radio Normandie Cherbourg la webradio de Cherbourg

---------------

> Réseaux

-------------

Evènements

--------------

---------------