Buzz: Aretha Franklin fait pleurer #OBAMA ! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

Buzz: Aretha Franklin fait pleurer #OBAMA !

Aretha Franklin fait pleurer #OBAMA !
Aretha Franklin fait pleurer #OBAMA !

Aretha Frank­lin a déclen­ché les larmes de l’homme le plus puis­sant de la planète, Barack Obama. La classe.

La légende de la soul améri­caine n’au­rait pas pu rêver mieux. Lors de sa dernière pres­ta­tion sur scène, Aretha Frank­lin a ému aux larmes le président des États-Unis, himself. Présent au pres­ti­gieux gala annuel du Kennedy Center Honors, Barack Obama n’a pas pu cacher son émotion pendant la forte inter­pré­ta­tion du clas­sique de la chan­teuse (You Make Me Feel Like) A Natu­­ral Woman.

Dès les premières notes qu’elle a jouées au piano, le public était conquis. À 73 ans, Aretha Frank­lin n’a rien perdu de sa superbe. Sa puis­sante voix réson­nait dans l’en­ceinte de la salle pendant que sur leur siège, les spec­ta­teurs enton­naient avec elle les paroles de son tube sortie en 1967. Présente dans la salle, la compo­si­trice du morceau, Carole King, n'a pas pu cacher son exci­ta­tion de voir son oeuvre inter­pré­tée de la sorte.

Mais c’est la réac­tion de Barack Obama qui restera dans les annales. Très touché de voir Aretha Frank­lin se produire, le président des États-Unis n’a pas pu rete­nir son émotion. Il a alors versé quelques larmes, vite séchées, avant de profi­ter de la suite de la chan­son en marquant le rythme. À la fin, toute la salle est debout pour rendre hommage à Aretha Frank­lin, l’une des plus grandes légendes de la musique amé
ri­caine.

source: voici.fr

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

----------------------

Xbox Séries S

a - de 300 euros

 

> Réseaux

--------------