#cherbourgencotentin : Programme complet - informations pratiques Festival Les Art'Zimutés !‏ - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#cherbourgencotentin : Programme complet - informations pratiques Festival Les Art'Zimutés !‏

#cherbourgencotentin : Programme complet - informations pratiques Festival Les Art'Zimutés !‏
#cherbourgencotentin : Programme complet - informations pratiques Festival Les Art'Zimutés !‏

La programmation musicale 2016 des Art’Zimutés est enfin complète et dévoilée, avec Birdy Nam Nam et Brigitte en têtes d’affiche. Des concerts aux spectacles de cirque, en passant par la vie associative, les arts plastiques, le sport, et le développement durable, cette 17ème année de festivité se déroulera, une fois encore, sous le signe du partage, du rire et de la franche camaraderie !


Les Art’Zimutés prendront à nouveau place sur la Plage verte, les vendredi 24 et samedi 25 juin 2016. « La Ville est très heureuse du succès de l’édition 2015, qui se déroulait pour la première fois à Cherbourg-Octeville. La prochaine édition sera le premier festival musical de Cherbourg-en-Cotentin », se réjouit Catheri
ne Gentile, maire-adjointe à la culture.

Vendredi 24 Juin

THE FIVE SOUNDS, à 19h, Scène Verte

The Five Sounds est un groupe de rock né en 2012 à l'initiative de Guillaume, le chanteur, et des deux guitaristes, Paul-Édouard et Benjamin. Très vite, Jordan, Maxime et Nina rejoignent la bande et viennent ajouter à cette joyeuse formation, de la basse, de la batterie, ainsi qu’une seconde voix. Le groupe propose uniquement des compositions, et la première d’en-tre-elles « She Sleeps on My Mind » est produite en 2013, presque un an après la création du groupe. L’année qui suit est rythmée par les concerts et les réussites, malgré le départ de la chanteuse. La fin 2014 marque une évolution radicale au sein du groupe, puisque Paul-Edouard et Guillaume, quitte l’aventure, laissant respectivement leurs places à Pierre et Nina – qui décide de remonter sur scène avec l’équipe. Plus tard, Jean remplacera Pierre. La for-mation définitive du groupe est alors dessinée. Et celui-ci continue de composer, de proposer ses créations originales empreintes d’un rock pur, mais aussi d’un blues plus doux, et plus mé-lancolique. Après avoir pas mal tourné dans Cherbourg et ses environs, au travers d’une qua-rantaine de concerts, The Five Sounds donneront à nouveau de leur personne, en juin pro-chain, sur la scène des Art’Zimutés !

THE HITS, à 20h, Scène Verte

En 2014, la scène musicale du Nord Cotentin voit apparaître un nouveau groupe : The HITS. Le groupe est composé de quatre amis, originaires de la région : Victor Vasselin à la guitare et au chant, Maxime Guyader à la guitare et aux chœurs, Tom Dumont à la basse et aux chœurs, et Rémi Butel à la batterie. Le quatuor a longtemps baigné dans le rock et leurs compositions rappellent les mélodies de Jack White, l'énergie des Rival Sons et les riffs de Led Zeppelin. Le groupe a gagné le tremplin « La galerie Musicale », en novembre 2014. Suite à ce succès, il réalise un clip et enregistre un EP en 2015. "Tenues de scène soignées, jeu précis, son propre, incisif" [...] "The HITS savent ce qu'ils font et enchaînent les concerts d'un pas assu-ré" (La Presse de la Manche 04/15). Avec un nouveau line up (Alexis La Roque à la batterie) 2016 sera l'année de leur premier album dont la sonorité rock fusion marquera les bases de leur jeune et impertinente maturité.

A STATE OF MIND, à 21h30, Grande Scène




Le groupe ASM s’est formé autour de trois amis de longue date : les deux MCs FP et Green-T, ainsi que le DJ et producteur Fade, respectivement allemand, canadien, anglais. Le premier album d’ASM “Platypus Funk” est sorti en 2010, auprès du label indépendant: Lab’Oratoire. Il leur vaut d’être repérés par Wax Tailor, qui leur propose d’être sa première partie, pour sa tournée européenne. Ils s’attirent ainsi une reconnaissance internationale, notamment avec les singles « Positively Inclined » et « Say Yes », produits en collaboration avec le chanteur. De L’Olympia de Paris, aux Arènes de Nimes, en passant par des festivals tels que Solidays, Fran-cofolies, Garorock, ou encore le Printemps de Bourges, le groupe a fait danser les foules aux quatre coins de l’hexagone. En 2011, ASM a présenté son deuxième album “Crow Yard” et s’est engagé pour une tournée à travers une dizaine de pays. Ils se produisent alors sur les scènes de Glastonbury (Uk), Marsatac (Fr), Paleo (Ch), Dour (Be), du Soundwave (Cr), ainsi que dans plus de 70 salles européennes. Après deux albums encensés par le public et accla-més par la critique, et plus de 400 shows à son actif, A.S.M s’impose aujourd’hui comme l’une des sensations actuelle du hip-hop. Le groupe a sorti, en octobre dernier, son troisième album « The Jade Amulet ». Cet « album-concept » est inspiré de la mythologie antique, et se veut en corrélation avec la société moderne, ses enjeux et ses préoccupations. La présence scé-nique remarquable des MCs les a entraîné aux côtés de Wax Tailor, à nouveau, sur la tournée “The Dusty Rainbow Experience”, mais aussi de Deluxe pour “The Family Show” ou encore de Chinese Man, lors des tournées Zéniths du groupe. Aujourd’hui, la famille ASM repart sur les routes de France en prévision de leur nouvel opus prévu en Octobre 2015, de nombreux lives et de belles surprises musicales dans ses manches.

BIRDY NAM NAM, à 23h30, Grande Scène

A l’origine, Birdy Nam Nam c’est quatre mecs, quatre artistes à la présence déjantée, qui mixent une électro à l’ancienne, à base de vinyles, de scratch et de sons aussi frénétiques qu’endiablés. De Paris à Osaka, de Moscow à Miami, en première partie de Skrillex ou en clô-ture du célèbre Main Square Festival, ceux qui vous on régalé de leurs titres « Abesses » et « Wild For the Night » ont roulé leur bosse aux quatre coins du globe, pour le plus grand plaisir des foules du monde entier. Le groupe s’autorise une année 2015 plus « sage » pour se res-sourcer et se consacrer à de nouveaux projets, au cours de laquelle DJ Pone se découvre des envies d’ailleurs et quitte l’aventure Birdy. Le groupe reparait donc sous la formation qui lui a valu sa victoire au DMC (championnat du monde des DJs) en 2002 : Crazy B, Little Mike et Dj Need. Dans le cadre idéal de Los Angeles, le trio s’est ressourcé et réchauffé aux rayons du soleil ravageur et des mélodies exubérantes de la Californie. 2016 marque donc leur grand retour avec un nouvel album « Dance or Die » et une volonté toujours plus dévorante de créer et de partager une musique qui fédère et fait bouillonner les corps autant que les esprits.

KILLUKREW, à 1h30, Scène Verte




Killukrew se forme en 2010, à Cherbourg, sur une initiative de Norbbo (de son petit nom de scène). Le Crew naît de la réunion de 7 Dj's et producteurs, tous passionnés de Bass Music. Il s’est déjà produit sur les scènes de plusieurs festivals : Chauffer dans la Noirceur, Réveillons nous, et Nordik Impact. Ils sont au nombre de sept : Bass-T, DoubleTap, Cyfaint, Dami1, Grow, Offkid et Norbbo, mais c’est ce-dernier seulement qui se produira sur la Plage verte, en juin. Leurs styles, leurs champs musicaux de prédilection, vont de la Jungle à la Drum&Bass en pas-sant par le Dubstep et le Trap. Autrement dit, mieux vaut tout de suite oublier calme et séréni-té pour se préparer à une bonne grosse dose de vigueur et de frénésie.

#cherbourgencotentin : Programme complet - informations pratiques Festival Les Art'Zimutés !‏

Samedi 25 Juin

ONCLE RUFF, à 19h, Scène Verte

Oncle Ruff est un groupe du coin, composés de cinq acolytes, passionnés de musique rock et toujours prêts à s’amuser en travaillant. Trois guitares, une basse, une batterie, une trom-pette, un chant, quelques braillements... En somme, de l’authentique, voilà leur recette mai-son ! Le tout au service d'un répertoire de reprises aux accents mêlés de rock et de punk. Avec eux, pas de solos interminables : du simple, de l'efficace, et surtout beaucoup d'éner-gie ! Les cinq compères, qui se définissent eux-mêmes comme « résolument tournés vers la scène, la bière et les mots croisés », seront sur la scène des Art’Zimutés en juin prochain pour chauffer les oreilles des festivaliers !

JAHEN OARSMAN, à 20h , Scène Verte

Originaire de Basse-Normandie, Jahen Oarsman a été biberonné aux mélodies folk-rock des années 90. Il part vivre en Angleterre où il compose ses premiers morceaux. Mais sa carrière se lance en Espagne, où l’on compare son timbre de voix à celle de Tracy Chapman. Il ré-alise ses premiers concerts à Madrid, au début des années 2000. Ses morceaux, postés sur MySpace, sont écoutés des milliers de fois, chaque mois, et lui valent une renommée gran-dissante auprès d’un public enthousiaste, notamment en Europe et aux Etats-Unis où ses ti-tres sont diffusés à la radio. Le « fin folkeux » - comme le surnomme Ouest-France, fait quel-ques scènes à Paris et s’installe finalement à Caen, en 2013. Il s’inscrit à l’Ampli Ouest-France où il est nommé lauréat à La Luciole par le jury de l’Ampli. Le Cargö ne tarde pas à le pro-grammer, pour la sortie de son premier EP « Time is a catcher », en Novembre 2014. Depuis 2015, il est aussi soutenu par le label Tour2Chauffe, affilié au festival Chauffer dans la Noir-ceur. Accompagné par deux musiciens de talent, l'artiste captive et illumine les scènes sur lesquelles il se produit et il a réalisé, depuis 2015, les premières parties d'artistes internationaux tels que Yael Naim, Cats on Trees, Moriarty, Shake Shake Go... Aujourd’hui, il continue à tra-cer sa route, mélange les genres, ravit son public, enflamme les scènes, et nous offre de dé-couvrir un univers bien à lui, bercé par un indie folk, à la fois inspiré et envoûtant et porté par une voix hors du commun.

BRIGITTE, EN PARTENARIAT AVEC LE CIRCUIT, à 21h30, Grande Scène




Cela fait déjà quelques années que Les Art’Zimutés souhaitent accueillir Aurélie Saada et Syl-vie Hoarau, qui forment le duo Brigitte, et le festival se réjouit de pouvoir enfin les annoncer pour cette 17e édition. Scène idéale pour ponctuer la journée familiale autour du village éco-plage du festival, Brigitte propose un registre à la fois moderne et intergénérationnel, comp-tant déjà quelques tubes et encore des nouveautés à découvrir. Leur premier album Et vous, tu m’aimes ?, s’est vu consacré d’un double disque de platine, d’une victoire de la musique dans la catégorie « Révélation Scène » et a amorcé pour Brigitte une tournée de plus de 250 concerts à travers toute la France. Dès lors, le groupe s’impose comme une valeur sûre parmi les icônes féminines de la nouvelle scène française. En 2014, le duo a présenté en avant-première les chansons de son nouvel album et a annoncé « l’Elaboratoire Tour » : une tour-née des clubs qui a suscité, elle aussi, un véritable engouement. Chacune des dates affichait complet. L’année 2016 marque quant à elle le début d’une nouvelle aventure puisque Brigit-te signe son retour avec la sortie, le 17 novembre 2015, d’un nouvel opus aux accents scintil-lants, inspiré des années 70 et de leurs icônes : A bouche que veux-tu, entièrement écrit et composé par le duo. Sous le signe de la gémellité, les deux jeunes femmes nous emmènent danser avec elles sur des rythmes et des compositions aussi colorées qu’entraînantes, qui évoquent des artistes comme Diana Ross, Roy Avers, Donna Summer ou encore Minnie Rip-perton.

SOVIET SUPREM, à 23h30, Grande Scène

Soviet Suprem c’est un duo mais aussi une bonne dose d’ironie et de second degré ! En effet, les membres du groupe se présentent eux-mêmes comme étant Silvester Staline et John Léni-ne, et prônent, avec une gentille dérision, le « désordre mondial » par la musique. Derrière ces noms de scènes qui interpellent se cachent R.WAN (Erwan Séguillon), ancien membre du groupe Java, et Thomas , ancien chanteur de la Caravane Passe. Le conventionnel et le conformisme n’ont pas leur place aux côtés du groupe qui défend un jeu, des attitudes, et un univers musical décalés. Du hip-hop tsigane à la cumbia des Balkans, en passant par la dub des steppes, le duo Soviet Suprem et ses airs extravagants fait vibrer son public sur des sons et des mélodies venus tout droit de l’Est.

BLACK BOYS ON MOPED, à 1h30, Scène Verte




Les BBOM sont originaires de Rennes et nous bouscule allégrement, depuis 2013, de leur rock garage qui déménage. Le duo compte, à son actif, plus d’une centaine de concerts. Il s’est produit sur les scènes de France mais également sur celles d’Italie, d’Espagne, de Suisse, et de Suède. Les BBOM nous proposent des morceaux qu’ils bricolent à deux, qui se nourrissent aussi bien de blues que de grunge, ou de punk, et s’inspirent d’artistes tels que Jay Reaterd, Black Box Revelation, The Pixies, ou encore Bass drum of Death. « Les BBOM dégomment crâ-nement tout ce qui passe entre leurs mains à coups de baguettes supersoniques et de dézin-gage de six cordes à toute bringue » (Alterinfo), voilà le genre de chose que l’on dit d’eux ! Autant dire qu’avec le groupe, il faut compter avec du bruit, de l’agitation et beaucoup d’ambiance ; en somme un joyeux bazar.

Vendredi 24 et Samedi 25 Juin

SORRY SORROW SWIMS, à 23h, Scène Verte

Pour accompagner la performance de Tatiana Monsio-Bongonga

Sorry sorrow swims est un duo un peu fou, originaire de Caen, et une jolie aventure. Ils ac-compagneront en musique la performance de la funambuliste Tatiana-Monsio Bongonga. Le label WeWant2Wecord, qui s’apprête à produire leur premier album "A coollection of sin-gles", après 4 EPs bidouillés à la Do It Yourself, dépeint leur musique comme « faussement naï-ve mais vraiment profonde, derrière le caractère déluré de la chose ». Les Art’Zimutés vous invite donc à retrouver sur scène, en juin prochain, Inaniel (Inaniel Swims, All Cannibals, Kim Novak, Granville, Dalton Darko) et Tiphaine (Hashcüt, All Cannibals, Samba de la muerte, Born in Alaska, Manatee), les deux membres du groupe. Créatifs et résolument touche-à-tout, les deux compères n’ont pas peur d’assortir du garage-pop-psyché à la Thee Oh Sees à la candeur de Johnathan Richman, aux comptines lo-fi de Daniel Johnston, voir aux expéri-mentations joyeuses et amusantes de Gablé. Entre bricolage malicieux et mélodies limpides, le duo attise la flamme d’une pop qu’on adore : celle qui est insouciante, irréfléchie, et n’en fait qu’à sa tête.

LE OFF DES ART’ZIMUTES

En parallèle du week-end de festival, et dans le but de densifier et de diversifier son événe-ment, les Art’Zimutés proposent une programmation « off », à laquelle le public pourra assister durant toute une semaine, à partir du mercredi 22 juin. Ces rendez-vous feront monter les festi-valiers en puissance avant le cœur du festival ; les soirées-concerts, qui ont lieu les 24 et 25.

“NAUFRAGES” par Cyril Mokaiech, à 20h45

Spectacle proposé en partenariat avec le fes-tival Réveillez les Chouettes dont Cyril Mo-kaiech est le parrain pour cette 4ème édition. Cyril Mokaiesh part à la rencontre de grands artistes de la chanson française que la lumière et la postérité n’ont pas choyés comme elles auraient dû. Il chante Allain Leprest, Daniel Darc, Bernard Dimey, Philippe Léotard… Tous ont connu la carrière gâchée, l’existence dé-vastée, la condescendance des confrères, l’agacement de la critique, les soupirs navrés du public.

Pour accompagner dans cette exploration le lyrisme rock et fiévreux de Cyril Mokaiesh, il fal-lait le piano jazz de Giovanni Mirabassi. Lui et Cyril Mokaiesh présentent une relecture brû-lante et fascinante des chansons les plus tragi-ques de ces naufragés.

Tarif unique : 10 euros

Points de ventes : billetterie en ligne weeze-vent, Fnac/Carrefour/Géant/Magasin U, Au-chan/Cora/Cultura

Mercredi 22 Juin, Théâtre de la Butte

Jeudi 23 juin, Plage Verte

3ème édition du Radio Crochet, de 14h à 16h

Une scène ouverte pour les collégiens de l’agglomération cherbourgeoise sera organisée par l’IME Jean Itard de la Glacerie, le jeudi 23 juin, sur la plage verte de Cherbourg-en-Cotentin. Les jeunes des collèges des Provinces, Ferronay, Charcot, La Bucaille et Diderot auront la chance, pendant quelques heures, de se produire dans des conditions professionnelles.

Carte Blanche au lycée Millet, à 19h, Scène Régionale

Du débutant au plus expérimenté, de la flûte classique aux guitares saturées, de la variété française au rock progressif, l’option musique du lycée Millet de Cherbourg rassemble de jeu-nes talents passionnés de musique. Énergie, créativité et bonne humeur sont les ingrédients de la sauce Musique-Millet qui vous en propose un aperçu sur la scène verte des Art’Zimutés, à l’occasion du “Off” du festival.

ESCAPADE D’ÉTÉ AVEC LA BRECHE

(Pôle National des Arts du Cirque de Normandie)

Vendredi 24 et Samedi 25 Juin, Espace Concerts

Au regard du succès des précédentes éditions, le festival sera à nouveau marqué par une collaboration avec La Brèche, Pôle National des Arts du Cirque de Normandie à Cherbourg-en-Cotentin. Comme pour l’édition 2015, le fruit de ce travail en commun se-ra présenté sur la Plage verte, dans le cadre des Art’Zimutés. Pour cette quatrième an-née de partenariat, le festival ne se contente pas d’accueillir sur son site des artistes pro-posés par La Brèche mais intégrera bel et bien à sa programmation Escapade d’été, temps fort de la programmation de La Brèche.

L’an passé, en permettant aux Philébulistes de se produire sur la Plage verte, en parallèle des concerts, lors de deux soirées magiques et uniques en leur genre, Les Art’Zimutés et La Brèche ont été en mesure de présenter tout un ensemble de propositions artistiques dans un cadre et selon des tarifs uniques. Cette belle réussite pousse Les Art’Zimutés à renouveler l’expérience et à l’enrichir. Cette nouveauté s’inscrit dans une dynamique de valorisation d’une nouvelle forme de cirque et d’une nouvelle forme d’artistes, plaçant ainsi le festival parmi les événements « à ne pas manquer » du cirque contemporain.

Cette année, Les Art’Zimutés, en association avec La Brèche, proposent donc deux spectacles indépendants, dans une ambiance doucement folle et chargée de poésie. La funambuliste Tatiana-Mosio Bongonga, d’origine caennaise, perchée sur son fil, nous invitera à partager avec elle un périple aussi aérien que périlleux. Le Groupe Acrobati-que de Tanger, lui, nous entraînera sur la piste d’une nouvelle composition qui promet d’être riche en rebonds autant qu’en rebondissements.

« Tangente » de Tatiana-Mosio Bongonga, à 23h




Tatiana-Mosio Bongonga, caennaise d’origine, a étudié le funambulisme au Centre Na-tional des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne. Elle intervient dans plusieurs grands festivals (Festival Mondial du Cirque de Demain) et évènements (Exposition Monu-menta de Daniel Buren au Grand Palais) et est également interprète (Le Bal des Intou-chables de la Cie Les Colporteurs). Habituée à évoluer à des hauteurs vertigineuses (traversée ascensionnelle de l’Académie Fratellini de 11 à 25 m de haut sur une distance de 100 m), Tatiana-Mosio Bongonga prépare pour Les Art’Zimutés une traversée des plus specta-culaires... Surprise !

« Halka » par le Groupe Acrobatique de Tanger, à 21h

Le Groupe Acrobatique de Tanger a déjà été accueilli à Cherbourg-Octeville, dans le cadre du festival SPRING 2011, avec son spectacle ChoufOchouf, mis en scène par Zimmermann et de Perrot. Pour cette dernière création, c’est avec Adeliazide Senhadji que les acrobates marocains vont travailler. Abdeliazide Senhadji est lui-même l’un des membres du plus grand collectif d’acrobates au monde, la compagnie XY (Le Grand C, Il n’est pas encore minuit).

LE DEVELOPPEMENT DURABLE, FIL ROUGE DES ART’ZIMUTES

Le développement durable aux Art’Zimutés s’articule autour de pôles fondateurs majeurs et incontournables :

Respecter l’environnement durant l’organisation et le déroulement du festival, ainsi que l’a-ménagement du site,

Préserver le site de la plage verte,

Mettre en place des actions de sensibilisation.

Le festival s’inscrit ainsi dans sa globalité comme Eco-Festival. Depuis plusieurs années, il a progressivement mis en place différentes actions et tissé de nombreux partenariats pour se “mettre au vert” :

La valorisation des transports doux par la mise en place d’un parking à vélo surveillé et par le biais d’un partenariat avec la compagnie Zephir Bus.

La gestion des déchets et la maîtrise de l’énergie par l’installation de toilettes sèches gérées par “Les copeaux dans la Noirceur”, le tri sélectif, l’usage de verres consignés et réutilisables, un éclairage LED du site, une scène à basse consommation d’énergie, dédiée aux artistes de la région, et une scénographie du site créée à base de matériaux récupérés.

La communication et la sensibilisation via le marché “éco-plage” et la scénographie du site réalisée en partenariat avec l’IME Jean Itard, la Classe Relais du collège Raymond Le Corre et le CASIP

Dans cette logique d’éco-manifestation et pour leur 17ème édition les Art’Zimutés travailleront de concert avec l’agence de l’eau « Eau Seine Normandie », à la mise en place d’actions autour de l’eau.

LES ARTS PLASTIQUES, AU CŒUR D’UNE SCENOGRAPHIE PAS COMME LES AUTRES

Le festival a toujours eu la volonté de se démarquer tant par sa programmation éclectique et pluridisciplinaire que par l’environnement et le cadre qu’il propose à son public. Les arts plas-tiques servent ici ce but, cette envie, de proposer une décoration personnelle, atypique et surtout unique. Le festival intègre les arts plastiques, depuis 2012, sous forme de projets ayant pour seule constante la récupération. Du premier projet s’appuyant sur des bouteilles recy-clées au dernier en date, en 2015, utilisant les tours d’éclairage comme objet de décoration grâce à un « temps suspendu » (composé de meubles et de matériaux récupérés par le biais d’un partenariat avec Emmaüs accrochés entre les tours au moyen de fils), tous exploitaient et valorisaient la récupération d’objets usés.

L’édition 2016 de Les Art’Zimutés pourra une nouvelle fois compter sur la contribution de Fa-brice Gallis pour conférer à la Plage verte de Cherbourg-en-Cotentin, écrin du festival, une chaleur et une atmosphère toutes particulières par le biais des arts plastiques. En effet, Fabri-ce Gallis sera, cette année encore, responsable du « projet arts plastiques ». Ce projet a pour objectif d’interroger sur la production excessive de déchets, et de sensibiliser aux notions de réemploi, d’économie d’énergie et de développement durable. Il se décline en quatre pro-positions : un jumelage d’éducation artistique et culturelle avec l’IUT de Cherbourg, ainsi que trois projets de réemploi, un avec l’IME Jean Itard à la Glacerie, un autre autour de la démoli-tion de la Cité Coloniale et un dernier en collaboration avec la Classe Relais et le CASIP.

Vendredi 24 et Samedi 25 Juin, Espace Concerts

« Lyrebirds » avec l’IUT de Cherbourg

Dans le cadre du Jumelage d’éducation artistique et culturelle entre l’IUT de Cherbourg et le festival, en partenariat avec la DRAC Normandie, Fabrice Gallis s’appliquera à réaliser, avec les étudiants, une œuvre intégrée au paysage des Art’Zimutés. Ces bornes autonomes en énergie et capables de produire d’autres œuvres en temps-réel, à partir de captures qu’elles auront fait d’éléments de leur environnement immédiat (sons, images etc.) Ces sculptures vivantes seront installées sur le site des Art’Zimutés 2016, et leurs « productions » originales se-ront perceptibles par le public. Cette création s’inspire d’un animal bien réel, l’oiseau lyre, un oiseau australien, capable, lui aussi, d’analyser, d’interpréter et de reproduire à l’identique les sons qu’il perçoit.

Réemploi sympa avec l’IME Jean-Itard


Depuis trois ans, l’équipe des Art’Zimutés s’applique, toujours avec l’aide de Fabrice Gallis, à transformer ses tours échafaudages - dédiées à l’éclairage du site - en véritable élément de décoration. Certains se souviennent peut-être des « Temps Suspendus » de l’édition 2015, fa-briqués à partir de mobilier usagé. Cette année, toujours dans l’optique de valoriser l’écono-mie d’énergie et le réemploi, le festival travaille, avec les classes de l’IME Jean Itard, à la confection de « familles atypiques ». Ces familles seront réalisées à partir de vieilles tables à repasser et viendront habiller de nouvelles couleurs les tours de la plage
verte. .



Les Art’Zimutés recyclent la Cité Coloniale




Cette année, le territoire cherbourgeois est sujet à de nombreux changements et le festival des Art’Zimutés souhaite accompagner ces mutations. La Cité coloniale, située en face de DCNS, est un témoignage de l’architecture cherbourgeoise et d’une page de son histoire. La démolition envisagée d’une partie de ce vestige va modifier le paysage urbain. Le festival propose donc aux habitants de la ville d’accompagner cette évolution et d'en produire une forme d’hommage, avec l’aide des étudiants de l'ESAM et des compagnons d'Emmaüs. L’objectif est de documenter artistiquement (vidéos, photos) le chantier, et de mettre en pla-ce un atelier de conception d’une structure innovante, à partir de certains matériaux de construction récupérés sur le site (fenêtres, charpente, portes, papiers peints, briques...). Cet-te structure originale sera installée sur le site du festival, en juin.

Classe Relais et CASIP

Depuis 3 ans, les Art’zimutés collaborent avec la Classe Relais du collège R. Le Corre (Equeurdreville-Hainneville) afin de créer des éléments de scénographie basés sur le recycla-ge de matériaux. Le CASIP quand à lui proposera, pour la seconde fois, des meubles en pa-lettes dont pourront profiter les festivaliers, sur le site de la Plage Verte.

#cherbourgencotentin : Programme complet - informations pratiques Festival Les Art'Zimutés !‏

LA JOURNEE DU SAMEDI, SOCLE DU FESTIVAL


Samedi 25 Juin, Petite plage verte, de 11h à 18h. Gratuit


Sur la « petite » Plage Verte, les Art’Zimutés vous accueillent pour LA célèbre journée pluridis-ciplinaire, socle du festival. L’occasion de venir partager un moment intergénérationnel, dé-dié aux associations et aux initiations en tout genre. Une journée qui mêlera sport, art, culture, développement durable, et se déroulera sous le signe du plaisir et de la découverte !


Les grands rendez-vous !


L’école de voile de Cherbourg et l’aviron de mer Cherbourg club proposeront gratuitement des sorties en mer avec le bateau « Le Mentor » et/ou en aviron de mer. La piscine Chante-reyne ouvrira ses portes gratuitement, de 14h à 17h30, pour diverses activités : structure gon-flable, baptême de plongée, jardin aquatique… Dans le cadre de notre partenariat avec la Brèche et en complément de la diffusion des spectacles, des ateliers cirque seront égale-ment proposés, le samedi, par l’équipe pédagogique de l’école Sol’air. L’association Véloru-tion offrira aux visiteurs de marquer leur vélo d’un numéro unique afin de leur permettre de l’enregistrer sur la base de données nationale (en cas de vol, ce marquage permet la restitu-tion des vélos volés à leurs propriétaires par les services de police et de gendarmerie). Un cer-tain nombre d’ateliers créatifs seront aussi proposés : arts plastiques, peinture, maquilla-ge. Enfin, le marché éco-plage se tiendra, lui aussi, sur la petite plage verte, le samedi après-midi. Sur le thème du développement durable et de l’économie solidaire, il réunira une quin-zaine d’exposants, au sein d’un espace atypique.


Associations présentes sur le marché :


Association SHAREBOURG (Recyclerie créative)


Les Glaces de Domi et Isa (Glaces bio)


Association Au fil de l’eau (Meubles en carton)


Artisans du monde (Réseau de distribution associatif et militant)


Associ
ation L’Ecole de Preeti (Association humanitaire)


La Maison Terre/Paille (Construction rénovation écologique)


Association Les Colibris (Association écologique et humanitaire)


Ambassadeur du Tri (Structure qui valorise la collecte sélective des déchets)


Auteurs en Cotentin (Association d’auteurs locaux)

Les initiations

De nombreuses associations seront présentes pour proposer des initiations à différentes prati-ques, arts, sports. On pourra ainsi voir des initiations à la capoeira, au judo, à l’escalade, au krav maga, aux échecs, au didgeridoo et même aux jeux traditionnel normands.

Associations présentes :

Angoleiros Do Mar Cherbourg

ASC Judo

Club Alpin Français du Cotentin

Krav Maga Cherbourg

Echec Plus

Tecnor

Norman’Didge

Les animations

Différentes animations prendront place sur la petite plage verte, à cette occasion. L’associa-tion Fleurs de mots réalisera une déambulation théâtrale sur le site du festival. Les enfants pourront profiter de structures gonflables géantes, comme chaque année. Un « Espace Ex-pression » a été mis en place pour valoriser les projets jeunes. Des stands et une scène seront ainsi mis à disposition de tout jeune de moins de vingt-cinq ans qui souhaiterait proposer une idée, un projet, vivre une première expérience sur scène.

Photo : atelier cirque lors de la journée du samedi, pour la 16ème édition

15

INFOS PRATIQUES

Les pass soirée et les pass deux jours sont accessibles à la vente sur le site internet du festival www.lesartzimutes.com, sur la billetterie en ligne Weezevent ainsi que dans les différents points de ventes physiques annoncés sur le site internet des Art’Zimutés.

Tarifs : 17 euros la soirée en pré-vente ; 20 euros sur place ; Pass 2 jours (en édition limité) 27 euros.

Points de vente sans frais de location : Espace culturel Leclerc Tourlaville, librairie Ryst Cher-bourg-Octeville, La Civette Valognes, la Brèche (Pôle National des Arts du Cirque en Nor-mandie)

Points de vente avec frais de location : Billetterie en ligne Weezevent, Office du tourisme

Cherbourg-Octeville, Auchan/Cora/Cultura (www.ticketmaster.fr), Fnac/Carrefour/Géant/

Magasins U (www.fnac.com)

L’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 11 ans, accompagnés d’un adulte déten-teur d’un billet. Les offres Cart@too, Spot 50 et Passeport Jeune sont utilisables sur place et en prévente.

En vélo : profitez des nombreuses pistes cyclables de Cherbourg-en-Cotentin pour venir à vé-lo. Afin d’assurer votre sérénité, un parking vélo gratuit et surveillé sera mis à votre disposition.

En covoiturage : choisir de covoiturer, c’est utiliser une seule voiture pour faire un trajet à plu-sieurs et donc rencontrer de nouvelles personnes tout en faisant un geste pour l’environne-ment.

Venir en bus : gratuité des lignes Zéphir de nuit les 24 et 25 juin. Navette supplémentaire à 3h au départ de l’Hôtel de ville qui desservira les arrêts Zéphir de Nuit. Pour plus d’informations :

zephirbus.com ou le 0810 810 050

Bon à savoir :

Un bracelet est donné aux détenteurs d’un pass 2 jours à l’entrée du festival. Tout bracelet cassé ou perdu n’est pas remplacé.

Toute sortie est définitive.

Le paiement sur le site se fait en Zimuts, ils ne sont ni repris, ni échangés. Plusieurs points de change sur le site (espèces ou CB).

Un service de restauration est disponible en continu pen-dant l’ouverture du site du festival et le samedi dans l’es-pace Éco-plage.

Attention pas de zone camping, soyez prévoyants ! Des tarifs préférentiels sont proposés par Appart’City à Cher-bourg-Octeville, aux détenteurs d’un pass. Plus d’infos sur www.lesartzimutes.com, réservation au 02 36 81 32 89

L’Espace Prévention vous proposera un stand et des ate-liers liés à la prévention des conduites à risque et un bar à eau.

Dispositif pour malentendant (sur la scène principale) Un dispositif pour les malentendants est mis en place, sur le temps du festival, par le biais d’un casque à retirer à l’ac-cueil.

Accès PMR sur le site

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

-------------------

> Réseaux

--------------