#Culture : ÉVÉNEMENT / Le Canard Enchaîné fête ses 100 ans !‏ - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#Culture : ÉVÉNEMENT / Le Canard Enchaîné fête ses 100 ans !‏

Le Canard Enchaîné a 100 ans !!

À cette occasion les éditions du Seuil en étroite collaboration avec le journal publieront le 3 octobre le grand livre officiel de cet anniversaire dirigé par Patrick Rambaud, Laurent Martin et Bernard Comment.

Ce beau livre - plus de 2000 articles et dessins reproduits ! - sera l'occasion de parcourir un siècle de journalisme mais également un siècle d'histoire politique, sociale, culturelle à travers le regard décapant et cinglant des journalistes et dessinateurs qui ont fait et font encore la renommée de leur journal.

#Culture : ÉVÉNEMENT / Le Canard Enchaîné fête ses 100 ans !‏

Le Canard Enchaîné naît en pleine première Guerre mondiale, dans un climat de propagande et de bourrage de crâne. Difficile de faire rire dans une période tragique, mais il y réussit pleinement, avec son art de l’antiphrase, de la satire et de la dérision. Ses fondateurs: un journaliste, Maurice Maréchal, et un dessinateur, Henri-Paul Gassier. Après cinq premiers numéros parus à l’automne 1915, le Volatile doit interrompre son vol, faute d’avoir trouvé suffisamment de lecteurs. Mais le 5 juillet 1916, nouveau départ et véritable envol, définitif celui- là, dans l’esprit irrévérent et insoumis qui est le sien depuis un siècle désormais.

Seul journal français, à ce jour, à n’accepter aucune publicité et à ne vivre que de ses lecteurs, il a connu un succès croissant au l des décennies. Assis sur un trésor de guerre conséquent, il s’est donné les moyens de sa liberté, pour déjouer toutes les tentatives de récupération ou d’intimidation. En un siècle, le Volatile n’a épargné personne. Autorités politiques, militaires, religieuses, diplomatiques, académiques, tout le monde en prend pour son grade. Sa force: faire rire. Sa puissance: ne dépendre de rien ni de personne.

Cent ans, et seulement quatre directeurs (Maurice Maréchal, René Tréno, Roger Fressoz, Michel Gaillard) ! Signe de stabilité, et d’un esprit d’équipe soudée, qui a traversé des crises, connu des départs plus ou moins fracassants, des clivages politiques, mais a su garder ses ennemis de toujours: l’esprit de sérieux, les académismes, les magouilles et les affaires, les turpitudes et les hypocrisies, les lâchetés et les forfanteries.

Il y eut l’interruption de publication, la seule en un siècle, de juin 1940 à septembre 1944, sous l’Occupation.

Il y eut des périodes de censure (pendant les deux con its mondiaux, ou les « événements »), des tentatives d’écoute (les fameux micros!) et d’enfumage. Il y eut des procès. Il y eut, aussi, la disparition tragique de collaborateurs, comme Cabu, si présent, si inspiré, un jour de janvier 2015.

Les politiciens le craignent, mais ne ratent pas un numéro. « Que dit le Volatile cette semaine ? », demandait le général de Gaulle, l’une des nombreuses têtes de turc du Canard enchaîné. Avant lui, il y eut Barrès, Millerand, Lebrun, Daladier. Après lui, Pompidou, Giscard, Mitterrand (un peu moins), Chirac (beaucoup), Sarkozy (encore plus). Quant à Hollande, c’est « Pépère » : tout un programme...

​L’histoire du Canard Enchaîné se déroule à travers un large choix de plus de 2000 articles et dessins, organisés chronologiquement et thématiquement, présentés par de brèves notices pour les restituer dans leur contexte.

Patrick Rambaud, compagnon de route et proche ami du journal, écrit quant à lui le « Roman du Canard » (une centaine de pages du livre) une histoire haute en couleurs, faite de personnages saillants et souvent truculents, dans des époques restituées avec force détails révélateurs.

C’est évidemment la politique française qui donne la scansion de cette histoire et son découpage en périodes. Mais il y a plein d’autres choses. Le colonialisme, le fascisme, la cause des femmes, les affaires politico-financières, les guerres, les media, etc.

Patrick Rambaud, journaliste et écrivain, est notamment l’auteur de La Bataille (Grasset, 1997, prix Goncourt et Grand Prix du roman de l’Académie française), des Chroniques du règne de Nicolas Ier (série de six romans, Grasset, de 2008 à 2012) et de François le Petit, Chronique d’un règne (Grasset, 2016).

Laurent Martin, professeur d’histoire à l’université de Paris 3 Sorbonne-Nouvelle, spécialiste d’histoire culturelle contemporaine, est l’auteur du livre Le Canard enchaîné, histoire d’ un journal satirique (Nouveau Monde, 2005) et, en collaboration, de L’Art de la bande dessinée (Citadelle & Mazenod, 2012).

Bernard Comment, romancier et essayiste, dirige la collection “Fiction & Cie” aux Éditions du Seuil.

Relié, quadri 23 x 30 cm 608 pages 49 €

ISBN : 978-2-02-128314-3 Octobre I/2016

Mise en vente : 03/10/2016

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

-----------------------

Sarah Brightman

-----------------------

Promo Gaming 

LG OLED HDMI 2.1

Compatible PS5 et Xbox Series X

LG OLED 55B9 au meilleur prix ! Compatible HDMI 2.1 Xbox Series X et PS5

 

> Réseaux

--------------