#Caenlamer : Un marketing territorial à la mode de #Caen ! - Cotentin Webradio le Site
Cotentin Webradio le Site

Visitez le site de la webradio du Cotentin - Ecoutez chaque jour nos nouveautes Club - electro - Trance - House - Deep - EDM - Nudisco - Techno - Pop en live 24/24 et 7/7 (Notre Playlist disponible sur le site ) - Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Nos Partenaires ( annuaires et diffuseurs) - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Ecoutez notre webradio en mp3 128kbs sur votre pc ( winamp - itunes - VLC - Real - WMA ) ou sur le site a l'aide du player ( et aussi en pop up tout en surfant sur le net ) en page d'acceuil.

#Caenlamer : Un marketing territorial à la mode de #Caen !

Le 6 décembre 2016, Caen la mer, la CCI Caen-Normandie et l’ADN (Agence de Développement Normandie) ont scellé leur volonté de travailler ensemble au service de l’attractivité du territoire.

Les mots d’ordre : agir, faire converger les intérêts, accepter de se révéler et se mobiliser collectivement dans une démarche globale : « Caen Normandie ».

Suite logique de la soirée CAEN CAUSE NORMAND du 28 avril 2015, la soirée du 6 décembre 2016 a voulu marquer le début d’une démarche collective au service de l’attractivité du territoire de Caen la mer.

Le nom donné à cette démarche est « CAEN NORMANDIE ».

Joël Bruneau, Président de Caen la mer, a présenté la philosophie globale en précisant que cette soirée ne marque pas un aboutissement, mais bien le point de départ d’une dynamique orientée vers l’action.

Et cette dynamique s’appuie sur des convictions forgées avec le temps, et avec l’analyse des propos tenus en avril 2015. Parmi les conclusions les plus évidentes : il est temps d’agir, de sortir d’une certaine passivité, et de ne plus se contenter de discours, parfois répétés depuis des années

Par ailleurs, s’il est important d’être en lien avec d’autres démarches entamées sur le même sujet, notamment celle de la région Normandie, il est essentiel de comprendre que notre territoire doit se vendre à sa manière, avec ses propres arguments et sa propre méthodologie.

L’objectif est bien de faire un marketing territorial « à la mode de Caen ».

#Caenlamer : Un marketing territorial à la mode de #Caen !

Cela repose sur 5 principes :

- Soyons pragmatiques. Disons ce que nous allons faire mais surtout faisons ce que nous disons.

- Soyons collectifs.

Lançons nous ensemble, en équipe.

Travaillons notamment, la CCI Caen-Normandie et l’ADN. C’est en ce sens que cette soirée est baptisée : « CAEN NORMANDIE, Episode 1 : l’Alliance ».

- Soyons nous-mêmes, et acceptons de nous dévoiler. Si nous voulons véritablement nous différencier et nous faire entendre au sein d’une concurrence musclée, il s’agit de promouvoir ce qui nous rend uniques : l’âme même de ce territoire et des femmes et des hommes qui tous les jours l’animent.

Notre histoire nous a donné des valeurs collectives spécifiques, une vision originale de l’être humain et de la société et un rapport particulier au savoir et à la connaissance. Voilà notre supplément d’âme. - Soyons ouverts également : faisons converger les points de point de vue et les intérêts.

Cette démarche d’attractivité du territoire est orientée vers l’attractivité économique - notamment autour du numérique et de la santé mais sans délaisser nos filières plus traditionnelles (dont les filières automobile ou agroalimentaire) - l’attractivité touristique et l’attractivité résidentielle.

Ces 3 axes sont évidemment liés. Ils s’alimentent forcément des mêmes argumentaires et ils s’enrichissent mutuellement.

- Et soyons d’abord au service de nos cibles.

D’une part, il faut analyser les attentes de nos cibles, pour vérifier que nos projets sont réellement adaptés à leurs besoins.

D’autre part, c’est par le service que l’on devient attractif et que l’on fidélise. Il s’agit de pouvoir améliorer nos services et en créer de nouveaux, qui n’existent pas encore et qui seraient, pourtant, réellement utiles pour satisfaire les cibles que nous visons. Pour faire vivre cette démarche, un Comité technique a entamé un travail commun de réflexion.

Il est composé de : Caen la mer, Synergia, Normandie-Aménagement, Office de Tourisme de Caen, Bureau des congrès de Caen, La Ville de Caen. Par ailleurs, des ressources sont déjà mobilisées, ou elles le seront dans l’avenir, notamment : Aucame, Caen Normandie Métropole, le Pôle TES, etc …

« CAEN NORMANDIE, Episode 1 : l’Alliance », c’est l’occasion de sceller l’engagement collectif de Caen la mer, de la CCI Caen-Normandie et de l’ADN, et affirmer la volonté de travailler ensemble. 4 objectifs, donc 4 engagements :

- Partager des ressources, des données, pour alimenter la plateforme commune qui a vocation à devenir, à terme, une vitrine de notre territoire.

- Mutualiser des moyens humains et financiers pour gagner en force et en puissance.

- Elaborer un agenda évènementiel commun, soit lié aux évènements que chacun organise, soit lié à ceux dans lesquels nous devrions investir.

- Et parler d’une seule voix pour, enfin, décrire, promouvoir et vendre tous la même chose.

 

Alexia Lemoine, Directrice générale adjointe de l’ADN a précisé que la Région Normandie partageait le constat d’une reconnaissance du territoire qui n’est pas à la hauteur de son ambition et que la question de l’attractivité du territoire revenait systématiquement dans les débats et comme préoccupation importantes des acteurs économiques régionaux. ADN et Synergia, notamment, ont déjà travaillé ensemble, il est essentiel de poursuivre en ce sens. Pour sa part, Michel Collin, Président de la CCI Caen-Normandie, a remercié Joël Bruneau de l’associer à cette démarche et a insisté sur le fait que la CCI Caen-Normandie avait les mêmes ambitions quant au pragmatisme et à la nécessité de l’action collective et qu’elle était disposé à partager ses ressources et ses idées. Il a également précisé qu’il convenait d’inscrire cette démarche dans la durée et d’envisager une association du secteur privé. C’est avec beaucoup de volontarisme que la CCI Caen-Normandie accompagnera cette démarche.

 

Les suites déjà envisagées : - Episode 2 :

La mobilisation : lancement d’une 2ème édition d’une grande soirée sur le modèle de CAEN CAUSE NORMAND 2015, sans doute à automne 2017.

- Episode 3 : L’engagement : lancement effectif de grandes actions collectives : lancement d’une bannière collective, mise en ligne de la plateforme argumentaire, lancement d’actions de promotion externes et de relations publiques, …

Les projets d’actions envisagés Précision : la mission a pour objectif de créer un « bruit de fond », d’attirer l’attention sur le territoire, pour ouvrir des créneaux et des opportunités de promotion et de communication pour les acteurs du développement économique, ceux du tourisme, etc …

Les actions présentées ci-dessous ont donc vocation à s’inscrire en plus de celles déjà pratiquées ou envisagées par ces acteurs.

I - SYNERGIA :

- Changement de nom dans quelques semaines pour devenir : CAEN NORMANDIE DEVELOPPEMENT - Mise en place de nouveaux outils plus adaptés :

1 - Nouveau site internet

2 - Dynamisation du service d’accueil et d’accompagnement des nouveaux salariés : CAEN NORMANDIE ACCUEIL.

3 - Services en ligne dédiées à l’immobilier et au foncier : a) Service dédié à l'immobilier d'entreprise avec la création et mise en ligne d'une Bourse aux locaux. b) Service dédié au foncier économique, en lien avec l'application Gé'Aucame, développée par l'Aucame et son SIG. Ces 2 service serviront en interne d’observatoires.

II - PLATEFORME ARGUMENTAIRE COMMUNE :

Constitution d’une plateforme collaborative et argumentaire organisée autour des 5 axes suivants :

1°) Par filière ou projet : mieux se connaître et se comparer pour se démarquer - Poser les diagnostics nécessaires pour nos filières et nos projets : * Présentation des filières dans toutes leurs composantes ou des projets. * Identification des concurrents et analyse de nos offres face à cette concurrence : quelles sont nos forces, nos faiblesses, nos opportunités, les menaces qui pourraient nous guetter.

En corollaire, quels alliés possibles peuvent être détectés ?

* Quels sont nos objectifs quantitatifs et qualitatifs ?

* Nos cibles : Qui voulons-nous toucher ?

Quelles sont leur demandes, leurs attentes ?

Quelle est leur perception du territoire ? Quelles actions à concevoir pour les toucher plus certainement ?

2°) Services : Il s’agit de pouvoir : - recenser et évaluer les services que nous proposons déjà. - de les rendre plus lisibles, plus compréhensibles, plus facilement repérables et utilisables. - enfin, de concevoir les services qui n’existent pas encore et qui seraient, pourtant, réellement utiles pour satisfaire les cibles que nous visons, et réellement perceptibles comme de vraies plus-values face aux offres concurrentielles.

3°) Agenda évènementiel : - les évènements déjà organisés par chaque partenaire, sur le territoire et hors du territoire. L’idée est : éviter les doublons et ne rien rater. - les évènements, organisés par d’autres, dans lesquels nous sommes déjà présents ou partenaires. L’idée est : comment amplifier cette présence ? - les évènements (dans ou hors du territoire) où il conviendrait de participer, même comme simples visiteurs. L’idée est : repérer les lieux les plus pertinents pour notre promotion. - les évènements qui seraient à créer (dans ou hors du territoire) pour délivrer plus directement des messages à nos cibles. L’idée est : être là où c’est indispensable.

4°) Présentation du territoire. Approche « macro », portait « physique » et descriptif, LE CAPITAL (ou « ACTIFS »)

MATERIEL :

Principaux items : Capital Humain, ,Entreprises et acteurs leaders, Entreprises secondaires, Réseaux et points nodaux, Infrastructures et Immobilier, Recherche, développement et innovation, Actions collectives structurantes, Evénements professionnels, etc … 5°) Présentation de l’esprit propre et unique du territoire. Approche psychologique (définition de la personnalité) et identitaire, LE CAPITAL (ou « ACTIFS »)

IMMATERIEL :

* Un territoire à l’histoire ancienne et riche : Viking et Normand depuis le Xè siècle Conquérant depuis 1066, Laboratoire de savoirs et de recherches depuis 1432, Messager de la Paix et de la Liberté depuis 1944,* Un territoire attaché à des valeurs collectives : Terrestre et environnemental, par nature, Maritime et portuaire, par vocation, International, par héritage, Capable de toutes les renaissances, par obligation, Humaniste et tolérant, par conviction, Offrant une vie tranquille et sereine, par respect de l’Autre, Gastronome depuis toujours, Généreux de ses valeurs et de sa qualité de vie, par choix. Créatif et innovant, par passion, Discret mais foisonnant d’activités, par envie.

Compléter le registre des actifs matériels par celui des actifs immatériels va permettre : > en recensant les valeurs collectives de notre territoire, de personnaliser, de territorialiser nos offres. > de nous différencier de nos concurrents et de donner une plus-value supplémentaire à nos offres face à celles d’autres territoires. > de mieux se projeter vers l’avenir. Pas de nostalgie, mais une certitude que nous sommes mieux armés que d’autres pour affronter cet avenir. > de dessiner un « mode de vie à la caennaise » que nous pourrons promouvoi

III – DES ACTIONS :

A – Actions déjà lancées : - Edition d’un Guide « S’INSTALLER A CAEN – NOMANDIE » aux éditions Héliopodes. Sortie en octobre 2017 - Mutualisation de ressources vidéo entre les partenaires. Cela a déjà été réalisé entre Caen la mer, la Ville de Caen et le GIE Tourisme – Destination Caen.

B – Action envisagées : 1 - Renforcement de notre veille territoriale L’idée est repérer des talents, des créations, des inventions, des brevets, des initiatives, des nouvelles entreprises, des nouvelles associations, des évènements, des rencontres professionnelles, etc …

En somme, tout ce qui peut constituer des sujets de communication et des preuves de nos arguments.

2 - Définir le « mode de la vie à la caennaise » Il s’agit ici de compléter, renforcer et donner corps au portrait psychologique évoqué tout à l’heure, principalement en associant la population pour susciter un soutien, lui permettre de se réapproprier le territoire, en d’en être fière et de continuer d’alimenter la plateforme argumentaire: - Appels à contributions : photos, vidéos, témoignages, etc … - Appel à idées : services, évènements, arguments, concours (hymnes, chansons, textes, …), etc … - Questionnaire en ligne.

3 - Partager ce mode de vie, inciter à vivre une « expérience caennaise ». A - Développement d’une vraie stratégie de réseaux : - Ceux qui existent déjà (dans le territoire ou hors du territoire), - En local ou hors les murs, identifier les « bons » relais, principalement sur les réseaux sociaux : influenceurs, blogueurs, etc … - S’appuyer sur des volontaires : sur des « pionniers », des personnes prêtes à s’engager, désireuses d’être informées des actualités du territoire et prêtes à les diffuser dans leurs propres réseaux, voire devenir également sources d’informations à transmettre au territoire pour qu’il se saisisse d’opportunités.

B – Partager et faire vivre « L’expérience caennaise ». - Sur le territoire : * opérations « animations/relations publiques » dans les points d’arrivées depuis l’extérieur pour rendre la rencontre entre les arrivants et le territoire mémorable et agréable : gares, aéroport, port de Ouistreham, péages autoroutes, hôtels, restaurants, campings, lieux de colloques, de conférences, etc …

- A l’extérieur du territoire : * dans les gares parisiennes, à La Défense, grandes villes de l’ouest, lieux parisiens où l’on peut toucher nos cibles. * Cibler les anglo-saxons (dont ceux qui passent par le port de Ouistreham). Pour ce public, par exemple, donner des leçons de prononciation de « Caen » (\Kã\).

* Avec des relations presse adaptées : en faisant venir sur place ou en alimentant avec précision des relais presse que nous estimerons utiles.

A propos de Caen la mer :

Communauté d’agglomération – 35 communes (dont Caen, siège de la Région Normandie) – 242 000 habitants – 135 000 emplois – 20 220 établissements – 25 000 étudiants.

Président : Joël Bruneau, Maire de Caen

Grandes compétences :

développement économique, recherche et enseignement supérieur, aménagement, infrastructures routières et transport, habitat et solidarité, développement durable (dont assainissement et déchets), animation du territoire (culture et sports), littoral, coproduction de projets.

Commenter cet article

-----------------------------

-----------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

-----------------------------

-----------------------------

----------------------------

----------------------------

----------------------------

-----------------------------

-----------------------------

Copyright © 2015

Cotentin Webradio - N° de dépôt 77WKOY

Droits d'auteurs gérés et acquittés par Radionomy