#Formation #Emploi : 3 écoles #ESITC #Caen spécialisées ingénieurs #BTP post-bac renforcent leurs liens! - Cotentin Webradio le Site
Cotentin Webradio le Site

Visitez le site de la webradio du Cotentin - Ecoutez chaque jour nos nouveautes Club - electro - Trance - House - Deep - EDM - Nudisco - Techno - Pop en live 24/24 et 7/7 (Notre Playlist disponible sur le site ) - Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Nos Partenaires ( annuaires et diffuseurs) - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Ecoutez notre webradio en mp3 128kbs sur votre pc ( winamp - itunes - VLC - Real - WMA ) ou sur le site a l'aide du player ( et aussi en pop up tout en surfant sur le net ) en page d'acceuil.

#Formation #Emploi : 3 écoles #ESITC #Caen spécialisées ingénieurs #BTP post-bac renforcent leurs liens!

Les trois écoles ESITC, spécialisées dans la formation d’ingénieurs BTP post-bac, renforcent leurs liens.

La convention signée ce jour, mercredi 7 décembre 2016, à la Maison des travaux publics, entre les trois établissements, sous le parrainage de la Fédération Nationale des Travaux Publics et La Fédération Française du Bâtiment, vise à mieux structurer l’offre de formation et de recherche de ces trois écoles pour répondre au mieux aux besoins des professions. En définissant les principes de complémentarités de cursus et d’échanges d’élèves, d’une recherche commune centrée sur les besoins des entreprises du BTP et d’une mutualisation des moyens à l’international. Les trois écoles, avec la profession du BTP, préparent leur réponse aux enjeux de recrutement de formation et de recherche pour les projets et chantiers de demain.

Les ESITC, une marque d’excellence au service du secteur du BTP d’aujourd’hui et de demain

Les trois écoles se donnent ainsi les moyens d’affirmer leur leadership dans le domaine de la formation d’ingénieurs post-bac hautement qualifiés pour le bâtiment et les travaux publics. Fortes des liens étroits tissés avec la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP), la Fédération Française du Bâtiment (FFB) et les entreprises du secteur, les ESITC de Cachan, Caen et Metz entendent capitaliser sur ce nouveau partenariat pour promouvoir leur savoir-faire au-delà des frontières régionales et nationales.

 

Un contexte favorable :

Les ingénieurs sont la clé de voûte de la construction verte et durable La signature de cette convention intervient dans un contexte favorable, marqué par un très fort besoin en personnel d’encadrement du secteur du BTP. Il s’agit non seulement de remplacer les très nombreux départs en retraite mais aussi d’accompagner l’évolution d’un secteur en pleine mutation technologique. Les engagements scellés lors du Grenelle de l’environnement, et notamment la Loi de transition énergétique pour la croissance verte promulguée en août 2015, ont abouti à un certain nombre de lois et de normes environnementales qui sont autant de défis à relever par les entreprises de la construction.

L’objectif de diminution de moitié de la consommation d’énergie d’ici 2050 passe notamment par la rénovation de plus de 500 000 logements à partir de 2017.

Une réponse à l’élévation du niveau de compétences attendue par les entreprises Face aux enjeux environnementaux, à la complexité croissante des chantiers, à une technicité accrue et des contraintes financières fortes, la profession a besoin de recruter des niveaux de compétences de plus en plus élevés.

La part des encadrants est ainsi passée de 1,6 % en 2005 à 2,8 % des effectifs du secteur en 2014. Le partenariat renforcé engagé par les ESITC de Cachan, Caen et Metz vise à accompagner l’évolution des besoins des entreprises du secteur. Les trois écoles préparent notamment les futurs ingénieurs aux défis de la construction durable et de la conception numérique. Le Building Information Modeling (BIM), aussi appelé maquette numérique, s’inscrit dorénavant au cœur du cursus des ESITC.

Les objectifs de ce rapprochement sont pluriels

- Promouvoir l’attractivité du secteur auprès des futurs élèves ingénieurs.

Dynamique et en pleine mutation, le secteur du BTP est bien plus attractif qu’on ne le pense généralement !

La convention signée ce soir prévoit la mutualisation des moyens de communication et de promotion des écoles auprès des futurs élèves. Ainsi, en plus des salons et forums auxquels elles participent séparément, les ESITC renforceront leur présence, sous la marque ESITC, à des manifestations hors de leurs aires traditionnelles de recrutement.

- Valoriser le potentiel et la complémentarité des trois écoles auprès de l’État, des institutions publiques et des collectivités territoriales. Si la convention préserve l’indépendance pédagogique et économique de chacun des établissements, elle entend promouvoir les spécificités et l’excellence des 3 écoles au travers de la marque ESITC.

- Développer une stratégie complémentaire en matière de formation des élèves-ingénieurs dans le respect de l’autonomie, de l’identité, du modèle économique et des spécificités de chaque école. La convention prévoit la possibilité de mobilité des élèves entre deux ESITC en dernière année de formation. Les ESITC peuvent également mutualiser certaines ressources pédagogiques au travers de l’échange d’enseignants et d’intervenants lorsque ceux-ci interviennent dans des domaines spécialisés. - Améliorer l’exposition internationale des ESITC. Dans le cadre de la convention qui les unit, les trois écoles conviennent d’étudier la mise en place de partenariats de représentations communs. Il s’agit à travers des échanges d’informations et des actions concertées de développer l’exposition internationale de la marque ESITC et de compléter le réseau d’établissements étrangers partenaires déjà tissé par chacun des établissements.

- Développer des projets de recherche en commun. Un projet scientifique commun a été structuré par les trois écoles et approuvé par les instances de chacune d’elle. Il vise à développer des connaissances d’avantgarde, à augmenter l’exposition à la recherche des élèves-ingénieurs et à favoriser les actions de transfert technologique vers les entreprises du BTP.

Les axes de recherche de ce projet porteront sur les matériaux de la construction :

pour la géotechnique environnementale, pour l’écoconstruction (dont la génération des pollutions par les matériaux de construction), pour l’efficacité énergétique des bâtiments et enfin pour les infrastructures maritimes. La maîtrise des thématiques de recherche permettra d’assurer une meilleure adéquation entre les connaissances développées et les enjeux de la profession. Les trois écoles ont décidé de regrouper leurs activités de recherche sur le site de Caen.

Elles pourront ainsi bénéficier des nouvelles infrastructures de plus de 3000 m² de l’ESITC Caen inaugurées le 8 septembre dernier, ainsi que de la reconnaissance en tant qu’équipe de recherche d’un laboratoire associé à une école doctorale (l’École Doctorale PSIME - COMUE Normandie Université).

A propos des ESITC

Les Ecoles Supérieures d’Ingénieurs des Travaux de la Construction (ESITC) sont des écoles d’ingénieurs créées en 1992-1993 et spécialisées en BTP. Les trois établissements sont indépendants et autonomes. Toutes les trois sont habilitées par la Commission des Titres d’Ingénieurs (CTI) à délivrer le diplôme d’Ingénieur sous statut d’étudiant (et d’apprenti pour Cachan et Caen). Depuis 2015-2016 les ESITC font parties des 47 établissements d’enseignement supérieur privé labellisés d’intérêt général (EESPIG). L’ESITC de Cachan compte 314 élèves, l’ESITC Caen 470 élèves (750 à terme grâce à l’extension) et l’ESITC de Metz 240 élèves ingénieurs. Les ESITC ont un chromosome commun, celui de la CONSTRUCTION. Un état d’esprit, une volonté commune de former des ingénieurs de haut niveau, au service de la profession du BTP, en France et à l’international.

Plus d’informations sur esitc-cachan.fr , esitc-caen.fr , esitc-metz.com

A propos de la Fédération Nationale des Travaux Publics:

La Fédération Nationale des Travaux Publics regroupe, par l'intermédiaire de ses 20 Fédérations Régionales, 7500 entreprises exerçant une activité de Travaux Publics et représente 245.000 salariés.

Elle suscite les conditions du développement du marché des Travaux Publics, informe les entreprises sur les conditions d'exercice de leur activité et répond à leurs demandes.

Plus d’informations sur: fntp.fr - @fntp_info

A propos de la Fédération Française du Bâtiment

La Fédération Française du Bâtiment représente 50.000 adhérents dont 35.000 entreprises de taille artisanale. Ils réalisent les 2/3 des 124 milliards d’euros HT de la production annuelle du Bâtiment et emploient les 2/3 des 1.051.000 salariés du Bâtiment. La FFB a pour vocation de rassembler les entreprises de Bâtiment de toutes tailles, afin de défendre efficacement les intérêts collectifs de la Profession.

Plus d’informations sur ffbatiment.fr ou @FFBatiment

Commenter cet article

-----------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

COTENTIN WEBRADIO

------------------------------

------------------------------

Coup de Coeur !

------------------------------

-----------------------------

-----------------------------

----------------------------

-----------------------------

Copyright © 2015

Cotentin Webradio - N° de dépôt 77WKOY

Droits d'auteurs gérés et acquittés par Radionomy 

-----------------------------

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs