#Avranches : Exposition Philippe Caillaud 36 vues du Mont Saint-Michel au #Scriptorial ! - Cotentin Webradio le Site
Cotentin Webradio le Site

Visitez le site de la webradio du Cotentin - Ecoutez chaque jour nos nouveautes Club - electro - Trance - House - Deep - EDM - Nudisco - Techno - Pop en live 24/24 et 7/7 (Notre Playlist disponible sur le site ) - Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Nos Partenaires ( annuaires et diffuseurs) - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Ecoutez notre webradio en mp3 128kbs sur votre pc ( winamp - itunes - VLC - Real - WMA ) ou sur le site a l'aide du player ( et aussi en pop up tout en surfant sur le net ) en page d'acceuil.

#Avranches : Exposition Philippe Caillaud 36 vues du Mont Saint-Michel au #Scriptorial !

Le Mont Saint-Michel comme vous ne l’avez jamais vu !

Le Mont Saint-Michel est l’une des obsessions de Philippe Caillaud, artiste contemporain né en Normandie et travaillant actuellement en Vendée. Preuve en est ses 36 vues du Mont Saint-Michel qui seront exposées au Scriptorial du 1er février au 2 avril 2017. Deux des dessins avaient déjà été présentés au Scriptorial en 2016 lors de l’exposition Le goût de l’Égypte. Cette fois-ci, une exposition complète lui est consacrée mêlant habilement dessins et productions plastiques. « Chaque projet est réalisé avec le médium le plus adéquat. Si je sais faire je fais moi-même, sinon je fais faire ou j’apprends. On peut donc trouver dans ma production du dessin, de la vidéo, des objets, des installations, etc. ». Philippe Caillaud se définit lui-même comme un « dessinateur de paysages improbables ». Il travaille avec beaucoup d’application sans se prendre au sérieux. Cela débute toujours par une idée fantaisiste, la rencontre invraisemblable de deux univers, qui ensuite est incarnée dans un dessin à l’encre de Chine minutieux à l’extrême. « L’unité de ma pratique artistique étant assurée par le style de mes idées fantaisistes ». Le filtre de Philippe Caillaud crée un décalage et dérègle notre perception stéréotypée du rocher. Portant un regard différent sur la Merveille, il nous invite à faire de même.

Réalisée en hommage à Hokusai, peintre et dessinateur japonais du 18e siècle, la série des 36 vues du Mont SaintMichel a débuté en 2010 et en compte aujourd’hui 45, non sans malice. Vous pourrez les découvrir au Scriptorial accompagnés d’autres dessins, aquarelles et sculptures de l’artiste. « Cette série de dessins, à la plume et à l’encre de Chine, est une sous-série du chantier Guide Vert que j’ai commencé en 2010. Elle est une sorte de détournement/ citation de la série d’estampes d’Hokusai : Les trente-six vues du Mont Fuji. On peut penser au travail d’Henri Rivière qui avait réalisé dans les années 1900 l’ensemble de lithographies : les trente-six vues de la Tour Eiffel. La différence essentielle est que cette série d’estampes japonisantes reste une création très sérieuse, alors que la mienne ne l’est pas. ». Adaptant le principe du collage, il détourne avec humour la Merveille, la fait fusionner avec les falaises d’Étretat, l’exile dans la Beauce ou dans le pays basque, l’incruste dans des représentations cinématographiques… « Dans mon travail, le Mont est visible d’où j’ai envie. Il devient le lieu de tous les possibles, surtout le plus improbable. Ainsi, il s’installe aussi bien au fond du jardin de ma maison de famille, dans le Loir-et-Cher, où je passais mes vacances adolescent, qu’au bord de la lagune, non loin du Palais des Doges, à Venise. Le Mont Saint-Michel est pour moi un cas d’immobilier mobile. Il est aussi et en même temps la victime de nos mémoires touristiques défaillantes et de notre cathédralesque inculture géographique. But where is le Mont Saint-Michel ? » Et pour vous aider à vous faire votre propre opinion sur cette question existentielle si chère aux Normands, vous aurez jusqu’au dimanche 2 avril en découvrant la Merveille au Scriptorial à travers l’œil de Philippe Caillaud

L’EXPOSITION

Avec les 36 vues du Mont Saint-Michel, l’artiste Philippe Caillaud adapte le principe du collage et s’amuse à réunir deux espaces réels éloignés géographiquement dans un même dessin d’autant plus incongru qu’il reste réaliste. Il détourne avec humour la Merveille, la fait fusionner avec les falaises d’Étretat, l’exile dans la Beauce ou dans le pays basque. Les dessins sont accessibles à tous et truffés de références en deuxième lecture. La série est réalisée comme un détournement de l’œuvre du graveur japonais Hokusai et inspirée également du travail d’Henri Rivière. À l’égal du Mont Fuji ou de la Tour Eiffel, le Mont Saint-Michel devient un motif symbolique sans cesse représenté et chaque fois différent. Hokusai et Rivière après lui ont travaillé sur la perception formelle du motif et sur les variations climatiques. Philippe Caillaud va plus loin, ne respecte pas la réalité. Avec Le coup de vent, la citation est vertigineuse. Le dessin est réalisé sur un éventail chinois d’après une photographie de Jacques Lartigue, Promenade des Anglais (Nice, 1925), prise sur le vif, d’une tempête qui a secoué Nice en 1925. Chez Caillaud, le casino de la Jetée-Promenade, aujourd’hui disparu, est remplacé par le Mont SaintMichel. Le motif du « coup de vent » est présent dans la série d’Hokusai et sera ensuite adapté par Jeff Wall d’après Hokusai (A sudden gust of wind – after Hokusai – 1993). Le photographe canadien détourne les codes pour produire l’effet de l’instant avec une photographie pourtant composée et recomposée. Il est en cela proche de la peinture et de la gravure proposée par l’artiste japonais. Les références à l’histoire de l’art sont très présentes et se retrouvent dans plusieurs de ses œuvres, telle Le Voyageur contemplant la Merveille. Certains y reconnaitrons le clin d’œil à l’œuvre de l’artiste romantique Caspar David Friedrich (Le Voyageur contemplant une mer de nuages). La malice est parfois latente sur une réalité aujourd’hui très touristique et économique (Welcome to Las Vegas, Le Normandie, Nuclear Trekking)) ou bien quand est soulignée la qualité photogénique du Mont sur fond de productions cinématographiques américaines (Vertigo, Deep Impact). Pourtant, la catastrophe n’est jamais loin : éruption, incendie, inondation produisent des visions apocalyptiques et témoignent de préoccupations récurrentes de l’artiste. D’ordinaire si familier, le Mont Saint-Michel se pare d’une inquiétante étrangeté. Dans la brume, auréolé de mystère, le Mont se révèle creux abritant les secrets de la Chambre de Pharaon. Le sentiment de l’absurde n’est pas loin devant Le Mur. La série consacrée aux grands explorateurs (Expéditions) fait côtoyer les grands noms de ces célèbres personnages partis à la Conquête… du Mont Saint-Michel, tels Christophe Colomb, Roald Amundsen ou bien Youri Gagarine. Commencée en 2010, la série des 36 vues du Mont Saint-Michel compte aujourd’hui 45 dessins. Éloignée de toute sacralisation et des représentations convenues, les dessins de Philippe Caillaud disent autre chose du Mont Saint-Michel. Portant un regard différent sur la Merveille, il nous invite à faire de même

PHILIPPE CAILLAUD

Artiste contemporain né en Normandie et travaillant aujourd’hui en Vendée, Philippe Caillaud cultive en apparence l’art du paradoxe. L’artiste travaille avec beaucoup d’application sans se prendre au sérieux. Cela débute toujours par une idée fantaisiste, la rencontre improbable de deux univers, qui ensuite est incarnée dans un dessin à l’encre de Chine minutieux à l’extrême.

« Ma pratique consiste à enfoncer des portes ouvertes mais avec beaucoup de préparation et d’élan. Je travaille par projets Chaque projet est réalisé avec le médium le plus adéquat. Si je sais faire, je fais moi-même; sinon je fais faire ou j’apprends. On peut donc trouver dans ma production du dessin, de la vidéo, des objets, des installations, etc. L’unité de ma pratique artistique étant assurée par le style de mes idées fantaisistes ».

#Avranches : Exposition Philippe Caillaud 36 vues du Mont Saint-Michel au #Scriptorial !

Ses créations très graphiques intègrent des références à l’histoire de l’art et des préoccupations récurrentes qui lui sont propres. Sa pratique artistique s’articule avec sa profession d’enseignant dans le domaine artistique : graphisme, expression plastique, histoire de l’art, édition.

« J'enseigne depuis plus de 20 ans en BTS design graphique, donc une activité de formation de graphistes. La plupart de mon enseignement s'est fait dans les matières artistiques : histoire de l'art, expression plastique. Depuis quelques années, j'enseigne de plus en plus en studio de création, édition, graphisme. Ce qui est finalement le plus intéressant ce sont les va-et-vient incessants entre ma pratique et mon enseignement. C'est ce qui explique les références à l'histoire de l'art mais surtout maintenant, le graphisme qui s'est installé dans ma pratique. Un chantier comme "Guide Vert" arrive même à exister dans un espace intermédiaire entre le graphisme, l'illustration et l'art contemporain. Pratiquant le graphisme dans mes affiches, dans ma pratique artistique, l'édition dans tous les dossiers qu'un artiste doit constituer, cela a enrichi considérablement mon enseignement en retour. Je suis finalement arrivé à gérer ma schizophrénie (artiste/enseignant) en fusionnant mes activités. »

Commenter cet article

-----------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

COTENTIN WEBRADIO

------------------------------

------------------------------

Coup de Coeur !

------------------------------

-----------------------------

-----------------------------

----------------------------

-----------------------------

Copyright © 2015

Cotentin Webradio - N° de dépôt 77WKOY

Droits d'auteurs gérés et acquittés par Radionomy 

-----------------------------

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs