En ce moment en diffusion sur cotentin-webradio ! Cliquez :

 

Découvrez les catégories du site en cliquant ci-dessous:

 
#Culture : Exposition - Le secret de la momie - au muséum Emmanuel Liais de #Cherbourg - Détails ! - Cotentin Webradio: Site infos Webradio Electro Regionale Normande
Cotentin Webradio: Site infos Webradio Electro Regionale Normande

Visitez le site de la webradio du Cotentin et Ecoutez chaque jour nos nouveautes #electro #Trance #House #Deep,#EDM 24/24 et 7/7- Decouvrez sur notre site l'actu en Normandie (Cotentin Manche Calvados ) les infos Musique concert ainsi que les jeux video #PS4 #XBOX #switch le buzz et l'info du jour l'actu medias - Ecoutez notre webradio en mp3 128kbs sur votre pc ou sur le site a l'aide du player dans notre colonne de droite.>

#Culture : Exposition - Le secret de la momie - au muséum Emmanuel Liais de #Cherbourg - Détails !

MUSÉUM EMMANUEL LIAIS LE SECRET DE LA MOMIE !

Le muséum Emmanuel Liais compte, parmi ses collections, une momie égyptienne et son sarcophage donnés en 1832 par le capitaine de vaisseau Anne-François Troude. Bien mystérieuse car toujours entourée de bandelettes, cette momie n’avait jamais fait l’objet d’études approfondies. En septembre 2016, le muséum Emmanuel Liais a entrepris des examens, avec le soutien du Centre hospitalier public du Cotentin et de l’Andra.

L’exposition Le secret de la momie en révèle les conclusions. Le contre-amiral Aimable-Gilles Troude (1762-1824), qui sert sous les ordres de Napoléon Ier, rapporte d’une expédition en Egypte une momie et son sarcophage. Son fils, Anne-François, en hérite et l’offre à la Ville de Cherbourg vers 1832, à l’occasion de l’inauguration du musée à l’Hôtel de Ville.

A son décès en 1900, Emmanuel Liais, ancien maire de Cherbourg, cède à la Ville son domaine sous condition qu’il y accueille des collections d’histoire naturelle, d’ethnographie et d’archéologie. Après quelques travaux d’aménagement, le muséum Emmanuel Liais ouvre ses portes au public en 1910. La momie et les 270 objets égyptiens du musée de l’Hôtel de Ville y sont transférés dans une salle consacrée à l’Egypte

MUSÉUM EMMANUEL LIAIS a Cherbourg-en-cotentin !

Les horaires du muséum Liais :

- du 1er février au 15 octobre : du mardi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h, le samedi et le dimanche de 13h à 18h. Fermé les lundis et jours fériés.

- du 16 octobre au 31 janvier : du mardi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h, le samedi et le dimanche de 13h à 17h.

Fermé les lundis et jours fériés.

Attention : clôture de la billetterie 15 mn avant l'heure de fermeture

Muséum Emmanuel-Liais Rue de l'Abbaye – 50100 Cherbourg-en-Cotentin

Contact : 02 33 53 51 61 – musees@ville-cherbourg.fr

Plein tarif : 2 € ; tarif réduit : 1 €.

Gratuit tous les mercredis et sur présentation d'un justificatif.

Pass musées 10 €/visiteur pour un nombre illimité de visites dans les 3 musées, avec une validité d'un an.

La momie exposé au MUSÉUM EMMANUEL LIAIS de Cherbourg-en-cotentin

La momie exposé au MUSÉUM EMMANUEL LIAIS de Cherbourg-en-cotentin

LES PREMIÈRES ÉTUDES : CHAMPOLLION & COLLIGNON

Vers 1832, Anne-François Troude envoie à Jean-François Champollion une aquarelle reproduisant le sarcophage de la momie afin d’en déchiffrer les hiéroglyphes. Une lettre datée de 1832 et signée du célèbre expert en écriture hiéroglyphique, dont une copie est présentée au muséum Emmanuel Liais et l’original précieusement conservé dans les réserves, certifie que le sarcophage est celui d’une « momie de femme mariée, nommée Sachonsis, fille du prêtre Petmouthis ».

Champollion y précise que le nom de la mère est inscrit sur le pied gauche mais qu’il est trop mal conservé pour qu’on puisse le déchiffrer. Les recherches sur la langue égyptienne ont depuis progressé et permettent de traduire le nom de Sachonsis par celui, plus en usage à l'époque pharaonique, de Nésy-Khonsou-Pa-Khéred. En 1911, la momie intéresse un autre scientifique, le Dr René Collignon, ancien médecin militaire et conservateur du muséum Emmanuel Liais.

En se basant sur son état apparent, il conclut : « la momie existe, mais réduite en poussière : la prêtresse Sachonsis est morte à un âge extrêmement avancé, nonagénaire peut-être à en juger par les maxillaires privés de toutes leurs dents, et réduite à l’état de bourrelets solides. » S’appuyant sur les mesures du périmètre crânien de la momie, il confirme qu’il s’agit d’une femme.

DES QUESTIONS EN SUSPENS

Bien que le sarcophage accompagnant la momie porte l’inscription d’un prénom féminin, il n’est pas possible d’en tirer des conclusions définitives car les Egyptiens recyclaient parfois les sarcophages. Les progrès accomplis dans le domaine de l’imagerie médicale et de la médecine permettant désormais de vérifier, de façon plus fiable, les premières études, de confirmer le sexe, d’en préciser l’époque, le muséum Emmanuel Liais a donc entrepris, en septembre 2016, des examens approfondis, avec le soutien du Centre hospitalier public du Cotentin. L’Andra, acteur engagé dans la préservation et la transmission de la mémoire, a été séduit par le projet et s’y est rapidement associé.

 

« Nous sommes ravis d’avoir eu accès au service imagerie du Centre hospitalier public du Cotentin qui, à cette occasion, a accueilli un patient peu commun, se réjouit Catherine Gentile, maire-adjointe à la culture. Nous remercions chaleureusement l’équipe médicale pour sa collaboration et ses recherches. »

LA MOMIE AU SCANNER

Protégée par un conditionnement adapté à son état de conservation, Nésy-Khonsou-Pa-Khéred a été confiée au service imagerie du Centre hospitalier public du Cotentin le 21 septembre 2016.

Sur place, les premières radios et images du scanner ont révélé un squelette en désordre, comptant plusieurs traumatismes post-mortem, suggérant que la momie avait été débandelettée dans le passé, ce que confirme aussi l’absence des amulettes traditionnelles insérées à l’intérieur du réseau de bandelettes.

L’aspect des sutures du crâne et l’arthrose évoquent un adulte décédé à un âge avancé. Le bassin, brisé en plusieurs morceaux, a exigé plusieurs semaines de reconstitution, images par images. Une fois recomposé, l’équipe médicale a pu confirmer l’hypothèse d’un sujet féminin.

UNE DAME DE PLUS DE 2 072 ANS

Des analyses au carbone 14 ont complété ces examens afin de dater la momie avec plus de précision. Jusqu’alors, seules les conclusions de l’étude de Henri-Charles Loffet, au début des années 2000, datait la momie de la Troisième Période intermédiaire, soit entre 1085 et 730 av. J.-C.

Les examens récents effectués par le laboratoire de l'université de Lyon-Villeurbanne permettent désormais de situer Nésy-khonsou-pa-Khéred entre 351 et 55 av. J.-C., soit entre la fin de la Basse-Epoque et le début de la période ptolémaïque de l’Egypte ancienne, célèbre notamment pour ses Cléopâtre

UNE EXPOSITION ITINÉRANTE

« Les visiteurs du muséum Emmanuel Liais sont souvent surpris de découvrir une momie à Cherbourg-en-Cotentin et le mystère qui l’entoure les fascine, explique Catherine Gentile. Aussi, nous souhaitons vivement partager nos découvertes, au muséum Emmanuel Liais mais aussi sur les deux sites du CHPC, ainsi que de l’Andra, qui a contribué à l’élaboration de cette exposition. »

L’histoire de la momie et les résultats des examens feront l’objet d’expositions successives en 2017, chez chacun des partenaires de cette opération :

LES DATES !

- Du 9 février au 30 avril 2017, salle Egypte du muséum Emmanuel Liais, Parc Emmanuel Liais, Cherbourg-en-Cotentin.

 

- Mai-juin 2017, dans le hall d’accueil du Centre hospitalier public du Cotentin, à Cherbourg-en-Cotentin.

 

- Juillet-août 2017, dans le hall d’accueil du Centre hospitalier public du Cotentin, à Valognes.

 

- De septembre à décembre 2017, dans le bâtiment d’accueil du public du centre de stockage de l'Andra, à Digulleville. Seul le muséum Emmanuel Liais présentera la momie originale avec l’exposition.

 

En raison de sa fragilité et des conditions d’éclairage qu’elle exige, elle ne pourra être déplacée dans les autres lieux d’exposition. Mais elle sera présentée en photo à l’échelle 1.

La momie pendant son examen au Centre hospitalier du Cotentin . Crédits Photos: Corps de la tête au bassin ©CHPC

La momie pendant son examen au Centre hospitalier du Cotentin . Crédits Photos: Corps de la tête au bassin ©CHPC

Détails sur les photos:

(photos du conditionnement de la momie avant son transport à l'hôpital le 19 septembre, photos des examens au service imagerie du CHPC le 21 septembre et 3 photos de scan).

Crédits photos:

Service communication

Hôtel de Ville 10 place Napoléon - BP 808 Cherbourg-Octeville

50108 Cherbourg-en-Cotentin

Credits photos: Corps de la tête au bassin ©CHPC.

Hotel de ville de Cherbourg-en-cotentin (Cherbourg-Octeville)

Commenter cet article

> Autres Catégories

----------------------

Culture Theatre Spectacle

Technologie High-Tech

Concerts et festivals 

Nouveaux Clips 2017

----------------------

Le Top articles du site

----------------------

 Ecoutez nous en mp3 

----------------------

+ Plus de NORMANDIE

ECOUTEZ-NOUS EN

 

MP3 en diffusions

 Programme webRadio

----------------------------

Ecoutez nous en mp3

----------------------------

ART SONIC 2017

Printemps de Bourges 2017

 

 Devenez Partenaire 

La radio sur votre site

 Horoscope gratuit du jour 

LMeteo a Cherbourg 

----------------------------

Ecoutez nous en mp3

----------------------------

Cotentin webradio la Radio:

Droits d'auteurs gérés et acquittés par Radionomy.

Le Site : PHV 2012 - 2017 (c)

Copyright 77WKOY