Le Circuit : Des concerts mais pas que... pour le 1er semestre 2017 #Programme - Cotentin Webradio le Site
Cotentin Webradio le Site

Visitez le site de la webradio du Cotentin - Ecoutez chaque jour nos nouveautes Club - electro - Trance - House - Deep - EDM - Nudisco - Techno - Pop en live 24/24 et 7/7 (Notre Playlist disponible sur le site ) - Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Nos Partenaires ( annuaires et diffuseurs) - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Ecoutez notre webradio en mp3 128kbs sur votre pc ( winamp - itunes - VLC - Real - WMA ) ou sur le site a l'aide du player ( et aussi en pop up tout en surfant sur le net ) en page d'acceuil.

Le Circuit : Des concerts mais pas que... pour le 1er semestre 2017 #Programme

MUSIQUES ACTUELLES CIRCUIT : DES CONCERTS MAIS PAS QUE…

POUR LE 1ER SEMESTRE 2017

Le coup d’envoi de la programmation 2017 du Circuit sera donné le 25 mars avec un concert événement du crooner glam Rover. Et tout au long du semestre, Le Circuit accompagnera les artistes locaux qu’il a pris sous son aile.

Le Circuit, en programmant Rover en octobre 2013 à l’Espace culturel de la Hague, s’était déjà laissé séduire par son univers pop-rock puissant et envoûtant. Son premier album éponyme en 2012, puis un nouvel opus en 2015, Let It Glow, avaient été unanimement salués par la presse et le public. Après des centaines de concerts dans et hors de nos frontières, l’artiste se produira le 25 mars prochain à Cherbourg-en-Cotentin, sur la scène de l’Espace culturel Buisson à Tourlaville.

Il sera précédé par Tallisker, une jeune artiste rouennaise formant un « one-woman band féminin » (violoncelle/guitare/voix) qui navigue avec brio entre folk, pop, trip-hop et électro.

Parrainée par le 106 à Rouen, elle s’était classée parmi les lauréats des Inrocks Lab en 2014. En bref, c’est un rendez-vous à ne pas manquer !

Le 1er avril, carte blanche sera donnée à la structure locale Raccoon Moon et aux artistes qu’elle soutient : PXL, The HITS et Mr Fantome.

Rendez-vous à l’Espace culturel Buisson pour une soirée placée sous le signe de l’éclectisme avec PXL qui délivrera un subtil mélange d’électro, de hip-hop et de poésie.

The HITS, après la sortie de leur premier album, joueront des morceaux plus rock que jamais, et on pourra compter sur le set du Rennais Mr Fantome, basé sur les basses, mélodies et rythmiques de son dernier album Reedemer, pour ne laisser personne indifférent.

Forts d’un partenariat toujours plus étroit, Le Circuit et Musiques en herbe, l’association organisant Les Art’zimutés, accueilleront conjointement dans le cadre du festival Dub Inc. et Leska, le 30 juin. Dub Inc., groupe transculturel et « transmusical » emblématique du reggae français, est connu pour ses live à l’énergie communicative.

Porteur d’un message universel prônant le métissage, il enflammera, à coup sûr, la Grande Scène de la Plage verte. La prestation à la fois douce et énergique du duo rennais Leska sera à voir et à entendre sur la Scène Découverte. Bien que proposant un live électro, les deux complices useront de vrais instruments, sans utilisation de samples, et la magie de leurs mélodies fera le reste.

Le Langage des Feats, un collectif regroupant une vingtaine d’artistes de hip-hop, vainqueur du dernier tremplin des Art’zimutés, sera programmé quant à lui sur la Scène Régionale. Une belle exposition pour un groupe qui a vu le jour en 2016 !

UN ACCOMPAGNEMENT D’ARTISTES

Parallèlement à la programmation de concerts, Le Circuit s’implique fortement dans l’accompagnement d’artistes locaux.

Le groupe Grimace en est le premier bénéficiaire cette saison et enregistrera, dans ce cadre, son album à l’Espace culturel Buisson en février.

Des cours de chant et de technique vocale seront en outre dispensés à son chanteur.

L’accent sera également mis sur la communication à mettre en œuvre autour des concerts de la formation.

Le tremplin des Art’zimutés, qui a récemment fusionné avec la scène locale du Circuit, porte bien son nom puisque Le Langage des Feats a la chance de répéter actuellement dans le studio de danse de l’Espace culturel Buisson.

Sa sortie de résidence, forcément pleine d’énergie, aura lieu le 27 avril.

LES CONCERTS, EN BREF

- Rover et Tallisker le 25 mars, 20h45, Espace culturel Buisson (Tourlaville)

- Carte blanche à Raccoon Moon avec PXL, The HITS et Mr Fantome le 1er avril, 20h45, Espace culturel Buisson (Tourlaville) Billetterie sur lecircuit.fr

- Dub Inc le 30 juin, 19h, Grande Scène

- Leska le 30 juin, 19h, Scène Découverte

- Langage des Feats le 30 juin, 19h, Scène Régionale

- Festival Les Art’zimutés, plage verte (Cherbourg-Octeville), lesartzimutes.com

ROVER

En 2012, Rover sort un premier album - éponyme - unanimement salué par la critique et le public. Il est disque d’or avec plus de 50 000 ventes, obtient une nomination aux Victoires de la Musique dans la catégorie « Révélation du public ». Dans la foulée, il donne plus de 200 concerts, traverse les frontières, croise les peuples, les âmes. En 2015, le dandy aux allures de colosse récidive et livre son second opus, Let It Glow, enregistré sur bandes magnétiques. Sa tonalité est cette fois blues-rock et ses chansons tantôt cristallines, tantôt rocailleuses. Rover a réalisé lui-même cet album, l’a voulu analogique, laissant la place aux accidents et au lâcher prise. Il explique : « Choisir des instruments qui ont déjà vécu, c'est comme choisir une vieille voiture, c'est opter pour une non fiabilité, pour quelque chose qui peut avoir ses caprices. On sent qu'il y a des fantômes. Et pour celui qui est à l'écoute, ils peuvent devenir de vrais partenaires. » Il poursuit : « J'ai très vite chassé cette angoisse du deuxième disque. De toute façon, la peur, les angoisses, les doutes, j'essaye toujours d'en faire des alliés. D'exploiter ces émotions plutôt que d'aller à l'encontre. Et le disque parle beaucoup de ça en réalité. D'une angoisse liée à l'être humain et qui m'obsède indirectement à l'écriture. J'aimerais que les gens écartent les murs, qu'ils n'aient plus peur de l'avenir, que les gens aient confiance. Cette peur omniprésente de notre époque est quelque chose de sournois, qui permet de contenir certaines attitudes. Et je sens que ça se répercute sur l'art, sur beaucoup de choses, sur les relations amoureuses, amicales. Il y a des sujets qui ressortent de façon constante comme l'épanouissement contrarié, la crainte de demain au sens propre, la crainte du changement, de l'autre... Les phobies et les névroses. Avec ce disque, je voulais voir le côté positif de tout ça. Je crois foncièrement que tout ça peut être apprivoisé, il faut accepter que tous ces sentiments planent autour de nous. Il faut assumer son époque, ce qui est bien comme ce qui ne l'est pas. Ne serait-ce que le titre du disque, Let It Glow. Ça signifie : laisser les choses s'illuminer, briller par elles-mêmes. Ne pas les cloisonner, ne pas avoir le contrôle sur tout. Il existe aujourd'hui cette volonté de tout cadenasser, de tout écrire en fin de compte... Les choses sont mieux maîtrisées dès lors qu'on leur fait confiance. Et du coup, toute l'écriture du disque est là-dessus, tout l'enregistrement, la façon de procéder, avec qui je m'entoure, chaque micro détail est motivé par ça, par cette volonté de ne pas être dans le bluff et d'assumer ses défauts. Il ne s'agit pas de tout montrer, au contraire même mais de recréer le rêve dans son aspect le plus noble. Cet album, c'est aussi assumer le présent. Le présent angoisse, il est sans cesse en train de nous échapper. Le passé, on peut l'embellir, en faire ce que l'on veut, et avec le futur, on peut rêver ou cauchemarder. Le présent, c'est tout assumer : son corps, son âge, ses capacités, c'est être en face du miroir. » Let It Glow brille en tout cas par son élégance rock aux échos seventies…

TALLISKER

La Rouennaise Tallisker entame une formation de violoncelliste classique à l'âge de 8 ans, avant de se laisser séduire à l'adolescence par une vieille guitare jazz rouge cerise. Ses premiers coups de cœur musicaux vont au blues old-school et à la folk britannique. Shannon Wright, Cat Power, Björk ou encore Beach House deviendront par la suite ses modèles de prédilection. Ce n'est qu'à 24 ans, avec la découverte du sampler et des univers électro, trip-hop et post rock, que de véritables espaces de liberté et d'innovation sont rendus possibles, et que ses compositions originales, longtemps incubées, voient le jour. Le dispositif de parrainage du 106 à Rouen lui permet d'assumer pleinement des compositions qu'elle défend sur scène corps et âme, armée de sa voix, d’un violoncelle et d’une guitare.

La rencontre avec le producteur Sun Jun sera aussi déterminante puisqu'il donnera au projet Tallisker ses couleurs hip-hop/trap. A peine un an après son premier concert en 2013, elle participe aux pré-sélections des Inouïs du Printemps de Bourges, assure une première partie de Woodkid et se range aux côtés des 15 lauréats des Inrocks Lab 2014. Elle est également lauréate du prix Booster #6 en 2015.

Son premier EP Implosion, paru l’an dernier chez YumYum Records, est salué par la critique. Sa voix et ses mélodies s’y entrecroisent aussi bien dans la quiétude de lentes montées aériennes que dans des sommets de violentes déflagrations électriques. Ce fracas de sonorités aux climats changeants est fait d’un mélange de styles différents, allant du trip-hop à la pop en passant par l’électro.

PXL

Le projet parisien PXL est un duo e-pop (électro-pop-hip-hop), créé au Japon en 2014 par B Wolf (musique/voix) & Foxee B (paroles/voix). Avec leur album Poetricks, ils jettent les premières mailles de leur filet sonore, tissé de poésie analogique et électronique.

L'auditeur devient l'acteur d'une épopée sensible aux influences éclatées, miroir de leur réalité. Leur univers se veut également visuel puisque, sur scène, ils se fondent dans les images de B Badger, alias Anaguma, artiste vidéaste et plasticienne. En 2014 et 2015, PXL se joint à Mr Fantome, Dj Switch, Grosso Gadgetto et Hugues De Cointet pour la réalisation de remixes, featuring et création sonore.

THE HITS

Sur la côte Est de la Manche, quatre garçons rêvent d'être venus au monde sur la plage d'en face. Depuis 2014, Victor (chant), Maxime (guitare), Tom (basse) et Alexis (batterie) font du rock quand même. Leurs compositions transpirent la mélodicité des Arctic Monkeys, la puissance des Rival Sons et l'électricité des riffs de Jack White. Suite à leur victoire au tremplin La Galerie Musicale, un premier single sort en 2015. En 2016, le quatuor cherbourgeois assure les premières parties des Wampas, Soldat Louis, Mountain Men, remporte le tremplin du festival Les Hétéroclites et sort un EP. Début 2017, il sera temps pour les HITS de présenter un premier album qui marquera les bases de leur jeune et impertinente maturité.

MR FANTOME

Le Rennais Mr Fantome découvre le monde de la musique électronique en 2005 et y rentre totalement en 2010. Il se démarque d’emblée par sa culture musicale et sa pratique de la guitare. Maître du dubstep, trap et de la drum & bass, il produit régulièrement des titres sur SoundCloud et en deux ans, atteint 1 000 followers, se fait repérer par le studio Kore Production. Il compose la BO du court-métrage Bad Day For a Goldfish et sort son premier album All The World's A Stage. Son deuxième album Reedemer sortira en 2017.

DUB INC.

Dub inc. est devenu, sans conteste, le groupe le plus emblématique du reggae made in France. C'est avant tout sur scène que ses musiciens et chanteurs se sont imposés depuis dix ans comme fer de lance de la scène française, en apportant un vent de fraîcheur incontesté. Leur recette, mixant un sens de la mélodie inimitable et une éthique humaine portée par des textes sincères, leur a permis d'exporter leur reggae en dehors des frontières (Portugal, Allemagne, Algérie, Sénégal, Canada ou Colombie...) et de croiser le fer avec des artistes d'envergure internationale (Tiken Jah Fakoly, David Hinds, Tarrus Riley...). Ils sont indépendants, proches de leur public et font passer des messages engagés avec un rare optimisme. Diversité, lucidité et complicité se ressentent dans leurs textes autant ancrés dans la réalité du présent que tournés vers l’avenir. C’est un groupe conscient du monde qui l’entoure, bien décidé à garder son indépendance et sa liberté de création. Après trois Victoires du Reggae (en 2014 pour l’album Paradise, en 2011 avec Hors Contrôle et en 2008 avec Afrikya), les Stéphanois sont revenus en 2016 pour un sixième album So What, totalement autoproduit. Leurs influences musicales vont du reggae roots, au dancehall en passant par la musique kabyle et par le rub a dub. Le groupe est porté par les voix de Bouchkour et Komlan, et leurs styles aussi différents que complémentaires. Qu'ils chantent en français, anglais ou kabyle, leur message universel autour de l'importance du métissage, du mélange des styles se fait entendre. Et leur énergie en live fait le reste !

LESKA

Les Gordon et Douchka forment le duo Leska. Les Gordon commence par le conservatoire où il pratique le violoncelle, avant de se laisser porter vers la production et la pratique autodidacte d’autres instruments acoustiques. Après un projet en duo et quelques EPs remarqués en solo, il rejoint le label Kitsuné où il sort l’EP Atlas en décembre 2015, suivi d’un EP de remixes et de l’EP Abysses. Douchka débute quant à lui en tant que DJ et se lance dans la production quelques années plus tard. Il se fait rapidement un nom en participant à la Red Bull Music Academy de Tokyo en 2015 avec, dans la foulée, une signature chez le label Nowadays Records et les EPs Joyful et Together. Les deux producteurs se rencontrent à l’occasion d’une date où chacun se produit dans le cadre d’un projet personnel et il suffit d’un concert, en première partie de La Fine Equipe à l’Antipode à Rennes, pour que la naissance du duo se concrétise. La musique de Leska est sans complexe et sincère. En piochant dans l’électro comme dans le classique, la pop ou le rock, et en s’inspirant d’artistes comme Gorillaz, Justice, Ratatat ou encore Kaytranada, Les Gordon et Douchka combinent des basses rondes et percutantes avec des mélodies limpides et énergiques. Fin 2016, Leska a sorti son tout premier single I Got You, porté par la chanteuse Carla Fonseca du groupe sud-africain Batuk, et sa voix pleine de chaleur.

LE LANGAGE DES FEATS

Le collectif Le Langage des Feats dégage une énergie folle et le public est là pour lui répondre ! C’est un groupe tout jeune qui a vu le jour en 2016. Mc Zerouv a réussi le pari de réunir la scène hip-hop cherbourgeoise en un collectif : Le Langage des Feats. Un an de travail et de recherche pour débusquer pas moins de 25 artistes, DJs, beatboxers, beatmakers, rappeurs et chanteurs, afin d'offrir au public local une scène qu'il ne soupçonnait pas. Un micro, deux platines et une table de mixage suffisent à enregistrer et à interpréter en live des morceaux conçus par et pour les passionnés de hip-hop. Une belle victoire collective dans une ville où ce mouvement s'essoufflait.

Leur mixtape est disponible gratuitement sur la plate-forme hauteculture.com et sur YouTube.

Commenter cet article

-----------------------------

-----------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

-----------------------------

-----------------------------

----------------------------

----------------------------

----------------------------

-----------------------------

-----------------------------

Copyright © 2015

Cotentin Webradio - N° de dépôt 77WKOY

Droits d'auteurs gérés et acquittés par Radionomy