#INSCRIRE - Les Droits Fondamentaux sur les murs de la maison d'arrêt de #Cherbourg ! - Cotentin Webradio le Site
Cotentin Webradio le Site

Visitez le site de la webradio du Cotentin - Ecoutez chaque jour nos nouveautes Club - electro - Trance - House - Deep - EDM en live 24/24 et 7/7 - Decouvrez sur notre site l'actu en Normandie et dans le Cotentin (ainsi que Manche - Calvados -orne - eure) - Les infos Musique (clips - concert - festivals) - Les jeux video avec l'actu consoles (PS4 - XBOX - switch) - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias (Radio et tele ) - Ecoutez notre webradio en mp3 128kbs sur votre pc ou sur le site a l'aide du player en page d'acceuil.

#INSCRIRE - Les Droits Fondamentaux sur les murs de la maison d'arrêt de #Cherbourg !

INSCRIRE

 Les Droits Fondamentaux sur les murs de la maison d'arrêt de Cherbourg-en-Cotentin !

INSCRIRE

Les Droits Fondamentaux sur les murs de la maison d'arrêt de Cherbourg-en-Cotentin Œuvre participative réalisée avec des personnes détenues et des collégiens.

L'association INSCRIRE et l'artiste Françoise Schein A l'occasion du bicentenaire de la révolution française, les murs de la station Concorde se sont revêtus de lettres emmaillées noires sur carreaux blancs de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen. Cette œuvre a fait la renommée de l'artiste et architecte Françoise Schein, aujourd'hui nommée académicienne (classe des arts) en Belgique.

Depuis, Françoise Schein n'a pas cessé de travailler avec les populations du monde entier afin d'interroger les textes des Droits de l'Homme et de les faire résonner aux quatre coins du globe (Belgique, France, Suède, Allemagne, Angleterre, Portugal, Uruguay, Brésil, Palestine, Israël, Haïti, etc.)

Les droits de l'homme au sein du collège Les Provinces et de la maison d'arrêt de Cherbourg-enCotentin et bientôt aux collèges Charcot et La Bucaille L'artiste qui intervient à l'Ecole Supérieure d'Art et Média Caen Cherbourg (ESAM C2), propose à Cherbourg-en-Cotentin d'inscrire à son tour de manière pérenne les articles des droits fondamentaux sur un mur symbolique au cœur de la ville : le mur d'enceinte de la maison d'arrêt.

Ainsi, pour cela, des collégiens (plus de 100 collégiens de trois collèges (Les Provinces, La Bucaille et Charcot) ainsi que des personnes détenues participeront à l'œuvre en faisant dialoguer des textes des droits de l'Homme et leur interprétation illustrée sur carreaux de céramique. Ce projet a commencé en janvier 2017 pour aboutir en juin 2018.

Une œuvre au cœur de la ville sur un mur symbolique Dans cette période où les droits et devoirs de chacun sont à réaffirmer afin de consolider fraternellement notre société, INSCRIRE cherche à ce que rayonne au cœur de Cherbourg-en-Cotentin un engagement civique fort sur un lieu symbolique.

La réalisation, possible grâce à un encadrement pédagogique et civique d'une part, technique et plastique de l'autre, fera sens non seulement pour les participants mais également pour tous les passants de Cherbourg-en-Cotentin. En effet, tous les Cherbourgeois seront amenés à faire le tour de la prison sur les murs de laquelle seront inscrits en lettres monumentales les mots HORIZON d'ATTENTE, qu'on pourra lire également ATTENTE d'HORIZON. Et c'est au sein de ces mots que viendront se poser les carreaux de céramique des enfants des collèges et des adultes détenus à la maison d'arrêt.

Les partenaires actuels du projet

Les proviseurs des collèges de La Bucaille et Charcot, Mme Lefranc, et du collège Les Provinces, M.Peyret, ainsi que leurs efficaces équipes pédagogiques, ont été très enthousiastes pour accueillir ce projet auprès de leurs élèves. Le directeur interrégional des services pénitentiaires de Rennes a donné son accord pour occuper le mur d'enceinte. C'est alors une vraie collaboration qui s'est tissée entre la maison d'arrêt de Cherbourg et l'association INSCRIRE, notamment grace à l'enthousiasme partagé de Mme Benoot, directrice de la maison d'arrêt, et Mme Cécile Colin Garin, coordinatrice culturelle en milieu pénitentiaire. Pour financer cette entreprise artistique et civique, outre la participation des collèges, la Ville de Cherbourg-en-Cotentin soutient le projet par le biais des directions culture de Cherbourg-en-Cotentin et éducation de Cherbourg-Octeville, ainsi que le Service pénitentiaire d'insertion et probation (SPIP). Une subvention conséquente est accordée par la commission Culture Justice compte tenu du lieu et des rencontres prévues entre les personnes détenues et l'artiste Françoise Schein. Le Département a déjà un regard bienveillant sur cette œuvre qui augure un partenariat fort pour la suite de son déroulement

1- INSCRIRE, ses principes, son engagement. « On n’apprend jamais mieux qu’avec ses mains. » Stephen Jay Gould, anthropologue Depuis plus de trente ans, Françoise Schein, architecte, urbaniste et artiste, développe un projet artistique autour des textes des Droits fondamentaux. La prise de conscience des fondements de la démocratie par l’expérience et la pensée est un véritable travail personnel. Dans le but de donner à lire au plus grand nombre un texte fondamental, son idée initiale était de mettre le texte sur les murs d’espaces publics, comme le métro, au plus près du quotidien de tous. Peu à peu, face à une nécessité sociétale, cette idée a évolué vers un travail plus pédagogique et artistique auprès des citoyens. L’association INSCRIRE a été créée pour permettre une participation active de publics variés, jeunes ou âgés, étrangers, handicapés à l’œuvre artistique et internationale de diffusion initiée par l’artiste. Tout comme s’il s’agissait de poésie ou d’un texte abstrait, l’appropriation intuitive, par les individus, du texte des articles des Droits fondamentaux est devenue le vecteur d’approche pédagogique d’INSCRIRE : lire, se projeter, imaginer puis dessiner pour comprendre, intégrer et transmettre la notion de citoyenneté. La dimension artistique, participative et pérenne du projet autour des Droits Humains a un impact pédagogique très fort. C'est sans contrainte que les participants se penchent sur le sens des articles des droits et des devoirs et se les approprient en réalisant leurs illustrations sur céramique. Le résultat posé sur un mur très visible permet aux habitants de lire et voir les thèmes, de reconnaître le nom des participants (le panneau est signé des prénoms et logos de tous les participants et intervenants), qui les ont illustrés et donc de se l'approprier à leur tour et de le valoriser comme le produit issu d'un travail local reconnu. Ce texte, à caractère abstrait, devient un objet concret, un monument du patrimoine de la ville.

2- La démarche de l'association INSCRIRE

Depuis 1989, l’association INSCRIRE inscrit les Droits Fondamentaux dans les villes du monde avec l’artiste Françoise Schein. De nombreux projets urbains ont été réalisés en Europe à Paris, Bruxelles, Berlin, Brême, Stockholm, Lisbonne, au Moyen Orient en Israël et en Palestine, et en Amérique du Sud dans les favelas de Rio de Janeiro, dans la ville de Montevideo et dans le métro de Sao Paulo.

En 2005 le projet « Inscrire les Droits Fondamentaux sur les murs des Villes » a été primé par la Ville de Paris et a reçu le prix Label-Paris Europe. Le projet propose habituellement aux jeunes de 11 à 18 ans un enseignement sur les droits fondamentaux de manière ludique par le biais de la peinture sur céramique. La méthodologie de Inscrire se développe en 2 temps : ateliers ludiques en dessin de réflexion sur les 30 articles des droits suivi d’un atelier de peinture sur carreaux de céramique. A l’issue des ateliers, chaque participant aura travaillé sur plusieurs concepts et en aura illustré un précisément. L’ensemble des travaux des participants forme une œuvre participative conceptualisée par Françoise Schein. En suivant l’expérience des très nombreux ateliers itinérants que INSCRIRE a réalisés au Portugal depuis 2003, puis en Europe et au Brésil avec des milliers de jeunes du cycle secondaire, l’atelier proposé dans chaque ville intègre des jeunes, et parfois aussi des personnes du troisième âge, des parents et des habitants de quartiers. A Cherbourg-en-Cotentin, le projet implique plus particulièrement des collégiens et des personnes détenues. Ainsi, les participants sont invités à faire les liens entre les textes Droits Fondamentaux et leur réalité quotidienne : ils associent les droits écrits et les droits vécus. Leurs figurations sont pensées et peintes pour former une seule grande œuvre publique, à voir et lire dans un site du quartier où elles sont installées de manière pérenne. A Cherbourg-en-Cotentin, le projet portera pour la première fois sur les textes des droits de l'Homme et sur les Droits de l'enfant.

3- Le projet INSCRIRE à Cherbourg : implantation L’association INSCRIRE a choisi de travailler sur les murs de la maison d’arrêt, suite à la proposition de la mairie, et de s’implanter alors au cœur de la ville de Cherbourg-en-Cotentin. Cette surface de mur considérable (un mur de 42 mètres sur 5m80 pour la phase n°1 en 2017) est située près du Quasar, nouveau lieu culturel de Cherbourg-en-Cotentin, qui regroupe la bibliothèque Jacques Prévert, le musée Thomas Henry, l’artothèque et le théâtre à l’Italienne, de la scène nationale le Trident. Elle est située également près du bassin du commerce dorénavant enjambé par la passerelle juste à proximité de la maison d’arrêt. Outre l’emplacement, il est à noter le lieu symbolique de la prison : il s’agit d’inscrire les droits fondamentaux tout autour de la maison d’arrêt de Cherbourg-en-Cotentin. Il est alors envisagé de faire résonner les droits fondamentaux, les dessins des enfants et des détenus mais également les grandes lettres formant la structure de l’œuvre, au regard de ce qui se passe dans ce lieu. C’est un lieu d’attente et de réflexion sur ses droits et devoirs : Sur cette enceinte de prison, sera inscrit HORIZON D ATTENTE (D'). A lire autrement (D')ATTENTE D'HORIZON . A la verticalité des barreaux, et à celle du mur sur lequel ce sera écrit, contrastera l'horizon: nouveau départ pour les prisonniers, et l'Horizon, l'espoir du lendemain, le but vers lequel il faut tendre, par respect des autres, par les droits et devoirs de chacun... L'expression "horizon d'attente", reprise d'un propos de Hans Robert Jauss dans Pour une Esthétique de la Réception relève de l'expérience esthétique, "L'expérience esthétique est saisie sous l'angle d'un processus où chacun insère sa pré-compréhension et des attentes concrètes correspondant à l'horizon de ses intérêts, désirs, besoins, et expériences telles qu'ils sont déterminés par la société et la classe à laquelle il appartient aussi bien que par son histoire individuelle." (Jauss, 1990, p.259). Ainsi, il est possible d'étendre ce principe d'horizon d'attente à la société, c’est-à-dire ce que les hommes attendent les uns vis-à-vis des autres.

4- Le projet INSCRIRE à Cherbourg-en-Cotentin en 2017 : travail avec des personnes détenues et des collégiens du quartier prioritaire des Provinces L'association INSCRIRE propose l'appropriation des droits fondamentaux en deux étapes : un travail en amont sur les textes et un travail en atelier sur céramique. Pour le travail en amont, à la maison d'arrêt, les personnes détenues bénéficieront de rencontres avec des associations, tandis que au collège, les enseignants d'art plastique et d'histoire travaillent en collaboration pour parler des textes avec leurs élèves. Les élèves de 4e au collège Les Provinces situé dans un quartier prioritaire, ont d'ores et déjà entamé un travail en histoire et en art plastique afin de s'approprier de manière durable ces questions sur les droits fondamentaux. Pour cette première étape, INSCRIRE met à disposition des partenaires des outils pédagogiques qui permettront de former un livre d'artiste.

Le livre d'artiste sera la base de réflexion pour agencer les dessins sur céramique. De la même manière, un travail philosophique a été engagé auprès de personnes détenues volontaires pour participer à ce projet. M. Danlos, docteur en philosophie, aborde les droits de l'Homme avec eux en 6 séances tous les quinze jours. L'artiste Françoise Schein rencontrera à plusieurs reprises les participants en conférence et en ateliers. Pour ce projet à Cherbourg-en-Cotentin, une dimension technique est envisagée puisque un artiste céramiste rencontrera les personnes détenues et les collégiens. Cette rencontre se fera soit à la maison d'arrêt (pour les détenus), soit au sein du collège (pour les enfants), soit à l'ESAM (Ecole Supérieure d'Art et Média) de Caen Cherbourg, où enseigne l'artiste céramiste. Des rencontres entre Les Provinces et Charcot/La Bucaille sont envisagées. Les futurs 3e du quartier prioritaire seraient un peu « les parrains » des enfants de 6e du centre-ville...

5- Le projet INSCRIRE à Cherbourg-en-Cotentin : déroulement et calendrier sur deux ans Sur le mur rue Collard sera inscrit HORIZON notamment formé par des dessins autour des droits de l'Homme. Sur le mur rue François 1er sera inscrit ATTENTE notamment formé par des dessins autour des droits de l'enfant. Intervenants de INSCRIRE : Françoise Schein principalement, Vincent Bellanger (céramiste) et Virginie Levavasseur (membre de INSCRIRE et coordinatrice du projet).

Phase 1 Année 2016-2017 sur les droits de l'Homme Participation de la maison d'arrêt (environ 10 personnes détenues) et du collège Les Provinces (20 élèves de 4e ). Interlocuteurs pour la maison d'arrêt : Cécile Garin, Mme Benoot, M. Doucet. Intervenant autre que INSCRIRE : Julien Danlos de l'association Une Pierre à l'Edifice, le prix Bayeux, prix des reporters de guerre, et l'Institut des droits de l'Homme et de la Paix. Interlocuteurs pour le collège Les Provinces : Jean Denis Peyret, proviseur du collège, Stephane Courcelles, enseignant d'arts plastiques et coordinateur du projet pour l'établissement, Sébastien Laronche, CPE du collège, et François Hubert, enseignant d'histoire.

Phase 2 Année 2017-2018 sur les droits de l'enfant Participation de la maison d'arrêt et des collèges Charcot et La Bucaille (environ 100 enfants : 5 classes de 6e ), Interlocuteurs pour la maison d'arrêt : Mme Benoot, M. Doucet. Interlocuteurs pour les Collèges Charcot et la Bucaille : Mme Le Franc, proviseur, Mme Madeleine et Mme Henry, professeures d'histoire, Mme Blanloeil, professeure d'arts plastiques.

#INSCRIRE - Les Droits Fondamentaux sur les murs de la maison d'arrêt de #Cherbourg !

Calendrier prévisionnel en 2017

Janvier avril : travail des enseignants et des associations sur le livre d'artiste proposé par Françoise Schein Jeudi 16 mars : Intervention de Françoise Schein pour expliquer le projet en résonnance avec les autres projets de INSCRIRE de par le monde. Intervention de Vincent Bellanger (céramiste. Membre de CRAC de Bellefontaine, collectif rural, agricole et culturel. Enseignant à l'Ecole Supérieure d'Art et Média à Cherbourg) pour la partie technique de la céramique.

Avril : Préparation du mur par l'association INSCRIRE. Intervention d'entreprises extérieures.

Du 13-15 Juin : Intervention de Françoise Schein et Virginie Levavasseur, membre de INSCRIRE, en atelier avec les enfants et les personnes détenues pour la réalisation des dessins sur les carreaux de céramiques Juin juillet : Pose des carreaux de céramique sur le mur. Peinture de finition.

Septembre : Inauguration du mur HORIZON. Septembre/Octobre : Rencontres entre les enfants de 4e des Provinces (donc 3e l'an prochain) et les 6e de Charcot et La Bucaille pour partager des témoignages de leur expérience sur ce projet, sur les droits de l'homme, sur la céramique, etc.

Commenter cet article

Culture et theatre

Technologie et applications

Concerts et festivals

Clips 2017

MP3 en diffusions 

Plus de NORMANDIE

> Notre playlist sur 7 jours  !

> Ecouter Cotentin Webradio avec notre player ou en MP3 en cliquant sur  POP-UP  !

PS4 - XBOX - SWITCH - PC 

Découvrez la Manche !

> Gestion du site et webradio depuis cherbourg-en-cotentin

Copyright © 2015 Cotentin Webradio - N° de dépôt 77WKOY

Droits d'auteurs gérés et acquittés par Radionomy !