#Avranches : Réaménagement du Jardin Bergevin ! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#Avranches : Réaménagement du Jardin Bergevin !

Réaménagement du Jardin Bergevin

Réaménagement du Jardin Bergevin : un jardin médiéval et un espace de recueillement dédié au don d’organes seront réalisés Depuis le début du mois de décembre 2017, le Jardin Bergevin entame sa mue. Le projet de réaménagement de cet espace vert niché derrière les remparts prévoit l’intégration de deux espaces complémentaires : un jardin d’inspiration médiévale qui fera le lien avec le Scriptorial et un lieu de recueillement pour les donneurs d’organes, les personnes greffées et leurs familles. Souhaitant sensibiliser les promeneurs à cette problématique de santé publique d’une manière originale, la ville d’Avranches a d’ailleurs lancé un appel à projet pour la commande d’une œuvre art.

Présentation du projet de réaménagement du Jardin Bergevin

La ville d’Avranches est attachée à la redynamisation du centre de la ville en s’appuyant notamment sur la revalorisation de son patrimoine historique et paysager. À ce titre, elle a choisi de réaménager le Jardin Bergevin, espace qui présente un potentiel patrimonial, social et touristique important. Le jardin est intégré dans les fortifications médiévales de la ville qui abritent également le Scriptorial d’Avranches, musée des manuscrits du Mont Saint-Michel. Le projet de rénovation du Jardin Bergevin prévoit la réalisation de deux espaces complémentaires : un jardin médiéval et un lieu de recueillement, dont la cohérence est assurée par un choix de végétaux communs, fruitiers notamment. Mobiliers urbains et terrasses en feront un lieu convivial de promenade et de découverte, offrant plusieurs points de vue remarquables sur la ville

Deux espaces pour un jardin

La parcelle la plus importante (730m² environ) en partie basse est dédiée à la réalisation d’un jardin d’inspiration médiévale, structuré autour d’un point central avec des carrés accueillant des plantes tinctoriales, médicinales et simples. Conçu comme un espace ludique et pédagogique, il doit permettre l’accueil de groupes, scolaires notamment, dans l’optique de réaliser des ateliers d’extraction de couleurs en lien avec le Scriptorial, musée des manuscrits du Mont Saint-Michel. En partie haute, le deuxième espace (280m²) est conçu comme un lieu d’hommage aux donneurs d’organes, aux personnes greffées et à leurs familles. Lieu de célébration de la vie, il est un jardin de quiétude, confidentiel et intime, invitant à la réflexion et au recueillement. L’ensemble des éléments qui le composent ont une dimension symbolique interrogeant les notions de la vie, du don et de la greffe ; ils se complètent et se répondent. Le jardin est structuré autour d’une œuvre d’art originale, consistant en une évocation subtile et dynamique de la thématique et une boîte à livres sur le thème du don d’organes et de la greffe.

#Avranches : Réaménagement du Jardin Bergevin !

Sensibiliser à une problématique de santé publique par l’art !

En 2013, le service de coordination pour le prélèvement d’organes et de tissus du centre hospitalier Avranches-Granville a répondu à l’appel à projets Culture/Santé lancé par l’Agence Régionale de Santé de Basse-Normandie en partenariat avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles et le Conseil Régional de Basse-Normandie. Le projet, intitulé « Corps Arts Cords », ensemble d’événements programmés du 6 au 21 juin 2015 à Avranches et Granville, a permis de sensibiliser le public au don et à la greffe d’organes et de tissus, via diverses formes d’expression artistique. Équipement muséographique de la ville d’Avranches, le Scriptorial d’Avranches, musée des manuscrits du Mont Saint-Michel, a proposé, dans ce contexte, une exposition temporaire intitulée « Corps recomposés. La greffe dans l’art contemporain ». L’exposition invitait chacun à s'interroger sur l'importance de la transplantation et des enjeux qu'elle implique à l'échelle d'un corps. Imaginaire de la greffe et pensée médicale se côtoient, élaborant un environnement propice à la compréhension de cette volonté fondamentale de recomposer le corps, soit à des fins thérapeutiques, soit à des fins purement artistiques. À la suite de ce projet, et suivant une volonté partagée de continuer à travailler avec l’association Corps Arts Cords, la ville d’Avranches a souhaité la création d’un lieu de mémoire pour les donneurs d’organes et les personnes greffées. C’est aujourd’hui une disposition légale prévue par la loi de bioéthique du 7 juillet 2011 dans l’enceinte de l’hôpital : « Dans les établissements de santé titulaires de l'autorisation mentionnée à l'article L. 1233-1, il est créé un lieu de mémoire destiné à l'expression de la reconnaissance aux donneurs d'éléments de leur corps, en vue de greffe ». Souhaitant s’émanciper du cadre hospitalier et assurer ainsi une visibilité supérieure à une problématique de santé publique, la ville d’Avranches a fait le choix d’aménager cet espace au cœur de la ville.

La commande d’une œuvre d’art dans l’espace public

Afin de donner un signal fort au cœur du jardin rendant hommage aux donneurs d’organes, aux personnes greffées et à leurs familles, la ville d’Avranches a choisi de lancer un appel à projet pour la commande d’une œuvre d’art originale. Le lauréat est François Tilly, artiste lillois qui a réalisé de nombreuses sculptures et installations. Il a proposé la réalisation d’une œuvre en acier corten composé de deux formes monolithiques, deux présences complémentaires pour lesquelles on ne peut dissocier le donneur du receveur. Ces deux formes interagissent dans un jeu de plein et de vide grâce à un mouvement provoqué par le vent, suscitant ainsi l’idée du don et du cycle. Dans la cadre d’un partenariat, la réalisation de cette sculpture est soutenue par le Crédit Agricole Normandie à hauteur de 3500€. Le jardin sera de nouveau accessible aux promeneurs dans le courant du mois d’avril. Il sera officiellement inauguré dans le courant du mois de juin 2018

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

-----------------------

> Réseaux

--------------