#Migrations : 9 - 11 février - Premier séminaire du Collège des Mondes Possibles à #Deauville ! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#Migrations : 9 - 11 février - Premier séminaire du Collège des Mondes Possibles à #Deauville !

9 > 11 février : Premier séminaire du Collège des Mondes Possibles à Deauville

LE « COLLÈGE DES MONDES POSSIBLES » POSE LA QUESTION DES MIGRATIONS

A l’initiative de Philippe Augier, Maire de Deauville, le Collège des Mondes Possibles réunit un certain nombre d’intellectuels, d’experts, d’auteurs et d’acteurs de la vie publique invités à nourrir le débat citoyen autour de grandes questions de société qui s’annoncent pour les prochaines décennies et qui décideront de la physionomie de notre monde commun.

Alors que s’amorce la réflexion en Europe sur les migrations et que le gouvernement français rédige une loi sur le sujet, le Collège réunit en urgence à Deauville, gens d’expertise et gens d’expérience pour réfléchir ensemble et publiquement sur ce début de siècle, qui parait bien être celui de « l’âge des migrations ».

Le premier séminaire du Collège des Mondes Possibles se tiendra du 9 au 11 février 2018 à Deauville.

A l’initiative de Philippe Augier, Maire de Deauville, le Collège des Mondes Possibles réunit un certain nombre d’intellectuels, d’experts, d’auteurs et d’acteurs de la vie publique invités à nourrir le débat citoyen autour de grandes questions de société qui s’annoncent pour les prochaines décennies et qui décideront de la physionomie de notre monde commun. Qu’il s’agisse des problématiques de religion, d’écologie, de géopolitique, le collège a vocation à mobiliser, deux fois par an, pour un séminaire d’échanges publics, les experts qui pensent et les politiques ou les membres de la société civile, qui agissent. Ces rencontres consistant à produire non seulement de la réflexion, mais également des propositions. Le Collège des Mondes Possibles sera l’une des composantes du futur lieu de culture qui s’ouvrira à Deauville en 2019-2020, Les Franciscaines. Polymorphe par sa programmation et l’organisation de ses espaces, les Franciscaines porte en effet, au cœur de son projet, la rencontre et le partage des idées.

Les signes de rupture s'accumulent en ces vingt première années du XXIe siècle. Ils affectent le monde entier. Les urgences de penser et de faire s'imposent avec une grande brutalité, en trouvant dans la vie publique des traductions parfois douloureuses.

Le Collège des mondes possibles a choisi de traiter en priorité des sujets difficiles, ceux pour lesquels la société semble démunie, ceux pour lesquels il est important de se mobiliser et de donner son avis. Un avis sans lequel rien ne pourra se passer. Le premier sujet sera celui de la migration.

Je dis souvent qu’à Deauville « le monde et les cultures se rencontrent ». Est-ce parce
que la ville est soumise aux vents du large, mais elle est ainsi ouverte aux idées, aux
hommes et entend accueillir les questionnements sur le monde qui vient.
Loin des « collapsologues » qui prédisent l’imminence d’un monde apocalyptique ou
des « tout-ira-bien-ologues » qui, la tête dans le sable, préfèrent ne rien savoir, le «
Collège des Mondes Possibles » que j’ai initié avec le soutien du philosophe Régis
Debray, se donne pour mission de mettre sous la lampe toutes les questions, toutes
les problématiques qui définiront la physionomie des « mondes possibles »
demain.
Mais dans l’urgence, compte tenu du moment particulier d’amorce de la réflexion en
Europe sur les migrations et de la rédaction en cours d’une loi en France sur le sujet,
annoncée par le gouvernement, j’ai souhaité réunir sur le champ, à Deauville, le temps
d’un week-end, gens d’expertise et gens d’expérience pour réfléchir ensemble
publiquement sur ce début de siècle, qui s’annonce comme « l’âge des migrations ». »
« Les migrations pour quel monde ? », tel sera le thème de la première session du
Collège des Monde Possibles.

Philippe Augier Maire de Deauville

LE SÉMINAIRE « MIGRATIONS » DU 9 AU 11 FÉVRIER 2018 

Migrations politiques, climatiques, d’urgence, économiques – le monde entier paraît être pris dans un massif mouvement. On annonce des centaines de millions de migrants pour les décennies à venir. En Europe, en Amériques, en Asie… aucun espace de la planète ne semble devoir être épargné.

C’est comme si l’humanité, pour une part considérable de sa population, était devenue nomade. Face à ces migrations, les sociétés paraissent être prises de court. Comment réagir ? Réguler ? Accompagner ? Accueillir ? Souligner d’un trait les frontières ? Dresser des murs ? Sans doute ces migrations sont-elles le grand impensé de notre temps.

PROGRAMME VENDREDI 9 FEVRIER 20h - Cinéma Morny Club PROJECTION DU FILM « EDEN À L’OUEST » DE COSTA GAVRAS

Comme dans l'Odyssée, c'est en mer Egée que l'aventure d'Elias commence. Sur la même mer, sous le même soleil et le même ciel qu'à l'aube de la civilisation. Après bien des péripéties, dont une escale au paradis et un bref séjour en enfer, son épopée finit à Paris. Paris, que chaque errant voit briller au plus profond de ses rêves dans son sommeil incertain.

 

SAMEDI 10 FEVRIER DÉBATS ET ÉTAT DES LIEUX

9h30 > 13h00 - Centre International de Deauville OUVERTURE Par Philippe Augier, Maire de Deauville et membre fondateur. LA PLACE DE L’AFRIQUE DANS LES MIGRATIONS PRÉSENTES ET À VENIR Par François Héran, professeur au Collège de France. LES POLITIQUES D’ACCUEIL DES PAYS EUROPÉENS Par Jean-Christophe Dumont, directeur de l’emploi, du travail et des affaires sociales à l’OCDE. QUI EST RÉFUGIÉ AUJOURD’HUI ? Par Pierre Henry, directeur général de l'association France Terre d'Asile.

15h > 18h - Centre International de Deauville MIGRATIONS : QUELLES LEÇONS TIRER DE L’EXPÉRIENCE ALLEMANDE ? Par Jens Althoff, directeur du bureau de Paris de la Fondation Heinrich Böll.

 

POLITIQUE « MIGRANTS » EN FRANCE, ÉTAT DES LIEUX

Par Didier Leschi, directeur général de l’office français de l’immigration et de l’intégration.

 

CALAIS ET APRÈS

Par Fabienne Buccio, préfet de la Région Normandie et Michel Lalande, préfet des Hauts de France.

18h - Centre International de Deauville DIALOGUE AUTOUR DES MIGRATIONS DANS LE MONDE, DÉFIS DE CIVILISATION Par Benjamin Stora, président de la Cité de l’Immigration et Didier Leschi, directeur général de l’office français de l’immigration et de l’intégration.

 

DIMANCHE 11 FEVRIER 9h30 > 13h00

- Centre International de Deauville Accueil par Philippe Augier, Maire de Deauville. AUTOUR DES MIGRATIONS DANS LA TRÈS LONGUE DURÉE Par Hervé Le Bras, démographe. AUTOUR DE LA CRISE DES MIGRANTS EN GRÈCE Par Maria Stavropoulou, ex directrice du service de l’asile en Grèce. RÉPONDRE AUX DÉFIS MIGRATOIRES DU XXIe SIECLE Par Marielle de Sarnez, Présidente de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée Nationale. LA DÉMOCRATIE, FACE AUX MIGRATIONS Dialogue avec Bernard Cazeneuve, ancien Premier Ministre.

12h - CLOTÛRE Programmation en cours

 

Du 9 au 11 février 2018

Centre International de Deauville, Avenue Lucien Barrière, 14800 Deauville

Entrée libre sur inscription, via le site de la ville de DEAUVILLE en remplissant le formulaire suivant !

Préparez-vous à un débat prospectif sur Facebook : Le Collège des Mondes Possibles !

En cours de constitution, le Collège des Mondes Possibles est composé de personnalités qui définissent les thèmes majeurs concernant l’évolution du monde, invitent des intervenants, posent une controverse. Les membres du collège participent aux travaux, à chaque fois, sous des formes appropriées (conférence ou animation de séminaire, etc.).

REGIS DEBRAY (Écrivain, philosophe et haut fonctionnaire français) Régis Debray est un écrivain et philosophe. Il est le directeur de la revue Médium et président l’honneur de l’Institut européen des sciences du religieux. Dernier ouvrage paru : Civilisation, (Gallimard, 2017).

MAËL RENOUARD (Écrivain, philosophe), Maël Renouard est agrégé de philosophie, ancien élève de l’ENS Ulm. Il a enseigné à l’Université Paris-I, comme allocataire moniteur normalien et attaché temporaire d'enseignement et de recherche, puis à l’ENS Ulm. Il est également membre du centre Littérature, Philosophie et Morale (CRRLPM). Il est traducteur de Schnitzler et de Nietzsche, ancien conseiller de François Fillon, auteur d'essais sur Julien Gracq et Yves Bonnefoy. Il a obtenu le prix Décembre 2013 pour La Réforme de l'Opéra de Pékin (Rivages).

JOSEPH ZIMET (Directeur général de la Mission du Centenaire de 14-18) Historien, spécialiste des questions mémorielles, Joseph Zimet a travaillé au ministère des Affaires étrangères et au ministère de la Défense, où il a été notamment en charge de la politique culturelle et de la politique de mémoire. Après la rédaction d'un rapport de préfiguration sur le Centenaire 14-18 remis au Président de la République, il est nommé en 2012 directeur général de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale

JEAN FRANÇOIS COLOSIMO (Historien, essayiste, théologien) Directeur des éditions du Cerf. Maître de conférences à l'Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge, spécialiste du monde orthodoxe et des chrétiens d'Orient depuis son essai Le silence des anges (Desclée De Brouwer). Dernier ouvrage paru : Les hommes en trop : La malédiction des chrétiens d'Orient, (documents, Fayard, 2014). A paraître : Aveuglements (Le Cerf, février 2018).

SYLVAIN BOURMEAU (Journaliste, sociologue) Sylvain Bourmeau est journaliste, producteur de l’émission La suite dans les idées sur France Culture et professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Il a été directeur adjoint de la rédaction des Inrockuptibles et de Libération, et a participé à la création de Mediapart.

INTERVENANTS SEMINAIRE 9 AU 11 FEVRIER 2018

JENS ALTHOFF (Directeur du bureau de Paris de la Fondation Heinrich Böll) Jens Althoff est directeur du bureau de Paris de la Fondation Heinrich Böll depuis 2015. Auparavant, il a travaillé au sein du Parlement Européen à Bruxelles. De 2006 à 2014, il a dirigé le service presse et communication des Verts allemands (BÜNDNIS 90/DIE GRÜNEN). Il a également enseigné en tant que maître de conférences au Centre de Journalisme de la Freie Universität Berlin. Jens Althoff a étudié les sciences politiques à l'Université de Tübingen ainsi qu'à Sciences Po Paris et il est titulaire d'un doctorat en science politique de l'Institut Otto Suhr de la Freie Universität Berlin.

FABIENNE BUCCIO (Préfète de la Région Normandie) Fabienne Buccio est une haute fonctionnaire française. De février 2015 à février 2017, elle est préfète du Pas-de-Calais, chargée notamment de la situation créée à Calais par la présence de migrants qui souhaitent se rendre en Angleterre et la constitution d'un camp de migrants et de réfugiés inadapté. En mars 2017, elle est nommée préfète de la région Normandie.

BERNARD CAZENEUVE (Ancien Premier Ministre) Député de la Manche, maire d'Octeville de 1995 à 2000, puis de Cherbourg-Octeville de 2001 à 2012, et président de la communauté urbaine de Cherbourg, il abandonne ces mandats en 2012, après sa nomination comme ministre délégué aux Affaires européennes dans le gouvernement Jean-Marc Ayrault. L'année suivante, il devient ministre délégué au Budget à la suite de la démission de Jérôme Cahuzac. Nommé, le 2 avril 2014, ministre de l'Intérieur dans les gouvernements Manuel Valls I et II, il est confronté à une vague sans précédent de terrorisme islamiste qui a marqué la France en 2015 et 2016. Après la démission de Manuel Valls, candidat à la primaire socialiste, il succède à celui-ci au poste de Premier ministre.

JEAN-CHRISTOPHE DUMONT (Chef de la division Migrations Internationales à l’OCDE) Jean-Christophe Dumont est le chef de la Division des migrations internationales à l’OCDE depuis 2010. Il supervise la publication annuelle de l'OCDE sur les migrations et de nombreuses publications sur l'impact économique des migrations internationales, ainsi que sur l'intégration des immigrés et de leurs enfants dans les pays de l'OCDE. Il a également travaillé sur les questions de migration et de développement et sur la mobilité internationale des agents de santé.

PIERRE HENRY (Directeur général de l'association France terre d'asile) Pierre Henry est diplômé de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et licencié de philosophie. Après avoir travaillé au Parlement européen et dirigé l'Institut méditerranéen de la communication, il a occupé les fonctions de Directeur de cabinet du Président de l'Office des Migrations Internationales (OMI) et membre du comité exécutif du Conseil européen pour les réfugiés et les exilés (CERE), ainsi que Secrétaire général adjoint de l'association Droit et Démocratie. De 2005 à 2011, il a été membre du Conseil d'administration de l'Office français de l'immigration et de l'intégration (OFII). Il a joué, depuis son accession au poste de Directeur général en 1997, un rôle déterminant dans le développement de l’association France terre d’asile, en construisant l’une des grandes organisations du secteur de défense des droits de l’Homme et des migrants (900 salariés et 75 millions d’euros de budget annuel). Il est un expert reconnu du secteur des migrations.

FRANÇOIS HERAN (Directeur de recherche à l’INED) François Héran est titulaire depuis janvier 2018 de la chaire "Migrations et sociétés" du Collège de France. Démographe et sociologue, il a dirigé la division des Enquêtes et études démographiques de l'INSEE de 1993 à 1998, avant de prendre la direction de l'Institut national d'études démographiques (INED), de 1999 à 2009. Il est l'auteur d'enquêtes nationales sur le choix du conjoint, les formes de sociabilité, les pratiques éducatives, la participation électorale, la dynamique des langues en France. Il a publié notamment Parlons immigration en 30 questions (La Documentation française, 2016) et Avec l'immigration : mesurer, débattre, agir (La Découverte, 2017).

MICHEL LALANDE (Préfet des Hauts de France) Michel Lalande est un Haut fonctionnaire français, préfet de région placé en position de service détaché comme secrétaire général du ministère de l'intérieur en juin 2014. Le 5 janvier 2015, il est nommé préfet hors cadre et prend les fonctions de directeur du cabinet du Ministre de l’Intérieur. Le 20 avril 2016, il est nommé Préfet du Nord.

HERVE LE BRAS (Démographe et anthropologue) Démographe, spécialiste en histoire sociale et démographique, directeur d'études à l'INED (Institut national d'études démographiques), enseignant à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), spécialiste en histoire sociale et démographie.

DIDIER LESCHI (Directeur général de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration) Didier Leschi, est préfet. Il a été préfet délégué pour l'égalité des chances auprès du préfet de la SeineSaint-Denis entre 2013 et 2016. Il est directeur général de l'Office français de l'immigration et de l'intégration (OFII) depuis janvier 2016. Ancien collaborateur de Jean-Pierre Chevènement, il a été chef du bureau central des cultes au ministère de l’Intérieur. Il est spécialiste des questions d’intégration et de politique de la ville. Il est l’auteur avec Régis Debray de La laïcité au quotidien, (Folio, Gallimard, 2016) ; et Misères de l’islam de France, (Le cerf, 2017).

MARIELLE DE SARNEZ (Présidente de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée Nationale et députée européenne) Bras droit de François Bayrou, elle est la première vice-présidente du Mouvement démocrate. Députée européenne depuis 1999, elle siège au sein du groupe ADLE et occupe la fonction de secrétaire générale du Parti démocrate européen. Elle est ministre chargée des Affaires européennes de mai à juin 2017, puis devient présidente de la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale.

MARIA STAVROPOULOU (Ex directrice du service de l’asile en Grèce) Maria Stavropoulou était jusqu'au 3 février 2018 directeur du Service d'asile de la Grèce, qui est le premier organisme d'Etat spécialiste dans le pays d'arbitrage des demandes de protection internationale. Avant cela, Maria Stavropoulou a travaillé avec différents organismes des Nations Unies, y compris l’agence des Nations Unies pour les réfugiés et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme. Elle a publié de nombreux articles sur les réfugiés et les problèmes de déplacement. Maria Stavropoulou a étudié le droit à la Harvard Law School, à l'University College London et à la School of Law de l'Université d'Athènes.

BENJAMIN STORA (Président de la Cité Nationale de l’histoire et de l’Immigration) Benjamin Stora est historien, professeur à l'université Paris-XIII et inspecteur général de l'Éducation nationale depuis septembre 2013. Ses recherches portent sur l'histoire de l'Algérie et notamment la guerre d'Algérie, et plus largement sur l'histoire du Maghreb contemporain, ainsi que sur l'Empire colonial français et l'immigration en France. Il assure la présidence du conseil d'orientation de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration depuis août 2014

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

-----------------------

> Réseaux

--------------