#Tourisme #CMN #Culture : 9 476 510 VISITES DANS LES MONUMENTS NATIONAUX EN 2017 !! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#Tourisme #CMN #Culture : 9 476 510 VISITES DANS LES MONUMENTS NATIONAUX EN 2017 !!

9 476 510 VISITES DANS LES MONUMENTS NATIONAUX EN 2017

Le Centre des monuments nationaux a accueilli 9 476 510 visites dans les 100 monuments de son réseau en 2017, soit une augmentation de 10% par rapport à 2016. L’établissement retrouve ainsi son niveau de fréquentation de 2014, année historique pour le CMN.

Le Centre des monuments nationaux (CMN) assure, au nom de l’Etat, la conservation et l’ouverture au public d’un réseau de 100 monuments répartis sur toute la France, ce qui en fait le premier réseau public français culturel et touristique. A l’instar d’autres établissements culturels, le CMN avait subi les effets d’une conjoncture touristique et économique contrainte en 2015 et 2016, années qui avaient vu la fréquentation diminuer à 9,2 puis à 8,5 millions de visites. L’amorce d’une hausse de la fréquentation s’était ressentie dès les premiers mois de 2017. Cette tendance s’était confirmée durant l’été, puisque les monuments nationaux avaient enregistré une augmentation de leur fréquentation de l’ordre de 8%. Au terme de l’année 2017, le Centre des monuments nationaux est fier d’avoir reçu 9 476 510 visites, soit 10% de plus qu’en 2016, permettant ainsi à un large public de découvrir ou de redécouvrir le patrimoine d’exception dont il a la gestion. Grâce à une reprise du tourisme, et notamment le retour des visiteurs étrangers, une programmation culturelle riche, une politique partenariale ambitieuse et l’ouverture ou la réouverture de monuments à la suite de campagnes de restauration, le CMN s’approche de son record de fréquentation réalisé en 2014 (9 534 989 visites). Ce retour à un niveau historique traduit l’attachement fort du public au patrimoine et à la culture et reflète le dynamisme culturel et touristique des territoires.

Une reprise du tourisme liée à l’attractivité des territoires

A Paris, parmi les monuments les plus emblématiques, le Panthéon enregistre la hausse de fréquentation la plus importante avec une avancée de 23% par rapport à l’année précédente, qui s’explique notamment par le vif succès rencontré pour l’événement « La Nuit au Panthéon » ainsi que par l’engouement du public pour l’exposition « Marie Curie, une femme au Panthéon », présentée dans le monument jusqu’au 4 mars 2018. Atteignant 733 000 visites en 2017, la nécropole des grands Hommes de la patrie a même dépassé de 10% son niveau de 2014. L’Arc de triomphe, monument le plus fréquenté du réseau, a accueilli près de 1,6 million de visites, augmentant de 19% sa fréquentation par rapport à 2016. La Sainte-Chapelle connaît une progression de 16%, dépassant de nouveau le seuil symbolique d’un million de visites. Les tours de NotreDame de Paris, disposant par ailleurs d’un nouveau dispositif d’accueil avec une dématérialisation des files d’attente, et la Conciergerie remontent quant à elles de 7%, avec respectivement 437 000 et 382 000 visites. En Ile-de-France la fréquentation des monuments a augmenté de 16%. L’abbaye du Mont-Saint-Michel reste le deuxième monument national le plus visité et atteint de nouveau sa fréquentation de 2014 avec 1,2 million de personnes ayant franchi ses portes (+6% par rapport à 2016). Sur les 45% de visiteurs étrangers accueillis, les japonais (+36%) et les américains (+10%) ont été plus nombreux que l’an dernier1 . Le château d’Angers confirme sa place de monument majeur de la vallée de la Loire et enregistre un bond de 20% par rapport à l’année précédente, avec 240 000 visites accueillies cette année.

Le château comtal et les remparts de Carcassonne confirment leur attractivité avec plus de 549 000 visites, chiffre équivalent à l’année passée, avec une forte progression du nombre de visiteurs espagnols, anglais, allemands, et belges2 . Enfin, la « renaissance » du château d’Azay-le-Rideau porte ses fruits. A la suite d’une grande restauration de trois années, le CMN y propose désormais une offre de visite totalement renouvelée et enrichie. Alors que le monument était recouvert d’un échafaudage durant les six premiers mois de 2017, il a, sur l’ensemble de l’année, accueilli 280 000 visites, soit 3% de plus qu’en 2014, et se démarque largement de sa fréquentation de 2016 avec une progression de 28%. Loin d’être concentré sur les monuments les plus emblématiques, ce nouvel essor de la fréquentation se ressent sur l’ensemble du territoire, preuve de la force du réseau du Centre des monuments nationaux. Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, le monastère royal de Brou à Bourg-en-Bresse poursuit son ascension suite à son élection en 2014 en tant que « monument préféré des Français » (92 000 visites, +10%). En Bretagne, le site des mégalithes de Locmariaquer a vu sa fréquentation gonfler (52 000 visites, +8%). Dans la région Centre-Val de Loire, la maison de George Sand à Nohant continue de fasciner (38 000 visites, +11%). Dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, plusieurs monuments connaissent un regain d’intérêt : la place forte de Mont-Dauphin (15 000 visites, +51%), le cloître de la cathédrale de Fréjus (24 000 visites, +11%), le trophée d’Auguste à La Turbie (19 000 visites, +23%) ou encore le monastère de Saorge (10 400 visites, +29%). En Normandie, le château de Carrouges revient à un niveau de fréquentation habituel (18 000 visites, +8%). Dans la région Grand Est, le public redécouvre le château de la Motte-Tilly (16 000 visites, +39%). En Nouvelle Aquitaine, les vestiges du site gallo-romain de Sanxay ont révélé leur histoire à plus de visiteurs (6 700 visites, +10%). Dans les Hauts-de-France, la colonne de la Grande Armée à Wimille se rapproche du seuil des 5 000 visites (4 700 visites, +17%). En Occitanie, la forteresse de Salses progresse de 10% et atteint les 85 000 visites

Une programmation culturelle s’adressant à un large public

La programmation riche et éclectique du CMN dans les monuments de son réseau, associée à une politique forte de partenariats institutionnels, dynamise le niveau de fréquentation dans les monuments. La saison « En lices ! » consacrée à la tapisserie ayant lieu sur tout le territoire a permis une belle mise en avant de monuments tels que le château de Châteaudun (39 000 visites, +72%), le château d’Angers (240 000 visites, +20%), ou les tours de la cathédrale de Reims et le palais du Tau (94 000 visites, +25%).

Le partenariat entre le CMN et les Rencontres de la photographie d’Arles a permis d’augmenter de manière significative la découverte de l’abbaye de Montmajour par le grand public. En effet, inscrivant la thématique du cinéma dans le monument grâce à la présentation des photographies d’Audrey Tautou et de Kate Barry, il a entraîné une hausse de fréquentation de 47% à l’abbaye (63 000 visites). Le château de Coucy, qui a célébré cette année, en partenariat avec la Mission du Centenaire 1914-1918, le centenaire de la destruction des tours et du donjon dans le cadre des commémorations de la Grande Guerre, a accueilli 116 000 visites, soit une progression de 10%. Le château de Champs-sur-Marne, qui s’attache à participer à des manifestations nationales telles que la Nuit des Musées, à organiser des expositions tous publics avec notamment cette année le deuxième volet de « L’Histoire en costumes », mais également à faire découvrir d’autres cultures grâce à son jumelage avec le château de Kouskovo, dont ont résulté deux expositions en 2017, voit sa fréquentation atteindre les 76 000 visites, progressant ainsi de 59% par rapport à 2016. L’extension des jours d’ouverture de la chapelle Expiatoire, associée à l’impact de l’exposition de Simone Pheulpin « Un monde de plis », fait progresser de 170% la fréquentation du monument (23 700 visites). Au-delà de la renaissance du château d’Azay-le-Rideau, les réouvertures de sites suite à des travaux de restauration entraînent également une hausse globale de la fréquentation. Les châteaux de Montal et de Villeneuve-Lembron, rouverts à l’été 2016, ont accueilli respectivement 18 000 (+39%) et 11 000 (+45%) personnes. Le château de Voltaire à Ferney, quant à lui toujours en restauration et dont la réouverture est prévue en mai 2018, connaît une augmentation de ses visites de 19% grâce aux activités organisées dans le domaine, qui reste ouvert pendant la durée du chantier

#Tourisme #CMN #Culture : 9 476 510 VISITES DANS LES MONUMENTS NATIONAUX EN 2017 !!

« Ces
résultats consolident la position du Centre des monuments nationaux, premier
opérateur du ministère de la Culture, par le nombre de visites reçues. Ils
constituent un signal favorable au moment où l’établissement est engagé dans
un grand nombre de chantiers de restauration ou de transformation. Plus que
jamais, le patrimoine monumental apparaît comme un outil puissant de
dynamisation des territoires par la culture. »

Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux

Le CMN en bref

Sites archéologiques de Glanum et de Carnac, abbayes de Montmajour et du Mont-Saint-Michel, châteaux d’If et d’Azay-le-Rideau, domaine national de Saint-Cloud, Arc de triomphe ou encore villas Savoye et Cavrois, constituent quelques-uns des 100 monuments nationaux, propriétés de l’Etat, confiés au Centre des monuments nationaux. Premier opérateur public, culturel et touristique avec près de 9,5 millions de visiteurs par an, le Centre des monuments nationaux conserve et ouvre à la visite des monuments d’exception ainsi que leurs parcs et jardins. Ils illustrent, par leur diversité, la richesse du patrimoine français. S’appuyant sur une politique tarifaire adaptée, le CMN facilite la découverte du patrimoine monumental pour tous les publics. Son fonctionnement repose à 80 % sur ses ressources propres issues notamment de la fréquentation, des librairies-boutiques, des locations d’espaces ou encore du mécénat. Fondé sur un système de péréquation, le Centre des monuments nationaux est un acteur de solidarité patrimoniale. Les monuments bénéficiaires permettent la réalisation d’actions culturelles et scientifiques sur l’ensemble du réseau. Après l’ouverture au public de la Villa Cavrois restaurée en 2015, le CMN assure désormais la gestion de la Villa Kérylos, propriété de l’Institut de France, et prépare, à Paris, l’ouverture à la visite de la colonne de Juillet pour 2018 et de l’Hôtel de la Marine pour 2020

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

-----------------------

> Réseaux

--------------