#culture - L’écran rouge - Syndicalisme et cinéma de Gabin à Belmondo ! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#culture - L’écran rouge - Syndicalisme et cinéma de Gabin à Belmondo !

Le cinéma français reste, année après année, une référence majeure sur la carte de la cinématographie mondiale, et le plus grand festival de cinéma au monde est l'endroit idéal pour en prendre la mesure. À quoi tient le rayonnement du cinéma français tel que nous le connaissons aujourd’hui ? À son exceptionnel système de financement public, à la notoriété des écoles de cinéma, au festival de Cannes ? Si ces différents facteurs sont connus de beaucoup, on sait moins que ce cadre favorable est le résultat de combats menés des années 1930 aux années 1960, du Front populaire à la Nouvelle Vague. Dans un livre richement illustré, les Éditions de l’Atelier vous font voyager à travers les temps forts de la participation des syndicats à la vie du cinéma français

#culture - L’écran rouge - Syndicalisme et cinéma de Gabin à Belmondo !

L’écran rouge Syndicalisme et cinéma de Gabin à Belmondo Sous la direction de Tangui Perron Préface de Costa-Gavras !

Les grèves de 1936, pendant lesquelles studios et laboratoires furent occupés ; la production par la CGT de La Marseillaise, un film qui se voulait « pour le peuple et par le peuple », réalisé par Jean Renoir en 1938 ; la (re)naissance quasi miraculeuse du Festival de Cannes en 1946-1947 ; l’extraordinaire mobilisation populaire de janvier 1948 pour la défense du cinéma menacé par les accords Blum-Byrnes de 1946, une mobilisation prolongée par les actions dans les ciné-clubs, les comités de défense du cinéma et auprès des parlementaires… Au fil des pages, on assiste à la mise en place progressive des fondations du cinéma français à laquelle syndicats et militants ont largement contribué

#culture - L’écran rouge - Syndicalisme et cinéma de Gabin à Belmondo !

En mêlant imaginaire populaire, culture cinéphilique et histoire sociale, cet ouvrage est une plongée salutaire en textes et en images dans l’enfance méconnue du cinéma français pour ne pas oublier comment et avec qui il s’est construit.

Pour consulter les nouveautés: editionsatelier.com

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

----------------------

Xbox Séries S

a - de 300 euros

 

> Réseaux

--------------