#Avranches - Inauguration du Jardin Bergevin ! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#Avranches - Inauguration du Jardin Bergevin !

Inauguration du Jardin Bergevin

Depuis le début du mois de décembre 2017, le Jardin Bergevin a entamé sa mue et les travaux d’embellissement touchent aujourd’hui à leur fin. À l’occasion de l’inauguration du vendredi 22 juin (18h) marquant la fin du chantier, cet espace comprenant le jardin des Passeurs (lieu de recueillement et de réflexion sur le don d’organes) et l’Hortus, jardin d’inspiration médiévale, sera officiellement ouvert à tous.

 

Présentation du projet de réaménagement du Jardin Bergevin

Le projet de réaménagement du Jardin Bergevin, espace vert niché derrière les remparts, prévoit l’intégration de deux espaces complémentaires : un jardin d’inspiration médiévale qui fera le lien avec le Scriptorial et un lieu de recueillement pour les donneurs d’organes, les personnes greffées et leurs familles. Souhaitant sensibiliser les promeneurs à cette problématique de santé publique d’une manière originale, la ville d’Avranches a d’ailleurs lancé un appel à projet pour la commande d’une œuvre art.

La ville d’Avranches est attachée à la redynamisation du centre de la ville en s’appuyant notamment sur la revalorisation de son patrimoine historique et paysager. À ce titre, elle a choisi de réaménager le Jardin Bergevin, espace qui présente un potentiel patrimonial, social et touristique important. Le jardin est intégré dans les fortifications médiévales de la ville qui abritent également le Scriptorial d’Avranches, musée des manuscrits du Mont Saint-Michel.

#Avranches - Inauguration du Jardin Bergevin !

Le projet de rénovation du Jardin Bergevin prévoit la réalisation de deux espaces complémentaires : un jardin d’inspiration médiévale et un lieu de recueillement, dont la cohérence est assurée par un choix de végétaux communs, fruitiers notamment. Mobiliers urbains et terrasses en feront un lieu convivial de promenade et de découverte, offrant plusieurs points de vue remarquables sur la ville. Coordonnée par un comité de pilotage réunissant association (ADOT 14, Corps ArtCords), établissements de santé (CHAG), élus (M. Nicolas, Mme Parent, M. Droullours, M. Saint-James, Mme Leroy, M. Morazin et Mme Capelle) et agents de la ville d’Avranches (Jérôme Chapalain, Virginie Leroy et Julie Romain), la réalisation des deux jardins est le fruit du travail des agents des services techniques et des espaces verts de la ville d’Avranches. La rapidité d’exécution dans des conditions climatiques parfois difficiles (pluie, vent et même neige) ainsi que la qualité du résultat sont la parfaite preuve de la compétence et de l’implication des services municipaux pour embellir notre ville et améliorer le quotidien de ses habitants. De près ou de loin, quasiment tous les corps de métier des services techniques ont apporté leur pierre à l’édifice.

La ville est fière du travail de ses agents et remercient :

Pour les principaux services contributeurs : - Le service maçonnerie : Christophe SIMON, Patrick BARBEY et ponctuellement pour la logistique Thomas BELLOIR (chauffeur poids lourd) ; - Le service des espaces verts : Virginie LEROY, Guillaume LEBAILLIF, Yoann CROCHET, Yohan MOREL, et ponctuellement pour l'abattage : Michel BOULLÉ, Franck BROUWERS, Jacques GIFFARD, Gildas LE MINTIER, Olivier LECONTE.

Pour les services contributeurs ponctuels :

- Le service des équipements sportifs : Bruno MULLER, Sébastien HARDELAY, Adrien DURAND, Damien DEROUET, Sébastien HERSAND (abattage, coffrage, pavage) ;

Le service voirie : Ludovic LEGUILLOCHET, Eric BOULLÉ, Jacques LEPROVOST, Yann BOISIVON, Mathieu RIGOT, Didier OTHON (logistique, poids lourd, approvisionnement coulage du béton) ;

- Le service serrurerie : Christophe TIRARD et Philippe LEPESANT (grille, rampe d'escalier, garde-corps métallique) ;

- Le service peinture : Richard PRIME, Mickaël VAUGRENTE, Freddy GIROT (mise en peinture des grille, rampe d'escalier, garde-corps, puits) ;

- Le service menuiserie : Gilbert POIDEVIN, Jérôme POIRIER (assistance pour le coffrage des allées, la coupe des carrés potager) ;

- Le service plomberie : Damien LAUTOMNE (assistance pour l'alimentation en eau du jardin et raccordements temporaires) ;

- Le service électricité : Freddy VOISIN (modification de réseau et mise à la terre du bâtiment Bergevin et assistance pour des alimentations électriques temporaires) ;

- Le service bâtiment : Mickaël LANDRIN, Francis CLOUARD (assistance et support logistique) ;

- Le service mécanique : Pascal LAIR, David COLIBEAU (entretien des matériels loués)

Pour le service des musées et du patrimoine : - Catherine TEMPLIER, Christelle TALNEAU (pour le suivi de la commande d’œuvre d’art) et Nancy BRIARD (pour la rédaction des cartels de présentation des plantes).

La parcelle la plus importante (730m² environ) en partie basse est dédiée à la réalisation d’un jardin d’inspiration médiévale, structuré autour d’un point central avec des carrés accueillant des plantes tinctoriales, médicinales et simples. Conçu comme un espace ludique et pédagogique, il doit permettre l’accueil de groupes, scolaires notamment, dans l’optique de réaliser des ateliers d’extraction de couleurs en lien avec le Scriptorial, musée des manuscrits du Mont Saint-Michel. Baptisé Hortus, ce jardin est conçu comme un prolongement en plein-air du musée, il fait écho à la thématique du livre médiéval développée au Scriptorial. La création d’un nouveau passage permettra d’ailleurs d’accéder du jardin au Scriptorial et vice-versa. Au cœur de la ville mais abrité au sein des fortifications, le lieu rappelle les jardins clos représentés dans les enluminures. Il est organisé en deux parties différentes : d’un côté un jardin des simples, de l’autre un verger. À gauche, le jardin des simples est organisé en neuf carrés regroupant des plantes aromatiques (menthe, romarin, ciboulette…), des plantes tinctoriales (indigo, gaude, garance…), des plantes médicinales (camomille, verveine, sauge…) et des plantes potagères (chervis, tétragone, chou perpétuel…)

À droite, le verger est composé d’arbres fruitiers : noisetier, cognassier, pêcher, figuier, amandier, abricotier, prunier, cerisier et sorbier. Certains fruitiers sont taillés en palmette ou en cordon afin de rappeler ces techniques, aujourd’hui plutôt décoratives, qui avaient pour effet d’améliorer l’exposition et donc la fructification des arbres. Le long du mur, poussent en palmette des poiriers de la variété Louise-Bonne d’Avranches. Au centre du jardin trônent la base et le fragment d’une colonne antique. Ces éléments ont été mis au jour en 1848 lors du percement de la rue Neuve d’Office à travers les remparts. Comme eux, de nombreux vestiges architecturaux sont retrouvés à l’occasion de fouilles ou de travaux et témoignent du passé antique de la ville d’Avranches. En écho aux collections de la Bibliothèque patrimoniale, une sculpture en séquoia réalisée par Jean-Claude Tessier est installée au pied de l’escalier menant à la partie haute du donjon. Une boite à livre offerte par l’association des Amis de la bibliothèque d’Avranches et du mobilier urbain invitent les promeneurs à profiter de la quiétude du lieu.

En partie haute, le deuxième espace (280m²) est conçu comme un lieu d’hommage aux donneurs d’organes, aux personnes greffées et à leurs familles. Lieu de célébration de la vie, il est un jardin de quiétude, confidentiel et intime, invitant à la réflexion et au recueillement. L’ensemble des éléments qui le composent ont une dimension symbolique interrogeant les notions de la vie, du don et de la greffe ; ils se complètent et se répondent. Ce Jardin des Passeurs est la réponse avranchinaise à la loi de bioéthique du 7 juillet 2011 qui prévoit la création au sein des hôpitaux d’ « un lieu de mémoire destiné à l'expression de la reconnaissance aux donneurs d'éléments de leur corps, en vue de greffe ». Souhaitant offrir plus de visibilité à cet enjeu de santé publique, la ville d’Avranches a fait le choix d’aménager cet espace au cœur de la ville. En 2013, le service de coordination pour le prélèvement d’organes et de tissus du centre hospitalier Avranches-Granville a répondu à l’appel à projets Culture/Santé lancé par l’Agence Régionale de Santé de Basse-Normandie en partenariat avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles et le Conseil Régional de Basse-Normandie. Le projet, intitulé « Corps ArtCords », ensemble d’événements programmés du 6 au 21 juin 2015 à Avranches et Granville, a permis de sensibiliser le public au don et à la greffe d’organes et de tissus, via diverses formes d’expression artistique. Équipement muséographique de la ville d’Avranches, le Scriptorial d’Avranches, musée des manuscrits du Mont Saint-Michel, a proposé, dans ce contexte, une exposition temporaire

intitulée « Corps recomposés. La greffe dans l’art contemporain ». L’exposition invitait chacun à s'interroger sur l'importance de la transplantation et des enjeux qu'elle implique à l'échelle d'un corps. Imaginaire de la greffe et pensée médicale se côtoient, élaborant un environnement propice à la compréhension de cette volonté fondamentale de recomposer le corps, soit à des fins thérapeutiques, soit à des fins purement artistiques. À la suite de ce projet, et suivant une volonté partagée de continuer à travailler avec l’association Corps ArtCords, la ville d’Avranches a souhaité la création d’un lieu de mémoire pour les donneurs d’organes et les personnes greffées. C’est aujourd’hui une disposition légale prévue par la loi de bioéthique du 7 juillet 2011 dans l’enceinte de l’hôpital : « Dans les établissements de santé titulaires de l'autorisation mentionnée à l'article L. 1233-1, il est créé un lieu de mémoire destiné à l'expression de la reconnaissance aux donneurs d'éléments de leur corps, en vue de greffe ». Souhaitant s’émanciper du cadre hospitalier et assurer ainsi une visibilité supérieure à une problématique de santé publique, la ville d’Avranches a fait le choix d’aménager cet espace au cœur de la ville.

Le jardin est structuré autour d’une œuvre d’art consistant en une évocation subtile et dynamique de la thématique. Création originale commandée par la ville d’Avranches, Passeurs est une sculpture de l’artiste François Tilly. L’œuvre, réalisée en acier corten, est composée de deux formes monolithiques, deux présences complémentaires pour lesquelles on ne peut dissocier le donneur du receveur. Ces deux formes interagissent dans un jeu de plein et de vide grâce à un mouvement provoqué par le vent, suscitant ainsi l’idée du don et du cycle. « J’ai insisté sur la notion d’échange entre deux présences qui ont une relation récurrente : le donneur permet de perpétuer la vie du receveur, le receveur en vivant avec greffe continue d’une certaine façon la vie du donneur. » François Tilly En clin d’œil à la thématique du don d’organes, un rosier Professeur Cabrol est planté dans le jardin des Passeurs. Ce rosier est une hybridation d'un rosier Moschata, créée en hommage à Christian Cabrol. Ce grand chirurgien est le premier à avoir réalisé une transplantation cardiaque en 1968, la première transplantation cardio-pulmonaire 1982, ainsi que la première implantation d'un cœur artificiel en 1986. Ce rosier compact offre une floraison de couleur carmin avec un centre blanc et des pétales en forme de cœur. Le jardin des passeurs est une Réalisation de la Ville d’Avranches en partenariat avec l’association Corps ArtCords, l’Association pour le Don d'Organes et de Tissus humains du Calvados (France ADOT 14) et le Centre hospitalier Avranches-Granville, avec le soutien exceptionnel du Crédit Agricole Normandie.

En préambule à l’inauguration du jardin Bergevin qui se tiendra le vendredi 22 juin à 18h, l’association Corps ArtCords organise la marche des passeurs de vie. Cette marche a pour but de rendre hommage à l’ensemble des donneurs d’organes et de tissus. Une façon simple en famille ou entre amis de penser à eux et à leur générosité. Cette marche est une boucle de 12 kms autour d’Avranches en passant par Saint-Martin des Champs, Saint-Senier sous Avranches et une partie du GR des balcons de Normandie. Accessible avec un peu de dénivelés, cette randonnée d’environ 3h est ouverte à tous à partir de 10 ans (accompagné). Sous l’encadrement de personnes agréées, le départ est donné à 13h30 depuis l’entrée du Jardin des plantes avec un retour au niveau du Scriptorial. La jauge étant de 50 personnes, il est indispensable de s’inscrire au préalable au 02 33 89 41 37 et de se munir des vêtements adaptés à la météo et de quoi s’hydrater

L’inauguration mêlera musique et arts plastiques, avec la présence de musiciens de l’école intercommunale de musique et l’exposition de gravures réalisées par les élèves de l’école intercommunale d’arts plastiques. « Je souhaitais accompagner l'inauguration de différentes expressions artistiques qui me semblaient cohérente avec la sculpture. », explique Olivier Delachesnais, infirmier coordonnateur au CHAG et président de l’association Corps ArtCords. « Suite aux discussions avec Madame Parent sur une proposition musicale, elle m'a orienté vers l'école de musique de la Communauté d’agglomération Mont Saint-Michel Normandie. J'ai pu rencontrer Madame Lusley, Monsieur Le Tortorec et Madame Doublet au mois de février. Monsieur Le Tortorec et Madame Doublet ont fait spontanément des propositions compatibles avec le temps impartis et leur travail engagé. » Ainsi, l'ouverture et la clôture de l'inauguration seront assurées par un ensemble à cordes composé de vingt musiciens. Côté arts plastiques, deux axes autour de la thématique du don d’organes ont été travaillés avec les élèves par Mesdames Doublet et Lusley, professeurs à l’école d’arts plastiques. Le premier axe repose sur un travail de gravure lors d’ateliers gravures en petit groupe, et un autre plus large avec les différents groupes d'élèves des deux enseignantes. Environ 100 élèves ont répondu à cette sollicitation avec une production riche et éclectique : gravures, rhodoïdes, cadavres exquis… Le tout étant destiné à être exposé durant l’après-midi de l’inauguration à l’intérieur de l’atelier juxtaposant la maison Bergevin. Les dessins sur le don d'organes ainsi produits auront un second but : être reproduits à hauteur de 3 000 exemplaires afin d'être distribués dans les boites aux lettres des habitants et aux commerçants du centreville d'Avranches et de ses environs (Ducey, Sartilly, Saint-Jean de la Haize, Saint-Senier sous Avranches... lieux correspondant aux différents sites de résidences des élèves) afin qu’ils soient affichés à leurs fenêtres ou vitrine. Cette simple action permet à chacun de s'investir dans ce dispositif et de lancer la réflexion sur cette cause de santé publique. Les personnes qui n'auront pas reçu de reproduction mais qui souhaiteront en avoir une pourront en obtenir en se rendant à l'Office du tourisme, au Centre Culturel ou au Scriptorial.

Le second axe est d'inviter les personnes à se rendre au jardin des Passeurs, et donc, tel un fil d’Ariane, d’apposer au sol des petits cœurs rouge tamponnés de façon éphémère en partant du rond-point de la place Littré jusqu’au jardin Bergevin, en passant par la rue Maurice Chevrel et/ou la place d'Estouteville, les deux axes possibles pour se rendre au jardin des Passeurs

Informations pratiques : Inauguration du jardin des Passeurs et de l’Hortus Vendredi 22 juin 2018, 18h Jardin Bergevin, 15 rue de Geôle

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

----------------------

Xbox Séries S

a - de 300 euros

 

> Réseaux

--------------