#BUZZ - Plusieurs personnalités lancent un appel de soutien aux résidents du foyer-dortoir Bara menacés d'expulsions à Montreuil (93) - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#BUZZ - Plusieurs personnalités lancent un appel de soutien aux résidents du foyer-dortoir Bara menacés d'expulsions à Montreuil (93)

Plusieurs personnalités lancent un appel de soutien aux résidents du foyer-dortoir Bara menacés d'expulsions à Montreuil (93)

La mobilisation en faveur des résidents du foyer Bara, relogés dans des bureaux vides de l’État, réquisitionnés par le Maire de Montreuil, ne faiblit pas.

A la veille du Grand Mafé Solidaire organisé demain, samedi 27 octobre, par les résidents, plusieurs personnalités artistiques et politiques lancent un Appel de soutenir aux résidents du foyer-dortoir Bara menacés d'expulsion dans les prochains jours.

Parmi les premiers signataires figurent : Patrice Bessac, Maire de Montreuil, et les élu.e.s de la majorité municipale, Ariane Ascaride, Clémentine Autain, Josiane Balasko, Romane Bohringer, Ian Brossat, Damien Carême ,Alexis Corbière, David Cormand, Stéphane Diagana, Dominique A, Michel Fugain, Mamadou Gassama, Robert Guediguian, Benoit Hamon, Reda Kateb, Pierre Laurent, Bernard Lavilliers, Guillaume Meurice, Gérard Mordillat, Sanseverino, Christiane Taubira, Bertrand Tavernier, Lilian Thuram, Stéphane Troussel...

Pour mémoire, le mafé solidaire, c'est demain, tous les habitants de Montreuil sont invités à partager ce repas convivial avec les résidents relogés dans les anciens locaux vides : Soutien aux Baras de l'Afpa, menacés d'expulsion Pour défendre leur droit à un logement digne, les travailleurs migrants du foyer Bara, avec le soutien de la ville de Montreuil, vous invitent à un grand « Mafé solidaire » ce samedi 27 octobre, à partir de 12h Anciens locaux de l'Afpa - 13, place du Général De Gaulle !

#BUZZ - Plusieurs personnalités lancent un appel de soutien aux résidents du foyer-dortoir Bara menacés d'expulsions à Montreuil (93)

APPEL DE SOUTIEN
Fraternité, humanité et dignité pour nos concitoyens
du foyer dortoir de la rue Bara à Montreuil !
Nous, citoyennes, citoyens, élu.e.s, artistes, sportifs, représentants d'organisations associatives, humanitaires, politiques, syndicales ; porteurs, dans notre diversité, de valeurs de justice, d'égalité, de solidarité, sommes profondément attachés au respect de l'être humain.
Depuis des années, nous sommes témoins des conditions de vie indignes infligées aux travailleurs migrants, vivant parmi nous pour certains depuis 30 ou 40 ans et entassés dans des foyers dortoirs d'un autre temps.
À Montreuil, rue Bara – aux portes de Paris cette réalité nous heurte tout particulièrement. Depuis plusieurs semaines, plus de 200 résidents de ce foyer officiellement reconnu insalubre et dangereux depuis 2013, ont investi, avec le soutien de la municipalité de Montreuil, un bâtiment, propriété de l’État, vide depuis bientôt trois ans. Cette occupation temporaire, rendue légale par la prise d'un arrêté de réquisition du Maire, vient d'être remise en cause à la demande du Préfet de Seine-Saint-Denis. L'ordonnance du Tribunal administratif prononce l'évacuation du
bâtiment sous 8 jours.L'avenir et le respect de la dignité de ces hommes ne peuvent se construire par un retour au sein de leur ancien foyer voué à la démolition afin d’être reconstruit. Un
bâtiment dont personne ne peut aujourd'hui ignorer la sinistre réalité. Nous demandons la levée immédiate des menaces d'évacuation qui pèsent sur ces hommes alors que les locaux vides qu'ils occupent représentent la seule alternative à leur ancienne situation. Nous demandons aux acteurs du dossier et en premier lieu au Préfet de la SeineSaint-Denis
qu'une solution de logement digne soit mise en œuvre.
Nous apportons notre soutien aux résidents et à toutes celles et ceux qui, comme nous, exigent une réponse humaine et respectueuse des valeurs de fraternité de la République

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

 

> Réseaux

---------------