#Cherbourg - Santé, lien social, vieillissement : Quelles solidarités locales pour demain ? - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#Cherbourg - Santé, lien social, vieillissement : Quelles solidarités locales pour demain ?

Santé, lien social, vieillissement : Quelles solidarités locales pour demain ?

Observer les besoins de la population avant d’imaginer les solutions pour y répondre ?

Le Centre Communal d’Action Sociale de Cherbourg-en-Cotentin s’est engagé en 2017 dans une démarche participative d’analyse des besoins sociaux (ABS) avec la volonté de placer le citoyen au cœur des politiques publiques.

Ce travail, entrepris avec les habitants et les partenaires institutionnels et associatifs de la Ville, a permis de recenser les besoins et les difficultés de la population. À l’appui de ce constat, le CCAS a déterminé sa nouvelle politique de solidarité.

L’analyse des besoins sociaux s’est basée sur une co-construction.

« Ce projet s’est appuyé sur les usagers, autant par souci démocratique que par la recherche d’efficacité, explique Benoît Arrivé, maire de Cherbourg-en-Cotentin. L’usager est un expert, une ressource incontournable pour mieux comprendre la réalité de notre ville. »

En 2017, après une étude très détaillée sur l’évolution de la population, les habitants, les partenaires, les associations, les élus et les agents de la Ville ont été invités à s’exprimer lors de plusieurs groupes d’échanges. Ces ateliers ont abordé notamment l’accès et le maintien dans le logement, la lutte contre le non recours, le lien social, l’inclusion sociale et l’insertion des jeunes, la mobilité et les déplacements.

« Cette mobilisation de tous a permis de dresser un portrait tant quantitatif que qualitatif de notre ville et des politiques de solidarités », affirme Frédéric Bastian, maire-adjoint au développement social et à la promotion de la santé de Cherbourg-en-Cotentin.

#Cherbourg - Santé, lien social, vieillissement : Quelles solidarités locales pour demain ?

LES PRINCIPAUX ÉLÉMENTS DE CONSTATS

Une diminution globale de la population mais une augmentation de la part des personnes âgées

Les chiffres clés : - 0,8 % : évolution de la population par an entre 2008 et 2013 25 % : part de la population âgée de 60 ans ou plus Cherbourg-en-Cotentin accueillait en 2013, d’après les données de l’INSEE, 80 978 habitants soit 16 % de la population départementale.

La population de la commune nouvelle est globalement plus jeune que la population départementale. Le nombre d’habitants tend toutefois à diminuer ces dernières années. Cette baisse touche particulièrement les publics jeunes et leurs parents, tandis que la population âgée de 60 ans et plus tend elle à augmenter sur le territoire.

Une mutation progressive de la composition des familles sur le territoire Alors que Cherbourg-en-Cotentin recense une diminution du nombre de couples avec enfants sur son territoire, les familles monoparentales elles, augmentent (16,5 %, part des familles monoparentales parmi l’ensemble des familles).

Cette tendance est également observée à l’échelle du département et de la France métropolitaine. Des enjeux d’accès et de maintien dans le logement

Les chiffres clés : 34,7 % : part des logements sociaux parmi l’ensemble des résidences principales 56 % : part des personnes âgées de 80 ans ou plus résidant seules à domicile

Le parc de logement à Cherbourg-en-Cotentin se caractérise par une part importante de logements sociaux ainsi que par un certain nombre de logements vacants.

Néanmoins, des enjeux d’accès et de maintien dans le logement ont pu être identifiés : Des difficultés d’accessibilité recensées pour les personnes âgées et les personnes en situation de handicap pour se loger et se reloger.

Une offre en logements sociaux développée avec une bonne rotation qui peut toutefois être freinée par les craintes engendrées par la perspective d’un déménagement, notamment pour les personnes âgées.

Des personnes en grande difficulté qui peinent à trouver un logement, y compris dans le parc social.

Une paupérisation d’une partie de la population.

Les chiffres clés : 14,5 % : taux de pauvreté à Cherbourg-en-Cotentin (12,7 % pour la Manche et 14,5 % pour la France) 16,1 % : taux de chômage des 15-64 ans

Les habitants de Cherbourg-en Cotentin bénéficient d’un revenu médian supérieur à l’échelle du département. Cette situation globalement favorable cache néanmoins des disparités entre les quartiers de la commune et des publics davantage touchés par la précarité.

En 2013, 14,5 % des ménages de Cherbourg-en-Cotentin étaient situés sous le seuil de pauvreté.

Le phénomène de précarisation se traduit également par un taux de chômage élevé (16,1 % contre 13,1 % à l’échelle de la France métropolitaine) et par une augmentation du nombre de bénéficiaires du RSA sur le territoire.

Le niveau de vie des jeunes adultes apparaît également relativement faible comparativement à la Manche, avec un taux de chômage plus important (31,3 %) et un revenu médian plus faible (16 221 € contre 17 102 € à l’échelle du département).

Une vigilance toute particulière doit également être apportée aux publics isolés, tels que les personnes âgées vivant seules et les familles monoparentales, en augmentation sur le territoire.

Un phénomène de non recours au droit noté par l’ensemble des personnes ayant participé à la consultation

Si des aides et des accompagnements peuvent être mobilisés à Cherbourg-en-Cotentin pour faire face à un certain nombre de difficultés, des freins à l’accès à ces aides ont pu être identifiés :

Des enjeux de communication

- Des personnes qui n’ont pas connaissance des aides existantes et de leurs droits,

- Une crainte d’être stigmatisé en cas de sollicitation des aides,

- Des personnes en situation d’illettrisme ou ne parlant pas la langue française.

 

Des accueils physiques qui se raréfient

- Des accueils physiques de plus en plus rares dans les différents services et des difficultés pour constituer des dossiers sans connaissance informatique,

- Des personnes s’adressant dans les EPN ou à la bibliothèque pour effectuer leurs démarches administratives en ligne,

- Un accompagnement nécessaire face à la complexification des démarches.

 

LE PLAN D’ACTION

À l’appui de ces constats et échanges avec les professionnels et habitants, le CCAS de Cherbourg-en-Cotentin a élaboré sa nouvelle politique de solidarité.

Elle se décline en trois axes : Soutenir l’accès et le maintien dans le logement

- Accompagner la perte d’autonomie :

ð Accompagner au déménagement des personnes âgées,

ð Développer la cohabitation intergénérationnelle dans les résidences autonomie du CCAS,

ð Ouvrir les résidences autonomie vers l’extérieur.

- Soutenir la recherche de logement et notamment de logement social :

ð Mettre en place un outil de suivi généralisé permettant le suivi de dossier,

ð Élaborer une charte des critères d’attribution des logements sociaux entre le CCAS et les bailleurs sociaux,

ð Disposer d’une cartographie des logements vacants accessibles du territoire,

ð Renforcer l’accompagnement au maintien dans le logement dans le cadre du Conseil Local de Santé Mentale.

- Renforcer les aides mobilisables et la lutte contre l’habitat insalubre :

ð Etendre le dispositif des baux glissants, l’accompagnement social au logement et la procédure d’incurie à l’échelle de Cherbourg-en-Cotentin.

Faciliter les démarches administratives et la recherche de dispositifs

- Améliorer la communication quant aux dispositifs existants :

ð Transformer le comité de suivi de l’ABS en comité des usagers des différents accompagnements sociaux et de leur mode de diffusion,

ð Mettre en place une campagne de communication visant à déstigmatiser les droits mobilisables,

ð Elaborer avec les bénéficiaires une plateforme numérique répertoriant les droits et dispositifs existants,

ð Mettre en place un dispositif itinérant d’accès aux droits et aux services.

- Valoriser les lieux ressources et d’accompagnement de la Ville :

ð Renforcer les antennes du CCAS comme lieux ressources, d’orientation et d’accompagnement, notamment au numérique,

ð Former les professionnels des Espaces Publics Numériques aux différentes démarches administratives,

ð Organiser des ateliers informatiques pour les bénéficiaires cibles (seniors, allocataires RSA).

- Détecter les situations d’illettrisme :

ð Former les bénévoles, les travailleurs sociaux et les agents d’accueil du CCAS à la détection des situations d’illettrisme. - Renforcer les dispositifs d’insertion :

ð Coordonner et développer la complémentarité des trois chantiers d’insertion du CCAS,

ð Mettre en place des Contrats Uniques d’Insertion d’une durée de 7 heures et des contrats aidés.

- Développer l’accès à la culture et aux loisirs :

ð Développer la pratique artistique dans les quartiers,

ð Favoriser l’accès au cinéma et à la piscine.

Poursuivre la dynamique d’observation et d’analyse des besoins sociaux du territoire

- Actualiser et faire vivre l’observatoire social,

- Rendre compte deux fois par an des évolutions au comité des usagers.

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

 

> Réseaux

---------------