#Culture #Livre - Honorer la fureur de Rodolphe Barry ! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#Culture #Livre - Honorer la fureur de Rodolphe Barry !

Honorer la fureur - Rodolphe Barry !

Rodolphe Barry

Honorer la fureur

En librairie le 7 mars 2019

Avec Honorer la fureur, Rodolphe Barry fait revivre l’écrivain James Agee, comme il avait fait revivre Raymond Carver, il y a quelques années, dans son remarqué Devenir Carver.

Pourquoi consacrer un roman à James Agee ?

Peut-être parce qu’un homme qui a plusieurs chefs-d’œuvre à son actif mérite qu’on se penche un peu sur son cas. Il y a d’abord un livre : Louons maintenant les grands hommes.

Ce classique de la littérature américaine, brûlot inclassable, cri de colère devant la pauvreté des fermiers du sud des États-Unis pendant la Grande Dépression, illustré par les célèbres photos de Walker Evans.

Et puis il y a un film, peut-être le plus grand de l’histoire du cinéma : la Nuit du chasseur, dont il signe le scénario à la demande du réalisateur, Charles Laughton.

Et enfin un prix Pulitzer, posthume, pour Une mort dans la famille. Rodolphe Barry a cherché l’homme caché derrière ces œuvres. Agee, c’est l’exemple même de l’artiste dont l’idéal s’est fracassé contre le réel.

Un homme à la sensibilité à vif, indigné par le sort que son pays réserve aux plus faibles, dont les aspirations à la beauté, à la grandeur, à l’amour entre les hommes, se sont trouvées broyées par les nécessités de la vie. C’est un homme en colère que ses propres faiblesses écœurent. Fascinant, insupportable, brillant, révolté, il est un des derniers romantiques au cœur du capitalisme sauvage américain.

 

HONORER LA FUREUR

« Je passe ma vie à maîtriser mes ombres et deviens parfois leur proie. » RODOLPHE BARRY

 

Rodolphe Barry est né à Troyes en 1969.

Après des études de Lettres et de Cinéma, il séjourne trois ans en NouvelleCalédonie où il exerce divers petits boulots et écrit son premier livre, un essai, Rencontres avec Charles Juliet (La Passe du Vent, 2000). La même année, il réalise Libre le chemin, un film consacré à la vie et à l’œuvre de Charles Juliet. Son premier roman, Devenir Carver paru aux éditions Finitude en 2014, a été remarqué par la presse et les libraires. Il a reçu le Prix des lycéens du Liban. Entre les rounds, un recueil de nouvelles, est paru en 2016, toujours chez Finitude.

 James Agee ne saura jamais – mais peut-être l’espérait-il – que tôt après sa mort, son œuvre serait reconnue à sa juste valeur, digne de demeurer dans les cœurs et les esprits. Avant de quitter son domicile le 16 mai 1955, une heure avant une crise cardiaque fatale, il laissa le manuscrit de Une mort dans la famille sur son bureau.

Publié deux ans plus tard, ce livre auquel il aura travaillé la majeure partie de sa vie recevra le prix Pulitzer et connaîtra un succès critique autant que public, un demi-million d’exemplaires sera vendu aux États-Unis.

Ce succès attirera la lumière sur ses articles, ses critiques, ses scénarios qui seront publiés et reconnus comme de nouveaux modèles de leur genre et traduits dans le monde entier. Le plus beau est que Louons maintenant les grands hommes sortira de l’oubli pour être acclamé et devenir le classique qu’il rêvait d’écrire. Ses lettres au Père Flye réunies et publiées trouveront leur place au côté des correspondances littéraires de premier plan. Quant à sa contribution au scénario de La nuit du chasseur, elle aura permis au film de s’inscrire parmi les grandes œuvres du cinéma. James se savait écrivain, mais de là à imaginer que la Highland Avenue de son enfance à Knoxville, Tennessee, serait renommée James Agee Street !

288 pages, format 14,5 x 22 cm isbn : 978-2-36339-111-7 21 €

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

-----------------------

> Réseaux

--------------