#Culture - Anthropologie contemporaine et Philosophie, le nouveau livre de Pierre Bamony - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#Culture - Anthropologie contemporaine et Philosophie, le nouveau livre de Pierre Bamony

Anthropologie contemporaine et Philosophie, le nouveau livre de Pierre Bamony

On a toujours pensé que c’est l’instinct qui prédomine dans la reproduction sexuelle. En réalité, il n’en est rien. Si l’espèce humaine disposait de moyens adéquats pour explorer les méandres de l’univers de son cerveau, il y découvrirait tous les vestiges, la Mémoire, la bibliothèque, toutes les traces du passé du Cosmos. En ce sens, le cerveau aspire à une espèce d’immortalité dans et à travers le temps, à défaut de l’éternité comme celle du Cosmos qui l’a engendré pour le reconnaître et faire son histoire après coup. Donc, dans la frénésie de la perpétuation des Humains, ce n’est pas tant la pression de la société, du groupe ou de la famille sur l’individu qui est en cause, mais essentiellement, le « vouloir-vivre » du cerveau. Chaque procréation le reproduit quasiment à l’infini, comme le nombre des individus qui le multiplie. D’où la nécessité de connaître les méandres du cerveau pour tâcher d’apporter des solutions à la pression démographique dans le monde. C’est ce que je propose dans ce livre.

Car la réduction de la population humaine sur la terre, qui est le danger potentiel de tous les dangers, passe par l’instauration sur tous les continents d’un certificat d’aptitude à la procréation. Les parents adultes et matures sont capables de procréer par désir et par amour ; ce qui revient à dire qu’ils donneraient à leurs enfants une éducation de qualité. On résoudrait même, ainsi, le fléau de l’inceste dans les familles.

Sur ce point, le souci vise à permettre aux hommes de vivre en « bonne intelligence » les uns avec les autres. Quant à la qualité de l’existence de chaque citoyen sur la terre, un optimum des conditions économiques de vie est possible si les hommes décident de se faire justice eux-mêmes à savoir : prendre aux 1% des hommes, soit la caste de la « malincratie », qui jouissent de la quasi totalité des richesses produites dans le monde pour les distribuer à tout un chacun. Ceci aurait l’avantage d’empêcher les gens de sortir de leur continent respectif ; et on mettrait fin à l’immigration économique des gens des pays du Sud vers les pays du Nord…

« A travers la pression de la sexualité, la recherche du plaisir et autres formes d’extase dans l’accouplement, le cerveau ne veut rien d’autre que se dupliquer perpétuellement. D’autant plus que c’est lui seul qui gouverne ces formes d’extase. En effet, l’orgasme n’est pas le résultat de la copulation, quelle que soit la nature de l’orifice préféré, mais il se produit bien, en dernier ressort, dans le cerveau de chaque individu ».

Quant à la Philosophie et à la Science, elles doivent cesser de chercher la vérité dans les traités et dans les phénomènes. Car il n’y a pas de Vérité ; il y a seulement la Réalité : réalité de l’espace – le temps n’existe pas -, et réalités des mondes humains. Dans cette perspective, je remets en cause les mensonges, les débats stériles au sujet de Nietzsche, notamment à propos de son soi-disant antisémitisme. Je lève le voile sur l’homme tel qu’il a été avec ses faiblesses, ses contradictions, ses problèmes sexuels, ses amours avortés etc. Pour ce qui est de la philosophie de Descartes, je démontre qu’une lecture attentive de ses œuvres permet de dépasser le dualisme supposé de ce philosophe comme le neurobiologiste américain Antonio R. Damasio le prétend dans ses œuvres. La théorie cartésienne concernant l’homme est, au fond, moniste etc. Pierre Bamony est Docteur en Anthropologie Sociale et d'Ethnologie (Université Blaise Pascal - Clermont II - 2001), Docteur en Philosophie (Paris IV-Sorbonne), Diplômé d'Anthropologie (D.E.A de l’E.H. E. S. S -Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales - de Paris. Etudes de théologie à l’Institut catholique de Lyon. Professeur de Philosophie et chercheur indépendant et auteur de nombreuses publications scientifiques, essayiste, écrivain, poète, intervenant et conférencier depuis 2000. Cours à l’IEP de Lyon (DEASC)

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

 

> Réseaux

---------------