#Cherbourg - #Culture - Voyageurs immobiles du jeudi 29 août au dimanche 1er septembre ! Programme + Cosplay + Rétro Gaming + BD + Musique et ciné - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#Cherbourg - #Culture - Voyageurs immobiles du jeudi 29 août au dimanche 1er septembre ! Programme + Cosplay + Rétro Gaming + BD + Musique et ciné

Voyageurs immobiles du jeudi 29 août au dimanche 1er septembre ! Programme !

La Ville de Cherbourg-en-Cotentin organise au Quasar son 2e festival de la pop culture, Voyageurs immobiles, du jeudi 29 août au dimanche 1er septembre :

- ciné-concert de GaBLé, mélangeant pop, folk, électro sur des dessins animés de Ub Iwerks, créateur avec Disney de Mickey (programmation Le Circuit)

- salon de la bande dessinée, manga, science-fiction... avec une vingtaine d'auteurs en dédicace dont Fred Duval

- stands cosplay, sérigraphies pop, Diplopie, Geek art...

- expos Ken Taylor (l'affichiste pour Metallica, Queen of the stone age, les Rolling Stones...), Futuravapeur (artiste steampunk), Enrico Marini (le dessinateur du dernier Batman), Stéphanie Yvetot, Jack Kirby...

- ateliers création de masques et BD autour des super-héros, confection de costumes, escape book, photomaton steampunk, rétro-gaming, initiation jeux de rôles...

Voyageurs Immobiles

La pop culture rayonne au Quasar Après le succès de la 1ère édition qui avait attiré près de 7 000 visiteurs, le festival Voyageurs Immobiles propose un nouveau rendez-vous autour de la pop culture. Amateurs et amatrices de super-héros, bande dessinée, steampunk, cosplay, gaming et autres univers geek, vous avez rendez-vous au Quasar, du 29 août au 1er septembre.

Porté par la ville de Cherbourg-en-Cotentin, Voyageurs immobiles est un jeune festival en direction de la jeunesse : « nous avons conçu Voyageurs immobiles comme un temps fort de la Biennale du 9e art, en lien avec la bande dessinée américaine, explique Catherine Gentile, adjointe à la culture. Nous souhaitions un rendez-vous autour de la pop culture au sein du Quasar et dont les jeunes puissent s’emparer. Un festival qui parle d’eux, de ce qui les touche, de ce qui les intéresse : les super-héros, les mangas, la science-fiction, l’heroic fantasy, les jeux vidéo…».

Créé en 2017, Voyageurs immobiles a été d’emblée un succès : près de 7 000 visiteurs - adolescents, familles, jeunes adultes… - ont investi le Quasar, et pour certains l’ont découvert.

Cette année, le lien avec la Biennale Jack Kirby, le King of comics, créateur de Captain America, Hulk, Thor, Les 4 Fantastiques… est particulièrement fort.

De GaBLé à Marini, en passant par Fred Duval et Ken Taylor Pendant quatre jours, l’ensemble du Quasar vivra au rythme de la pop culture.

Dès le jeudi soir, le groupe caennais GaBLé, programmé par le Circuit, donnera le ton du festival avec un ciné-concert, ComiColor : l’électro-folk du trio underground caennais résonnera sur la scène du théâtre à l’italienne, avec en toile de fond les dessins animés cultes d’Ub Iwerks, créateur avec Disney de Mickey.

Le prestigieux foyer du théâtre se mettra à l’heure du manga, de la science-fiction et de l’heroic fantasy : organisé avec l’Espace culturel E. Leclerc de Tourlaville, le salon du livre accueillera une vingtaine d’auteurs et deux éditeurs.

Parmi les auteurs, Fred Duval, scénariste à succès de Carmen Mc Callum, Hauteville House ou encore des Nymphéas noirs, Romuald Reutimann, avec la sortie du 2e tome de New Cherbourg Stories, Valérie Mangin et Denis Bajram, auteurs de Abymes, fondateurs des éditions Quadrants solaires… Le festival investira également le musée Thomas Henry avec l’exposition steampunk de Futuravapeur.

En partenariat avec la galerie parisienne French Paper Art Club, l’artothèque accueillera une exposition de l’artiste australien Ken Taylor, affichiste de renommée internationale ayant travaillé pour Queens of the Stone Age, les Foo Fighters, Franz Ferdinand, Bob Dylan, les Rolling Stones…

Enrico Marini en guest star

La bibliothèque ne sera pas en reste avec une exposition de planches originales du dernier Batman, The Dark Prince Charming conçu par Enrico Marini, auteur à succès des séries Le Scorpion et Les Aigles de Rome. « Le dessinateur italien Enrico Marini, qui a accepté de réaliser l’affiche de Voyageurs Immobiles 2019 en reprenant le Joker de son dernier Batman, est un grand nom de la bande dessinée européenne. C’est avec un immense plaisir que nous l’accueillerons à Cherbourg-en-Cotentin pour l’inauguration du festival», s’enthousiasme Catherine Gentile.

De nombreuses animations seront également proposées : défilé de cosplay, démonstration de jeux vidéo, photomaton steampunk, conférences.

« Cette deuxième édition s’est étoffée, constate Catherine Gentile. Si des partenaires de la première heure - tels que l’Espace Culturel E. Leclerc de Tourlaville, le cinéma l’Odéon, les associations Gamepad et Yumigami ou la galerie parisienne French Paper - seront à nouveau à nos côtés pour cette aventure, d’autres sont venus nous rejoindre comme Geek le mag et, la Galerie 9e Art. Par ailleurs, nous avons souhaité impliquer plus fortement les services jeunesses de Cherbourg-en-Cotentin : ces derniers se sont investis en proposant notamment des ateliers autour de la bande dessinée et de Voyageurs immobiles pendant les vacances, en impliquant les jeunes de C Citoyen sur la signalétique de l’événement. La prochaine étape sera de faire participer les jeunes de la ville à la programmation. Ce sera l’ambition de la 3e édition ».

 

Voyageurs immobiles, Le Quasar, entrées place de Gaulle et esplanade de la laïcité

Vendredi 14h-22h ; samedi et dimanche 10h-18h

Entrée libre

Pendant les 3 jours du festival, l’entrée du musée Thomas Henry est gratuite. Toutes les activités sont gratuites à l’exception du ciné-concert et des films à l’Odéon

GaBLé à l’italienne

Un ciné-concert électro-folk

Le groupe GaBLé donnera le coup d’envoi du festival, au théâtre à l’italienne avec ComiColor. Un ciné-concert proposé par le Circuit, associant musique et dessins animés d’Ub Iwerks, qui donne le ton décalé de cette 2e édition. La pop-culture s’exprime aussi à travers la musique. Dont acte avec Gaëlle, Thomas et Mathieu : le trio caennais, formé en 2002, sillonne le monde avec ses albums inclassables et audacieux. Mêlant pop, folk, électro et rock, ils n’hésitent pas à mélanger les genres et à déconstruire les limites. Après une tournée mondiale accompagnant la sortie de leur dernier album, JoLLy TRouBLe, qui les a portés jusqu’en Russie et au Canada, ils posent leurs instruments à Cherbourg-en-Cotentin pour nous divertir le temps d’un soir. Leur nouveau spectacle s’inspire de la série ComiColor d’Ub Iwerks, série composée de dessins animés de 7 à 8 minutes en couleur, inspirés de contes comme Sindbad le marin, Tom Pouce, Les Musiciens de Brême... - , et créée dans les années 1930. Les boucles d’animations d’Ub Iwerks et son univers très poétique répondent aux samples et aux instruments bricolés de GaBLé et proposent un spectacle singulier, mêlant l’animation et la musique folk électronique

Le saviez-vous ?

Ub Iwerks, « la main derrière la souris » Ub Iwerks est peu connu du grand public. Pourtant, il est le créateur, avec Walt Disney, d’Oswald, le lapin chanceux et surtout de la plus célèbre souris au monde : si Walt Disney invente la personnalité de Mickey Mouse et lui donne sa voix, Ub Iwerks la dessine et l’anime dans les trois premiers films, au rythme effréné de plusieurs centaines de dessins réalisés à la main chaque jour. Ub Iwerks est également le créateur de Flip la grenouille. ComiColor est sa 3e série de dessins animés. Retraçant des histoires classiques comme Jacques et le haricot magique (1933) ou Le brave petit soldat de plomb (1934), cette série est très stylisée et techniquement novatrice, véhiculant des messages politiquement engagés et des insinuations d’ordre sexuel, aux antipodes de la ligne suivie par Walt Disney.

Jeudi 29 août 19h - Théâtre à l’Italienne Réservations auprès du circuit : lecircuit.fr ou à l’Espace Culturel Buisson

Tarifs : sur place : 14€ ; prévente plein tarif : 12€ ; Prévente tarif réduit : 10€ (-26 ans)

Foyer du théâtre la pop et la geek culture font salon

Avec le soutien de l’Espace culturel E. Leclerc Tourlaville, la Ville propose un salon du livre autour de la BD, des mangas, de la sci-fi, et de l’heroic fantasy… Une vingtaine d’auteurs, dessinateurs, scénaristes vous accueilleront au foyer du théâtre. Parmi eux : Fred Duval, scénariste de Hauteville House, Romuald Reutimann, dessinateur de New Cherbourg Stories, Valérie Mangin et Denis Bajram, fondateurs des éditions Quadrant Solaire et auteurs de Trois Christs et Abymes… Au salon du livre, véritable point de rencontre du festival, les visiteurs auront l’opportunité de se faire dédicacer des ouvrages par leurs auteurs mais aussi de discuter avec ces derniers au cours de tables rondes. Conviés par l’Espace Culturel E. Leclerc Tourlaville, 27 auteurs viendront à la rencontre du public durant ces trois jours. Parmi eux, certains noms déjà connus de Voyageurs Immobiles : Jean-Marc Lainé, Julien Hugonnard-Bert, Estelle Faye, Lionel Davoust, Lydie Blaizot et Nicolas Beaujouan, auteur de Geek La revanche et rédacteur chez Geek Le Mag. Mais aussi de nouveaux venus : Fred Grivaud qui a travaillé sur plusieurs ouvrages rendant hommage à Jack Kirby tels que Kirby & Me, François Levin auteur d’Initiation au jeu de rôle et de l’Escape Book, Christophe Thill spécialiste de Lovecraft. Mais aussi Benoit Dahan (Psycho investigateur, Dans la tête de Sherlock Holmes), Thierry Gioux (Hauteville House) Anthelme Hauchecorne (La Tour des illusions, Journal d’un marchand de rêves), Emmanuel Chastellière (Celestopol, L’Empire du Léopard), Laurent Aknin, Jean-Philippe Depotte, Laurent Whale, Fred Duval, Nuria Sayago, Jean-Claude Renault, Olivier Boile, Vincent Pistien, Jérôme Sorre, Denis Bajram, Valérie Mangin et Jérôme Felix. Pour cette deuxième édition, le salon du livre passe à l’étape supérieure et comptera également des éditeurs : Pascal Pelletier et Banquises et Comètes viendront partager leur métier avec le public

Vendredi 14h-22h

Samedi et dimanche 10h-18h

Foyer du Théâtre à l’Italienne – Gratuit

Autour du salon du livre

Un apéro littéraire Animée par les artistes et professionnels présents, une rencontre sur les super-héros et une autre autour du steampunk seront proposées aux intéressés. Passionnés et curieux pourront s’accorder une pause entre deux séances de dédicaces pour enrichir leur connaissance de la pop culture en échangeant avec les artistes autour d’un verre.

Apéro steampunk: samedi 31 août - 12h Apéro

Super-héros: dimanche 1er sept - 12h

Foyer du théâtre à l’Italienne

 

La BD à l’heure du numérique

A côté du jeu vidéo et du cinéma, la bande dessinée s’est aussi transformée sous l’effet des nouvelles technologies. Denis Bajram, scénariste et dessinateur, auteur de Universal War One (UW1) - traduit aux USA chez Marvel et devenu une référence dans le domaine de la science-fiction -, fondateur avec sa compagne, la scénariste Valérie Mangin, des éditions Quadrants Solaires, nous montrera les techniques d’aujourd’hui, bien éloignées des planches à dessin, à travers une démonstration de dessin numérique sur tablette graphique. Denis Bajram est l’un des tout premiers dessinateurs à être entièrement passé au numérique.

Dimanche 1er septembre 15h

Espace musique de la Bibliothèque

 

Un livre qui cache une animation

Parmi ces nombreux ouvrages, l’un se distingue un peu des autres. Le livre de François Levin cache en réalité une animation qui plaira certainement à toute la famille : l’Escape Book. Guidés par François Levin, les participants devront trouver indices et solutions d’énigmes pour tenter de s’échapper du livre par tous les moyens possibles.

Samedi 15h - 16h

Dimanche 16h - 17h

Salle pédagogique de la bibliothèque

Futuravapeur : le musée à l’heure du steampunk

Du 30 août au 30 novembre, l’artiste Futuravapeur - qui a fait ses premières armes aux Beaux-Arts de Cherbourg - vous invite à découvrir ses installations rétro-futuristes au cabinet des estampes du musée Thomas Henry. Fabrication d’accessoires, création de décors, mise en scène, narration… : Vincent Bénard - alias Futuravapeur - est un artiste complet. Ce touche-àtout de génie, ancien chef décorateur des Guignols de l’info, ayant travaillé également sur C’est pas sorcier, formé à l’école des Beaux-Arts de Cherbourg puis de Caen, est une célébrité de la planète steampunk. Inspiré par les univers de la série Les mystères de l’ouest ou de La Cité des enfants perdus de Jeunet et Caro, Futuravapeur aime fabriquer des mondes avec des matériaux de récupération et glisser des touches de fantastique dans l’historique. Au sein du cabinet des estampes du musée Thomas Henry, Futuravapeur présentera une installation d’objets steampunk mais aussi une histoire inédite des Historiettes de Monsieur Sandalette réalisée spécialement pour Cherbourg-en-Cotentin. Ces Historiettes sont des romans-photos revisités où l’artiste se met en scène dans l’univers steampunk. Les visiteurs de Voyageurs Immobiles auront également la possibilité d’immortaliser leur passage au festival grâce au photomaton steampunk. Avec l’aide de l’agence Diplopie, Futuravapeur transmettra l’art de la mise en scène aux volontaires qui pourront revêtir un costume d’époque et prendre la pose dans un décor créé par l’artiste. Un véritable bond dans le passé leur sera offert !

 

Le saviez-vous ?

Le steampunk ou rétro-futurisme est à la mode ! Le steampunk, aussi appelé rétro-futurisme, mêle l’esthétique et la technologie du XIXe siècle à des éléments de science-fiction. Les codes du genre sont précis : époque industrio-victorienne, littérature type Jules Verne, science-fiction, do it yourself. Ses œuvres littéraires et audiovisuelles se déroulent dans une réalité alternative où le progrès technologique est basé non pas sur l’électricité, mais sur la machine à vapeur (steam en anglais). A la frontière entre fantaisie et science-fiction, entre passé et futur, ce genre hybride met le temps à rude épreuve. Alors que l’action se déroule durant la révolution industrielle, des éléments futuristes sont intégrés au récit. Jules Verne a été le premier à l’expérimenter, et des auteurs français comme Jacques Tardi se le sont également approprié à travers des œuvres telles qu’Avril et le Monde truqué ou Les Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec.

 Exposition Steampunk : Du 30 août au 30 novembre

Cabinet des Estampes Musée Thomas Henry Gratuit pendant Voyageurs immobiles.

Photomaton : Devant le cabinet des Estampes Musée Thomas Henry

Sur inscription sur place Vendredi 17h – 19h

Samedi et dimanche 15h – 17h

Exposition Enrico Marini

Un Batman européen

A l’occasion des 80 ans de Batman, une exposition dédiée à The Dark Prince Charming, le Batman d’Enrico Marini, sera proposée à la Bibliothèque Jacques Prévert. Vingt-cinq planches originales seront présentées en présence du dessinateur qui a également conçu le visuel du festival. Enrico Marini, le créateur de la célèbre série Le Scorpion - vendue à plus d’un million d’exemplaires dans le monde – et des Aigles de Rome, est aussi le premier auteur européen non anglophone invité par DC Comics à revisiter le personnage de Batman pour en faire une aventure inédite : The Dark Prince Charming. Cette version de Batman en 2 volets - où le Joker occupe le devant de la scène - sera à découvrir à la bibliothèque Jacques Prévert. Une exposition en partenariat avec DC Comics et l’éditeur Dargaud, qui regroupera près de 25 œuvres originales. « Nous avons la chance de pouvoir présenter des originaux du Dark Prince Charming, souligne Catherine Gentile, adjointe à la culture de Cherbourg-en-Cotentin. Les visiteurs pourront également rencontrer Enrico Marini qui sera présent le vendredi 30 aout en fin d’après-midi pour la signature de ses ouvrages ». Après avoir apporté une touche européenne à l’univers de Batman, Marini a prêté son pinceau au visuel de l’affiche pour cette deuxième édition de Voyageurs Immobiles. Une création réalisée spécialement pour le festival dans laquelle il met en scène le Joker de Batman devant le théâtre à l’Italienne de Cherbourg !

 Sur les horaires d’ouverture de la bibliothèque

Exposition visible jusqu’au 30 novembre

Bibliothèque Jacques Prévert

Séance de signatures vendredi 30 18h45

L’Australie à l’honneur

Ken Taylor s’expose à l’artothèque A l’artothèque, en partenariat avec la galerie parisienne French Paper Art Club, l’Australie sera mise à l’honneur à travers une exposition consacrée à l’affichiste Ken Taylor. Des échanges avec le public seront proposés à 11h, samedi et dimanche. Partenaire de Voyageurs immobiles, la galerie French Paper Art Club est une des premières galeries parisiennes à s’être intéressée à la sérigraphie. Elle s’attache à promouvoir des artistes internationaux à travers l’édition et la commercialisation de leurs œuvres sérigraphiées. L’affichiste australien Ken Taylor fait partie des artistes proposés à la galerie. Figure incontournable de la pop-culture, Ken Taylor évolue dans l’industrie musicale comme dans le monde du cinéma. Celui qui se cache derrière les affiches de groupes tels que Queens of the Stone Age, Kings of Leon, Metallica, The Rolling stones ou encore Bob Dylan, sera à découvrir à travers une douzaine d’œuvres présentées à l’Artothèque pendant les trois jours du festival. Cette exposition prendra vie avec l’équipe de la galerie, qui, le week-end à 11h, viendra échanger sur ces sérigraphies lors de « pastilles avec le public ». Un temps sera spécialement consacré vendredi matin aux Australiens résidant à Cherbourg-en-Cotentin dans le cadre du contrat avec Naval Group

 Pastilles French Paper

Samedi et dimanche à 11h

Artothèque

Inscription sur place

Cosplay

Dans la peau des super-héros Pendant le festival, les membres de l’association Yumigami seront présents, costumés et maquillés, pour animer le Quasar et nous enseigner l’art du cosplay. Pour la première édition de Voyageurs immobiles, l’association Yumigami avait accueilli les festivaliers sous les traits du Joker, d’Harley Quinn ou encore d’Harmonie de Mario.

Cette année, l’association s’implique plus fortement dans l’organisation. Les cosplayers de Yumigami redonneront vie aux héros de la pop culture durant toute la durée du festival. Ils proposeront des ateliers et prêteront des costumes : tous ceux souhaitant s’essayer à la transformation pourront faire appel à leurs conseils d’experts et devenir eux-mêmes des super-héros. Le dimanche à 14h, sur la scène du théâtre à l’italienne, ils pourront mettre ces conseils en applications lors du concours du meilleur cosplayer et livrer leur meilleure prestation pour tenter de remporter le premier prix.

Dimanche toujours, à 15h30, les membres de l’association Yumigami prendront un moment pour nous en apprendre plus sur cette activité passionnante au cours d’un échange. En parallèle, Ils nous feront entrer dans les coulisses du cosplay qui ne se limite pas à la prestation mais qui commence par la création de son costume. Avec l’aide de l’Espace Public Numérique de Cherbourg-en-Cotentin, ils inviteront le public à assister à la confection du costume de Wonder Woman qui prendra forme au fil du week-end. L’association Yumigami a été créée en 2017, elle compte aujourd’hui 23 membres officiels et ce nombre augmente encore. « Le cosplay c’est une façon de rencontrer des gens et de passer du bon temps avec eux, souligne Roxane Robine-Douchin, membre de l’association. Il faut avoir une bonne confiance en soi quand on pratique le cosplay, car il peut y avoir beaucoup de remarques et de critiques faciles. C’est un peu comme du mannequinat. On n’a pas forcément besoin d’être calé en pop-culture pour pratiquer le cosplay. Généralement, il y a ce manga ou ce film qu’on aime bien et donc on va avoir envie d’incarner le personnage »

 

Le saviez-vous ?

Créé aux Etats-Unis dans la mouvance de Star Wars et Star Trek, repris au Japon autour des mangas dans les années 90, le cosplay s’est développé en Europe ces dernières années. Objectif : reproduire l’apparence et le comportement de personnages de fiction (mangas, films, comics…). Costumes, maquillage, perruques…, tous les accessoires sont permis pour se rapprocher au plus près de son personnage. Ne dites pas à un cosplayer qu’il est déguisé, c’est une insulte ! Il incarne un personnage et réalise de préférence son costume luimême.

 Fabrication de costume : Vendredi 14h-22h

Samedi & dimanche 10h-18h

Salle pédagogique Musée Thomas Henry

Ėchanges sur le cosplay : Samedi à 16h

Concours cosplay : Dimanche à 15h Théâtre à l’italienne

Cherbourg-en-Cotentin à l’heure de l’objet pop

Les objets pop (sérigraphies, figurines…) suscitent la convoitise des collectionneurs à la recherche de perles rares et l’engouement des fans voulant s’identifier à leurs univers de pop-culture préférés. Ils sont au centre de la pop culture et seront au cœur du festival, sous forme imprimée, d’accessoires ou de produits dérivés. Chacun trouvera son bonheur.

La boutique de l’espace culturel Leclerc Tourlaville proposera un large choix de produits dérivés tirés d’univers de pop-culture variés : figurines haut de gammes, T-shirts, jeux de sociétés et accessoires de films en tout genre.

L’objet sera également présent sous forme imprimée, et notamment sérigraphiée. Devenu un véritable phénomène aux Etats-Unis et en Europe, la sérigraphie est un des objets de design les plus en vogue. La galerie French Paper Art Club, qui commercialise des œuvres sérigraphiées, sera de nouveau présente avec une sélection de sérigraphies de collection numérotées et signées, appartenant à des domaines variés de la popculture : musique, cinéma, comics, jeux vidéo…Un stand leur sera consacré au théâtre à l’italienne. Les visiteurs pourront acheter, mais auront également de nombreuses opportunités de gagner des objets à travers des quiz et animations diverses. Certains se verront repartir avec des jeux de sociétés, des exemplaires de Geek le Magazine ou même une sérigraphie de Ken Taylor

Faites vos jeux !

Tandis que la salle Paul Eluard sera le rendez-vous des consoles rétro-gaming et des tournois, le théâtre se transformera en casino pop-culture où les visiteurs pourront se réunir autour d’un jeu de société. Jeux vidéo, jeux de société, l’essentiel est de jouer ! Partenaire du festival, l’association GamePad recréera l’Odyssée du jeu vidéo au sein de la salle Paul Eluard, et mettra à disposition ses consoles en libre-service pendant toute la durée du festival. Joueurs confirmés ou débutants pourront aiguiser leurs talents à travers des parties solos ou en s’affrontant lors de tournois. A l’heure de la réalité virtuelle, chacun pourra découvrir ou redécouvrir les premiers jeux-vidéos à travers des consoles rétro-gaming

 

Les dés sont jetés !

Si vous préférez les jeux de société, jeux de plateau et jeux de cartes seront à découvrir sur place sur les stands Leclerc, Topi Game… Dans le hall du théâtre, vous pourrez découvrir le Cluedo Harry Potter ou le Risk Game of Thrones. Des jeux seront à gagner sur la page facebook de la Ville ou sur place.

 

Mais aussi…

Graff, réalité virtuelle et projections de films seront également de la partie pendant ces trois jours placés sous le signe de la pop culture. L’association 3 Angles s’emploie à faire revivre les murs de la ville à travers des œuvres éphémères créées par des street artistes. Durant le festival, ce sera au tour du graffeur local Kamé de réaliser une fresque en lien avec l’univers de Jack Kirby, sur le mur à proximité du Quasar. Le public pourra assister à la création de cette œuvre qui habillera le mur jusqu’en avril 2020.

Du jeudi 29 au samedi 31

vernissage samedi 31 à 17h30 Rue Louis XVI

 

Cherbourg-en-Cotentin, univers propice à la pop-culture…

C’est l’idée de New Cherbourg Stories, comics créé par Romuald Reutimann et Pierre Gabus autour de Cherbourg-en-Cotentin, dont le premier volume est déjà disponible en librairie et qui s’annonce comme un phénomène dépassant le cadre local. Dévoilées page par page dans la Presse de la Manche, ces aventures plongent les lecteurs dans un Cherbourg des années 30, à l’heure où la bande dessinée était exclusivement présente dans les kiosques à journaux. Le deuxième volume sortira en avant-première au moment du festival, et les deux créateurs pourront dédicacer leurs ouvrages au public durant le festival. Pour une immersion totale, les visiteurs, Cherbourgeois ou non, pourront plonger dans cette version fictive de Cherbourg grâce au jeu de réalité virtuelle développé autour de l’univers.

Vendredi 14h-22h, Samedi et dimanche 10h-18h Niveau -1 (devant salle Paul Eluard)

 

La ville aux couleurs de la pop-culture

Le cinéma CGR l’Odéon, partenaire de Voyageurs immobiles, accueillera samedi 31 août une projection du film «My wonder women» d’Angela Robinson.

Le festival se poursuivra en soirée à quelques pas du Quasar avec une séance autour des comics des années 1940.

Samedi 31 - 20h cinéma CGR Odéon tarif habituel, réservations sur cgrcinemas.fr

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

 

> Réseaux

---------------