#Musique - Le label Les Belles écouteuses fête, en octobre, ses 10 ans ! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#Musique - Le label Les Belles écouteuses fête, en octobre, ses 10 ans !

Le label Les Belles écouteuses fête, en octobre, ses 10 ans

Le label Les Belles écouteuses fête, en octobre, ses 10 ans : il tire son nom, en jouant sur les mots écouteurs/écouteuses, d'un poème de Verlaine Mandoline, souvent mis en musique.

Créé en 2009 par Antoine Pagnier, le label compte aujourd'hui 22 albums.

S'il porte un intérêt particulier à la musique classique en produisant notamment le Duo Papadopoulos ou encore Les Monts du Reuil, il se veut ouvert à tous les genres musicaux. Il met ainsi à l'honneur l'Argentine avec Canto de los Pueblos de Ninon Valder et Leonardo Sanchez, avec un album Musique du Monde.

Diplômé d'un double master de Musicologie à Dijon et d'Administration de la Musique à Evry, le fondateur du label, âgé aujourd'hui de 35 ans, accompagne et conseille les artistes pour la réalisation de productions phonographiques et le lancement de leurs carrières. Déficient visuel, Antoine Pagnier a compensé ce handicap en développant une acuité auditive particulière qu'il met au profit des artistes à travers Les Belles Ecouteuses. Plus jeune, Antoine Pagnier pratiquait le chant, le piano et le violon, et s'est familiarisé avec les techniques du son. Il travaille au coup de cœur et aide les artistes à enregistrer leurs albums dans les meilleures conditions. Aujourd'hui, il ne peut plus lire de partition et travaille à l'oreille : l'étonnement de certains passé, les artistes donnent leur confiance totale à leur directeur artistique. Cet entrepreneur veille aussi à permettre une plus grande proximité entre les artistes et leurs publics.

Antoine Pagnier souhaite que Les Belles Ecouteuses continuent, les 10 prochaines années, sur leur lancée : une entreprise créée et portée par trois amis, Antoine directeur artistique, Jean-Christophe Banaszak ingénieur du son et Wilfried Loriot graphiste, qui permet la réalisation de projets enthousiasmants et de nombreuses rencontres avec les artistes. Parmi ses grandes satisfactions, Antoine retient notamment les 5 étoiles de Diapason et les 4 étoiles de Classica décernées à l'ensemble Le Vertigo pour Le Jardin des délices. Allant toujours de l'avant, Antoine travaille sur deux albums : un opéra de Grétry interprété par Les Monts du Reuil pour l'enregistrement, et Asi Seguimos Andando - album argentin - par Las Famatinas, en 2020.

Handicap et monde du travail

A l'âge de 12 ans, Antoine Pagnier apprend qu'il est atteint d'une maladie dégénérative des yeux. A la fin de ses études, il se rend compte combien trouver du travail s'avère difficile, et il transforme un projet d'étude en aventure professionnelle et humaine : il crée Les Belles Ecouteuses. Il déplore que beaucoup d'entreprises ne permettent pas une réelle intégration des personnes handicapées alors que le handicap représente aussi une force. Une richesse pour les entreprises qui s'y ouvrent !

De plus, il souligne la méconnaissance du handicap : beaucoup l'associent à une personne en fauteuil roulant. Cependant, la plus grande difficulté rencontrée par ce jeune entrepreneur fut de créer des liens avec des artistes pour débuter des collaborations, puis de trouver la confiance des media et des publics.

A un jeune porteur de handicap voulant se lancer dans l'entrepreunariat, Antoine conseillerait de se renseigner sur les nouvelles technologies qui évoluent très vite, afin de pallier les difficultés liées au handicap. De plus, il souligne l'existence de structures aidant à la concrétisation d'un projet professionnel. Enfin, il insiste sur le fait d'être bien entouré, et aime à répéter : « à chaque problème, sa solution ».

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

 

> Réseaux

---------------