#GAMING - Doom Eternal : L'adrénaline a un nouveau nom ! #XboxseriesX #PS5 - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#GAMING - Doom Eternal : L'adrénaline a un nouveau nom ! #XboxseriesX #PS5

Depuis la sortie du premier épisode en 1993, Doom a toujours fait rimer action avec révolution. Et avec Doom Eternal, les amateurs d’action découvriront que l’Enfer est, réellement, pavé de bonnes intentions !

Depuis près de trente ans, id Software, révolutionne le jeu d’action. Outre des titres mythiques comme Wolfenstein 3D ou Quake, on leur doit Doom, le premier FPS moderne de l'histoire du jeu vidéo !

Celui à l’origine du jeu en réseau et de l’hyper réalisme visuel des graphismes. Une série qui a littéralement défini les canons du genre et façonné notre loisir préféré.

Pour notre plus grande joie (et le bonheur de nos yeux), id Software s'évertue à placer la barre un peu plus haut à chaque nouvel épisode de la saga.

Ainsi, en son temps, Doom 3 avait époustouflé les joueurs par ses graphismes léchés baignés dans des lumières crépusculaires. Tout cela, Doom Eternal le propose mais, à l’instar de ses prédécesseurs, il ne se contente pas de reprendre une formule qui marche. Cette fois encore, avec Doom Eternal, id Software nous offre un titre à l’action frénétique et totalement innovante !

#GAMING - Doom Eternal : L'adrénaline a un nouveau nom ! #XboxseriesX #PS5

Pour obtenir un tel résultat, les meilleurs techniciens et créatifs ont été mis à contribution. Conçu autour du moteur graphique maison Id Tech 7, Doom Eternal est une véritable orgie visuelle. Les décors, tout droit sortis de l’esprit du plus puissant des démons, regorgent de détails aussi perturbants qu’envoutants. Même chose pour les démons que vous rencontrerez par dizaines si ce n’est centaines et qui bénéficient d’animations d’une rare fluidité. Impossible de ne pas se sentir réellement plongé en Enfer !

D’autant que leurs réactions sont d’un réalisme incroyable : dès qu’ils vous aperçoivent, ils tentent de vous étriper !

Une campagne d'enfer Après nous avoir fait combattre l’Enfer sur Mars, cette nouvelle aventure nous renvoie sur Terre. Dernier Slayer en activité, vous aurez fort à faire puisque l’humanité doit à nouveau affronter une invasion démoniaque aux proportions bibliques. Mais pas question de tendre l’autre joue ! Vous ne parlez qu’un langage : celui de la destruction ! Alors que les portails dimensionnels s’ouvrent par dizaines et que des milliers de démons envahissent notre réalité, vous pourrez compter sur un arsenal allant du fusil à pompe au fusil d’assaut lourd en passant par le BFG (Big Fucking Gun) ! Chaque arme dispose de différents modes de tir qui permettent de s’adapter à quasiment à toutes les situations. Et, si par malheur, vous êtes à court de munitions, vous pourrez toujours achever un démon à coup de tronçonneuse !

Si la campagne solo de Doom Eternal est parfaitement scénarisée, elle laisse pourtant une grande place à la liberté d’action et la personnalisation.

Au fil des missions, et selon vos résultats, vous obtenez de nouveaux équipements comme des armes et des armures. Évidemment, leur pouvoir de destruction est proportionnel à la difficulté pour les obtenir… Autant dire que certaines d’entre elles sont tout simplement cataclysmiques !

Et c’est tant mieux, car vous n’affronterez pas de piétaille, mais de véritables Princes des Enfers. Pour les vaincre, il faudra exploiter au maximum l’architecture verticale des niveaux qui permet, bien souvent, de prendre de la hauteur pour prendre l’ascendant. Le rythme des affrontements est intense et garder son sang-froid, lorsqu’une dizaine de démons vous harcèlent de toute part, est bien plus facile à dire qu’à faire. Mais si vos forces viennent à manquer… arrachez-leur cœur pour regagner de la vie !

 

Achetez le sur Amazon ci-dessous !

Doom Eternal, ce n’est pas seulement une campagne solo aussi folle qu’intense. C’est aussi un multijoueur explosif !

Ici, pas de Battle Royale où les kikoos règnent en maîtres ! Doom Eternal et son Battlemode vous feront découvrir une toute nouvelle façon de combattre en ligne. Dans ce nouveau mode de jeu, l’un des joueurs incarne le Slayer et deux autres des démons, parmi cinq différents. Chaque démon possède des capacités uniques et dévastatrices qui demanderont au Slayer une véritable maîtrise pour se tirer d’affaire.

D’autant que les démons peuvent invoquer d’autres créatures infernales contrôlées par le jeu. De quoi préparer de véritables embuscades. Evidemment, le Slayer n’est pas en reste puisqu’il profite des mêmes avantages que dans la campagne solo.

Selon sa méthode d’élimination des démons, il récupère de la vie, de l’armure ou des munitions. Il peut aussi utiliser certains passages pour se dissimuler à la vue des démons ou emprunter des portails pour se téléporter à chaque extrémité des niveaux. Les parties sont tout simplement épiques, d’autant que la puissance de feu des belligérants augmente à chaque round.

 

Le FPS antimorosité

Avec Doom Eternal, id Software et Bethesda prouvent qu’un FPS peut encore nous offrir une campagne solo réellement surprenante et un mode multijoueur fun, original et taillé pour les amateurs de compétitions.

Alors prêt à refermer les portes de l’enfer grâce à votre PS4 ?

Ça tombe bien, Doom Eternal est d’ores et déjà disponible !!

Efficace et jouissif, ce FPS antimorosité est le bienvenu par les temps qui courent. À un tel point qu'il devrait être remboursé par la sécurité sociale...

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

 

> Réseaux

---------------