Programme des animations de l'été 2020 dans les sites et musées gérés par le conseil départemental de la Manche ! #TATIHOU #LaHague - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

Programme des animations de l'été 2020 dans les sites et musées gérés par le conseil départemental de la Manche ! #TATIHOU #LaHague

Programme des animations de l'été 2020 dans les sites et musées gérés par le conseil départemental de la Manche

Les sites et musées du Département de la Manche réouvrent progressivement à partir de juin 2020 et proposent un programme d’expositions et d’animations pour l’été. Les équipes des sites et musées ont travaillé pour garantir des visites et animations dans le respect des normes sanitaires en vigueur.

Des adaptations d’horaires, conditions de visite et d’animations pourront intervenir en fonction de l’évolution de la réglementation liée à la crise sanitaire. Le public est invité à vérifier les horaires d’ouverture et conditions de visite au préalable.

Sites et horaires d’ouverture en juin, juillet et août:

 Ecomusée de la Baie du Mont Saint-Michel à Vains : ouverture à partir du 15 juin de 13h à 18h tous les jours sauf le samedi en juin, juillet et août

 Musée de la céramique – centre de création, à Ger : ouverture à partir du 17 juin, de 14h à 18h les mercredi et dimanche en juin et septembre ; de 13h à 18h tous les jours sauf le samedi en juillet et août.

 Parc-musée du granit : 10h-13h et 14h-18h du mercredi au dimanche en juin et septembre, du mardi au dimanche en juillet et août.

 Abbaye de Hambye : de 11h à 18h tous les jours sauf le lundi.

 Ferme-musée du Cotentin à Sainte-Mère-Eglise :ouverture à partir du 15 juin tous les jours sauf le samedi de 14h à 19h.

 Regnéville-sur-Mer. Fours à chaux : visite libre et gratuite tous les jours de 9h à 19h en juillet et août (sous réserve de l’évolution des conditions sanitaires). Exposition « Regnéville, un port d’échouage » : de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h en juillet, août et septembre, tous les jours sauf le mardi.

 Batterie d’Azeville : ouverture à partir du 6 juin de 10h à 18h30 du lundi au vendredi et de 13h à 18h30 les weekends.

 Île Tatihou : ouverture à partir du 4 juillet tous les jours de 10h à 18h (19h en juillet et en août).

 Maison Jacques Prévert à Omonville-la-Petite (La Hague): ouverture à partir du 16 juin de 14h à 19h tous les jours sauf le lundi.

 Maison natale Jean-François Millet à Gréville-Hague (La Hague) : ouverture à partir du 6 juin de 14h à 18h en juin, de 11h à 18h en juillet et août tous les jours sauf le lundi.

Programme des animations de l'été 2020 dans les sites et musées gérés par le conseil départemental de la Manche ! #TATIHOU #LaHague
Programme des animations de l'été 2020 dans les sites et musées gérés par le conseil départemental de la Manche ! #TATIHOU #LaHague

La Maison Jacques Prévert est ouverte du mardi au dimanche de 14h à 19h.
Informations pratiques
Maison Jacques Prévert
3 Hameau du Val – Omonville-la-Petite - 50400 La Hague
Tél : 02-33-57-72-38 - Fax : 02-33-93-20-43
Courriel : musee.omonville@manche.fr
Facebook : Patrimoine et musées de la Manche
Renseignements sur le site : patrimoine.manche.fr

MAISON JACQUES PRÉVERT

RÉOUVERTURE AU PUBLIC LE 16 JUIN

La Maison Jacques Prévert, site géré par le Département de la Manche, ouvre de nouveau ses portes aux visiteurs à partir du mardi 16 juin.

QUALITÉ DE VISITE ET SÉCURITÉ SANITAIRE

Durant ses dernières semaines, l’équipe du musée a activement travaillé afin de proposer une visite dans les meilleures conditions sanitaires possibles.

À partir du 16 juin, les visiteurs peuvent découvrir la Maison Jacques Prévert du mardi au dimanche, de 14 heures à 19 heures.

Afin de respecter les règles de distanciation, le nombre de visiteurs est limité à l’intérieur du site. Il faudra parfois patienter à l’extérieur ou à l’intérieur de la maison pour accéder aux différents espaces. Il est demandé à tous de respecter les gestes barrières :

 Port du masque obligatoire à partir de 11 ans à l’intérieur de la Maison Jacques Prévert (un masque jetable pourra être fourni à l’accueil en cas d’oubli).

 Friction des mains à la solution hydro-alcoolique à l’entrée et à la sortie du site.

 

EXPOSITION TEMPORAIRE « LES FRÈRES PRÉVERT FONT LEUR CINÉMA »

À la fin du mois de juin, la Maison Jacques Prévert propose à ses visiteurs de découvrir sa nouvelle exposition temporaire « Les frères Prévert font leur cinéma ». Durant leur enfance, Jacques et son jeune frère Pierre partagent la passion du cinéma. À l’âge adulte, Pierre mène une carrière cinématographique dans la réalisation. Les deux frères travaillent ensemble sur plusieurs films dans les années 1930-40, Jacques au scénario et Pierre à la mise en scène. Photographies et archives présentent la complicité des frères Prévert et leurs carrières dans le cinéma.

À LA (RE)DÉCOUVERTE DE LA DERNIÈRE DEMEURE DE JACQUES PRÉVERT

La visite de la maison reste inchangée et vous plonge dans l’univers de Jacques Prévert. Un film retrace les moments clés de sa vie. Dans son atelier, vous pouvez vous imprégner de l’atmosphère dans laquelle il travaillait. Dans les anciennes chambres, vous découvrirez des collages originaux et des archives éditoriales qui permettent d’illustrer l’étonnant parcours artistique de Jacques Prévert.

DES ANIMATIONS POUR TOUS

Des animations pour petits et grands sont proposées par la Maison Jacques Prévert en juillet et août, dans le respect des gestes barrières et des règles de distanciation.

 

DESSINE-MOI UN SCÉNARIO

Mercredis 1er et 22 juillet, 12 août de 14h30 à 16h / pour les 8 à 12 ans Après avoir regardé un extrait du dessin animé Le Roi et l’Oiseau, les enfants deviennent scénariste du film, tout comme Jacques Prévert, et apprennent à réaliser une planche scénaristique.

 DRÔLE DE COLLAGE Mercredis 8 et 29 juillet, 19 août de 14h30 à 16h / pour les 8 à 12 ans Les enfants réalisent un collage « à la manière de Prévert » en s’inspirant de l’histoire farfelue du film Drôle de drame du tandem Prévert / Carné.

 COLLAGE POÉTIQUE Tous les mardis de juillet et août de 14h30 à 16h / pour les adultes Les visiteurs sont invités à découvrir les collages originaux de Jacques Prévert exposés dans le musée, puis à créer leur propre œuvre en s’inspirant de l’esprit surréaliste de l’artiste.

MAISON NATALE JEAN-FRANCOIS MILLET LE SITE OUVRE A NOUVEAU SES PORTES AU PUBLIC, LE 6 JUIN.

Durant ces dernières semaines, l’équipe de la Maison natale a adapté le parcours de visite pour vous proposer un accueil, des animations et une découverte des expositions dans les meilleures conditions possibles.

QUALITÉ DE VISITE ET SÉCURITÉ SANITAIRE

Afin de répondre aux règles de distanciation, le nombre de visiteurs est limité dans les différentes salles.

Un départ de visite sera mis en place toutes les 15 mn en cas d’affluence et il faudra parfois patienter à l’extérieur ou à l’intérieur de la maison pour accéder aux différents espaces. Il est demandé à tous de respecter les gestes barrières :

 Port du masque obligatoire à partir de 11 ans à l’intérieur de la maison et du bâtiment des expositions

 Nettoyage des mains à la solution hydro-alcoolique à l’entrée du site (gel fourni).

NOUVELLE EXPOSITION : MILLET… TOUT EN PORTRAITS !

De son vivant, Jean-François Millet s’est dessiné ou peint dans plusieurs autoportraits. Il a été photographié par des professionnels ou des amis, et des gravures à son effigie ont été publiées dans des revues d’art. Par la suite, des artistes se sont approprié ces représentations pour proposer à leur tour leur « portrait » du peintre. Dans le cabinet d’art graphique, à travers une sélection de gravures, dessins, objets, publications, hommages, caricatures et créations contemporaines, découvrez comment la figure de Millet inspire les artistes depuis la fin du 19e siècle.

EXPOSITION THEMATIQUE : PORTRAITS CROISES : MILLET ET LA PHOTOGRAPHIE

Cette exposition d’interprétation mêlant photographies et œuvres de l’artiste permet de comprendre comment Millet s’est approprié cette nouvelle technique et comment sa peinture a influencé les photographes de la fin du XIXe siècle et initié de nouveaux courants picturaux.

PRESENTATION PERMANENTE : MILLET ET LA HAGUE

Dans un parcours mêlant objets ethnographiques, silhouettes, audiovisuels et objets inspirés de l’Angélus, découvrez la vie et l'œuvre du peintre des réalités paysannes. De la salle commune, évoquant l’enfance de Jean-François Millet en passant par les paysages ou les travaux quotidiens, partez à la recherche des grands évènements qui ont marqué le 19e siècle et la vie artistique de l’époque. Enfin, revivez l’épopée incroyable de son plus célèbre tableau, L’Angélus. Les silhouettes, installées autour de la maison natale, proposent une découverte originale sur le thème de l’enfance, peint par l’artiste.

VISITE THEMATIQUE : MILLET, PEINTRE-PAYSAN DE LA HAGUE

Tous les jeudis de l’été, à partir du 9 juillet – de 14h à 16h Visite en autonomie de la maison natale puis visite guidée du hameau Gruchy, présentant la vie de Jean-François Millet, son enfance, ses retours « au pays » et les paysages de la Hague l’ayant inspiré. Tout public à partir de 8 ans.

Tarif : 6 €. Sur réservation uniquement, nombre de places limité. Chaussures de marche obligatoires. Durant les prochaines semaines, la Maison natale Jean-François Millet sera ouverte tous les jours sauf le lundi, de 14h à 18h en juin, puis de 11h à 18h en juillet et août.

Informations pratiques
Maison natale Jean-François Millet
19 Hameau Gruchy, Gréville-Hague – 50440 LA HAGUE
Tél : 02-33-01-81-91
Courriel : maisonmillet@lahague.com
Facebook : Patrimoine et musées de la Manche
Renseignements sur le site : patrimoine.manche.fr

À L’AIR LIBRE ET À LA MER ! EMBARQUEMENT POUR L’ÎLE TATIHOU DÈS LE 4 JUILLET!

Enfin venu le temps du déconfinement et le moment de satisfaire votre besoin de grand air et d’évasion ! L’île Tatihou met tout en œuvre pour garantir votre sécurité et pouvoir de nouveau vous accueillir en toute sérénité à partir du samedi 4 juillet.

TATIHOU, UN ENDROIT OÙ IL FAIT BON SE RESSOURCER … VISITER EN TOUTE SERENITÉ UNE ÎLE AUX PATRIMOINES D’EXCEPTION

Suite à l'épidémie du Covid-19 et aux mesures sanitaires prises par le gouvernement et scrupuleusement respectées par le Conseil départemental de la Manche pour l’accueil du public dans ses sites et musées, nous respectons bien-sûr tous les gestes barrière et incitons nos visiteurs à en faire autant grâce à une communication renforcée à la billetterie Tatihou sur le quai de Saint-Vaast-la-Hougue, sur le bateau amphibie, sur l'île et au musée maritime. Ce message est aussi diffusé sur notre site internet et notamment dans les recommandations qui figurent sur la page web de la billetterie en ligne. Le port du masque reste, jusqu’à nouvel ordre, obligatoire dans l’accueil-billetterie de Tatihou à Saint-Vaast-LaHougue, sur le bateau amphibie et au musée maritime sur l’île. Du gel hydro-alcoolique est proposé aux visiteurs dans ces différents lieux d’accueil. Nous essayons au maximum d'éviter que les visiteurs s’y croisent en organisant des circuits entrée/sortie dans les différents espaces. Des panneaux en plexiglass sont installés dans les différents lieux d'accueil, y compris sur le bateau. Des aménagements sont faits sur le bateau amphibie pour distancier les passagers. La jauge est de ce fait réduite par rapport à sa capacité habituelle. Pour compenser ce manque de place, nous ferons quelques rotations supplémentaires dans la journée. Sur l'île, l'accès à certains espaces de visite est momentanément interdit car les mesures sanitaires exigées ne pourraient pas être garanties. La tour Vauban est, pour l’instant, uniquement visitable en petit groupe, accompagnés d’un guide. Le musée rouvre ses portes avec un marquage spécifique (au sol et autre) indiquant le parcours de visite à suivre. Pour les ateliers du musée, les médiateurs portent une visière et respectent les règles de distanciation. Pour cette raison, les effectifs seront réduits et les enfants ne manipulent que leur propre matériel. Nous travaillons activement à mettre en place tout ce qui est en notre capacité pour garantir à tous les meilleures conditions de visite de l'île et nous adaptons les mesures au fur et à mesure des consignes qui nous sont dictées par le gouvernement. Tatihou est magnifique en ce début d’été et nous avons hâte de pouvoir de nouveau partager ses richesses avec le public!

L’INSULARITÉ, COMME UNE PARENTHÈSE

Qui n’a pas rêver d’une île pour faire une pause ? Tatihou est une destination nature. Les visiteurs font une escale insulaire, pour se retrouver au calme sur un territoire préservé accueillant des piétons et aucune voiture ni même vélo ou trotinette. L’île offre une belle escapade à quelques encâblures du port de Saint-Vaast-La-Hougue. L’aventure commence avec le bateau amphibie qui navigue à marée haute et roule à marée basse , au milieu des parcs à huîtres. Le Tatihou II, unique en son genre, s’inspire des chalands conchylicoles de la baie de Cancale. A propulsion hydraulique, le même système permet de mouvoir les hélices et les roues. Quand le coefficient de marée le permet, Il est aussi possible de chausser ses bottes et de se rendre sur l’île à pied. La promenade dure environ trente minutes et permet de respirer le bon air de l’estran ! Tatihou s’étend sur 28 hectares, elle est la propriété du Conservatoire du littoral. Ses milieux naturels sont protégés. Elle présente une grande variété d’habitats naturels terrestres et marins abritant une flore et une faune remarquables. Le caractère insulaire du site associé à un fort marnage accentue le développement de la vie de nombreuses espèces.

LE PLEIN DE NATURE

Aller à Tatihou est une belle entrée en matière pour découvrir le monde maritime et la faune qui le peuple. Il n’est pas rare d’observer des grands dauphins au large. Des phoques peuvent montrer leur tête à très peu de distance. Quant à l’avifaune, elle varie selon les saisons. En été, c’est la nidification ! Vous verrez des goélands argentés et leurs petits à même le sol, sur les murets ou les toits. Attention où vous mettez les pieds ! Sur la plage, les nids des gravelots à collier interrompu sont à peine visibles, ils se confondent avec le sable et les galets. Cette espèce est menacée, il faut la protéger ! Vous observerez encore des tadornes de belon, des huitriers-pie ou des hirondelles de rivage. Au large, ce sont les oiseaux pélagiques qui sont représentés par les sternes ou les fous de bassan. Plus proche de l’île, les échassiers sont facilement visibles à marée basse. Vous aurez encore le plaisir d’observer des Aigrettes garzettes, des tournepierres à collier, des bécasseaux ou des courlis Corlieu. Enfin, une belle variété de passereaux est observable dans les jardins (verdiers, chardonnerets, troglodytes, grives musiciennes) Les ornithologues comptent plus de cent cinquiante espèces d’oiseaux au fil des saisons ; qu’ils soient sédentaires, migrateurs ou visiteurs occasionnels.

Les jardins de Tatihou présentent une grande diversité botanique. Le jardin des découvertes présente les milieux naturels côtiers des côtes de la Manche et de l’Atlantique et sa végétation étagée du front de mer vers le bocage. Le grand jardin maritime permet une ravissante promenade teintée de poésie. Il est constitué de parterres thématiques qui renvoient à l’histoire maritime, de la construction des vaisseaux de la Marine royale aux fumigations utilisées au temps des grandes épidémies. On y trouve des plantes d'ici et d'ailleurs présentées dans un vaste espace d'architecture moderne. Roselière, jardin zen et parterres thématiques en lien avec l'histoire maritime de l'île s'y côtoient. Des créations artistiques peuvent même parfois y pousser ! Le jardin d’acclimatation invite à voyager à travers plusieurs régions du monde. A l’intérieur des murs de l’ancien lazaret, plusieurs massifs de succulentes ornent les allées. Les Aloés, Agaves et Aeonium prospèrent de façon surprenante. Ce même endroit abrite de nombreux sujets exotiques : Brugmansia arborea, Yucca elephantipes, Polygala phormium, Eucalyptus, Cordylines et bananiers... Une palmeraie constituée de quinze espèces différentes y a même élu domicile ! Tatihou donne soudain le sentiment de se trouver bien loin du cotentin.

INSTALLATION ARTISTIQUE DANS LES JARDINS ET RENCONTRE PUBLIQUE AVEC MARJOLAINE SALVADOR MOREL : SAMEDI 11 JUILLET , DIMANCHE 12 JUILLET ET LUNDI 13 JUILLET

« Dans une chorégraphie élégante, agenouillée au sol, tournant autour de son œuvre ou debout les deux pieds plantés solidement dans la terre, Marjolaine Salvador-Morel élabore des sculptures faites de fils de nylon. L’aiguille, ses mains, son corps, son âme sont les pinceaux, le fil en est la trace. Ses architectures sont des éloges à la nature entre terre et ciel. Elles dialoguent avec le microcosme et la macrocosme, incitent à la contemplation et invitent au mystère en bousculant les frontières entre un savoir-faire dentellier et une écriture plastique, entre le visible et l’invisible. » En découvrant les sculptures de Marjolaine Salvador-Morel installées au cœur des jardins de l’Île Tatihou et en dialoguant avec l'artiste, vous serez amenés à comprendre son parcours, ce qui lui a été transmis, ses questionnements et sa démarche. Dans un deuxième temps, vous expérimenterez la technique et le matériau dans l'objectif de dessiner dans l’espace. Les rencontres avec le public sont prévues ces trois jours de 15h15 à 17h15. Elles sont gratuites et sur inscriptions au 02.14.29.03.30

 

UNE PROMENADE AUX JARDINS : LE VENDREDI 24 JUILLET

Accompagnés des jardiniers de l’île, vous pourrez déambuler dans les différents jardins de Tatihou et découvrir les nouveaux espaces qui viennent d’y être aménagés. Visites guidées gratuitesle vendredi 24 juillet à 11h15 et 15h15. Rendez-vous sur l’île à la maison des douaniers.

DES WEEK-ENDS EN HEBERGEMENT SUR L’ÎLE : UNE PARENTHÈSE ORIGINALE POUR SE DÉTENDRE ET DÉCOUVRIR SON PATRIMOINE

Le Département de la Manche mène actuellement un grand chantier de rénovation des espaces de restauration, d’accueil et d’hébergement sur l’île Tatihou. Des travaux ont débuté l’an passé et se prolongeront jusqu’en 2021 pour améliorer l’expérience de visite des groupes, des individuels et des scolaires. Tout au long de l’année, il est possible de passer un week-end ou un court séjour en hébergement sur l’île pour se retrouver à l’écart du continent et s’intéresser aux patrimoines naturel et historique de ce petit site hors du commun. Ici, les sens des visiteurs sont sollicités. Des chambres indépendantes (simples, doubles ou triples), équipées de sanitaires privatifs ou collectifs et réparties entre trois bâtiments chargés d’histoire sont à la disposition du public. Elles se situent au coeur du jardin d’acclimatation dans la partie intra-muros de l’île. Des formules sont proposées en demi-pension ou en pension complète. Renseignements au 02-14-29-03-30 Attention, en raison de travaux au restaurant du fort, seul le restaurant du lazaret (intra-muros) peut accueillir les visiteurs à la journée, sans hébergement, en self-service (de 12h30 à 14h00) mais les places sont limitées. Il est impératif de réserver au 02.33.69.26.30

UNE IMMERSION HISTORIQUE ET CULTURELLE Au musée maritime EXPOSITION « L’OBJET DE VOTRE VISITE » : LE PARCOURS DE VIE D’UN OBJET DE COLLECTION AVANT SA PRÉSENTATION AU MUSÉE

Avant d’être exposé au musée, un objet a été collecté pour raconter une histoire. Il peut provenir des profondeurs de la mer, avoir été trouvé dans un grenier ou dégagé de sous terre, il sera passé dans les mains de différents experts avant d’être mis en lumière. Les collections d’un musée ne sont pas figées. Certains objets sont dans des réserves, d’autres sont présentés dans des salles d’exposition tandis que d’autres encore sont en cours d’acquisition, ou en prêt dans des institutions partenaires. Le musée est vivant et tout un travail est réalisé en coulisses. Dans cette exposition, ce sont les objets qui prennent la parole pour raconter leur histoire et légitimer leur place dans une collection publique. Le musée maritime de Tatihou a ouvert ses portes en 1992 pour célébrer le tricentenaire de la Bataille de la Hougue à l’issue de laquelle 11 des plus beaux vaisseaux de la flotte de Louis XIV sombrèrent au large de SaintVaast-la-Hougue, face à leurs ennemis anglo-hollandais. Le mobilier archéologique des épaves de la Hougue avec plus de 200 objets est présenté de façon permanente dans l’exposition « Flottes et fracas, les épaves de la Hougue ». D’autres espaces s’y adjoignent : une galerie d’histoire naturelle, un abri à bateaux traditionnels de plaisance et de pêche ainsi que le hangar de restauration du cordier Sainte-Thérèse-Souvenez-Vous, bateau emblématique de la pêche aux cordes dans le Val de Saire. Les collections du musée concernent les domaines des Beaux-arts, de l’archéologie terrestre, de l’histoire naturelle du littoral et de l’ethnologie

EXPOSITION « UN OCEAN HIGH-TECH » : LA BIO-INSPIRATION OU COMMENT LES INNOVATIONS S’INSPIRENT DES ESPÈCES VIVANTES MARINES

Le bio-mimétisme consiste à s'inspirer des êtres vivants pour innover, que ce soit en termes d’habitat, de production d’énergie, de transport, de médecine et de design. La vie étant issue de l’océan, celui-ci présente un grand nombre d’exemples d’espèces ayant inspiré l’homme pour ses propres innovations. Si les coquilles Saint-Jacques sont si résistantes, c’est parce que leur forme est incurvée et pourvue de côtes en éventail. Le carton ondulé ou encore la tôle ondulée s’en sont inspirés. Savez-vous encore que des combinaisons de natation hydrodynamiques imitent l’effet peau de requin,? Et comment ne pas constater chaque jour à quel point l’art trouve ses modèles dans la nature ? L’exposition, « Un océan High-Tech », présente, en s’appuyant sur des exemples d’espèces marines, comment l’homme tire profit des technologies issues du vivant. Pour illustrer le theme abordé, un espace sera dédié à la bioluminescence avec la présentation d’une espèce planctonique bioluminescente vivante, et un aquarium permettra de présenter des espèces marines ayant servi de modèle à l’homme. maritime

LE HANGAR DE RESTAURATION DU CORDIER LA SAINTETHÉRÈSE-SOUVENEZ-VOUS

Dans ce hangar, entre gabarits, outils de charpente navale et engins de pêche, les visiteurs découvriront l'histoire singulière du cordier Sainte-ThérèseSouvenez-vous construit à Barfleur en 1948. Grâce à une passerelle, ils pourront admirer le savoir-faire des charpentiers de marine qui ont construit cette unité mais aussi celui de ceux qui l'ont restaurée. La Sainte-Thérèse- Souvenez-vous est un bateau emblématique de la pêche aux cordes dans le Val de Saire

FLOTTES ET FRACAS, LES ÉPAVES DE LA HOUGUE (1692)

Le 29 mai 1692, les vaisseaux de Louis XIV se confrontent à la puissance navale anglo-hollandaise. A l’issue de ce combat, plusieurs unités françaises seront incendiées dans la rade de Saint-Vaast-la-Hougue. L’exposition présente plus de 200 objets et aborde de nombreux thèmes tels que la construction navale, la navigation et la vie à bord des navires du roi jusqu’aux travaux des archéologues sous-marins. Un parcours enfant ainsi qu’un livret jeux permet aux plus jeunes de mieux appréhender l’exposition

SAGAS DE TATIHOU

Des panneaux illustrés , agrémentés de quelques objets ainsi qu’un livre d’images numériques racontent comment les hommes ont occupé l’île depuis le Paléolithique jusqu’à aujourd’hui.

LA GALERIE D’HISTOIRE NATURELLE

Cet espace présente la biodiversité de l’île du pied de la dune à la haute mer, avec ses trésors naturels terrestres et maritimes. Elle revient aussi sur les travaux des naturalistes du Museum d’histoire naturelle de Paris qui ont travaillé à Tatihou de 1888 à 1925. Fonctionnement des marées « chant » de la patelle, requins de nos côtes y sont présentés au moyen de panneaux richement illustrés, de collections naturalisées, de moulages et de dispositifs multimédias.

Dans le fort LA TOUR VAUBAN : PATRIMOINE MONDIAL UNESCO

Les tours Vauban de Tatihou et de la Hougue sont Iinscrites au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO depuis 2008 au même titre que onze autres sites désormais unis par cette inscription et renommée "les fortifications Vauban". Ils ne constituent qu’un seul bien. Répartis sur l’ensemble du territoire national, ils représentent toutes les facettes de l’œuvre de Vauban justifiant sa valeur universelle exceptionnelle. L’œuvre de Vauban représente un chef d’œuvre du génie créateur humain. Les forteresses qu’il a fait construire constituent l’exemple le plus rationnel de l’architecture militaire et offrent à ce titre un exemplaire éminent d’un type de construction illustrant une période significative de l’histoire. Dans le fort de l’île Tatihou, L'exposition « Vauban, les sites majeurs », créée par le Réseau des Sites majeurs Vauban, présente les aspects physiques et architecturaux de l'œuvre fortifiée de cet ingénieur et la replace dans son contexte historique. De plus, des fouilles archéologiques réalisées en 2009 et 2010 ont mis au jour les vestiges de l’occupation militaire de Tatihou depuis trois cents ans. Les samedi 4 et dimanche 5 juillet, en collaboration avec la mairie de Saint-Vaast, des animations spécifiques seront organisées autour du 12e anniversaire de l’inscription des Tours Vauban à l’UNESCO.

BUNKERS , TOBROUKS ET CASEMATES : QUAND LE MUR DE L’ATLANTIQUE SE RÉAPPROPRIE TROIS CENTS ANS D’HISTOIRE DÉFENSIVE

La spécificité du fort de Tatihou réside dans le fait que les fortifications militaires, depuis le XVIIe jusqu’au XXe siècle, se juxtaposent aux mêmes endroits. Elle illustre donc la pertinence et la pérennité de ces différents systèmes défensifs. Un parcours d'interprétation présente l'étonnante imbrication entre trois générations d'architecture militaire, de Vauban à l’organisation Todt. Des panneaux d’information renseignent sur la typologie des vestiges militaires de la Seconde Guerre et permettent ainsi de découvrir les éléments les plus représentatifs de l’île mais aussi les plus originaux : un tobrouk double ou encore une inscription gravée sur le linteau d’une casemate identifiant la garnison allemande. Des données historiques replacent Tatihou dans le contexte de l’occupation, entre 1942 à 1944.

ESTRAN « LE TRAIT SOUS LA VAGUE » : UNE INSTALLATION ITINÉRANTE

L’installation de Pierre-Yves Racine marque la première étape d’une recherche au long-cours, une étude du monde maritime depuis le rivage près duquel il vit, dans la Manche. Il porte un regard sur le littoral et ses habitants, sa physionomie, ses usages et appropriations. Observer le paysage maritime et ses phénomènes, notamment dans ce qu’ils révèlent des activités humaines, actuelles ou passées. Le fonds d’images historiques ou contemporaines, devient alors matière à histoires. Il articule des documents issus du fonds François Renault, marinethnologue normand, des collections locales et patrimoniales (Musée maritime de Tatihou, collecte auprès des habitants) et des représentations actuelles de la vie maritime (pêche professionnelle ou vivrière, métiers de la mer, usages du littoral). Pierre-Yves Racine co-réalise cette installation avec Florian Stéphant, monteur vidéaste, avec le soutien de Normandie Impressionniste, de la Région Normandie et du Conseil Départemental de la Manche. « Le trait sous la vague » permettra à l’été-automne 2020 de créer et de diffuser un remontage de films, de documents, de textes et de photographies, forme hybride entre le film expérimental, le diaporama et l’installation in situ..

SE RÉUNIR POUR TRAVAILLER ET ÉTUDIER SUR L’ÎLE…

Des entreprises, des associations ou des établissements scolaires trouvent à Tatihou un environnement calme et original pour travailler et/ou étudier dans des conditions très appréciables. L’insularité est à portée de main, à quelques encâblures de Saint-Vaast-la-Hougue ! Elle peut renforcer la cohésion de groupe. Les infrastructures du site permettent de disposer de salles de classe et de réunion, équipées de vidéoprojecteurs, écrans, matériel vidéo, paper-board et tableaux. Après une réunion de travail ou un cours, à quelques pas, il est ensuite possible de partir à la découverte des différents centres d’intérêt de l’île.

LES ACTIVITÉS DU LABORATOIRE DE BIOLOGIE MARINE : DES OBSERVATIONS SUR L’ESTRAN PUIS DANS LE LABORATOIRE

Aujourd’hui, le laboratoire de biologie marine poursuit ses recherches scientifiques à des fins pédagogiques , afin que des élèves, des familles et des groupes découvrent des espèces marines directement sur le terrain. Les visiteurs procèdent à leur observation et à leur classification au sein du laboratoire même qui met à leur disposition plusieurs outils d’identification. Tatihou est un site Natura 2000 comptabilise près de 700 espèces de plantes marines, mollusques, crustacés et poissons. Parmi les nombreux sujets et phénomènes observables à Tatihou, un thème alimente la curiosité des visiteurs et des scientifiques. Des espèces capables de produire de la lumière ont été découvertes autour de l’île. Observée depuis l’Antiquité, la bioluminescence est la production de lumière par le vivant. Ce phénomène est une étonnante manifestation de production d’énergie sous forme d’émission de lumière visible. Depuis 2010, la bioluminescence est présentée au public sur l’île Tatihou, grâce au maintien de plusieurs espèces planctoniques bioluminescentes au laboratoire : un dinoflagellé du genre Pyrocystis et un cténophore du genre Mnemiopsis. Dans le musée maritime de Tatihou, une galerie d’histoire naturelle a pris place pour sensibiliser le public à toutes les richesses naturelles qui l’entourent et à l’importance de les protéger.

L’ACTION ÉDUCATIVE À TATIHOU : DES ACTIVITÉS HORS DU COMMUN POUR APPROCHER LE PATRIMOINE MARITIME

L’environnement maritime de Tatihou est exceptionnel. Sur un tout petit territoire se côtoient des fortifications militaires dont la construction s’étend sur trois cent ans, des jardins maritimes, un musée et un magnifique site naturel entouré par la mer. Tatihou est une escale très riche et facile d’accès grâce à sa proximité avec le continent. Un lieu idéal pour l’apprentissage et la cohésion de groupe.

Tatihou dispose d’un service éducatif qui aide les enseignants et leur classe à planifier leur hébergement et leurs activités pédagogiques. Tous les outils nécessaires sont mis à leur disposition pour exploiter les expositions du musée maritime et la richesse de l’île. Chaque projet quel qu’il soit est étudié en fonction des ressources de l’île. Les élèves font des sorties sur l’estran pour observer des espèces marines et ils récoltent du plancton à bord du bateau amphibie puis ils trient ces échantillons dans une salle humide avec des bassins alimentés en eau de mer et les observent à la loupe binoculaire et au microscope. Venir en classe de mer à Tatihou, c’est aussi apprendre à se repérer sur un espace géographique restreint, à travailler en équipe avec une approche ludique, en autonomie ou en compagnie d’un intervenant. C’est pouvoir vivre au rythme des marées, prendre le temps d’observer les oiseaux, découvrir les savoir-faire liés au patrimoine maritime, réaliser du land art, s’intéresser au vocabulaire maritime etc…

LES ATELIERS DU MUSÉE : DESTINÉS AUX ENFANTS ET/OU AUX FAMILLES

Le musée de l’Ile Tatihou propose également des activités pour les enfants et des ateliers enfant-parent durant les vacances scolaires d’été. Ces ateliers permettent de découvrir l’histoire du site et d’explorer ses collections à travers une activité qui conjugue découverte, expérience scientifique ou expression artistique. Durée 2 h. Ateliers gratuits, sur réservation. Bateau payant. Comme des archéologues, participez à un chantier de fouilles ! Jeudi 9 juillet et 27 août / Atelier parent-enfant (6-12 ans) Comme des archéologues, parents et enfants participent à une campagne de fouilles et découvrent les techniques de l’archéologie sur un chantier de l’âge du Bronze. En cas de pluie, l’atelier pourrait être remplacé par un atelier en intérieur sur les parures ou les céramiques de la préhistoire. Comme des spécialistes du matelotage, fabriquez une pomme de touline à partir d’un cordage de chanvre ! Jeudi 16 juillet et jeudi 30 juillet /atelier parent-enfant (6-12 ans) Après avoir observé dans les jardins les arbres ou végétaux utilisés dans la Marine et avoir découvert au musée des aussières issues des Vaisseaux de Louis XIV, vous serez initiés à la manipulation d’une machine à corder !Atelier co-animé avec le charpentier de marine de l’île. Comme un peintre, observe la mer et prends tes pinceaux ! Jeudi 23 juillet/atelier enfant (6-12 ans) Après avoir examiné des œuvres du musée maritime de Tatihou, découvre les différentes techniques et façons de représenter la mer. En atelier ou en extérieur, réalise à ton tour des peintures ou croquis et repars avec ton œuvre. Au mois de juillet, à certaines dates, il vous sera possible d’entrer dans l’atelier de charpente pour découvrir les savoir-faire des constructeurs de navires et rencontrer le charpentier de marine de Tatihou.

CLIN D’ŒIL DU FESTIVAL

LES TRAVERSEES TATIHOU :

3 soirées de concerts-promenade dans les jardins Suite à l’annulation de l’édition 2021 du festival Les Traversées Tatihou, un clin d’œil au festival sera organisé sous la forme de 3 soirées de concerts-promenade dans les jardins de l’île, les 21, 22 et 23 août. La programmation, les horaires, tarifs et informations pratiques seront à retrouver sur tatihou.manche.fr ou culture.manche.fr àpartir de début juillet. Compte-tenu du contexte de la crise sanitaire, d’autres animations et événements pourront être programmés durant l’été. N’hésitez pas à consulter régulièrement le site tatihou.manche.fr pour retrouver tout le programme.

BATTERIE D’AZEVILLE RÉOUVERTURE AU PUBLIC LE 6 JUIN 2020

Après deux mois et demi de fermeture, la batterie d’Azeville, site du conseil départemental de la Manche, ouvre de nouveau ses portes aux visiteurs le samedi 6 juin 2020, à l’occasion du 76e anniversaire du Débarquement. Qualité de visite et sécurité sanitaire Durant ces dernières semaines, l’équipe de la batterie a activement travaillé afin de proposer une visite dans les meilleures conditions sanitaires. Le parcours de visite reste le même. Chaque visiteur sera invité à découvrir dans un premier temps l’exposition temporaire « Les enfants de la Résistance », puis, muni d’un audioguide (désinfecté après chaque utilisation) les 350 mètres de souterrains et les espaces extérieurs : la casemate nord transpercée par un obus de l’USS Nevada mais aussi les camouflages des casemates…

Pour découvrir la batterie, il est demandé aux visiteurs d’adopter les gestes barrières :

 Port du masque obligatoire à partir de 11 ans dans les espaces intérieurs (un masque jetable pourra être fourni à l’accueil en cas d’oubli),

 Friction des mains à la solution hydroalcoolique à l’entrée du site et lors du dépôt de l’audioguide en fin de parcours. Afin de respecter les règles de distanciation sociale, le nombre de visiteurs est limité à l’accueil, en boutique et dans l’espace d’exposition temporaire. Il faudra parfois patienter à l’extérieur en respectant le marquage au sol. A noter : durant cette période et jusqu’à nouvel ordre, les horaires de la batterie sont légèrement modifiés : en juin, du lundi au vendredi : 10h à 18h30 et le week-end de 13h à 18h30.

Une visite de la batterie, en autonomie

La visite de ce site du Mur de l’Atlantique composé de 4 casemates et 350 mètres de souterrains, se réalise en totale autonomie grâce au parcours audioguidé.

L’audioguide est disponible en 6 langues pour la version adulte :

 français, anglais, allemand, néerlandais, italien, espagnol. En trois langues pour la version enfant 7-12 ans :

 français, anglais et néerlandais Inclus dans le parcours de visite : l’exposition temporaire « Les enfants de la Résistance». Ou en visite guidée : le mardi et le mercredi à 11h du 07/07 au 26/08 et le jeudi à 20h du 16/07 au 13/08

 Le mardi à 11h et le jeudi à 20h, la visite est orientée pour un public adulte.

 Le mercredi, la visite s’adresse plus particulièrement aux kids et aux familles !

Chaque jour, le guide de la batterie s’adaptera à son public afin de lui faire découvrir ce qu’est une batterie, le mur de l’Altantique, la vie de la garnison allemande à Azeville et les combats liés au Débarquement. Inscription conseillée, en raison de la situation sanitaire, les visites guidées sont limitées à 9 visiteurs et le port du masque est obligatoire pour les plus de 11 ans. Notre guide portera lui aussi un masque. Tarifs : supplément de 1€

Exposition temporaire : « Les enfants de la Résistance » 2020 est l’année de la bande-dessinée. A cette occasion, la batterie d’Azeville vous propose de découvrir l’exposition autour de la BD de Vincent Dugomier et Benoit Ers : « Les enfants de la Résistance ». Découvrez les thématiques vécues par François, Eusèbe et Lisa, les jeunes héros de l’histoire : l’antisémiste, la résistance, la propagande, la vie quotidienne sous l’occupation… Une exposition qui saura séduire les plus jeunes mais aussi les adultes. Inclus dans le parcours de visite ou 2.50€ entrée unique Les animations sous réserve de maintien (en fonction de l’évolution des règles sanitaires et des autorisations) : Randonnées Durant l’été, l’un des guides de la batterie vous propose deux randonnées commentées : l’une pour découvrir le village d’Azeville et ses relations avec la garnison allemande, l’autre pour découvrir les relations de la batterie d’Azeville avec celle de Saint-Marcouf.

 Jeudi 23 juillet, « Les batteries d’Azeville et de St Marcouf, deux éléments du Mur de l’Atlantique face à Utah Beach » – 8km.

 Jeudi 06 août, « Azeville, un village occupé par une garnison allemande » – 7 km. Tarifs : 5 € par adulte / 3 € pour les 7-18 ans (inclus la visite du site de la batterie et le goûter terroir). Départ 14h. Inscription 02 33 40 63 05

Soirée cinéma en plein air – jeudi 13 août Pour la dernière nocturne de l’été de la batterie, venez profiter d’une soirée cinéma plein air. Au programme : dès 20h pique-nique en musique sur le site avec le groupe Spad Trio (Jazz manouche), visite guidée à 20h (sur inscription), vers 22h projection du film d’animation Le tombeau des Lucioles d’Isao Takahata. Tarifs : 3€ par adulte, 2€ par enfant. Pensez à votre pique-nique et vos couvertures !

FERME-MUSÉE DU COTENTIN SAINTE-MÈRE-ÉGLISE – MANCHE

Après deux mois et demi de fermeture, la Ferme-musée du Cotentin, site du Département de la Manche, ouvre de nouveau ses portes aux visiteurs le lundi 15 juin 2020.

QUALITE DE VISITE ET SECURITE SANITAIRE

Durant ces dernières semaines, l’équipe de la Ferme-musée a activement travaillé afin de proposer une visite dans les meilleures conditions sanitaires.

Pour découvrir le musée, il est demandé aux visiteurs d’adopter les gestes barrières :

 Port du masque obligatoire à partir de 11 ans dans les espaces intérieurs,

 Friction des mains à la solution hydroalcoolique à l’entrée du site et à chaque module pédagogique tactile,

 Lavage des mains au lavabo ou à la solution hydroalcoolique avant chaque atelier. Afin de respecter les règles de distanciation sociale, le nombre de visiteurs est limité à l’accueil, en boutique, dans les ateliers et dans les salles d’exposition. A noter : durant cette période, les jours et horaires habituels du Musée sont modifiés : Ouverture du dimanche au vendredi, de 14h à 19h. Fermé les samedis.

PRESENTATION DE LA FERME-MUSEE

Par une démarche volontaire dépassant ses compétences obligatoires, le Conseil départemental de la Manche a créé un réseau de sites patrimoniaux ouvert à tous : musées d'histoire et d'ethnologie, maisons d'artistes, monuments historiques, centres d'interprétation. La ferme-musée du Cotentin, à Sainte-Mère-Eglise, fait partie de ce réseau de sites et musées. La ferme-musée du Cotentin participe à la conservation et la valorisation du patrimoine rural et agricole de Normandie. Depuis son ouverture en 1979, plus de 500 000 visiteurs ont découvert l’histoire agricole normande, à travers notamment de nouvelles présentations muséographiques et des expositions thématiques qui se sont succédé ces dernières années : « Quand la Normandie devint verte », « Y’a pus d’saisons ! », « Ca va faire du foin », « Cent professions. Les femmes et l’agriculture en Normandie », « Parc à tractions » ou plus actuellement « Les petites mains. Les enfants dans les fermes de Normandie ».

SAINTE-MÈRE-ÉGLISE, C’EST AUSSI LA PATRIE DE LA CRÈME ET DU BEURRE ! UNE FERME-MANOIR DU PLAIN, TERRE DE L’ÉLEVAGE LAITIER

Bien avant qu’un parachute vienne à s’accrocher sur le clocher de l’église de Sainte-Mère-Eglise, un jour de juin 1944, la région était surtout réputée à travers le monde pour ses vaches laitières et sa production de beurre et de crème. Dans ce pays où « l’herbe pousse toute seule », la fin du XIXe siècle voit en effet apparaître une véritable révolution agricole dans la région de Sainte-Mère-Eglise et d’Isigny : le « couchage en herbe » permet le développement rapide de l’élevage de la race bovine normande. Il s’agit de faire du beurre, beaucoup de beurre et de le vendre loin, très loin,... au Brésil par exemple ! La ferme-musée du Cotentin, implantée dans l’imposante ferme-manoir de Beauvais, témoigne de cette spécialisation agricole qui a fait la fortune de nombreux éleveurs et contribué à la réputation du département

LA VIE À LA FERME COMME SI VOUS Y ÉTIEZ

Dans cette ferme-manoir des XVIIe et XVIIIe siècle, les visiteurs peuvent découvrir le quotidien et l’ambiance d’une ferme du Cotentin au début du XXe siècle. Tous les sens sont mis en éveil en parcourant les différents espaces reconstitués : la salle commune à l’heure de la veillée, la laiterie où l’on fabrique le beurre, le pressoir mais aussi la boulangerie, l’écurie, l’étable, les charreteries où sont abrités les véhicules agricoles, etc. Pour permettre une approche facile et ludique, le parcours de visite comporte de nombreux supports didactiques, tels que des vidéos, des témoignages sonores, des modules de jeux, des ambiances sensorielles, etc. Le parcours muséographique est complété par les présentations de machines hippomobiles et motorisées dans les espaces permanents « Ça va faire du foin » et « Parc à traction », qui évoquent plus particulièrement l’aventure technologique qui a très vite révolutionné le travail et la vie à la ferme.

LES COLLECTIONS PATRIMONIALES

Plus de 2000 objets inventoriés (machines et outils agricoles, objets domestiques, textiles, photographies, objets transformés sous l’Occupation, etc.) composent les collections du musée. En 2014, le Ministère de la Culture et de la Communication accorde à la ferme-musée du Cotentin l’appellation « Musée de France ». Grâce à cette inscription, la ferme-musée du Cotentin renforce la protection de ses collections, la reconnaissance de leur intérêt patrimonial ainsi que leur mise à disposition des publics. Au quotidien, il s’agit pour la ferme-musée de conserver ce patrimoine (inventaire, aquisitions, conservation préventive, restauration…) et de le valoriser auprès du public à travers différentes activités de médiation, à commencer par les présentations permanentes et les expositions thématiques.

DE GRANDES EXPOSITIONS THÉMATIQUES

Des expositions thématiques, présentées dans l’ancienne grange de la ferme, évoquent différentes facettes de l’histoire rurale et agricole. Elles mettent également en résonnance le patrimoine et l’actualité, parlent des hommes, des femmes et des enfants qui ont façonné et façonnent encore le monde rural. Actuellement, est présentée l’exposition : « Les petites mains. Les enfants dans les fermes de Normandie » évoque l’évolution de la place des enfants dans les fermes normandes, principalement entre 1900 et 1960. La littérature jeunesse, les jeux pour les tout-petits, les dessins animés véhiculent souvent une image douce et nostalgique de la vie à la campagne et de l’enfance à la ferme. Mais grandir à la ferme n’est-il pas synonyme, pendant longtemps et dans la plupart des exploitations agricoles, de travailler à la ferme ? Est-ce différent pour les filles et les garçons ? À quel moment quittent-ils l’enfance pour devenir adultes ? Quelles évolutions peut-on constater depuis la fin du XIXe siècle ? Le sujet, très vaste, évoque aussi bien le cas des enfants de riches propriétaires, de paysans plus modestes, des petits commis, des jeunes servantes ou bien encore des « cousins de la ville ». Même si la ferme semble être un terrain de jeu inépuisable pour les enfants, vivre à la ferme n’a pas toujours été synonyme d’insouciance ou d’oisiveté. Filles et garçons ont longtemps contribué aux nombreuses tâches agricoles. Six grandes thématiques sont abordées : naitre, grandir, travailler, vivre en temps de guerre, apprendre et s’amuser. Plus de 160 objetssont présentés et le sujet est richement illustré (130 photographies, cartes postales, affiches publicitaires…) et incarné grâce aux témoignages sonores et aux vidéos. Des bulles de dialogue enfant d’hier/enfant d’aujourd’hui et plusieurs modules ludiques s’adressent plus particulièrement au jeune public. Attention,en raison des règles sanitaires liées au Covid-19, certains modules ont été retirés de la visite afin d’éviter de multiples manipulations (témoignages audio, jeux, livres). UN MUSÉE VIVANT Un agréable parcours prolonge la visite dans la basse-cour à la rencontre des animaux de race normande : poules Cotentines, de Gournay et Merlerault, lapins Blancs de Hotot, Grand Russe et Normand, canards de Rouen et Duclair, oies normandes …. La visite sera complète après un détour par le potager de la ferme, le rucher, le verger et le parc des ânes du Cotentin.

PARCOURS NUMÉRIQUE LES FERMES NORMANDES SOUS L’OCCUPATION ALLEMANDE (1940-1944)

Tablette tactile en mains, le visiteur découvre la vie rurale sous l’occupation allemande, pendant la seconde guerre mondiale. Suite au départ des hommes pour le combat et du fait des restrictions et réquisitions, c’est toute la vie de la ferme qui s’en est trouvée réorganisée. Cette visite virtuelle offre des témoignages visuels et auditifs d’une époque difficile de notre histoire commune. Visite disponible sur l’application KIT M. Visite accessible aux déficients visuels et auditifs. 2 € par tablette en plus du droit d’entrée. Un nettoyage des tablettes sera réalisé après chaque visiteur.

LES ACTIVITÉS DE L’ÉTÉ

Tout au long de l’année, des animations familiales permettent au public de découvrir les savoir-faire agricoles et les productions locales d’hier à aujourd’hui : découvrir la basse-cour et le rucher, fabriquer du beurre à la baratte, du jus de pomme ou du pain… Et voici le programme des activités de juillet et août maintenues: Les mardis, c’est… découverte du monde fascinant des abeilles à 14h30 Une animatrice vous fait découvrir l’organisation d’une ruche et ses habitants. En raison du contexte sanitaire, il ne sera pas possible de revêtir les chapeaux de protection et d’approcher les ruches. Les mercredis, c’est … visite commentée de la ferme-musée à 15h Envie de comprendre l’histoire et l’organisation de l’ancienne ferme de Beauvais, aujourd’hui ferme-musée du Cotentin ? Ce temps d’échange est là pour vous plonger dans le quotidien de cette ferme autrefois. Les jeudis, c’est … fabrication du beurre à la baratte à 14h30 Après une visite de l’étable et de la laiterie, une animatrice effectue une démonstration de fabrication de beurre à la baratte. Dégustation à l’issue de l’activité. Les vendredis, c’est… Tressage végétal le 10 juillet à 14h et 16h Antoine Bernollin, animateur nature, vous initie aux techniques de tressage de végétaux pour fabriquer des éléments décoratifs pour le jardin. Atelier pain et contes le 24 juillet à 14h30 et 16h François, boulanger-conteur de la ferme aux 5 saisons de Flamanville, vous embarque dans l’histoire du petit grain de blé qui deviendra bon pain cuit au four à bois. Atelier traite d’une vache à la main le 14 juillet à 17h30 Avec la participation active de Mielle, vache Jersiaise. Initiation au geste de la traite manuelle pour exprimer du bon lait frais !

Atelier sirops et miels de plantes le 31 juillet à 14h et 16h Béatrice Mera vous propose de découvrir les vertus des plantes locales et leur préparation sous forme de sirops et miels. Chacun repart avec un échantillon. Atelier pain et contes le 7 août à 14h30 et 16h Atelier traite d’une vache à la main le 7 août à 17h30 Jeu de piste au potager le 21 août à 14h30 et 16h Avec Antoine Bernollin, animateur nature, partez à la découverte du potager et de ses petits habitants au cours d’un jeu à réaliser en famille. Atelier à l’école de mes grands-parents le 28 août à 14h30 et 16h Une animatrice vous plonge dans l’école du début du XXe siècle : écriture à la plume, dictée, morale… Asseyez vous et appliquez-vous. Activités sur réservation.

Supplément 1.80€/pers. en plus de l’entrée au musée. Tarifs : 5 €/adulte, 3,50 €/réduit, 2.50 €/enfant (7-18 ans), 15 €/pass famille (2 adultes + 3 enfants de plus 3 ans). Carte fidélité valable un an : 7 €/adulte, 3,50 €/enfant (7-18 ans). Le droit d’entrée comprend la visite libre du musée, des expositions, de la basse-cour de race normande, du rucher et du potager (hors animations).

FOURS À CHAUX DU REY – REGNÉVILLE-SUR-MER

Les fours à chaux du Rey – centre de création et d’histoire sont la propriété du Département de la Manche. Le monument se visite librement et gratuitement durant tout l’été. Le site accueille également une résidence d’artistes, mais aussi l’exposition « Regnéville, un port d’échouage », en partenariat avec la mairie de Regnéville-sur-Mer. Les précautions relatives à la situation sanitaire sont mises en oeuvre pour que les visiteurs profitent de la découverte des lieux cet été en toute sécurité.

LES FOURS A CHAUX DU REY

Cet ensemble de quatre fours monumentaux, adossé à une ancienne carrière de pierre calcaire, constitue un témoin important de l’activité industrielle de la Manche au XIXe siècle. Cette architecture monumentale, inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques, était avant tout une « machine » dans laquelle chaufourniers, carriers, rouliers... travaillaient et se croisaient. La chaux produite servait essentiellement à amender les terres agricoles acides. Grâce au parcours sonore « Une journée de chaufournier », les visiteurs peuvent imaginer l’intense activité de ce site, il y a un siècle et demi.

LE PARCOURS « CHAUX »

Grâce à 8 stations thématiques installées l’an passé tout autour du monument, les visiteurs découvrent l'histoire des fours à chaux dans la Manche, le processus de fabrication de la chaux depuis l’extraction du calcaire, les différents types de fours ainsi que l’utilisation de la chaux dans l’agriculture, la construction ou l’art. Dans l’ancienne maison du contremaitre, une très belle fresque évoque les incroyables possibilités techniques et artistiques offertes par la chaux. Les trois premières stations sont accessibles aux personnes à mobilité réduite et offrent une vue panoramique inédite sur le monument. La dernière station propose une vue imprenable sur le havre de Regnéville/Mer. En raison du contexte sanitaire, les visiteurs sont invités à respecter les règles de distanciation physique et à ne pas manipuler les modules de découverte du parcours.

L’EXPOSITION MARITIME : REGNEVILLE, UN PORT D’ECHOUAGE

Cette exposition est consacrée à l’histoire maritime de Regnéville, important port commercial depuis le Moyen Âge. Objets de navigation, maquettes de bateau, engins de pêche, atelier de cordier, souvenirs de voyage de Caphorniers, mais aussi vidéo, cartes et photographies anciennes… racontent le riche passé maritime de Regnéville. Ce port de commerce, très actif dès le Moyen Âge, offrait un abri sûr aux bateaux qui pouvaient s’y échouer deux fois par jour, au rythme des marées. En raison du contexte sanitaire, le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans. Un protocole est mis en œuvre pour protéger le personnel d’accueil et les visiteurs.

LES FOURS A CHAUX : UN CENTRE DE CREATION ET D’HISTOIRE

Depuis 2018, le département de la Manche accompagne les équipes artistiques dans leur démarche de création par la mise à disposition d’espaces de travail et de temps de résidence, sur le site des fours à chaux. Des moments de partage avec les publics, les partenaires et les professionnels du territoire sont imaginés avec les artistes, les écrivains et les compagnies accueillis. En raison du contexte sanitaire, il ne nous est pas possible pour le moment d’indiquer si la résidence accueillera ou non des artistes durant l’été.

UN DETOUR PAR LE CHÂTEAU MEDIEVAL

Le château médiéval se situe dans un site naturel et paysager d’exception, au cœur d’un bourg de caractère et presque les pieds dans l’eau. Construit au XIVe siècle pour défendre le port d’échouage de Regnéville, dans le havre de la Sienne, il a joué un rôle important pendant la guerre de Cent Ans en Normandie. Découvrez l’histoire et l’architecture de cette forteresse en empruntant un sentier qui suit les anciennes douves et contourne l’imposant donjon en partie démantelé au XVIIe siècle par ordre du roi. Depuis de nombreuses années, la commune de Regnéville-surMer et les associations locales animent le château grâce à des marchés du terroir, des expositions, des concerts et des spectacles. Cette année, en raison du contexte sanitaire, la programmation culturelle de l’été est adaptée. Le programme sera prochainement disponible à l’office de tourisme au 02 33 47 51 80

Les fours à chaux et le château de Regnéville font partie du réseau des sites et musées du conseil départemental de la Manche. L’exposition « Regnéville, un port d’échouage » ainsi que les expositions et animations au château sont proposées en partenariat avec la mairie de Regnéville-sur-Mer. Informations pratiques Fours à chaux du Rey 14 route des Fours à chaux – 50590 REGNEVILLE-SUR-MER Tél : 02-33-46-82-18 (site) 02-33-05-96-07 (CD50 – Direction du patrimoine et des musées) 02 33 45 31 28 (mairie) Facebook : Patrimoine et musées de la Manche Renseignements sur le site : patrimoine.manche.fr Horaires et tarifs 2020 Fours à chaux : visite libre tous les jours de 9h à 19h et gratuite. Exposition « Regnéville, un port d’échouage » Horaires juillet, août, septembre : de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h. Fermé le mardi. Tarifs : - Adulte : 2,50 € - Groupes adultes (> 10 pers.) : 1,80 € / pers. - Habitants de Regnéville-sur-Mer, enfants -16 ans, - étudiants (sur justificatif) : gratuit.

ABBAYE DE HAMBYE RÉOUVERTURE ET SAISON 2020

Après deux moins d’incertitudes, l’équipe de l’abbaye de Hambye est très heureuse d’annoncer la réouverture du site au public et le lancement de la saison 2020 le mardi 16 juin, avec quelques modifications, pour la sécurité de tous !

UN PROTOCOLE DE VISITE ADAPTE VISITEZ EN TOUTE SECURITE !

La visite de l’abbaye s’adapte aux nouvelles normes gouvernementales : le masque y est obligatoire dans les espaces intérieurs pour les plus de 11 ans (accueil/boutique et salles d’exposition), du gel hydro alcoolique est mis à disposition dans la plupart des espaces, le parcours de visite est adapté afin de permettre le respect des distances entre les visiteurs. Un nettoyage des points de contact sera effectué très régulièrement. Les groupes familiaux / amicaux sont acceptés dans la limite de 10 personnes. Certains outils de médiation basés sur la manipulation ne pourront malheureusement pas être mis à disposition du public. Les expositions temporaires prévues pour cette saison, dont la préparation a été perturbée par le confinement, sont reportées en 2021. Les animations en petits groupes sont maintenues. Les animations et spectacles qui ne pourront pas se tenir en 2020 sont en revanche reportées à la saison prochaine. Les horaires et jours d’ouverture sont également modifiés : le site est ouvert au public du mardi au dimanche de 11h à 18h, fermé le lundi. Toutes ces informations sont bien sûr susceptibles d’évoluer en fonction des prochaines phases de déconfinement ; nous vous tiendrons informés sur le site internet des sites et musées de la Manche patrimoine.manche.fr ainsi que sur notre page facebook : patrimoine et musées de la Manche. Ce qui ne change pas : un accueil convivial par une équipe à votre écoute, des expositions permanentes pédagogiques pour tout connaître de l’abbaye, des visites par des guides passionnés, la possibilité de flâner à sa guise dans un cadre magnifique chargé d’histoire !

A CHACUN SA VISITE ! DECOUVERTE EN AUTONOMIE

L’ensemble de l’abbaye peut être visité en autonomie. Nos documents de visite multilingues(FR, GB, D, NL, I, E, DK) vous aideront à découvrir à votre rythme l’église abbatiale, la porterie, la maison des convers, et les bâtiments monastiques, dont la salle capitulaire, joyau de l’art gothique normand.

VISITE COMMENTEE

Pour aller plus loin dans la découverte du site, l’équipe de l’abbaye propose chaque jour des visites commentées. Nos guides avertis détaillent l’histoire du site, son architecture et son organisation depuis sa fondation jusqu’aux récents travaux de restauration. Plusieurs départs de visite par jour. Durée réduite à 1h environ. Les horaires et la fréquence seront adaptés en cours de saison selon l’affluence et la demande. Les informations seront disponibles à l’entrée du site. Tarifs : 1,50 € en supplément du droit d’entrée pour les individuels, gratuit pour les moins de 18 ans. Port du masque obligatoire.

LA VISITE EN FAMILLE

Le site accueille tous les publics et notamment les familles. L’abbaye est lauréate du prix coup de cœur du jury du trophée Môm’art 2018, qui récompense les structures culturelles qui accueillent au mieux les familles. Si les conditions particulières de cette saison 2020 ne nous permettent pas de mettre à disposition l’ensemble de nos outils de visite avec les enfants, ils restent les bienvenus sur le site et tout sera mis en œuvre pour qu’ils gardent un bon souvenir de leur visite ! Les guides de visite pour les enfants lecteurs continuent d’être distribués, et il est possible de télécharger la visite numérique produite par Guidigo « sur les traces d’Eudes Rigaud à l’abbaye de Hambye » avant la visite (pas de réseau sur place). 

L’équipe du site continue sa réflexion pour adapter nos nombreuses

DISPOSITIF NUMERIQUE HAMBYE 3D RESTITUTION VIRTUELLE DE L’ABBAYE DE HAMBYE AU XVE SIECLE

Depuis juillet 2019, le dispositif Hambye 3D permet aux visiteurs de découvrir l’abbaye telle qu’elle était au temps des moines. Il propose une restitution virtuelle des différents bâtiments de l'abbaye au XVe siècle au travers de vues en 3D et à 360° qui se superposent à la vue réelle. En raison des mesures sanitaires, ce dispositif ne pourra être proposé en accès libre dans le parcours extérieur. L’équipe du site réfléchit actuellement à une solution de présentation alternative. Informations et renseignements à l’accueil de l’abbaye. propositions en version « sans contact » pour varier les plaisirs !

NOUVEAUTE 2020 ! PUBLICATION L’ABBAYE DE HAMBYE, NEUF SIECLES D’HISTOIRE

En 2020, la collection Patrimoine et Territoire, coéditée par OREP éditions et le Département de la Manche, s’enrichit d’un septième ouvrage. Dans cet ouvrage de 80 pages, Marie-Pierre Osmont, responsable du site, propose une synthèse de l’histoire de l’abbaye, replacée dans son contexte historique et géographique. Il intègre les résultats des recherches historiques et archéologiques récentes, dont l’étude réalisée à l’occasion du projet Hambye 3D. Le propos est agrémenté de très nombreuses illustrations, pour partie inédites. L’abbaye de Hambye, neuf siècles d’histoire est en vente à la boutique de l’abbaye et en librairie. Tarif : 15 €

LES ATELIERS DE L’ABBAYE TAILLE DE PIERRE ET SCULPTURE TOUS LES MARDIS DU 7 JUILLET AU 18 AOUT DE 10H A 18H.

Au cœur de l’imposante abbatiale médiévale, les participants à cet atelier s’initient aux gestes et techniques des artisans d’autrefois, sous la houlette d'Alain Mainhagu, animateur pédagogue et passionné. L'atelier est ouvert à tous : néophytes comme tailleurs confirmés y trouveront l'occasion d'exprimer leur créativité. Chacun repart avec son œuvre. 6 personnes maximum. Matériel fourni, amener son pique-nique. Tarif : 45 €/ personne Réservation obligatoire au 02 33 61 76 92 ou abbaye.hambye@manche.fr

LES SORTIES BOTANIQUES D’EPIC’ET SIMPLES BAIN DE FORET SAMEDI 25 JUILLET, 14H A 16H

Cet été, Epic’et simples vous emmène dans le bois de l'abbaye, exceptionnellement ouvert pour l'occasion, à la découverte de nouvelles sensations révélées par les arbres. Guidés par Linda, pour pourrez bénéficier du calme de la forêt, vous laisser bercer par le silence extérieur et intérieur, y partager des expériences sensorielles pour améliorer votre bien-être Tarif : 22 €, à partir de 15 ans Réservation obligatoire au 02 33 61 76 92 ou abbaye.hambye@manche.fr

CUEILLETTE ET CUISINE DES PLANTES SAUVAGES ET COMESTIBLES MARDI 18 AOUT, 14H-17H.

Epic’et simples vous propose cette année encore d’identifier et de cueillir les plantes sauvages et comestibles de l’été dans l’ancien domaine des moines. Une fois votre panier rempli, vous concocterez des infusions et autres plats délicieux à déguster sur place autour d’un goûter partagé. Tarif : 18 €/ 6 € (7 à 11 ans). Apporter son panier et ses couverts. Prévoir des chaussures adaptées. Réservation obligatoire au 02 33 61 76 92 ou abbaye.hambye@manche.fr

LECTURE-SPECTACLE LE BONHEUR DANS LE CRIME, PAR LE THEATRE EN PARTANCE MARDI 28 JUILLET, 18H30

Le Bonheur dans le Crime est l’une des plus célèbres des nouvelles du sulfureux recueil Les Diaboliques – qui a valu à l'auteur normand Jules Barbey d’Aurevilly d’être accusé d’immoralisme et de sadisme. Le texte relate la passion adultérine dévorante qui unit le comte Serlon de Savigny à la belle maîtresse d’armes Hauteclaire Stassin, et le plan diabolique qu'ils échaffaudent pour l'assouvir. La comédienne Valérie Aubert du Théâtre en Partance donne vie à ce texte qui fit scandale à l'occasion d'une lecture spectacle avec vue sur le cadre superbe de l'abbaye. En raison des mesures liées à la crise du COVID-19, un protocole sera mis en place et la jauge du spectacle sera réduite. Tarif : 11 € / 5.50 € Attention : Jauge limitée à 35 personnes. A partir de 15 ans Réservation obligatoire au 02 33 61 76 92 ou abbaye.hambye@manche.fr

LA NUIT DES CHAUVES-SOURIS SAMEDI 24 AOUT, 20H30

Venez découvrir le monde fascinant des chauves-souris au détour d’un diaporama en salle suivi d’une observation nocturne au cours d’une balade dans l’enceinte de l’abbaye médiévale. Animation proposée en partenariat avec le service départemental des espaces naturels sensibles et le groupe mammalogique normand. Gratuit, pour tous publics Réservation obligatoire au 02 33 61 76 92 ou sur abbaye.hambye@manche.fr

EXPOSITION PERMANENTE HISTOIRES DE L’ABBAYE

Ouverte au public depuis 2015, l’exposition « Histoires de l’abbaye » retrace dans sa globalité l’histoire de l’abbaye de Hambye. Au XIIe siècle, le seigneur Guillaume Painel fonde l’abbaye de Hambye. Elle connaît une grande prospérité jusqu’au XVe siècle, mais la communauté décline aux XVIIe et XVIIIe siècles et s’éteint quelques années avant la Révolution. En partie démantelée au XIXe siècle, l’abbaye est sauvée à partir de 1956 grâce à l’intervention de la famille Beck, puis du Département de la Manche. Cette étroite collaboration permet aujourd’hui de présenter au public l’un des ensembles monastiques les plus complets de Normandie. Histoires de l’abbaye est une exposition permanente présentant cette riche et passionnante histoire. L’approche se veut chronologique et pédagogique. Trois grandes parties sont proposées : Le chantier de construction médiéval. La vie monastique. Les fouilles archéologiques et les restaurations, mais aussi le partenariat entre une collectivité et un propriétaire privé pour ouvrir le site aux publics. Des bâtisseurs du Moyen Age aux restaurateurs et visiteurs d’aujourd’hui, les hommes ont construit l’histoire de ce lieu. Objets, mobilier archéologique, dessins, photographies, vidéos, bandes sonores, viennent illustrer ce parcours de près de huit siècles.

EXPOSITION PERMANENTE TOILES DE HAMBYE : UN ART POPULAIRE LOCAL MECONNU

L’abbaye de Hambye propose une exposition permanente consacrée aux toiles de Hambye, une production locale à mi-chemin entre art et artisanat. Dans la première moitié du XIXe siècle, la fabrication de toiles peintes se développe à Hambye et à Gavray. Ces toiles sont confectionnées afin de décorer les parois des lits-alcôves. Cette production originale connaît un certain succès de 1820 à 1850. Sauvée de l’oubli par quelques passionnés, elle constitue aujourd’hui une collection départementale d’art populaire reconnue. Retrouvez à la boutique le journal d’exposition (prix de vente : 4 €) L’abbaye de Hambye est ouverte : Du 16 juin au 31 aout : du mardi au dimanche de 11h à 18h. Fermeture le lundi. A partir du 1er septembre, reprise des horaires habituels : Tous les jours sauf le mardi, 10h à 12h et 14h à 18h Octobre hors vacances scolaires du mercredi au vendredi de 14h à 17h30 Vacances d’automne, du 17 octobre au 1er novembre de 10h à 12h et de 14h à 17h30. Tarifs : adultes 5,50 € et enfants (7 à 18 ans) 2,50 € Attention ! les jours et horaires d’ouverture ainsi que le programme des animations sont susceptibles d’être modifiées en raison des mesures liées à la crise sanitaire du COVID-19. Nous incitons les visiteurs à se rendre régulièrement sur notre site internet ou notre page facebook qui seront tenus à jour quotidiennement.

MUSÉE DE LA CÉRAMIQUE – CENTRE DE CRÉATION - GER RÉOUVERTURE AU PUBLIC LE 17 JUIN 2020

Après deux mois et demi de fermeture, le Musée de la Céramique de Ger, site du Département de la Manche, ouvre de nouveau ses portes aux visiteurs le mercredi 17 juin 2020. Qualité de visite et sécurité sanitaire Durant ces dernières semaines, l’équipe du Musée de la céramique – centre de création a activement travaillé afin de proposer une visite dans les meilleures conditions sanitaires.

Pour découvrir le musée, il est demandé aux visiteurs d’adopter les gestes barrières :

 Port du masque obligatoire à partir de 11 ans dans les espaces intérieurs,

 Friction des mains à la solution hydroalcoolique à l’entrée du site et à chaque module pédagogique tactile,

 Lavage des mains au lavabo avant et après chaque séance d’atelier de modelage. Afin de respecter les règles de distanciation sociale, le nombre de visiteurs est limité à l’accueil, en boutique, dans les ateliers et dans les salles d’exposition.

A noter : durant cette période, les jours et horaires du musée sont modifiés : du 17 au 30 juin et en septembre, le mercredi et le dimanche : 14h à 18h ; en juillet et août du dimanche au vendredi de 13h à 18h (fermé le samedi). La visite du musée, en autonomie Le musée de la poterie normande devient le « Musée la céramique – centre de création », mais le parcours de visite de cet ancien village potier reste le même. Entièrement réaménagé ces dernières années, il vous présente l’usage des pots et la vie quotidienne à travers une sélection d’objets, des mises en ambiance, des modules ludiques et des spectacles audiovisuels. En parcourant l’atelier, le séchoir et les grands fours-tunnels, vous saurez tout du processus de fabrication des pots, de l’extraction de l’argile à leur délicate cuisson. Des tablettes traduisant l’exposition permanente sont disponibles pour les visiteurs de langue anglaise, allemande et néerlandaise. L’exposition temporaire « Embouteillage » D'utilitaire à décoratif, de pièce de musée au témoin archéologique, d'une forme fonctionnelle à des créations d'artistes contemporains, tous les aspects de la bouteille sont ici abordés. Cette exposition interroge la reconnaissance patrimoniale d'un objet : la bouteille en grès fabriquée traditionnellement par les potiers de Ger. Cette valeur patrimoniale peut être reconnue selon plusieurs formes (fonctionnelle, culturelle, artistique), en fonction des époques et du contexte. L’inspiration artistique que cet objet peut donner ouvre plus particulièrement des questionnements sur ce que nous considérons être beau : formes, couleurs, techniques, etcPremière partie de l’exposition : « biographie d’une bouteille de Ger », en partenariat avec l’association des Amis de la Poterie de Ger. Traitée notamment sous la forme d’une bande-dessinée, cette partie de l’exposition a été inspirée par l’article « Itinéraire biographique d’une bouteille de cidre » de l’anthropologue Thierry Bonnot paru dans la revue « L’Homme - revue française d’anthropologie », éditions de l’EHESS, en 2004. C’est l’histoire imaginée d’une bouteille fabriquée dans un atelier potier de Ger au XIXe siècle. Au cours des décennies, sa fonction et son statut social changent radicalement. Deuxième partie de l’exposition : « la bouteille de Ger, objet d’un concours de création céramique en 2019 », en partenariat avec l’association Terres d’Echange. En 2019, cette bouteille a fait l'objet d'un concours international afin que les créateurs d'aujourd'hui la métamorphosent en pièce singulière et originale. 64 œuvres ont été présentées issues de pays européens et 59 d’entre elles ont été retenues. Les œuvres devaient notamment respecter les proportions de l’objet et être majoritairement en céramique. Le règlement du concours a été rédigé en concertation avec l’association « Terres d’échange » et ouvert à toute personne morale ou physique. Le jury du concours, composé de membres représentant les structures organisatrices et les partenaires, remettra trois prix : - prix du Président du Département de la Manche : 2 000 € - prix de la commune de Ger : 1 000 € - prix des fournisseurs céramiques : 500 € (mécénat en nature offert par Solargil en Bretagne) Photographies ci-contre, en haut Gaëlle Duvernoy et Remy Beunard En bas : Manon Lacoste et Sylvain Fezzoli. Cette exposition sera visible aux jours et heures d’ouverture du musée jusqu’au 30 septembre 2021. Des petits ateliers en famille Les ateliers de modelage sont proposés pour les familles les mardis, mercredis et jeudis de 14h30 à 16h (1h30 d’animation et non 2h30 comme habituellement) du 7 juillet au 20 août. En raison des mesures liées au COVID 19, le musée imposera la présence d’un adulte de la famille pour accompagner les enfants lors des ateliers de modelage, qui exceptionnellement ne pourront pas compter plus de 9 participants à la fois (lavage de main dès l’arrivée et masque obligatoire). Les animateurs du musée proposent d’explorer pour la première fois le modelage dans la masse d’argile, sans outil. Sur le chemin qui mène à l’atelier, ils vous inviteront à ramasser des bouts de bois et des cailloux pour lisser, déformer ou réaliser des empreintes sur l’objet. Comme les années précédentes, les objets seront mis à sécher au musée et cuits environ un mois après le passage des visiteurs. Ces derniers pourront venir les récupérer à l’accueil aux heures d’ouverture du musée. Tarifs : 13 € pour les adultes, 10 € pour les enfants, sur réservation au 02 33 79 35 36.

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

 

> Réseaux

---------------