Nathalie Goulet #UDI dépose une proposition de loi pour que la Normandie gère la Santé - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

Nathalie Goulet #UDI dépose une proposition de loi pour que la Normandie gère la Santé

Nathalie Goulet dépose une proposition de loi pour que la Normandie gère la Santé !

Nathalie Goulet, sénatrice de l'Orne et tête de liste de l'UDI aux élections régionales en Normandie, a déposé une proposition de loi pour régionaliser l'ensemble du système de santé en Normandie, sur le modèle allemand où l'Etat fédéral délégue la gestion des hôpitaux, des médecins de ville ou de la médecine du travail aux Länder.

Dès la rentrée parlementaire, elle poussera à l'adoption de cette proposition au Sénat et la régionalisation de la Santé sera au coeur de sa campagne régionale. " C’est une proposition phare pour faire de la Normandie la première région de France. La Constitution Française nous permet tout à fait de régionaliser le système de santé en déposant une proposition de loi d'expérimentation pour obtenir des compétences nouvelles.

La Normandie n'a encore jamais utilisé cet outil et a même perdu des compétences depuis 2015. Je défends une ligne politique exactement opposée : quand l'Etat échoue, les Normands doivent prendre les choses en main !" justifie Nathalie Goulet, candidate de l'UDI "parti le plus décentralisateur de l'échiquier politique français. Ce sera la proposition phare de ma campagne aux élections régionales : la Santé ne peut plus être gérée par une administration et une bureaucratie parisienne qui a échoué, on doit prendre les choses en main avec de la proximité. La Région doit gérer nos hôpitaux et nos médecins, sur le modèle allemand !" poursuit-elle.

Sa proposition de loi vise à supprimer l'ARS de Normandie, et à la remplacer par un Office Régional Médical et Social placé sous la tutelle du Président de Région et appelé à gérer la carte hospitalière, la médecine de ville, la santé au travail, la médecine scolaire, les CAF, les réserves stratégiques etc ...

En confiant le système de Santé à la Région Normandie, Nathalie Goulet veut en profiter pour lutter enfin contre la fraude sociale : "puisque l'Etat échoue à lutter contre la fraude sociale, je veux prendre les choses en main en Normandie si je suis élue Présidente de Région ! C'est pourquoi j'ai proposé la généralisation de carte vitale biométrique en Normandie".

Nathalie Goulet veut aussi profiter de cette régionalisation pour expérimenter des idées nouvelles que l'Etat n'a pas le courage d'appliquer pour offrir un système de soins plus efficace aux Normands : "si la Région gère la Santé, il y aura beaucoup plus de médecins et d'hôpitaux sur les territoires : ma proposition n'est pas qu'une question institutionnelle, elle vise aussi à décentraliser l'offre de soins. Pour y parvenir, nous mettrons en place des quotas d’installation médicale par spécialité pour mettre fin aux déserts médicaux. La régulation de la répartition géographique des médecins est d’ailleurs un élément essentiel du système de santé allemand, où l’accès à la médecine ville conventionnée est soumis à des restrictions d’installation très strictes"

Nathalie Goulet veut aussi expérimenter des solutions nouvelles pour désengorger les urgences : "si je suis élue Présidente de Région et que nous régionalisons le système de Santé en Normandie, nous créerons une astreinte obligatoire à des gardes de secteurs pour les médecins de ville".

"Ma vision est claire : remettre les élus au cœur du dispositif de décision, lutter plus efficacement contre la fraude et préserver les finances publiques des fraudes pour préserver le contrat social et que nos finances publiques servent à l'hôpital public et aux personnels de santé et non aux fraudeurs" conclut-elle.

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

 

> Réseaux

---------------