#CHERBOURG - Théâtre à l'italienne : les coulisses du chantier de rénovation ! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#CHERBOURG - Théâtre à l'italienne : les coulisses du chantier de rénovation !

THÉÂTRE À L’ITALIENNE LES COULISSES DU CHANTIER DE RÉNOVATION

Derrière la bâche en trompe-l’œil, la rénovation de la façade et des couvertures du Théâtre à l’italienne se poursuit. Les travaux débutés en novembre 2019 connaissent malgré tout un retard par rapport au planning initial en raison du contexte sanitaire et d’aléas de chantier. Le lever de rideau est espéré pour le printemps 2021. La rénovation extérieure de ce joyau du patrimoine municipal vise à renforcer l’attractivité du cœur de ville de Cherbourg-en-Cotentin.

 

UN ATOUT POUR L’ATTRACTIVITÉ DU CŒUR DE VILLE

Classé au titre des Monuments historiques, le Théâtre à l’italienne de Cherbourg-en-Cotentin fait la fierté de tous les Cherbourgeois depuis son inauguration en 1882. Et participe, par son élégante façade sculptée, au rayonnement de la ville. Aussi, après avoir fait restaurer ses lustres, amélioré l’acoustique de la salle de spectacle, ou encore avoir mis en conformité la cage de scène et ses loges ces dernières années, la Ville a engagé la restauration de ses façades, avec une mise en lumière de la façade principale, ainsi que la réfection de la toiture du foyer et la révision de la toiture de la salle de spectacle. La Scène nationale le Trident et l’Artothèque restent ouverts durant les travaux. Cependant l’Artothèque devra fermer en novembre par nécessité de chantier.

 

UN POINT SUR L’AVANCÉE DES TRAVAUX

Après la phase de préparation de chantier entre la Ville, le cabinet d’architectes et les entreprises (plan d’installation de chantier, mise en place de la sécurité, planning d’exécution…), les travaux sont actuellement en cours de réalisation. Le nettoyage minutieux de toute la façade a été réalisé. Les artisans procèdent actuellement à la restauration de pierres et au remplacement en les sculptant quand c’est nécessaire. La restauration extérieure du pavillon est, côté Café du théâtre, était prioritaire et est en cours d’achèvement. Les ferronneries ont été démontées et sont en cours de restauration. Au niveau du pavillon ouest, côté Artothèque, les menuiseries vont être changées et restituées dans leur aspect d’origine. Les travaux de toiture sont sur le point de commencer : il s’agit d’un renouvellement à neuf et complet de la couverture du pavillon central, ainsi que de la restitution des deux oculi en zinc qui animaient autrefois, de part et d’autre, la couverture du pavillon. La livraison du chantier est espérée pour le printemps 2021.

UNE MISE EN LUMIÈRE

Au-delà de la restauration à proprement parler, une mise en lumière subtile de la façade nord du Théâtre à l’italienne mettra en valeur la richesse architecturale de ce monument et profitera à l’ensemble de la place de Gaulle. À l’exception d’un nettoyage en 1993, la façade de ce joyau n’avait pas connu de restauration complète depuis plus d’un demi-siècle. Victimes des outrages du temps, ses groupes sculptés avaient même été mis sous filet en 2015 pour prévenir le risque de chutes d’éléments de décors, tandis qu’une restauration d’urgence de la toiture en zinc et de la balustrade du pavillon est avait été réalisée la même année.

 

LES ENTREPRISES CHARGÉES DU CHANTIER

Cabinet d’architectes : 2BDM Travaux : entreprise Lefèvre (maçonnerie, pierre de taille), l’atelier Chevalier (restauration), entreprise Aubert-Labansat (charpente, menuiserie, serrurerie), entreprise Gallis (couverture), entreprise Picard Duboscq (ferronnerie) et Selca (électricité).

 

LA RÉGION, L’ÉTAT, LE DÉPARTEMENT ET LE GROUPE EDF, PARTENAIRES DE LA VILLE

Le coût de cette restauration complète, accompagnée de la mise en lumière de l’édifice, s’élève à 2,45 millions d’euros HT. La Ville de Cherbourg-en-Cotentin (1 178 815 euros) est soutenue par la Région Normandie (490 000 euros) et le Conseil départemental de la Manche (304 067 euros), dans le cadre du contrat de territoire et la Direction Régionale des Affaires Culturelles (457 118 euros). Dans le cadre d’une convention de parrainage, Dalkia et EDF ont financé l’immense bâche qui recouvre les échafaudages et permet de conserver la perspective de la place.

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

 

> Réseaux

---------------