#MUSIQUE - Apple Jelly, le clip de Leaving 2020 (alternative version) - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#MUSIQUE - Apple Jelly, le clip de Leaving 2020 (alternative version)

Apple Jelly, le clip de Leaving 2020 (alternative version)

Apple Jelly Nouvel album Die, Motherfucker ! Die !!!

Disponible chez Nobody Can See Us

A la surprise générale, Apple Jelly est revenu avec une nouvelle formation, et un nouvel album intitulé Die, Motherfucker ! Die ! Fiévreux et dansant entre post punk et electro rock, l'album d'Apple Jelly est un électrochoc rock bien loin du conformisme ambiant. Après un premier clip remarqué, le sulfureux Die, Motherfucker! Die!!! (Festival de Berlin 2020), puis la vidéo hantée de Walking Bass, Apple Jelly nous propose aujourd’hui son nouveau clip alternatif Leaving 2020. Leaving 2020 fait référence au calendrier Maya. Décembre 2012 aurait dû voir la fin du monde. Au vu des évènements que nous vivons depuis la pandémie, il est apparu évident au groupe que la pandémie marque la fin du monde tel que nous l’avons connu. Le réalisateur Simon Chauffray a choisi pour le clip de montrer le groupe en pleine errance, en intercalant des images évoquant les "stigmates d'une civilisation à bout de souffle."

Apple Jelly, un groupe inspiré par Kraftwerk, LCD Soundsystem, la Factory, le cinéma et l’art contemporain, né au début des années 2000 dans la banlieue lyonnaise, annonce son 3ème album, Die, Motherfucker ! Die !!! Cet album aux multiples vies, enregistré en 2013, joué en live pendant des années, attendra 2020 pour être présenté officiellement à son public.

Après deux albums et des multiples concerts, SLip et BEnn se retrouvent un matin du printemps 2012 pour évoquer la suite. Ils font le constat d’une société en bout de course. Ce sera le thème de leur prochain projet. Peu à peu, le successeur de « Nanana Club » prend forme. Le groupe rentre en studio début 2013 (une nouvelle fois avec Bruno Preynat) et enregistre les 10 titres qui formeront le 3ème album, Die, Motherfucker! Die!!! (titre inspiré par la filmographie de Russ Meyer). Début 2016, le groupe s’est finalement perdu dans des changements de stratégies.

Les concerts s’arrêtent et Apple Jelly rentre dans une nouvelle période trouble… Après 3 ans de silence, le groupe renaît de ses cendres et annonce son retour en 2020. Un nouveau line-up se forme, Fat Kick Joe, le batteur d’origine, retrouve la formation, toute le monde se met en ordre de bataille.

Sept ans après l’enregistrement, Bruno Preynat reprend le mix de l’album pour lui donner un son plus actuel, autant inspiré par la scène disco punk (LCD Soundsystem…) que le R&B glauque de Billie Eilish.

En mars 2020, le Festival Berlin Music Video Awards sélectionne le clip du titre éponyme « Die, Motherfucker! Die!!! » aux côtés de The Chemical Brothers, Thom Yorke, Foals ou encore Travis Scott.

En parallèle, alors que la France et une bonne partie du monde sont confinés par le Covid-19, la sortie de « Die, Motherfucker! Die!!! » est finalement annoncée.

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

----------------------

Xbox Séries S

a - de 300 euros

 

> Réseaux

--------------