#CULTURE - Exposition CARNAVALS à Granville (reconnue d’intérêt national) - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#CULTURE - Exposition CARNAVALS à Granville (reconnue d’intérêt national)

Exposition CARNAVALS à Granville (reconnue d’intérêt national)

Née d'une co-production inédite entre les musées de Granville et le musée de Normandie à Caen, l'exposition CARNAVALS présente les origines, festivités, masques et mystères du carnaval à travers le monde… Imaginée suite à l’inscription du Carnaval de Granville sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO en 2016, l’exposition fait l’objet d’un partenariat inédit avec le Musée international du Carnaval et du Masque de Binche (Belgique). La collaboration entre les musées de Granville et le musée de Normandie, permet de mettre en regard deux pratiques carnavalesques différentes (un carnaval satirique à Granville et un carnaval étudiant à Caen) mais présentant des similitudes, à l’aune d’autres pratiques carnavalesques d’Europe et d’ailleurs.

Une exposition reconnue d’intérêt national

Le label « Exposition d’intérêt national » a été créé par le ministère de la Culture en 1999 pour mette en valeur et soutenir des expositions remarquables organisées par les musées de France hors Paris. Elles mettent en lumière des thématiques qui reflètent la richesse et la diversité des collections des musées de France. Ces « Expositions d’intérêt national » s’inscrivent dans le cadre d’une politique de démocratisation culturelle menée par le ministère de la Culture. Sur l’ensemble du territoire, ce label récompense un discours muséal innovant, une approche thématique inédite, une scénographie et un dispositif de médiation ayant pour objectif de toucher les publics les plus variés, tout particulièrement dans le cadre de l’éducation artistique et culturelle.

Carnaval est une fête calendaire qui marque la fin de l'hiver et précède la grande période d'abstinence chrétienne qu'est le Carême. Expression d'un franc comique populaire, par opposition à une culture officielle et sérieuse, c'est une communion festive à la fois pour ses acteurs et ses spectateurs. Fête du renouveau, de la célébration du printemps, dont la principale vertu est l'expiation des péchés de la société locale, ses expressions sont multiples. Dès l’Antiquité, les fêtes des Saturnales à Rome et de Pourim à Babylone mettent en scène l’inversion des rôles par le travestissement permettant ainsi une « régénération » de la société. Au Moyen Âge, avec l’apparition du Christianisme, la tradition carnavalesque s’enracine. Ces quelques jours de liesse permettent aux Chrétiens de s’affranchir des contraintes sociales et de la sévérité de l’Église. Cette période de fête autorise les derniers moments d’exubérance, de gaieté et de gourmandise avant d’entrer dans la période d’humilité, de calme et de discipline alimentaire qu’est le Carême. Petit à petit, le rite carnavalesque est codifié dans les coutumes de la ville et des confréries carnavalesques voient le jour. Aujourd’hui, certaines villes ont perdu leurs traditions carnavalesques, tandis que d’autres ont résisté à leurs disparitions. Des coutumes d’antan ont traversé les siècles telles que les costumes de personnages-types (commedia dell’arte, l’homme sauvage, les garçons enceints, etc), les cavalcades, les intrigues, le jugement et l’exécution du bonhomme carnaval et bien d’autres. D’autres éléments plus récents viennent enrichir la tradition de ces fêtes carnavalesques.

Le Carnaval de Granville et le Carnaval des étudiants de Caen, codifiés dans leurs aspects actuels au XIXe siècle, partagent cet impérieux besoin d'exaltation, de démesure, de démonstration de force et de critique sociale, tout en s'appropriant la ville. À travers un parcours d’articulé autour de cinq thématiques : Un temps de rupture dans le calendrier ; Vers la renaissance de la nature ; Dis-moi qui tu es... ; Contrôler le carnaval ; Carnaval, un espace de liberté et d'expression ; l’exposition propose une double lecture, oscillant entre propos génériques et exemples locaux.

PRATIQUE



EXPOSITION DU 22 JUIN AU 14 NOVEMBRE 2021



Horaires d’ouverture (sous réserve) :

Du 22 au 30 juin :

Du mardi au vendredi : de 11h à 18h.

samedi et dimanche : de 11h à 13h et de 14h à 18h.



Du 1er juillet au 30 septembre :

Du mardi au dimanche, de 11h à 18h.



Du 1er octobre au 14 novembre :

Hors vacances scolaires, du vendredi au dimanche, de 14h à 18h.

Pendant les vacances scolaires, toutes zones confondues, du mardi au dimanche, de 14h à 18h.

Fermeture au public du 15 novembre à fin janvier.



Tarifs :

Plein tarif : 5€ ; tarif réduit : 4€ ; Pass annuel : 12€ ; Gratuit pour les moins de 26 ans et les demandeurs d’emploi

Tarif réduit sur présentation du billet d’entrée de l’exposition Dior en roses au musée Christian Dior.

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

----------------------

Xbox Séries S

a - de 300 euros

 

> Réseaux

--------------