Festival du Cinéma Américain - #DEAUVILLE - Terre de culture et de festivals ! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

Festival du Cinéma Américain - #DEAUVILLE - Terre de culture et de festivals !

Festival du Cinéma Américain - #DEAUVILLE - Terre de culture et de festivals !

Deauville, la ville cinéma

De nombreuses images surgissent à l’évocation de Deauville et du cinéma : silhouettes d’acteurs de légende dans des décors et une lumière naturellement séduisante pour les caméras. On ne sait plus qui des cinéastes ou de la ville a épousé l’autre en premier. L’histoire cinématographique deauvillaise se poursuit chaque année avec enthousiasme, passion et envie de surprendre et émouvoir le public, accompagner et soutenir la création. Portrait en cinémascope et en neuf étapes.

 

Un décor pour les cinéastes

Tournages et villégiatures « des professionnels de la profession » se confondent depuis les années 1920. On compte aujourd’hui plus d’une cinquantaine de films tournés à Deauville. Deauville est particulièrement attentive à faciliter les conditions de tournage sur ses espaces publics et à accompagner au plus près de leurs besoins les équipes de cinéma. Du Dieu du hasard d’Henri Pouctal tourné en 1919 à Les plus belles années d’une vie de Claude Lelouch (2019), en passant par Bob le Flambeur de Jean-Pierre Melville ( 1956) : nombre de réalisateurs ont choisi Deauville pour décor. Parmi eux Jean Delannoy, Marcel Carné, Gérard Blain, Alain Resnais Jacques Doillon, Serge Leroy, Georges Lautner, Patrice Leconte, Sophie Marceau, Diane Kurys, Jean-François Richet ou encore Anne Fontaine.

Un réalisateur porte-bonheur

C’est une caméra – celle de Claude Lelouch – qui a immortalisé Deauville aux couleurs des sentiments amoureux…et contribué à faire connaître la ville dans le monde entier. Son dernier film « L’amour, c’est mieux que la vie » sera présenté au Festival 2021 !

 

1975, l’année clé

Deauville est alors le haut lieu des festivités estivales. Mais l’ambition affichée est de faire vivre la station au-delà de la saison des courses. Ce sera chose faite avec la naissance du Festival du Cinéma Américain sous l’impulsion de Lionel Chouchan et d’André Halimi, avec les soutiens enthousiastes du Maire d’alors, Michel d’Ornano, et de Lucien Barrière, PDG du groupe familial. Le cinéma s’installe durablement à Deauville, bénéficiant d’une politique touristique volontariste fondée sur la création et le développement de grands évènements. Politique qui verra la naissance en 1999 du Festival du film Asiatique, vitrine en Europe du cinéma asiatique !

 

Une promenade à la Sunset boulevard

Dès 1991, les noms des acteurs et réalisateurs accueillis au Festival sont inscrits sur les lices de la promenade des Planches, rappelant à chaque visiteur que « Hollywood s’est trouvé un verger en Normandie » comme le disait Anne d’Ornano. Chaque année, ces cabines sont inaugurées par ceux qui ont l’honneur de voir leur nom inscrit face à la mer. Cette année, Oliver Stone et Michaël Shannon fouleront les célèbres Planches.

Samedi 4 septembre 15H45 : OLIVER STONE – CABINE 46

Samedi 11 septembre 15H : MICHAEL SHANNON – CABINE 48

 

Un modèle Convaincu que la culture est un élément essentiel de l’équilibre social et de l’attractivité des villes et des territoires, Philippe Augier a particulièrement œuvré au développement du champ culturel au travers de festivals et de rendez-vous permanents avec le public. Cinq manifestations culturelles ont vu le jour depuis la naissance du Festival du Cinéma Américain, tous fruit d’une politique culturelle ouverte, privilégiant la découverte, le partage et l’apprentissage.

Avril : FESTIVAL DE PAQUES FESTIVAL LIVRES & MUSIQUES

Aout FESTIVAL

AOÛT MUSICAL

Mai à octobre : SAISON CULTURELLE

Octobre : FESTIVAL DE PHOTOGRAPHIE PLANCHES CONTACT

Festival du Cinéma Américain - #DEAUVILLE - Terre de culture et de festivals !

Des engagements

En 1995, le Festival du Cinéma Américain devient partie prenante dans la diffusion du cinéma Américain en France en créant une compétition officielle dédiée aux réalisateurs indépendants, reconnaissants aujourd’hui de ce soutien sans faille. Le Festival en complicité avec la Ville de Deauville est particulièrement attaché à renouveler la programmation lorsqu’il s’agit de mieux rendre compte des évolutions du monde. Ses sections n’ont cessé au cours de 47 éditions d’évoluer !

 

L’écologie portée par le cinéma

En marge du Festival du Cinéma Américain, associant entreprises, pouvoirs publics et ONG, le Festival Deauville Green Awards est une plateforme de rassemblement et de convivialité, un moment d'échanges sur les meilleures pratiques audiovisuelles pour mettre en valeur les réalisations concrètes en faveur d'un développement durable. Il est soutenu par la Ville de Deauville qui l’accueille au mois de juin depuis 2012.

 

Le public, toujours le public

Le Festival du Cinéma Américain a instauré dès sa création en 1975 un lien très fort avec ses premiers intéressés : les spectateurs qui trouvent aujourd’hui au travers du Prix du public de la Ville de Deauville l’expression d’une place pleine et entière. Un dispositif d’information à chaque séance les incite à voter en sortie de salle. Dans le même temps, et comme elle le fait depuis de nombreuses années, la Ville organise des accès privilégiés pour les Deauvillais avec la soirée des Deauvillais ainsi que la distribution de 400 places tout au long du festival. Les Deauvillais peuvent retirer chacun deux places pour assister à une projection du Festival sur présentation d’un justificatif de domicile. Les places sont à retirer le matin de la projection. Le dîner des Deauvillais se déroule traditionnellement le mercredi du Festival et permet d’accéder pour un prix abordable à la séance officielle, suivie d’un dîner en présence du jury !

 

Un univers aux Franciscaines

En 2021, Deauville a ouvert Les Franciscaines. Dans un ancien lieu de culte, reconfiguré à la mesure d’un projet culturel innovant, on laisse là son imaginaire circuler pour vivre une expérience inédite, ouverte à tous les possibles : s’informer, se parler, s’écouter, se cultiver, découvrir, s’enrichir, traîner, se distraire, à travers des parcours ajustés à chaque profil de visiteur. Dans les galeries qui entourent son magnifique cloître, un univers est dédié au cinéma et au spectacle, l’un des thèmes chers à Deauville. On peut y découvrir l'histoire qu'entretient Deauville avec le cinéma depuis plus d'un siècle au travers d’un film et de documents à consulter.

Le vendredi 10 septembre, les passionnés de cinéma pourront revivre les grands moments du Festival à l'occasion d'une rencontre avec le journaliste Roland Godefroy, auteur du livre Deauville, 25 ans de cinéma américain !

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

----------------------

Xbox Séries S

a - de 300 euros

 

> Réseaux

--------------