#MUSIQUE - Ulrich Forman (feat Bergmann ans Days) - Wish I'd loved you more ! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#MUSIQUE - Ulrich Forman (feat Bergmann ans Days) - Wish I'd loved you more !

#MUSIQUE - Ulrich Forman (feat Bergmann ans Days) - Wish I'd loved you more !

Fruit d’une collaboration avec la chanteuse Bergmann et le rappeur Days, Ulrich nous propose une ballade sensuelle sur l’amour qui s’en va. A l’image du piano désaccordé et entêtant qui sert de fondation au morceau, les protagonistes se rendent compte de la distance qu’ils éprouvent l’un envers l’autre, en prenant bien garde de ne rien dire à l’autre pour ne pas le blesser mais aussi pour ne pas s’avouer qu’on est dans l’impasse.

« Wish I had the guts to go » « wish I’d loved you more » comme une manière de prolonger le déni, le couple préfère s’embourber dans une relation morte, vidée de tout sens, par peur de partir. Days porte un regard extérieur à leur relation, ni méprisant, ni tendre, sorte d’arbitre, il vient trancher le débat et conclut le morceau sur la désagrégation de sa voix, en même temps que celle du couple. Le morceau, plein de mélancolie, est parfaitement illustré par Nathalie de Lopez, fondatrice de Gangster Magazine et réalisatrice du très acclamé « Dance or Die », qui parvient à créer un objet à part, une véritable œuvre vidéo pleine de sensualité.

Ce couple en plein déchirement s’en retrouve parfaitement traduit à l’écran, sous les traits d’Helena Olmedo Duynslaeger et Robinson Cassarino, talentueux couple de danseurs à la ville comme à la scène, que l’on peut retrouver l’une dans la dernière campagne Black Opium d’Yves Saint-Laurent ou dans la troupe Eastman de Sidi Larbi Cherkaoui, et l’autre dans le dernier film de Cédric Klapisch « En Corps ».

Ulrich Forman est un auteur, compositeur et producteur. Le coeur de sa musique est composé de mélodies douces et tendres qui prennent place dans une atmosphère pop-folk mêlant instruments acoustiques et influences électroniques.

Entre 2013 et 2018, Ulrich Forman compose deux EPs ainsi qu’un album, naviguant entre des influences folk et des mélodies aériennes, entre puissance et tendresse. Sur la scène ou en studio, il collabore avec Fab Dupont (Paul Mc Cartney/The Do), Florent Livet (Phoenix/Bloc Party), Pavle Kovacevic (Sébastien Tellier), Chab (Feist/Daft Punk), Graham Hawthorne (Brian Wilson/Paul Simon) ou encore Yann Tiersen et Alain Souchon. Vient l’année 2022, et avec elle le nouvel opus d’Ulrich Forman,« Chapter IV : Vulnerable» disponible le 27 mai 2022

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

----------------------

Xbox Séries S

a - de 300 euros

 

> Réseaux

--------------