#CULTURE - Abbaye de Hambye : Maurice Matieu, l'ombre et la forme Saison 2 ! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#CULTURE - Abbaye de Hambye : Maurice Matieu, l'ombre et la forme Saison 2 !

Abbaye de Hambye : Maurice Matieu, l'ombre et la forme Saison 2 !

ABBAYE DE HAMBYE MAURICE MATIEU, L’OMBRE ET LA FORME SAISON 2 ! 21 mai - 30 septembre 2022

En 2021, l’équipe de l’abbaye de Hambye a conçu l’exposition « Maurice Matieu, l’ombre et la forme », autour de l’œuvre de cet artiste d’envergure internationale, dont l’atelier était installé tout près, à Saint-Denis-le-Gast. Le succès de cette exposition auprès du public et l’intérêt suscité par les œuvres de ce peintre encore trop peu connu nous a incité à reconduire l’accrochage pour sa deuxième saison consécutive en 2022.

 

MATIEU, PEINTRE, MATHEMATICIEN, ENGAGÉ

matieu, né Maurice Mathieu à Paris en 1934, est peintre. Il est aussi mathématicien, militant politique, intellectuel, écrivain. Mais c’est avant tout, et inlassablement, par la peinture qu’il exprime son rapport au monde et son engagement. Brillant mathématicien, il est assistant au Collège de France dès l’âge de 20 ans. Il enseigne ensuite pendant 40 ans à la faculté des Sciences de ParisJussieu. La guerre d’Algérie, et les débats intellectuels qu’elle suscite, marquent une rupture dans sa prometteuse carrière scientifique. Il se détourne alors de la recherche fondamentale institutionnelle, lui préférant un mode d’expression qui lui permette de s’ouvrir aux « désordres du monde ». C’est sur la toile qu’il trouve un espace où donner quotidiennement forme à ses inquiétudes, à son rejet de la violence et de l’oppression. Il commence donc à peindre, en autodidacte.

En 1963, il s’installe dans son premier atelier. En 1965, il réalise sa première exposition collective à la prestigieuse galerie Maeght à Paris. Il s’engage dans des actions anti-impérialistes et antifascistes et s’inscrit dans un cercle d’artistes et d’intellectuels, parmi lesquels, dès 1961, Sartre, dont la silhouette apparaît dans son œuvre. En 1975, matieu déménage son atelier dans les anciens entrepôts des magasins généraux de la Villette, quai de la Loire à Paris, où travaillent aussi de nombreux autres artistes. C’est une période très productive, marquée par une grande inventivité dans les formes, les matières, les assemblages. Il expose régulièrement en France et à l’étranger, et présente en 1994 une rétrospective dans les immenses espaces des ateliers du quai de la Loire, dont les occupants sont expulsés peu de temps après pour rénovation

En 1995, quittant son atelier, son logement et sa vie parisienne, il s’installe à la ferme de la Rayrie, achetée quelques années auparavant par son épouse Nicole, à Saint-Denis-le-Gast, au centre de la Manche. Débute alors une nouvelle phase de travail continu, de création encore plus intense. C’est à la Rayrie aussi qu’il commence à écrire et à éditer des livres. Il meurt en 2017 après avoir travaillé à une dernière exposition, sa première dans la Manche : La ronde où l’inoubliable joie de vivre, présentée à l’usine Utopik à Tessy-Bocage.

DE L’ATELIER A L’ABBAYE

L’idée de présenter l’œuvre de matieu à l’abbaye de Hambye a germé suite à l’exposition de l’usine Utopik. L’œuvre de cet artiste majeur, voisin de l’abbaye mais quasi inconnu des Manchois, devait à nouveau être mise en lumière et partagée avec le public.

Le défi était impressionnant. L’œuvre de matieu est colossale : les ateliers de La Rayrie recèlent des centaines de tableaux, représentant près de 60 ans de travail ininterrompu. Et matieu aimait réaliser lui-même de grandes expositions montrant la quasi-intégralité des œuvres d’une série, dans des lieux très vastes.

Comment dès lors établir une sélection pertinente, adaptée à la surface réduite de l’ancien réfectoire des frères convers de l’abbaye ? Un axe a été retenu, soulignant, dans le travail de ce peintre mathématicien, les recherches sur l’espace et l’agencement des formes géométriques dans le plan : le pavé, le vitrail, les zelliges (mosaïques araboandalouses)… Voilà qui promettait un beau dialogue avec l’architecture médiévale de l’abbaye.

La grande disponibilité, les conseils et la bienveillance de la famille du peintre - Nicole son épouse, Daniel, Armelle et Alain, ses enfants - ont permis d’affiner le parcours et d’orienter la sélection définitive. L’exposition L’ombre et la forme regroupe ainsi une vingtaine d’œuvres de la période manchoise, représentatives de thèmes chers à matieu : -La recherche sur la combinatoire et sa traduction sur l’espace du tableau. -La réflexion sur la définition de l’homme et la manière de le représenter en peinture. Cette exposition est conçue avec le souhait de proposer quelques portes d’entrée sur l’univers passionnant de cet artiste. Elle comprend également un espace de manipulation centré sur la construction des zelliges et un livret-jeu pour les plus jeunes. Plusieurs ouvrages de matieu sont disponibles à la boutique du site

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

----------------------

Xbox Séries S

a - de 300 euros

 

> Réseaux

--------------