#EMPLOI #NORMANDIE - Plus de 300 conducteurs de bus ont été recrutés sur le réseau NOMAD CAR pour la rentrée scolaire ! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#EMPLOI #NORMANDIE - Plus de 300 conducteurs de bus ont été recrutés sur le réseau NOMAD CAR pour la rentrée scolaire !

Lundi 4 juillet dernier, Jean-Baptiste Gastinne, Vice-Président de la Région Normandie, chargé des transports, Marc Millet, Président de la Commission Orientation Formation Apprentissage de la Région Normandie, Bertrand Deniaud, Vice-Président de la Région, chargé des lycées et de l’éducation, Alain Collet, co-Président de la Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV), Stéphane Cauchy, Secrétaire général de l’Organisation des Transporteurs Routiers Européens (OTRE) Normandie, ont présenté, au Conseil régional, à Caen, un plan d’actions régional pour le recrutement de conducteurs de car.

Au début de l’été, près de 10 % des postes soit 400 postes de conducteur étaient vacants sur le réseau NOMAD en Normandie. Ce phénomène, préexistant, s’est amplifié dans le contexte de reprise post épidémie : 8 000 postes étaient alors estimés à pourvoir au niveau national.

A quelques jours de la rentrée et comme pendant tout l’été, la Région Normandie poursuit ses échanges quotidiens avec les transporteurs pour connaître exactement – secteur par secteur – l’impact de cette pénurie de conducteurs sur la réalisation des services prévus au plan de transport régional Nomad Car.

A ce jour, après enquête auprès des collectivités assurant le service en régie et des transporteurs, et au vu des retours d’une grande partie des entreprises, dont les plus importantes en volume de service, une nouvelle estimation a été faite, qui montre l’efficacité des actions engagées conjointement pour le recrutement.

A ce stade, 70 postes de conducteurs ne sont pas encore pourvus en Normandie sur le réseau Nomad Car sur un total de 4 000 postes, auxquels s’ajouteraient les quelques postes à pourvoir chez les transporteurs n’ayant pas encore répondu. Un nombre que la Région va réduire dans les prochaines semaines.

D’ores et déjà des solutions ont été trouvées pour plus la moitié des postes sans modification de plan de transport. Pour exemple, il manquerait pour l'instant entre vingt et trente conducteurs dans le Calvados et l’Eure pour assurer tous les circuits de ramassage scolaire à la rentrée. Des prises de poste de nouveaux conducteurs sont ainsi projetées, mais une fois que les candidats auront suivi leur formation et obtenu le titre professionnel dans le dernier trimestre 2022. Il existe par ailleurs un écart entre le chiffre annoncé en termes de postes vacants et les impacts sur les transports scolaires.

En effet beaucoup d’entreprises arriveront à assurer la totalité des circuits malgré les postes non pourvus, en faisant rouler l’encadrement et les personnels d’exploitation et de maintenance détenteurs du permis D – dans l’attente de prise de service des recrutés de l’été. En première estimation, pour la moitié environ des postes non pourvus, une solution de continuité permettant d’assurer le service dès le 1er septembre est déjà identifiée.

Dans les cas où il est pressenti que des cars ne pourront pas circuler à la rentrée, la Région et les transporteurs recherchent des solutions alternatives à la suppression pure et simple de service : décaler certains horaires de quelques minutes pour permettre à des conducteurs d'enchaîner deux circuits de ramassage, fusionner des services avec des décalages horaires et des impacts sur les temps de parcours, … Ce travail d’ajustement du plan de transport initial est en cours et se poursuivra jusqu’à la rentrée et au-delà si nécessaire, avec l’objectif que les actions retenues soient les moins pénalisantes possibles pour les enfants et les familles. Les élèves qui empruntent les cars scolaires de la région seront prévenus dès que des décisions seront arrêtées, secteur par secteur.

Ils recevront une information avant la rentrée grâce à l’application Nomad Car, ainsi que les communautés de communes et les établissements scolaires. La Région Normandie, en charge du réseau NOMAD, transporte quotidiennement plus de 115 000 scolaires via des lignes commerciales ou des circuits dédiés.

Le réseau commercial est également emprunté par des salariés, étudiants, touristes (3,5 millions de voyages par an).

NOMAD CAR EN CHIFFRES

• 137 lignes routières interurbaines

• 4 300 circuits scolaires

• 2 600 cars

• 4 000 postes de conducteurs, 70 % d’hommes, 30 % de femmes

• 115 000 élèves transportés

• 3,5 millions de voyages/an sur le réseau commercial.

Pour répondre aux besoins de mobilité des Normands, la Région a signé près de 130 contrats publics avec une trentaine d’entreprises pour que les autocars NOMAD CAR circulent sur les différents bassins de vie. La Région finance la réalisation des services scolaires et commerciaux avec des charges de conduite qui représentent près de 200 millions € par an.

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

-------------------

> Réseaux

--------------