#TOURISME - Un mois de juillet record pour l'Airborne Museum ! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#TOURISME - Un mois de juillet record pour l'Airborne Museum !

#TOURISME - Un mois de juillet record pour l'Airborne Museum !

La reprise de l'activité touristique pour la période estivale se confirme à l'Airborne Museum Juillet 2022 a été le meilleur mois de juillet (hors anniversaires) de l'histoire du musée. Un signe rassurant qui confirme la reprise tant attendue dans le secteur du tourisme de mémoire normand, et qui dans le cas du musée laisse entrevoir de belles perspectives.

Malgré bon nombre de voyants au vert du côté des professionnels du tourisme de la Normandie, d'après la note de conjoncture touristique territoriale de Normandie Tourisme de mai et juin, restait à voir si la période estivale, moment crucial pour bien des structures, allait confirmer l'anticipation. Il s'avère que pour l'Airborne Museum, c'est bel et bien le cas.

Afin de prendre une bonne mesure des performances, le musée compare son année 2022 à l'année 2018, et au terme de ce mois de juillet, le constat est sans appel. Non seulement juillet 2022 a été meilleur que 2018, avec 35 223 entrées, il est devenu le meilleur mois de juillet de l'histoire du musée, hors années d'anniversaires.

Parmi les touristes étrangers, si les touristes américains étaient forcément moins nombreux qu'en juin (10%), les néerlandais, en revanche, ont été au rendez-vous: ils sont la nationalité la plus représentée parmi la clientèle étrangère du musée, avec 23%. Les Belges (19%) et les Britanniques (14%) ne sont pas en reste. Cet afflux inédit des touristes néerlandais peut s'expliquer par les fortes chaleurs ayant assailli l'hémisphère sud de la France, ainsi que par le coût du carburant, qui les fait descendre moins bas que d'habitude pour leurs vacances. Il est fort possible que cette tendance se pérennise et que cette clientèle devienne durablement la principale cohorte étrangère du musée. Globalement, la clientèle du musée était composée de 53% de touristes étrangers en juillet, chose naturelle durant la période estivale. Côté français, un quart de la clientèle seulement provenait de la Normandie et de la région parisienne, laissant la part belle aux touristes des quatre coins de l'hexagone. Bien sûr, le mois d'août, qui est historiquement le mois le plus prospère de l'année, reste à venir. C'est uniquement à son terme qu'un premier bilan pourra être établi, mais l'on est en droit de croire qu'il ne sera pas décevant, au vu d'un aussi encourageant premier mois de la haute saison.

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

-------------------

> Réseaux

--------------