#ECOLOGIE #SNCF - Utilisation du biocarburant B100 sur la ligne Paris-Granville : 11 000 tonnes de CO2 évitées depuis avril 2021 - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PS5 - XBOX Series X/S - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#ECOLOGIE #SNCF - Utilisation du biocarburant B100 sur la ligne Paris-Granville : 11 000 tonnes de CO2 évitées depuis avril 2021

Utilisation du biocarburant B100 sur la ligne Paris-Granville : 11 000 tonnes de CO2 évitées depuis avril 2021

Mardi 17 Janvier, au Technicentre SNCF de Granville, Jean-Baptiste Gastinne, Vice-Président de la Région Normandie chargé des transports, Grégoire Forgeot d’Arc, Directeur Régional des Lignes Normandes SNCF Voyageurs, Claire Duhamel, Directrice Générale d’Oleo100 chez Saipol (Filiale d’Avril) en présence de Françoise Plouviez-Diaz, sous-préfète de Coutances, Claire Rousseau, Conseillère régionale, et de Gilles Ménard, Maire de Granville, ont fait le bilan des 18 mois d’utilisation du biocarburant B100 dans les trains Régiolis de la ligne Paris-Granville.

Sur cette période, ce sont 11 000 tonnes de CO2 qui ont ainsi été évitées. Conscients des enjeux climatiques, les partenaires sont engagés dans une démarche commune de réduction des émissions de CO2 sur le territoire. Depuis avril 2021, les trains de la ligne Paris-Granville roulent exclusivement au B100, un biocarburant 100% colza, une 1ère en France.

Cette démarche inédite en Normandie, et en France, permet de sortir des énergies fossiles à court terme sans modification du matériel roulant et de réduire les émissions des gaz à effet de serre pour une mobilité plus durable.

Le 5 juillet 2022, l’Assemblée Plénière de la Région Normandie a validé la poursuite de l'utilisation du B100.

Crédit photo : Galliot / Région Normandie

Crédit photo : Galliot / Région Normandie

DES RÉSULTATS CONCLUANTS

La première phase d’expérimentation en service commercial, lancée en avril 2021, avait pour objectif d’appréhender l’autonomie des matériels lorsqu’ils circulent au biocarburant B100 mais aussi le fonctionnement du matériel roulant en observant le comportement du moteur thermique. L’ensemble des éléments analysés ont conclu à un bon comportement des matériels roulants. En 18 mois, sur la ligne Paris-Granville, les trains ont parcouru 3,5 millions de kilomètres et le basculement au biocarburant B100 a permis d’éviter les émissions de plus de 11 000 Tonnes de gaz à effet de serre, soit l’équivalent des émissions de gaz à effet de serre annuelles de 1 235 Français (les émissions de carbone sont évaluées à 8,9 tonnes équivalent CO2 par Français/an. Source Ministère de la Transition Écologique.) L’étude Quanti GES, méthodologie déployée par l’ADEME et appliquée à la solution B100 sur la ligne Paris-Granville a quantifié l’impact de cette action de décarbonation. Le déploiement de la solution B100 a permis une réduction de 62% des émissions de GES par rapport à l’alimentation au gazole fossile de ces trains auparavant.

UNE ÉNERGIE 100% VÉGÉTALE, 100% MADE IN FRANCE

Depuis avril 2022, SNCF Voyageurs et la Région Normandie ont fait le choix de faire appel à Saipol qui produit du B100 sous la marque Oleo100. Le B100, est un biocarburant d’origine 100% végétale obtenu à partie de la transformation d’huile de colza. Il offre une autonomie proche du diesel. Cette énergie est transportée depuis le site normand de Grand- Couronne dans des véhicules roulant eux-mêmes avec Oleo100 et stockée dans des cuves au Technicentre de Granville. Le produit Oleo100 respecte les critères de durabilité.

Oleo100 est : une énergie renouvelable, entièrement issue de graines de colza récoltées en France, et en particulier autour du bassin normand : transformée localement en Normandie (usine SAIPOL, producteur et distributeur d'Oleo100, implantée à Grand-Couronne), transportée jusqu'à Granville en camion circulant également au B100, assurant un transport durable, certifiée durable à l’issue d’un audit annuel réalisé par un organisme indépendant. Oleo100, coproduit de l’huile alimentaire et des tourteaux non OGM destinés au bétail, permet ainsi de soutenir l’indépendance alimentaire, protéique et énergétique de la France.

Le colza français n'implique pas de déforestation ni de réaffectation des sols selon la directive sur les énergies renouvelables de la commission européenne RED II.

UNE AMBITION :

ATTEINDRE LA NEUTRALITÉ CARBONE EN 2050

La démarche d’utilisation du B100, qui contribue aux ambitions régionales en matière de développement durable et de transition énergétique, s'inscrit pleinement dans l'optique de la décarbonation du transport ferroviaire avec l’ambition d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Le projet B100 constitue une première étape pour proposer des solutions alternatives aux trains roulant au diesel. L’utilisation du B100 a également pour objectif de décarboner rapidement le transport ferroviaire sans modification significative des matériels. Avec le programme national PLANETER de transition écologique pour les TER, SNCF Voyageurs a pour ambition de baisser d’un tiers l’empreinte carbone des passagers et ainsi de réduire les émissions de CO2 de 100 000 tonnes par an. SNCF Voyageurs promeut avec les Régions de nombreuses innovations, pour offrir une mobilité toujours plus verte : biocarburant HVO (Huile Végétale Hydrotraitée), trains à hydrogène, hybrides, à batterie…. Elle vise aussi la décarbonation de l’ensemble des activités avec des projets d’efficacité du matériel roulant et des bâtiments, et la mise en œuvre de mesures de sobriété énergétique en opérationnel avec de nouveaux gestes métiers pour réduire les consommations d’énergie des trains, comme l’éco-conduite ou l’éco-stationnement. Cette démarche s’inscrit dans la politique volontariste de la Région dans le cadre de la mise en place du GIEC normand.

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

-----------------

Cliquez sur le logo pour écouter les programme de RNC Radio Normandie Cherbourg la webradio de Cherbourg

---------------

> Réseaux

-------------

Evènements

--------------

---------------

-------------

A découvrir 

La cité de la mer a Cherbourg-en-cotentin

-----------

BON PLAN

Xbox séries x en promo sur amazon