Jeux video: Découvrez le test de DMC Devil May Cry !! (16/20) - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

Jeux video: Découvrez le test de DMC Devil May Cry !! (16/20)

dmc_1.jpg

Alors que le reboot a le vent en poupe depuis de nombreuses années dans le milieu du septième art, cette tendance a depuis peu fait son bonhomme de chemin dans le jeu vidéo. Du coup, les noms restent, les icônes tiennent bon mais sous couvert d'une refonte graphique et / ou de gameplay. Ainsi, les grandes franchises semblent braver le temps avec une grâce insolente. Cette fois, c'est Devil May Cry qui s'y colle et si le beau ténébreux aux cheveux argentés fait place à un petit minet surexcité, la formule reste la même : on frappe et on avance. Problématique ? Pas vraiment...Si le visuel ne plaira pas à tout le monde, difficile de critiquer Ninja Theory qui ne s'est fixé aucune limite. De fait, si les environnements passent d'un extrême à l'autre en optant pour des ambiances gothiques, plus contemporaines ou bien encore très flashy, le résultat aura au moins le mérite de susciter des réactions très vives d'un côté comme de l'autre. Mentionnons également un bestiaire réussi et un design de personnages très marqué offrant à ce reboot un véritable cachet esthétique.D'un point de vue jouabilité, ce reboot de Devil May Cry ne cherche pas vraiment midi à quatorze heures. On retrouve par exemple ses marques en enchaînant les combos basés sur deux ou trois boutons d'action et des temps de pause. Toutefois, il est désormais plus simple de switcher entre les différentes armes et ainsi de réaliser des combos terrestres et aériens dantesques... Forcément. Précisons tout de même que les temps de chargement sont incroyablement longs et qu'on a encore droit à pas mal de soucis de caméra, notamment en intérieur.En Normal, le jeu vous réclamera entre 9 et 11 heures suivant votre volonté de tout dénicher, à commencer par les 21 Missions Secrètes. De plus, si vous trouvez que la mort n'est pas vraiment punitive grâce (à cause ?) de nombreux checkpoints, sachez que plusieurs modes de difficulté sont au menu pour corser les choses. Mentionnons enfin le mode Bloody Palace qui pourra vous retenir un petit moment avec ses 100 étages à gravir.Le travail effectué sur la bande-son est lui aussi synonyme d'ambiances diamétralement opposées. En somme, si le jeu baigne la plupart du temps dans une atmosphère «metalleuse», les morceaux varient en fonction de l'endroit où l'on se trouve. De plus, Capcom continue à proposer des doublages français de qualité puisque après celles de Resident Evil 6, les voix de DmC Devil May Cry s'avèrent très bien choisies, sans parler de la prestation impliquée des artistes vocaux.En soi, le scénario ne vaut pas tripette puisqu'il nous compte à nouveau l'affrontement de Dante face à Mundus. Pourtant, le côté plus mature de ce reboot amène des dialogues crus, tranchants et référentiels pour notre plus grand plaisir. La mise en scène se montre en revanche relativement classique, même si on appréciera le traitement de Vergil et quelques partis pris étonnants mais fort réjouissants.DmC Devil May Cry reste un bon beat'em all mais en tant que reboot, on aurait peut-être pu en attendre plus. En effet, si le fun est indéniable, le visuel travaillé et que le gameplay est accessible, on ne peut s'empêcher de se dire qu'il lui manque un «je ne sais quoi». Ce sentiment de manque, couplé à quelques soucis de visibilité, des temps de chargement innommables, une progression inégale et certains combats de boss inutilement longs, nous fait dire que Ninja Theory a, certes, fait du bon boulot mais qu'il faudra peut-être voir un peu plus loin pour un probable nouvel épisode.

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

-----------------------

Sarah Brightman

-----------------------

Promo Gaming 

LG OLED HDMI 2.1

Compatible PS5 et Xbox Series X

LG OLED 55B9 au meilleur prix ! Compatible HDMI 2.1 Xbox Series X et PS5

 

> Réseaux

--------------