Cotentin webradio actu buzz jeux video musique electro  webradio en live !

Visitez notre site et decouvrez notre webradio et nos hits. Dance,electro,Trance,House,techno,des versions Remix ou extended 24/7/7 et les nouveautes club . Decouvrez sur le site le meilleur du buzz,clips 2014,de l'actu musicale ,de l'actu en Normandie,du jeux video ,du cinema et des people's,de la radio et de la tele. Decouvrez aussi la selection du jour des meilleurs videos humour et parodie et buzz du net ainsi que les coups de coeur du site. Vous avez une actu,un clip,un single,un coup de coeur,un jeux video ? Contactez-nous et nous relayerons la news sur le site gratuitement ! vous voulez un echange de lien ? Contactez-nous

Jeux video: Mars War Logs est disponible sur PC/Xbox ! Le test: 5/10 !

Sorti sans prévenir sur PC et sans date de sortie fixe sur consoles, ce RPG orienté action vaut-il réellement qu'on s'y attarde ? Pas si sûr.

mars-war-logs.jpg


Développé par les français de chez Spiders, Mars : War logs est un projet en développement depuis très longtemps alors qu'il n'est pourtant destiné qu'aux plates-formes de téléchargement. Le jeu est donc particulièrement ambitieux, et tente aussi d‘apporter un peu de fraîcheur dans un monde de RPG fait avant tout de fantasy, plus que de science-fiction. Mais peut-on vraiment créer le nouveau Mass Effect avec moins de moyens mais beaucoup de bonne volonté ? On préfère vous le dire tout de suite : non. Avant toute chose, le jeu nous place dans la peau d'un prisonnier un peu étrange recueillant un jeune garçon dans une prison contrôlée par une compagnie privée, cette dernière se livrant une guerre avec ses concurrents dans le but de posséder une ressource précieuse : l'eau. Mais ça, on l'apprend assez vaguement, la première partie du jeu, qui consiste à s'évader de la prison, est loin d'être passionnante et s'avère même difficile d'accès.L'histoire du jeu ne nous intéresse pas, car elle est mal expliquée : les dialogues entre les différents personnages sont d'une tristesse sans nom et les affrontements contre les boss sont loin d'être épiques. Même lorsqu'il s'agit de se séparer d'un compagnon après sa mort, il n'y a aucun sentiment qui se dégage de tout ça. Heureusement, ce sentiment d'ennui s'estompe un peu dès que l'on finit par se dégager de la prison pour investir un village souterrain, et à aller plus loin dans le jeu. Mais cette problématique de départ pourri littéralement le titre jusqu'à sa dernière seconde. Et ce n'est pas le doublage catastrophique qui va changer l'immersion, non : on a du mal à rentrer dans le bain. Pourtant, on a tous les éléments d'un jeu de rôle classique, avec des dialogues à choix multiples (mais sans grand intérêt pour la suite), quelques cinématiques dramatiques (ou presque), et évidemment une ambiance. Pour l'illustrer, les développeurs ont fait le choix d'un moteur graphique maison. Si l'initiative est louable, et qu'elle permet d'imposer une ambiance assez sympathique que l'on s'amuse à inspecter avec une vision de Mars post-apocalyptique, en proie aux combats permanents, mais tout cela à un prix. La modélisation des visages est ridicule, on ne compte pas le nombre de clones que l'on peut croiser durant tout le jeu, et le manque de diversités dans les ennemis. Le level-design est aussi directement impacté par ce moteur maison, les zones sont petites, pas très inspirées, très linéaires même, on se contente d'avancer tout droit avec quelques embranchements donnant rapidement lieu à un cul-de-sac bien morne.Mais revenons un instant sur le côté jeu de rôle. Si vous pouvez effectivement avoir un compagnon à vos côtés, pour qu'ils combattent avec vous, celui-ci est complètement stupide, et vous ne pouvez pas gérer grand-chose chez lui. Il vous servira davantage d'éclaireur censé retenir un groupe de monstre que d'un vrai soldat digne de ce nom. On note aussi la présence d'une roue des pouvoirs, avec trois axes différents. Très classiques, on monte en niveau, débloquer des points à utiliser dans des pouvoirs et capacités, augmentant logiquement votre puissance. C'est du déjà-vu et revu, on regrette que les développeurs n'aient pas essayé d'oser davantage. Ils se sont contentés de proposer un système qui a certes déjà fait ses preuves, mais qu'il est difficile d'accepter puisqu'on nous le ressert dans une once de nouveautés. Même le système de réputation pose problème, car il n'a que trop peu d'impact sur vos possibilités de dialogues comme sur vos relations, et il faudra vraiment abuser pour voir quelque chose se passer. Il y a quelques loots, ils sont éparpillés dans des débris ici et là, mais si ce n'est via des quêtes, la plupart du temps, le jeu ne vous incitera pas à fouiller car cela ne donnera pas grand-chose. Même chose concernant les ennemis, la plupart ne laissent aucun butin intéressant et le système de craft est à la fois fouillis et sans intérêt. Un dernier mot avant de conclure, pour parler des phases action. On l'a dit, le jeu repose essentiellement sur son aspect jeu de rôle avec des quêtes scénarisées et secondaires, mais beaucoup d'entre-elles impliquent également des combats. Et le résultat est désagréable au possible. Les coups sont toujours plus ou moins les mêmes, il n'y a pas de système de combo, la caméra part dans tous les sens, et la difficulté s'avère parfois mal dosée. On peut parfois se retrouver face à des ennemis extrêmement difficiles à tuer alors qu'une minute auparavant, on est venu à bout d'un boss le plus facilement du monde.





Conclusion :





Mars : War Logs n'est pas une expérience aussi désagréable que ne le laisse penser ce test, mais elle cumule bien des défauts qui la rendent difficile à finir. Il propose toutefois une durée de vie acceptable vu le prix et quelques bonnes idées, notamment du coté de l'ambiance. Difficile d'imaginer ce que le jeu aurait pu donner avec plus de moyens, mais cette production française ne restera sans doute pas dans les mémoires.

Commenter cet article

Cotentin webradio en direct live:

Listen cotentin webradio mp3 by clicking below with your favorite media player:

Les hits récents en diffusions:

cotentin webradio en MP3 

cotentin-webradio-play.jpg
Logo-iTunes.jpg
cotentin-webradio-sur-free.jpg

+ Voir page "Partenaires"

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog