Jeux video: Test de Résident Evil 6 17/20 !! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

Jeux video: Test de Résident Evil 6 17/20 !!

Resident_Evil_6.jpeg

Si chaque nouveau Resident Evil a la lourde tâche de surpasser le précédent en perpétuant une certaine idée (ancienne ou nouvelle) qu'on se fait de la série, Resident Evil 6 arrive après le cinquième opus qui fut relativement décrié. De ce fait, Capcom se devait de réagir en brossant le fan dans le sens du poil tout en essayant d'accueillir un public toujours plus nombreux.
Vaste entreprise pour la société japonaise qui en a profité pour faire du neuf avec du vieux.Globalement, le jeu s'en sort avec les honneurs grâce à sa pluralité architecturale. De l'Europe de l'Est à la Chine en passant par l'Amérique du Nord, les décors se suivent et ne se ressemblent pas pour notre plus grand plaisir. Certes, tous les lieux ne sont pas aussi inspirés les uns que les autres mais le dépaysement est au rendez-vous et offre à cet opus un aspect globe-trotter plutôt inédit. De plus, Capcom a effectué un incroyable travail sur le bestiaire du jeu qui s'avère d'ailleurs l'un des plus fournis et des plus réussis de la série grâce à ses monstres insectoïdes, ses squelettes centenaires ou son boss final très inspiré de la créature du The Thing de Carpenter. On lui pardonnera alors plusieurs textures disgracieuses, quelques traces d'aliasing ou des animations un peu limites même si parfois, on ne pourra s'empêcher de se dire qu'une telle production méritait peut être mieux.Il est indéniable que les développeurs ont grandement amélioré la maniabilité depuis le précédent opus. Si celle-ci conserve encore par moments une certaine rigidité, le fan se sentira plus réactif que jamais face au danger. Il est ainsi possible de tirer en marchant, d'effectuer des roulades, des glissades, des tirs rapides, des contres ou de profiter d'un système de couverture renvoyant quelque peu à celui de Gears of War. L'accès à l'inventaire a lui aussi été optimisé et changer d'arme en pleine action ou utiliser un objet est désormais beaucoup plus simple. Dans le même ordre d'idées, le combat au corps-à-corps et les «finish moves» à base de QTE sont plus efficaces (trop peut-être) que dans Resident Evil 5. Beaucoup de nouveautés donc même si on déplore encore l'IA en dents de scie de notre coéquipier ou celle des ennemis voguant entre le «déplorable» et le «convenable».De base, Resident Evil 6 offre une durée de vie gigantesque avec son mode solo qui, bien qu'étant constitué de certaines séquences similaires à plusieurs binômes, vous retiendra une bonne trentaine d'heures grâce à quatre aventures recelant chacune cinq chapitres conséquents. Rajoutez à ceci la possibilité d'y jouer avec un ami, le mode Mercenaires ou bien encore le sympathique mode Chasse à l'homme et vous constaterez que sur la question de la longévité, ce sixième épisode est le digne descendant de Resident Evil 4.Tantôt inspirées, tantôt caricaturales, les musiques se montrent inégales mais soutiennent les passages bien marqués des différents binômes grâce à une solide interprétation. Quant au doublage français, il se révèle plus homogène que celui de Resident Evil Revelations tout en se montrant très impliqué. Une bonne surprise donc d'autant que si vous voulez vous la jouer puriste, rebelle ou curieux (choisis ton camp camarade), plusieurs doublages sont également disponibles même si cela nécessitera une installation supplémentaire sur Xbox 360, via un second DVD, et un changement de région sur PS3.Sorti du côté ultra référentiel, l'histoire de Resident Evil 6 ne parvient pas vraiment à rehausser l'aspect scénaristique de la série. On sourira donc poliment devant cette compagnie du nom de Neo Umbrella, de cette énième histoire de virus ou de ce pitch improbable tournant autour du fils de Wesker. Kitsch, le synopsis se paye également quelques instants grandiloquents avec Chris et des dialogues qu'on croirait issus d'une rétrospective Chuck Norris. Heureusement, il nous reste Ada, l'un des personnages les plus intéressants de la saga parvenant ici à tirer quelque peu le scénario vers le haut.Affichant une première partie laborieuse nullement représentative du reste de l'aventure, Resident Evil 6 se montre étonnamment généreux tout en se payant le luxe de s'amuser au détriment des autres épisodes. Parsemé de clins d'oeil à la série et au cinéma fantastique des années 80, 90 et 2000, tout en étant cantonné dans la vision coopérative que Capcom se fait désormais de «l'actioner / horror», cet opus franchit néanmoins une étape significative dans l'évolution de son gameplay. De plus, entre son excellente durée de vie et quelques passages très inspirés, il peut se targuer d'avoir voulu parler à un plus large public en piochant dans les épisodes passés tout en dynamisant son récit via des éléments plus actuels. De fait, si les différents binômes ne sont pas aussi intéressants les uns que les autres et que la technique n'est pas toujours optimale, Resident Evil 6 a su voir plus loin que Resident Evil 5. Si on pourra déplorer qu'il ne mette pas dans le mille à chaque fois, il a au moins le mérite de ne pas verser dans un immobilisme gênant. En somme, si on attend encore le Resident qui mettra tout le monde d'accord, ce segment demeure incontestablement un morceau de choix.

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

-----------------------

Sarah Brightman

-----------------------

Promo Gaming 

LG OLED HDMI 2.1

Compatible PS5 et Xbox Series X

LG OLED 55B9 au meilleur prix ! Compatible HDMI 2.1 Xbox Series X et PS5

 

> Réseaux

--------------