Normandie: Découvrez le cotentin ! (Et cotentin-webradio !) - Cotentin Webradio le Site
Cotentin Webradio le Site

Visitez le site de la webradio du Cotentin - Ecoutez chaque jour nos nouveautes Club - electro - Trance - House - Deep - EDM - Nudisco - Techno - Pop en live 24/24 et 7/7 (Notre Playlist disponible sur le site ) - Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Nos Partenaires ( annuaires et diffuseurs) - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Ecoutez notre webradio en mp3 128kbs sur votre pc ( winamp - itunes - VLC - Real - WMA ) ou sur le site a l'aide du player ( et aussi en pop up tout en surfant sur le net ) en page d'acceuil.

Normandie: Découvrez le cotentin ! (Et cotentin-webradio !)

Placée à l'extrémité ouest de la vielle europe, la presqu'ile du Cotentin, terre des vikings, dans le département de la Manche est bordée par la mer sur trois de ses coté.
cotentin-webradio logo
A l'Ouest, du Mont St Michel au Phare de la Hague, le littoral est ouvert à la houle qui l'a forgée depuis des siècles, laissant apparaitre de grands havres, ou la mer vient s'engouffrer au rythme des marées. L'ouest de la presqu'ile, avec ses iles et rochers bordés de dangers immergés, est parcouru par des courants violents et des marées impressionnantes, qui font émerger des montagnes de granit lorsqu'elles se retirent, comme à Chausey ou encore aux écrehous Au nord, Les fort courant qui entre dans la manche Est balaient les cotes entre les deux raz, réputés et craints des marins. Le raz blanchard à la pointe de la Hague et celui de Barfleur à la pointe de Gatteville. Puis enfin à l'Est, on passe des cotes rocheuses de Barfleur, et du val de saire, pour arriver aux longues plages de sables bordées par la baie de seine, et enfin à la baie des veys. Ce sont des forts courants qui ont forgés ces cotes granitiques au relief déchiré qui décrivent tellement bien cette péninsule.
tatihou
De ces côtes accueillantes et sauvages, nous nous intéressons aujourd'hui à la vie sous marine qui les borde, et plus particulièrement à une zone baignée par la fin du Gulf-Stream : Le littoral Nord Ouest de la presqu'ile. Du cap de Flamanville au magnifique village d'Omonville la Rogue. Le petit port de Barfleur, situé à l'extrême Est du cotentin présente lui aussi les même caractéristique. C'est un des plus beaux villages de France qui accueille aujourd'hui de nombreux navires de pêches traquant la moule sur les gisement au de la du Raz . C'est d'ici qu'est partis Guillaume le Conquérant, en 1066, pour envahir l'Angleterre Si les iles Chausey, rochers balayés à longueurs d'années par les vents et les courants violents, offrent peu d'abris aux navigateurs qui ne connaissent pas le secteur, il est toujours passionnant de s'y arrêter le temps d'une marée et de découvrir la mer qui se retire laissant place à d'énormes rochers émergeants, parsemés de grands champs de laminaires. C'est de Dielete et de son nouveau port de plaisance, déjà remplis, que nous appareillons aujourd'hui. Dielete fut pendant des siècles un petit port de pêche adossé au cap de Flamanville, et protégé par une longue jetée de granit. Il fut également avec Carteret l'un des principaux ports de liaisons avec les iles anglo normandes.
play cotentin webradio-copie-1
Au large on arrive rapidement sur un des derniers souvenirs de la richesse locale : la mine de fer. Son transbordeur, aujourd'hui abandonné, reste le dernier témoignage maritime d'une activité importante pendant un demi-siècle. Aujourd'hui ses piliers offrent un refuge inespéré à de nombreuses colonies de poisson, anémones et coquillages Si de la mine de Diellette et de son avancée maritime, il ne reste plus que le transbordeur, également appelé Warf, la richesse locale, a été remplacée aujourd'hui, par la centrale de production électrique, située sur le cap de Flamanville, de la hauteur jusqu'à la mer Et c'est en face de ce cap que l'on trouve bon nombre d'espèces marines, attirées par les courants créés par cette avancée naturelle. La force de ces courants, celle du flux et du reflux brassant sans arrêt ces eaux peu profondes et claires, permet aux organismes vivants d'y trouver à leur guise, soit un abri tranquille de chaque coté du cap, soit un terrain de chasse privilégié au large de la péninsule .

Commenter cet article

-----------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

------------------------------

COTENTIN WEBRADIO

------------------------------

------------------------------

Coup de Coeur !

------------------------------

-----------------------------

-----------------------------

----------------------------

-----------------------------

Copyright © 2015

Cotentin Webradio - N° de dépôt 77WKOY

Droits d'auteurs gérés et acquittés par Radionomy 

-----------------------------

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs