#Nautisme - #Cherbourg - Drheam Cup - Destination Cotentin à Cherbourg-en-Cotentin ! - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

#Nautisme - #Cherbourg - Drheam Cup - Destination Cotentin à Cherbourg-en-Cotentin !

Drheam Cup - Destination Cotentin à Cherbourg-en-Cotentin

Du 25 au 29 juillet, Cherbourg-en-Cotentin accueillera la Drheam Cup - Destination Cotentin, nouveau rendez-vous de la voile professionnelle et amateur, qualificatif pour la Route du Rhum 2018.

Tournée naturellement vers la mer, Cherbourg-en-Cotentin développe depuis
plusieurs décennies ses atouts maritimes : que ce soit sur le plan économique,
avec le soutien à la filière nautique, le développement et la modernisation de son
port de plaisance, ou sur le plan touristique, avec la promotion de ses écoles de
voile, des clubs mais aussi l’accueil d’événements nautiques.
La Ville s’est ainsi fait une réputation dans le domaine de la voile, professionnelle
comme amateur, où ses qualités d’accueil, ses infrastructures de premier ordre,
et son bassin nautique exceptionnel à proximité des Anglo-Normandes et de
l’Angleterre sont reconnus. Régulièrement sollicitée pour l’accueil de grandes
manifestations comme la Tall Ships Race, la Solitaire du Figaro, la Course de
l’Europe…, Cherbourg-en-Cotentin a choisi de rejoindre l’aventure Drheam Cup,
avec pour objectif d’ancrer cette manifestation sur son territoire et de devenir le
nouveau rendez-vous de la course au large open.
Avec un parcours qualificatif pour la Route du Rhum – Destination Guadeloupe,
cette nouvelle course au large présente l’avantage d’être ouverte aux
professionnels comme aux amateurs, d’amener en cœur de ville une flotte de
monocoques et multicoques exceptionnelle et de développer notre attractivité
en période estivale. Nous avons en effet la volonté de faire de la Drheam-Cup -
Destination Cotentin une manifestation touristique et festive au cœur de l’été,
avec de nombreuses animations gratuites.
Je souhaite bon vent aux skippers et vous donne rendez-vous à Cherbourg-enCotentin
du 25 au 29 juillet 2018.

Benoit Arrivé Maire de Cherbourg-en-Cotentin

Les temps forts

Mercredi 25 juillet 12h, inauguration du village de la course

Mercredi 25 juillet 20h, Tendance Live, place de Gaulle - Navette gratuite Zéphir à minuit, après le concert.

Départ de Schuman, avec desserte des arrêts du Zéphir de nuit.

Samedi 28 juillet 12h, Apéro Croco (apéritif et barbecue collaboratif avec rôtisseur)

Samedi 28 juillet 18h, remise des prix, tente Grand Pavois, place Jacques Hébert

Dimanche 29 juillet 9h45 à 13h, sortie des bateaux, de 13h à 14h, parade en rade Dimanche 29 juillet à partir de 11h, Brunch sur les Quais

Le village de la course, en cœur de ville, sera ouvert tous les jours de 10h à 19h.

#Nautisme - #Cherbourg - Drheam Cup - Destination Cotentin à Cherbourg-en-Cotentin !

Du 25 au 29 juillet, Cherbourg-en-Cotentin accueillera la Drheam Cup – Destination Cotentin, nouveau rendez-vous de la voile professionnelle et amateur, qualificatif pour la Route du Rhum 2018. Près de 80 voiliers - dont la moitié de la flotte du Rhum - sont attendus sur les quais, autour des bassins, en plein cœur de ville où se déploieront également animations et village. Au programme des festivités : concerts gratuits, sorties en mer, animations autour de l’Australie… Pour sa 2e édition, la Drheam Cup - Destination Cotentin, ouverte aux solitaires comme aux équipages, amateurs ou professionnels, prend de l’ampleur avec près de 80 inscrits. « Nous aurons notamment la moitié de la flotte de la Route du Rhum, soit 50 voiliers, monocoques ou multicoques, dans les bassins de Cherbourg-en-Cotentin : un plateau de premier choix pour les amateurs de voile et de beau spectacle » souligne Benoit Arrivé, maire de Cherbourg-en-Cotentin. Les visiteurs pourront ainsi découvrir en avant-première dans l’avant-port les multicoques - dont la quasi-totalité de la flotte des Multi50, ces trimarans de plus de 15 m, trop larges pour passer le Pont Tournant - et près d’une dizaine de Multi 2000. Côté bassin du commerce, une douzaine d’Imoca - monocoques de 18 m qui ont fait la renommée du Vendée Globe – sera regroupée avec une trentaine de Class40, mais aussi des unités moins récentes qui ont marqué la légende en monocoques. Sans oublier les IRC dont quelques grands bateaux de coursecroisière

Un air d’Australie

Course nautique estivale, la Drheam Cup – Destination Cotentin est aussi un moment de fête et de partage : « la Drheam Cup sera le grand temps fort de l’été à Cherbourg-en-Cotentin, précise Benoit Arrivé. Et les festivités seront placées sous le signe du nautisme et de l’Australie. Un clin d’œil au lien qui unit la ville et l’Australie pour 50 ans, suite au contrat passé notamment avec Naval Group pour la conception de 12 sous-marins. Nous allons créer un véritable lien entre le littoral et les Terres intérieures ». L’espace enfants se mettra à l’heure australienne avec des activités quotidiennes : ateliers boomerangs, découverte du dot-painting (peinture en pointillés, spécialité de l’art aborigène), création et décoration de didgeridoo, ou encore confection de desserts appréciés des Australiens (Anzac biscuits, Fairy bread,…). Et le samedi après-midi, l’artiste Christophe Malterre, alias Malton, réalisera une sculpture en forme de kangourou. Côté mer, le public se verra proposer des initiations au skimboard (sur une piste de 20 m ou en 3D à travers des lunettes à réalité augmentée), à la plongée sousmarine ou encore des sorties en mer... Des rencontres avec les skippers seront organisées afin d’échanger sur leurs premières impressions sur la course. La parade nautique en rade de Cherbourg le dimanche sera l’un des grands-rendezvous de la manifestation, avec la possibilité d’embarquer à bord de certains bateaux (Abeille Liberté, Adèle…).

Un événement musical et festif

Après la réussite du premier concert organisé en septembre dernier, le Tendance Live, événement ancré dans l’ADN de la radio Tendance Ouest, sera de retour à Cherbourg-en-Cotentin le mercredi 25 juillet, sur la place de Gaulle. Une belle manière pour la Ville et ses partenaires de marquer le lancement de la Dhream Cup, l’événement nautique de l’été. Une dizaine de groupes et artistes se succéderont sur scène à partir de 20h, pour plus de 3h de concert live. Un événement gratuit et ouvert à tous.

… mais pas que !

Les visiteurs pourront également profiter d’animations en lien avec le numérique ou le patrimoine local pendant ces cinq jours de fête. Le Manche Lab sera présent et le public pourra tester un Google Bike et partir en virée à vélo dans les rues de Sydney ou s’essayer à la pêche virtuelle grâce à la Nintendo Switch. Le carpodium de la Marine Nationale présentera ses missions et ses métiers, le village du lait – jeudi 26 juillet - proposera des ateliers ludiques et accessibles à tous… La M Boutique de Latitude Manche mettra en avant les produits-phares régionaux. Une structure gonflable sera installée pour les enfants qui pourront aussi bénéficier d’ateliers de maquillage, de confection de badges souvenirs et d’un coin lecture. La Trinquette, bar associatif avec ambiance musicale, sera également ouverte tout au long de la manifestation. Côté repas, deux rendez-vous à ne pas manquer : l’Apéro Croco (apéritif et barbecue collaboratif avec rôtisseur), organisé le samedi 28 et le Brunch sur les quais, proposé par l’association CherBOUGEtoi, le dimanche 29.

Une grande course au large open

Près de 80 voiliers participeront à cette 2e édition de la Drheam Cup - Destination Cotentin qui aura lieu en plein cœur de l’été, du jeudi 19 au dimanche 29 juillet, entre La Trinité-sur-Mer et Cherbourg-en-Cotentin. Cette grande course au large open est ouverte à tous et qualificative pour la Route du Rhum - Destination Guadeloupe. C’est le rendez-vous nautique incontournable de cet été 2018. Reconnue par la Fédération Française de Voile comme une épreuve hauturière d’importance, la Drheam Cup - Destination Cotentin, créée par Jacques Civilise, ancien « Capitaine d’Innovations » dans l’industrie, passionné par la voile, rassemble professionnels et amateurs.

Afin d’accueillir tous les équipages de la même manière, cette édition 2018 propose deux parcours entre La Trinité-sur-Mer et Cherbourg-en-Cotentin : Drheam Cup 400 : 428 milles nautiques, en direction de Wolf Rock et de la côte Sud de l’Angleterre, course réservée aux plus petites unités et IRC/Osiris Drheam Cup 700 : 736 milles nautiques jusqu’au célèbre Fastnet Rock, au sud de l’Irlande, pour les plus grandes unités et solitaires désireux de se qualifier pour La Route du Rhum – Destination Guadeloupe

Le parcours Drheam Cup 700 a été homologué comme course qualificative pour la transat entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre. La Drheam Cup se positionne en effet idéalement pour se qualifier sur la Route du Rhum et constitue une excellente préparation, à 3 mois du départ

Un plateau de qualité alliant professionnels et amateurs

Seule épreuve de large sur les côtes françaises au mois de juillet, cette deuxième édition s’annonce comme l’un des moments forts de la saison. Le plateau est particulièrement relevé, notamment en solitaire, puisque de nombreux marins viendront non seulement y chercher une compétition de haut niveau, mais également une qualification pour la Route du Rhum – Destination Guadeloupe. La Class40 est à ce jour la plus représentée, augurant d’une régate passionnante entre La Trinité-sur-Mer et Cherbourg-en-Cotentin, où participeront tous les ténors de la série, à la barre pour certains de prototypes flambants neufs.

 

Plus de trente Class40 sont inscrits, dont quatre nouveaux mis à l’eau cette année : un Lift (plan Lombard), barré par Yoann Richomme, vainqueur de la Solitaire du Figaro 2016 et trois Mach (plans Sam Manuard), à savoir Lamotte-Module Création de l’Anglais Luke Berry, Corum, mené par Nicolas Troussel, double vainqueur de la Solitaire du Figaro et deuxième de la Route du Rhum 2010 en Class40 et Leyton France, skippé par Arthur Le Vaillant qui l’aura tout juste sorti des chantiers. En Imoca, 12 concurrents seront sur la ligne de départ dont deux femmes : la Britannique Samantha Davies et Isabelle Joschke. De même, les cinq Multi50 les plus performants du moment seront présents : Lalou Roucayrol, le tenant du titre, Erwan Le Roux, Thierry Bouchard, Armel Tripon et Thibaut Vauchel-Camus sur le dernier-né de la flotte des trimarans de 50 pieds, venu tester le plan d’eau cherbourgeois en mai dernier. Neuf Multi 2000 - catamarans ou trimarans habitables - sont également inscrits. Les skippers et équipages amateurs seront nombreux, notamment en IRC et en Osiris, sur le parcours de 428 milles.

La Normandie sera bien représentée lors de cette course avec un plateau de qualité et équilibré, composé de Claire Pruvot, Louis Duc, Miranda Merron et Nicolas Jossier. Quatre skippers évoluant en Class40, classe présente en force sur la Drheam Cup - Destination Cotentin. La Class40 - qui regroupe amateurs et professionnels naviguant sur des monocoques de 40 pieds (12.18m) – est en plein développement. Près d’une trentaine de skippers sont inscrits dans cette catégorie, la plus représentée sur la Drheam Cup – Destination Cotentin. Parmi eux, 4 Normands : Claire Pruvot, Louis Duc, Miranda Merron et Nicolas Jossier. Ces 3 derniers bénéficient du soutien de Port Chantereyne.

Louis Duc a le vent en poupe Enfant du pays, Louis Duc a tiré ses premiers bords à l’école de voile de Cherbourg. Déterminé, autonome et débrouillard, ce self-made sailor réussit toujours à faire beaucoup avec peu. C’est en 2008 qu’il se fait remarquer en Class40, grâce à sa performance sur The Transat, sa première traversée en solitaire, où il décroche la 4e place. En 2012, il débute son partenariat avec la Carac. Le désormais Caennais remporte ensuite une belle 3e place avec Christophe Lebas, sur la Transat Jacques Vabre en 2015, puis il grimpe sur la 2e marche du podium à l’occasion de The Transat bakerly en 2016. En 2017, avec son partenaire, la Carac, il lancé la construction d’un Class40 innovant et puissant dans le but d’avoir le bateau le plus performant de la flotte. Sur son Lift 40, il est arrivé à la 2e place sur la Normandy Channel Race début juin, à quelques secondes du vainqueur… Des résultats prometteurs à quelques mois de la Route du Rhum. A Cherbourg-en-Cotentin, il sera sur son territoire : « J’ai appris à régater à Cherbourg, dans cette ambiance de communauté voile. Pour un coureur qui se lance, c’est une base intéressante. Gagner ici aurait une énorme signification. »

Nicolas Jossier, de retour à la compétition Ancien entraîneur de voile habitable de haut niveau à Granville, Nicolas Jossier a navigué pendant de nombreuses années en bateau habitable, avant de devenir coureur professionnel. Son palmarès s’étoffe : sept participations à La Solitaire du Figaro entre 2008 et 2014, huit Tours de France à la voile, ainsi que de nombreuses régates en équipage sur les circuits nationaux et internationaux. Ce skipper granvillais expérimenté se focalise désormais sur la Route du Rhum, un défi déjà lancé en 2015 mais interrompu pour raisons de santé. C’est à bord de son Class40 ManOrga qu’il compte se qualifier lors de la Drheam Cup, pour mettre ensuite le cap sur la Guadeloupe « Depuis 2012 l’envie de la Route du Rhum est là… Et c’est donc avec beaucoup d’émotion et d’envie que je pars sur cette course avec toute l’équipe ManOrga en 2018 ! »

Le soutien de Port Chantereyne Louis Duc, Nicolas Jossier et Miranda Merron ont tous trois des attaches à Cherbourg-en-Cotentin. Dans le cadre de sa politique de promotion de la voile sportive, Port Chantereyne apporte en effet un soutien technique et logistique aux skippers professionnels normands en offrant la gratuité sur les places de port ainsi que deux grutages. L’installation récente d’un élévateur à bateau de 40 tonnes facilite la manutention et l’accueil des Class40, bateaux imposants qui tendent à se multiplier. Il s’agit ainsi de créer une dynamique autour de la voile sportive en proposant des conditions d’accueil attractives pour inciter les coureurs normands à se baser à Cherbourg.

Miranda Merron vise le Rhum Britannique et Cherbourgeoise d’adoption, Miranda Merron sera sur des eaux qu’elle connaît bien lors de la Drheam Cup. Dès l’âge de 9 ans, elle traverse pour la première fois l’Atlantique. Suite à une carrière dans la publicité, elle devient navigatrice professionnelle, surtout en course au large. Elle participe à La Route du Rhum, la Transat Québec St-Malo et la Volvo Ocean Race, en tant que responsable de la navigation. En 2017, après une troisième place à la Rolex Fastnet Race à bord de son Class40 Campagne de France, la skippeuse normande est confrontée à un abandon lors de la Transat Jacques Vabre, pour cause de problème technique. Elle compte bien se rattraper cette année à la Route du Rhum, course pour laquelle elle vient de se qualifier. « Cherbourg, c’est d’abord l’un des meilleurs ports que je connaisse, à la fois pour l’état d’esprit et les infrastructures. Et puis il y a cette rade qui permet d’arriver ou de partir sereinement, dans toutes les conditions. »

Claire Pruvot, l’ex Figariste passée au Class40 Après quatre ans en Figaro, Claire Pruvot a opté en 2017 pour la navigation en Class40. Elle est qualifiée pour la Route du Rhum mais elle participera à la Drheam Cup pour tester et s'entraîner sur son monocoque mis à l’eau en avril dernier. A noter, sa participation à la Normandy Channel Race en 2016, aux côtés de Louis Duc et leur 6e place obtenue sur la même course en 2017. La même année, les deux skippers normands disputent la Rolex Fastnest Race et obtiennent également la 6e place. Ces résultats lui redonnent confiance en son projet de participation à la Route du Rhum en novembre prochain et elle prévoit de participer à quatre courses avant de s’engager dans la grande transatlantique. La Drheam Cup en fait partie : un défi de taille qui devrait lui permettre d'arriver bien entraînée. « Quoi qu’il arrive, je serai au départ de Saint-Malo le 4 novembre prochain. »

Une rade unique en Europe, des plages propices à la baignade, de nombreuses activités nautiques et l’accueil de grands rendez-vous de la voile : Cherbourgen-Cotentin est une destination idéale pour les plaisanciers. Grâce notamment à Port Chantereyne, principal port de plaisance de la façade Manche-Mer du Nord, accessible 24h/24, qui propose une gamme étendue de services et de prestations.

Ils ne sont pas nombreux les ports qui permettent une escale à toute heure du jour ou de la nuit. Et avec des installations de premier choix pour les skippers !

Port Chantereyne entre dans ce club restreint des grands ports de plaisance français. Sa rade protégée par des digues centenaires, sa proximité avec les îles Anglo-Normandes mais aussi son bassin nautique exceptionnel en font une destination idéale pour les plaisanciers. « Nous avons avec la rade un stade nautique incomparable », souligne Michel Louiset, adjoint à la plaisance. Avec son bureau du port entièrement rénové, ses 1 600 anneaux, dont 220 places visiteurs, Port Chantereyne propose une gamme de services et de prestations nautiques très complète, répondant aux exigences d’accueil actuelles. Cet objectif de qualité est récompensé depuis 2016 par la labellisation internationale Gold Anchors et ses 5 ancres, le niveau maximal. L’exigence environnementale fait également partie des préoccupations du port, labellisé Pavillon bleu depuis 2002. Côté technique, tout est fait pour faciliter la prise en charge des profesionnels comme des amateurs : aire de carénage équipée, cale sèche, élévateur de bateaux d’une capacité de 40 t…. « Ce nouvel élévateur permet la manœuvre de bateaux plus lourds et d’un tirant d’eau plus élevé. Il est adapté aux grosses unités modernes, notamment de course, comme les Class40. Port Chantereyne peut dorénavant manutentionner ces bateaux et les recevoir au mieux en proposant une offre complète de réparation/entretien/refit des Class40, en lien avec certains professionnels du port. Cette offre sera amenée à s’étoffer avec la construction d’un nouveau bâtiment d’activité », précise Michel Louiset. Côté services, l’accueil est ouvert 7j/7, été comme hiver, avec un accès aux carburants 24h/24, au Wi-Fi gratuit… et sur le port, des restaurants, une laverie, une épicerie fine, un bowling ouvert tard dans la soirée, sans oublier la piscine Chantereyne avec son espace détente (sauna, hammam, jacuzzi). « Pour les visiteurs, outre l’accès Wi-Fi, l’accueil en zodiac ou l’aide à l’amarrage, un point infos a été mis en place avec l’office de tourisme pour donner accès à de la documentation et de la billetterie permettant de découvrir Cherbourg-en-Cotentin et ses environs », remarque la directrice, Céline Boutinaud.

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

AMAZON PRIME

30 JOURS GRATUITS 

CLIQUEZ ICI

30 jours gratuits Amazon Prime

----------------------

Xbox Séries S

a - de 300 euros

 

> Réseaux

--------------