Coup de coeur: Phillip Phillips reprend Thriller de Michael Jackson ! (Video+Bio) - Cotentin Web le Site
Cotentin Web le Site

Decouvrez sur notre site l'actu et le Tourisme en Normandie et dans le Cotentin ( ainsi que Manche - Calvados -orne - eure ) - Les infos Musique (clips - singles du moment - concert - festivals) - Les jeux video avec les tests et l'actu consoles et PC ( PS4 PRO - XBOX ONE X - switch ) - Les actus culture et Theatre ( Livre - spectacles ) - L'actu du net ( Application et Hight Tech ) - Horoscope du jour ( gratuit ) - La meteo a Cherbourg sur 4 jours - Le buzz et l'info du jour ainsi que l'actu medias ( Radio et tele ) - Contactez-nous pour nous proposer vos communiqués et produits nous y consacrerons un article ou un test ....

Coup de coeur: Phillip Phillips reprend Thriller de Michael Jackson ! (Video+Bio)

Phillip Phillips
Premier single Home
Disponible chez Polydor

philip-philipps.jpg

Le 1er décembre 1982, Michael Jackson sort « Thriller » qui remporte un succès immédiat en se vendant à un million d'exemplaires en un mois, et dix millions sur un an. L'album reste dans les classements pendant deux ans et se maintient pendant 37 semaines numéro 1 du classement Billboard. Meilleure vente d'albums aux États-Unis en 1983 et 1984. En mai 1984, « Thriller » est reconnu par le Livre Guinness des records comme l'album le plus vendu de tous les temps. 30 ans plus tard, Phillip Phillips nous propose une reprise du titre « Thriller » avec un son Folk/ Blues/ Rock imparable.



Phillip a commencé la musique à l'âge de 14 ans et étudié la guitare de façon autodidacte. Il maîtrise alors rapidement les riffs de morceaux cultes tels que « Smoke On The Water » de Deep Purple ou encore « Crazy Train » d'Ozzy Osbourne. Quelques années plus tard, influencé dès lors par Eric Clapton, il monte un groupe acoustique avec sa sœur et son beau-frère, et commence alors à chanter. « Avant cela, je ne chantais que pour moi et je m'arrangeais pour que personne ne m'entende, mais ma sœur et son mari m'ont surpris un soir et ils m'ont proposé de chanter dans le groupe. Nous avons joué dans une église le dimanche suivant. L'église était pleine à craquer. J'ai bien cru que j'allais faire un malaise, mais tout s'est bien passé ». Encouragé par sa famille et ses amis, Phillip quitte sa Géorgie natale et passe les auditions pour tenter sa chance dans l'émission American Idol diffusée au printemps 2012. Il se retrouve alors rapidement sur la scène de l'émission, à interpréter des morceaux puissants et exigeants. Il s’est démarqué grâce à des reprises version folk d’artistes comme Michael Jackson, Damien Rice, Otis Redding, Stevie Wonder, Billy Joel, Chris Isaak, Gnarls Barkley, Maroon 5, Madcon…et est devenu très rapidement le favori de l’émission, remportant haut la main la victoire. Quelques semaines plus tard, il sort son premier single « Home », titre aux sonorités riches et rauques.


Ce single bat le record du titre le plus téléchargé des gagnants d’American idol en 1ere semaine (300.000 ventes). « Home » devient la synchro de l’équipe américaine de gymnastique féminine lors des JO de Londres l’été dernier.


Depuis quatre mois, le titre fait un carton aux US et au Canada : 2.5 millions de singles vendus, #7 du Billboard Hot 100, #1 des téléchargements, #1 de l’airplay radios adultes, #8 du top 40, #2 sur Shazam, 7.5 millions de vues pour son clip… « Home » est le premier extrait de son album « The World From The Side Of The Moon » produit par Greg Watten (Train, O.A.R, Chantal Kreviazuk…). Par sa musique, le jeune prodige entend bien insuffler un esprit soul dans un rock acoustique mis en valeur par un son authentique et simple. Dès sa sortie, l’album s’est classé directement #4 du Billboard et #2 sur iTunes Us et Canada. Outre les radios, la presse US s’empare de ce nouveau talent, de Time Magazine en passant par Rolling Stone….




« Home » est un titre au son universel que peut s’approprier la jeune génération ainsi qu’un public plus adulte.


Avec sa voix déjà mature et son allure de beau gosse, Phillip se rapproche artistiquement d’un Jason Mraz, d’Ed Sheeran ou du groupe Mumford & Sons

Commenter cet article

> Et aussi

 

------------------

----------------

----------------

----------------

----------------

------------------

 

> Réseaux

---------------